ALZHEIMER

  • Alzheimer : mille et une manières de réparer un quotidien qui se déchire Colette Roumanoff nous fait pénétrer avec simplicité, à travers tous les détails du quotidien, dans l'intimité du vécu des malades d'Alzheimer. Chaque histoire est suivie d'un commentaire qui dédramatise la situation, explique les comportements et propose d'autres modes d'emploi. Entrer dans l'univers de ces malades qui perdent leurs repères et ne vivent qu'au présent est un voyage en terre inconnue. Le risque est de s'enfoncer dans le drame. En inventant un autre quotidien, il est possible de partager avec eux une joie de vivre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Avec des mots simples, le docteur Jean-Jacques Hauw nous aide à comprendre les ressorts d'une maladie qui touche, directement ou indirectement, près de 3 millions de personnes. En cause : des lésions du cerveau, dont le mécanisme reste largement inconnu.
    Après avoir retracé l'histoire de sa découverte et présenté quelques cas typiques, il décrit les principaux symptômes de la maladie dans ses formes les plus communes (où prédominent les troubles de la mémoire) et celles qui sont plus atypiques (où peuvent dominer l'indifférence, les troubles du langage, de la pensée), ou encore les formes précoces, ainsi que les moyens modernes du diagnostic.
    La maladie résulte-t-elle du vieillissement du cerveau ? De lésions initiales ? Quels sont les facteurs de risque ? Quels traitements sont appropriés ?
    Un précieux outil pour prévenir Alzheimer, accompagner ses proches et faire un point sur les essais cliniques de nouveaux traitements et les pistes de la recherche, porteuse d'espoir pour l'avenir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Quelles sont les causes de la maladie d'Alzheimer ? Quelles sont ses principales manifestations ? Est-elle héréditaire ? Comment se protéger de la maladie et comment la freiner ? Qui et quand consulter ? Comment l'entourage peut-il soutenir le malade ? Peut-on espérer prochainement des traitements plus efficaces ?
    En France, 860 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer. Si cette maladie neurodégénérative inquiète toujours et continue de progresser, l'avancée de la science permet de mieux appréhender la portée des troubles cognitifs qu'elle engendre et de la diagnostiquer plus tôt.En 100 clés essentielles, cet ouvrage nous éclaire, tout en corrigeant nombre d'idées reçues, sur cette maladie qui ne se réduit pas à une amnésie : détection des premiers symptômes, diagnostic, rythme d'évolution, prise en charge, facteurs de risque et de protection, cartographie du cerveau, définition des maladies apparentées... Grâce à son expérience auprès des patients et des familles, le professeur Marie Sarazin nous aide à mieux comprendre la maladie et à accompagner, médicalement et affectivement, un proche atteint de la maladie d'Alzheimer, enjeu de santé majeur de notre société.

  • S'appuyant sur des situations réelles, cet ouvrage donne aux proches des malades Alzheimer de nombreux conseils pour adapter au mieux la vie quotidienne aux inévitables bouleversements qu'entraîne la maladie : activités courantes, vie professionnelle, équilibre familial, vie sociale...
    La maladie d'Alzheimer concerne environ 900 000 personnes en France dont 97 % ont plus de 65 ans. Elle modifie la cognition et le comportement, perturbe les actes de la vie quotidienne.
    Vivre au quotidien avec Alzheimer s'adresse avant tout aux aidants afin de leur permettre de mieux comprendre. Il propose des conseils pratiques en s'appuyant sur des exemples concrets pour mieux accompagner leurs proches, favoriser la communication, appréhender les comportements problématiques, encourager l'autonomie et la sécurité de la personne malade en consolidant sa place dans la société.
    Il se se concentre sur le rôle de l'aidant dans cet accompagnement pour aider, être aidé et composer ensemble des stratégies efficaces pour vivre avec cette maladie. Dans cet ouvrage, vous trouverez de nombreux liens vers les ressources pratiques sur la prise en charge de cette maladie.

