MEDECINE GENERALE ET SANTÉ PUBLIQUE

  • Cet Abrégé « Connaissances et pratique » rassemble l'ensemble des items du programme du DES de médecine générale. Pour cette deuxième édition, les auteurs ont participé à la mise à jour de chacune des thématiques sélectionnées dont le développement a été amplifié, tenant compte de l'évolution des pratiques et des données de la science, afin de mieux répondre aux objectifs pédagogiques élaborés par le Collège. La partie « Connaissances » est composée de 4 sections où chaque chapitre est consacré à un item précis : - Champ d'application de la médecine générale : les caractéristiques de la médecine générale ; le modèle biopsychosocial, la relation médecin-patient ; le patient dans son milieu de vie, le maintien à domicile ; la stratégie décisionnelle et la démarche probabiliste... - Situations courantes : la prise en charge de l'urgence ; la gestion des infections aiguës ; la prise en charge et le suivi des pathologies chroniques ; les plaintes récurrentes ; la prise en charge des troubles psychopathologiques ; la prise en charge des patients douloureux ; le suivi des patients cancéreux ; les soins palliatifs ; les addictions ; les problèmes métaboliques et nutritionnels ; la santé des populations précarisées ; le suivi des sportifs ; les conseils aux voyageurs ; les troubles de la sexualité ; les infections sexuelles transmissibles ; la prise en charge précoce et le suivi des patients séropositifs pour le VIH ; les problèmes de rééducation, réinsertion, réadaptation ; les maltraitances et violences ; les consultations de l'enfant et de l'adolescent ; les consultations de la femme ; les consultations de la personne âgée. - Exercice professionnel : entre autres, citons le dossier médical ; le travail en équipe, les autres professionnels de santé, les réseaux de santé ; l'éthique et la déontologie ; l'évaluation des pratiques professionnelles ; la qualité des soins ; la recherche. - Prévention et santé publique : la prévention individuelle ; la santé communautaire ; la santé des populations. La partie « Pratique » propose de nombreuses situations cliniques commentées qui offrent un véritable outil d'apprentissage et d'auto-évaluation.

  • Plus de 100 millions d'européens ont recours aux médecines douces. Des professionnels de santé en ont fait une spécialité en Europe, environ 150 000 médecins et 178 000 paramédicaux. L'offre se diversifie. Elle est accessible partout, des hôpitaux à la médecine de ville, des pharmacies aux sites Internet. Face à cette expansion aux raisons multiples, une demande d'évaluation et de surveillance se fait de plus en plus forte de la part des usagers et des autorités.
    Quelles sont leurs bénéfices réels sur la santé ? Quels sont leurs risques ? Sont-elles des compléments des autres traitements ou des alternatives ? Sont-elles essentiellement des pratiques de prévention ? Est-ce aux médecins à les prescrire ?

  • L'ouvrage incontournable pour prescrire les analyses médicales et interpréter les résultats.
    - Ouvrage de fond l'un des référentiels Elsevier Masson.
    - Peu d'examens hors nomenclature Sécurité sociale.
    - Originalité de cet ouvrage qui n'est pas un simple répertoire mais un livre pédagogique : il inscrit chaque examen dans une démarche diagnostique.
    - Intègre les recommandations de la HAS.

  • La prévention des risques de la transfusion est un enjeu fondamental. La transfusion sanguine est une discipline médicale et scientifique à fort caractère transversal, où s'associent nombre de métiers et de spécialités cliniques et biologiques. Ce guide permet aux médecins et aux biologistes de trouver toutes les réponses sur les aspects scientifiques, médicaux et pratiques les plus variés du don de sang et de la transfusion sanguine. Il aborde les principes généraux de la transfusion ; les différents produits sanguins et leurs indications ; les complications de la transfusion et leur prévention ; les situations cliniques auxquelles tout médecin peut être confronté ; le système d'hémovigilance ; les progrès des biotechnologies et le développement de nouveaux produits sanguins d'origine non humaine ; la sociologie de la transfusion, si importante pour une discipline basée sur l'éthique et le bénévolat des donneurs. Est également décrite l'organisation de la transfusion sanguine en Europe, avec toutes les adresses et sites utiles. Cette 5e édition est mise à jour tant dans son contenu que dans sa forme. Le texte est pratique avec des encadrés de synthèse et de points clés. Une double lecture est désormais possible : approfondie ou bien rapide, allant à l'essentiel. La maquette passe en deux couleurs, avec des cahiers couleurs pour les illustrations.