  • Partant d'une riche et longue expérience de terrain, ce livre fait dialoguer les patients, les notions philosophiques et les questionnements éthiques, en aidant les soignants et les proches à partager les moments clefs qui jalonnent l'évolution et l'accompagnement des malades d'Alzheimer, de la première consultation mémoire, à l'entrée en institution et la fin de vie.

    Non la maladie d'Alzheimer n'efface pas tout d'une vie ! Face aux désastres humains qu'elle provoque sur les malades mais aussi sur les proches et la société, l'auteur défend une éthique du soin incarnée. Elle montre que l'esprit des de-mens est bien là, qu'il se manifeste par la persistance, la permanence d'une intelligence souterraine affective et émotionnelle archaïque encore mobilisable. Ce livre se veut une aide à l'établissement d'une relation vraie, dans l'ici et le maintenant, redonnant la voix aux patients et la voie aux soignants et aux familles parfois si démunies devant les pertes cumulées. Il se veut porteur d'espérance pour ceux qui affrontent cette redoutable affection.

  • Le docteur Michael Nehls présente ici les dernières recherches cliniques qui prouvent la réversibilité des symptômes d'Alzheimer pendant les premiers stades de la maladie, lorsqu'elle n'affecte "que" l'hippocampe. Pour lui, l'origine de la maladie n'est pas l'âge avancé des patients mais un ensemble de carences liées à nos modes de vie dont souffre le cerveau. Si on les comble à temps, son fonctionnement peut se rétablir. Accompagné de dessins originaux (de Jill Enders, l'illustratrice du «Charme discret de l'intestin»), ce livre aussi rigoureux que stimulant constitue un guide particulièrement précieux pour les malades et pour leurs proches.    

    Ajouter au panier
    En stock
  • La méthode élaborée par le professeur Camp, inspirée de la pédagogie Montessori, apporte un regard neuf sur le malade en prenant en compte ses capacités plutôt que ses déficiences. Le malade redevient acteur de sa vie en lui laissant des choix, en donnant un sens à ses journées, en adaptantson environnementpour ne pas le mettre en échec.
    Ce livre, construit comme une enquête policière, propose de comprendre, grâce à des cas réels, les causes du comportement d'une personne atteinte d'un trouble cognitif. Il donne des solutionspratiques et concrètespour y répondre au mieux.

    « C'est un excellent livre pour toute personne, soignants et familles, en contact avec des personnes atteintes d'Alzheimer. On y trouve de nombreuses propositions pratiques et efficaces pour comprendre et aider un personne atteinte de déficiences cognitives. » (avis lecteur)

  • Partant d'une riche et longue expérience de terrain, ce livre fait dialoguer les patients, les notions philosophiques et les questionnements éthiques, en aidant les soignants et les proches à partager les moments clefs qui jalonnent l'évolution et l'accompagnement des malades d'Alzheimer; de la première consultation mémoire, à l'entrée en institution et la fin de vie.

    Non la maladie d'Alzheimer n'efface pas tout d'une vie ! Face aux désastres humains qu'elle provoque sur les malades mais aussi sur les proches et la société, l'auteur défend une éthique du soin incarnée. Elle montre que l'esprit des de-mens est bien là, qu'il se manifeste par la persistance, la permanence d'une intelligence souterraine affective et émotionnelle archaïque encore mobilisable. Ce livre se veut une aide à l'établissement d'une relation vraie, dans l'ici et le maintenant, redonnant la voix aux patients et la voie aux soignants et aux familles parfois si démunies devant les pertes cumulées. Il se veut porteur d'espérance pour ceux qui affrontent cette redoutable affection.

  • Confusion, agressivité, difficultés à gérer le quotidien... Le conjoint ou le parent sur lequel vous comptiez n'est plus lui-même... Lorsque la maladie d'Alzheimer fait irruption, les repères s'écroulent, le rôle et la place que chacun tenait sont remis en question.

    Ce livre apporte aux proches de malades Alzheimer des solutions concrètes pour affronter les moments essentiels du quotidien comme la toilette, les repas ou les sorties, mais aussi toutes les situations et comportements face auxquels nous nous sentons démunis. L'auteure fournit les clés de la mise en place d'une aide, afin que le parent que l'on aime puisse vivre le plus longtemps possible chez lui. Elle conseille les proches fragilisés par l'épreuve dans la gestion et la prévention des conflits et propose un carnet d'adresses et de ressources.

  • Ad Verheul créateur du concept snoezelen Pay-Bas. «Dans les unités de soins pour les personnes démentes, et ce dans beaucoup de pays européens, snoezelen est totalement intégré. Aucun établissement ne veut faire machine arrière. Une coopération sur le plan international a facilité la recherche scientifique dans environ 30 pays. Les rencontres annuelles internationales sous forme de symposiums organisés par ISNA (International Snoezelen Association), www.isna.dk ont soulevé un enthousiasme croissant auprès de très nombreux professionnels. Le livre de Line Berbigier Eschauzier est un outil pour tous ceux qui veulent approfondir snoezelen. Il donne une base solide théorique de ce phénomène mais offre aussi des conseils pratiques. J'espère pouvoir échanger avec les nombreux lecteurs de ce livre ainsi qu'avec les stagiaires formés par Line Berbigier Eschauzier lors des symposiums organisés par l'Association Internationale Snoezelen».

    Docteur Marianne Taillandier gériatre, médecin-coordonnateur. «La méthode snoezelen aide énormément le soignant à se transformer. Ce n'est pas une pratique stéréotypée. Il y a une intention de 'réveiller le vivant' qui est en l'autre et en nous, il y a une réciprocité. Les soignants peuvent être dans une relation affective sans être dans l'émotion. Le curseur de la bonne proximité est à l'intérieur de la relation, c'est une distance affective».

    Docteur Franck Raschilas gériatre, service de médecine interne et soins aigus gériatriques, Centre Antonin Balmès, CHU de Montpellier. «Snoezelen est un outil thérapeutique qui devrait exister dans tous les EHPAD et dans tous les services de gériatrie aigüe. L'approche snoezelen est, comme toutes les approches non-toxiques, à privilégier, à mettre en première intention».

    Joëlle Reggiany, psychologue spécialisée en gérontologie. «Dans cet ouvrage, Line Berbigier Eschauzier nous apporte une note d'espoir, en nous offrant des outils concrets. Elle nous explique comment renouer le contact avec ces patients égarés dans les méandres de l'oubli, comment être présent dans l'ici et maintenant et leur permettre de créer de nouveaux repères, comment à travers leur sensorialité préservée leur redonner un plaisir d'être. Cet outil que l'auteure a nommé la Communication Dynamique Non Directive est à la portée de quiconque sera dans le désir de donner un sens à la vie de ces patients, de redonner de la vie à leurs sens, jusqu'au bout.»

  • Si la maladie d'Alzheimer peut être conçue comme une épreuve, les expériences qui en sont faites varient fortement selon les acteurs sociaux qui y sont confrontés. La diversité des problématiques sociologiques présentées dans ce dossier découle pour une part de cette diversité des expériences de la maladie, selon que les enquêtes ont été centrées sur les malades eux-mêmes, leurs proches et leurs manières de vivre la maladie au quotidien, l'établissement du diagnostic ou les prises en charge professionnelles. Pour une autre part, elle résulte des partis-pris et des questions théoriques qui construisent les regards sociologiques sur ces réalités sociales. Les différents articles portent la marque de ces expériences et de ces perspectives théoriques plurielles.