  • Longtemps l'inflammation a été exclusivement considérée dans sa phase aiguë, comme un rempart immunitaire face aux infections bactériennes et aux traumatismes physiques. Mais depuis quelques décennies, elle a été mise en relation avec un autre type d'agression que le corps traite de la même façon : le stress. C'est ainsi qu'une « inflammation à bas bruit », silencieuse et asymptomatique, s'installe progressivement sans autre indice que la fatigue et les perturbations de l'humeur. Les liens avec les maladies de civilisation (dépression, pathologies auto-immunes et cancer), apparaissent comme de plus en plus clairs. Cet état inflammatoire systémique est le fruit de nombreux mécanismes perturbés qui conservent néanmoins leur capacité de retour vers leur état physiologique. Ainsi, l'ouvrage évoque les inhibiteurs des médiateurs pro-inflammatoires (cytokines) et les alternatives thérapeutiques issues de la recherche et du développement sur les substances naturelles.

  • Cette deuxième édition de L'ÉTHIQUE MÉDICALE en questions propose une actualisation des problèmes éthiques, abordés sous un nouvel angle, en fonction des progrès les plus récents apportés par la recherche médicale et les nouvelles technologies, mais aussi des évolutions juridiques et sociologiques qui ont marqué notre société ces dernières années.

    En effet, bien qu'elle concerne tous les domaines de la société, l'éthique reste particulièrement présente et essentielle dans la santé : la médecine donne naissance aux interrogations les plus délicates en rapport avec la vie, la souffrance et la mort.

    Cet ouvrage, fruit d'une pratique médicale de plus de 30 années passées au plus près des malades, a pour vocation d'exposer clairement, en 105 questions, les principaux problèmes éthiques qui peuvent se poser aux médecins dans leur pratique quotidienne (comme des décisions difficiles à prendre, concernant par exemple des demandes de fin de vie, de tests génétiques...). Il ne s'agit pas là d'évoquer la « morale » mais de mettre en évidence de façon factuelle les dilemmes que ces questions impliquent et de reconnaître que certains restent encore, pour le moment, sans solution.

  • Cet ouvrage présente dans son intégralité le domaine des expertises médicales et les parties intervenantes : patients, médecins, justice, sociétés d'assurances, organismes sociaux et administratifs. Il développe les éléments pratiques de la démarche de l'expertise médicale depuis la demande d'expertise jusqu'au dépôt du rapport : des textes juridiques reproduits in extenso, des tableaux exhaustifs, des barèmes de consultation aisée, autant d'éléments indispensables au déroulement de toute expertise. Cette 7e édition propose une mise à jour de l'ensemble de l'ouvrage et plus particulièrement des textes de loi publiés récemment. Cette nouvelle édition s'enrichit également de nouveaux exercices consacrés à des situations d'expertise.

  • Nouvelle édition entièrement revue et actualisée du Traité de santé publique, référence indispensable sur le sujet, y compris sur les aspects de prévention. Après le rappel des fondements de la santé publique, présentation de l'organisation du| système de santé (assurance maladie, système hospitalier...) et les politiques de santé en France à travers les différents plans en cours (nutrition, petite enfance...) ainsi que les enjeux des politiques de santé actuelles (environnement, sécurité routière, maladies chroniques...).

  • La santé publique est une discipline à part entière, dont le but est la santé de la population, et non celle de l'individu. Dans ce cas, la santé est aussi définie plus largement que par l'absence de maladie : « C'est un état de complet bien-être physique, mental et social » selon la définition de l'OMS. La santé publique s'intéresse donc à la dimension collective, et intègre le concept de santé à la société, lui donnant ainsi une dimension nouvelle, qui ne saurait se limiter à la somme des santés individuelles. La méthode emprunte à des sciences diverses : de l'information et de l'éducation, des sciences économiques, humaines, morales. Elle débouche sur des choix, donc sur une planification des actions, et une évaluation de celles-ci. L'ambition de cet aide-mémoire est d'offrir des repères de compréhension, et de proposer des « clés » utiles à l'appréhension de cette discipline riche de concepts, et dont les applications concrètes sont nombreuses aujourd'hui en France.

empty