  • « À travers la fenêtre, je revois sa frêle silhouette de dos, se détachant sur le long balcon. Habillée d'un tablier, une spatule en bois dans une main, un pot d'eau dans l'autre, elle parlait parfois à ses brosses à dents, comme elle le faisait autrefois avec ses plantes grasses... Quatre balconnières couleur terre cuite, accrochées le long de la rambarde bleue de la terrasse, accueillaient ses créations. Des dizaines de brosses à dents, des bleues, des rouges, des souples, d'autres à poils durs, mais toutes dans le même sens, les poils vers le ciel, étaient réparties soigneusement dans le terreau humide de sa nouvelle logique. Chaque jour, elle ouvrait la porte fenêtre pour accéder à son jardin, s'en occuper avec soin et l'admirer, les bras sur les hanches. » Christelle Bardet

  • C'est l'une des maladies les plus craintes par les Français, mais aussi l'une de celles que le public connait le moins. C'est le grand mal du siècle, appelé à devenir dans les prochaines années la première préoccupation de santé de nos sociétés, mais un mal que la Recherche et la médecine ne savent pas encore soigner. Pourtant, à terme, il est probable que chacun connaîtra, dans son entourage, un proche atteint de la maladie d'Alzheimer. Les chiffres sont connus : 47 millions de cas de démence dans le monde, plus de 800 000 patients en France, 140 000 nouveaux cas chaque année, avec la perspective de voir ces chiffres doubler d'ici l'an 2030. Près de 20 % des sujets âgés de plus 80 ans en sont atteints. Les syndromes aussi : troubles de la mémoire, perte d'autonomie, démence, apathie progressive. Mais qu'est-ce, précisément, que cette maladie qui nous vole ce que nous avons de plus précieux, nos souvenirs et notre identité ? Qu'est-ce qui, dans le cerveau, dysfonctionne ? Comment la diagnostique-t-on ? Oublier le nom d'untel ou un mot doit-il suffire à nous alarmer ? Et comment la soigne-t-on ? Où en est la recherche ? Un médicament pourrait-il un jour être trouvé ou faut-il nous résoudre à voir de plus en plus d'hommes et de femmes sombrer dans l'oubli ? Quel sera alors le rôle de l'Etat ?
    Pour répondre à ces questions, et pour la première fois, le spécialiste de la maladie d'Alzheimer, le neurologue Bruno Dubois prend la parole et nous dit tout. Ce qu'est la maladie (I) : comment elle affecte les patients, l'entourage et la société. Comment on la prend en charge, ce que la société en sait. Son histoire (II) : du premier cas diagnostiqué par Alois Alzheimer aux différents plans présidentiels en passant par les aventures médicales et scientifiques qui ont permis de mieux la cerner. Ce que nous pouvons espérer (III). Le suivre dans cette épopée scientifique et ce cours magistral, c'est partager l'expérience d'un neurologue chevronné qui a contribué à définir la maladie pour mieux la vaincre ; comment il a dû se battre pour la faire reconnaitre comme une maladie spécifique, pour obtenir certains appareils nécessaires au diagnostic, pour informer aussi, et aller contre les inepties relayées par les médias, d'après lesquelles un carré de chocolat pourrait prévenir ou même guérir ; comment il se bat aujourd'hui pour lever des fonds. Dans cet ouvrage passionnant, il met enfin des mots sur cette maladie redoutée et livre sans fard toute la vérité sur Alzheimer. Un document choc, nécessaire.

  • Un jour, elle s'est mise à sortir la nuit, chaussée d'une botte et d'une pantoufle, en direction d'une forêt chimérique. À enduire de savon les tartines de son mari, sans qu'il s'en aperçoive. Puis les mots se sont présentés pêle-mêle dans l'esprit de Pierre et de Lili. Ils avaient beau tout écrire sur de petits papiers, le monde leur échappait. La maladie d'Alzheimer les avait envahis, ensemble et simultanément.
    Leur existence a volé en éclats, leur identité s'est effacée aussi sûrement que leur mémoire sombrait. Une transfiguration du réel s'est imposée, au profit d'un nouvel imaginaire - sombre, tragique, chez Pierre ; léger, fantaisiste, et même merveilleux de drôlerie, chez Lili.
    Béatrice Gurrey retrace sans pathos le chemin, devenu chaotique, de ses parents. Ce témoignage est avant tout une lumineuse histoire d'amour. La force et la beauté de son écriture lui donnent des accents de vérité poignants.

empty