Pour un hiver au coeur du froid !

  • Dans un petit village des fjords de l'ouest, les étés sont courts. Les habitants se croisent au bureau de poste, à la coopérative agricole, lors des bals. Chacun essaie de bien vivre, certains essaient même de bien mourir. Même s'il n'y a ni église ni cimetière dans la commune, la vie avance, le temps réclame son dû.
    Pourtant, ce quotidien si ordonné se dérègle parfois : le retour d'un ancien amant qu'on croyait parti pour toujours, l'attraction des astres ou des oiseaux, une petite robe en velours sombre, ou un chignon de cheveux roux. Pour certains, c'est une rencontre fortuite sur la lande, pour d'autres le sentiment que les ombres ont vaincu - il suffit de peu pour faire basculer un destin. Et parfois même, ce sont les fantômes qui s'en mêlent...
    En huit chapitres, Jón Kalman Stefánsson se fait le chroniqueur de cette communauté dont les héros se nomment Davíð, Sólrún, Jónas, Ágústa, Elísabet ou Kristín, et plonge dans le secret de leurs âmes. Une ronde de désirs et de rêves, une comédie humaine à l'islandaise, et si universelle en même temps. Lumière d'été, puis vient la nuit charme, émeut, bouleverse.

  • 1617, Vardø, au nord du cercle polaire, en Norvège. Maren Magnusdatter, vingt ans, regarde depuis le village la violente tempête qui s'abat sur la mer. Quarante pêcheurs, dont son frère et son père, gisent sur les rochers en contrebas, noyés. Ce sont les hommes de Vardø qui ont été ainsi décimés, et les femmes vont désormais devoir assurer seules leur survie.
    Trois ans plus tard, Absalom Cornet débarque d'Écosse. Cet homme sinistre y brûlait des sorcières. Il est accompagné de sa jeune épouse norvégienne, Ursa. Enivrée et terrifiée par l'autorité de son mari, elle se lie d'amitié avec Maren et découvre que les femmes peuvent être indépendantes. Absalom, lui, ne voit en Vardø qu'un endroit où Dieu n'a pas sa place, un endroit hanté par un puissant démon.
    Inspiré de faits réels, Les Graciées captive par sa prose, viscérale et immersive. Sous la plume de Kiran Millwood Hargrave, ce village de pêcheurs froid et boueux prend vie.

  • Il y a mille façons de disparaître au coeurde l'hiver, et le printemps toujours retrouve notre trace. On a coutume de dire qu'il y a deux types d'histoires : celle où le héros part en voyage et celle où un étranger arrive en ville. Les derniers touristes se sont envolés depuis longtemps quand, ce jour de décembre 2007, "l'étranger" - Daniil - pousse la porte de l'auberge dans laquelle travaille Kathleen, au coeur du parc naturel.
    A son accent et son allure, il n'est à l'évidence pas d'ici, mais Kathleen, qui a choisi ce coin pour son silence, n'est pas du genre à jouer les indiscrètes. A seulement 27 ans, elle est veuve depuis quatre ans déjà, depuis l'accident de voiture qui a coûté la vie à son mari... "L'étranger" dit être un étudiant ouzbek - rien ne le prouve, par contre il semble évident qu'il a peur, qu'il fuit quelque chose, quelqu'un.
    Les jours passent, se ressemblent, peu à peu une amitié se noue. Plus Kahtleen apprend des secrets de Daniil ("J'ai trahi"), plus il lui devient impossible de continuer à ignorer les siens. Et, pendant ce temps, le danger se rapproche...

  • Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n'a d'autre solution pour survivre que d'avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d'une quête qui, au-delà des vastitudes de l'espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les cloches jumelles

    Lars Mytting

    Il était une fois, au fin fond d'une vallée montagnarde norvégienne, un petit village du nom de Butangen. La femme du propriétaire de la grande ferme Hekne meurt en couches après avoir donné naissance à des soeurs siamoises. Les filles, joyeuses et vives d'esprit, font le bonheur de la ferme. Elles apprennent à tisser à quatre mains des oeuvres somptueuses et d'autant plus convoitées qu'elles sont, dit-on, annonciatrices d'événements majeurs. À leur mort prématurée, leur père fait fondre tout l'argent de la ferme pour fabriquer des cloches dont il fait don à la magnifique église en bois debout du village. Depuis des siècles, leur chant mélancolique et singulier résonne dans la vallée pour annoncer le début de la messe et, parfois, un danger imminent. C'est d'ailleurs peut-être le cas avec l'arrivée d'un nouveau prêtre, bien décidé à laisser une empreinte de modernité...

  • Du temps qu'il fait

    Bergsveinn Birgisson

    • Gaia
    • 2 Septembre 2020

    «Du temps qu'il fait» nous emmène dans un fjord isolé et oublié de Dieu, à l'extrême nord-ouest de l'Islande. Là, quelques âmes esseulées vivent de la pêche, soumises aux caprices de la météo, des technocrates de la capitale et des poissons. Parmi elles, Halldor, un jeune pêcheur, met à profit les jours de relâche pour écrire un journal intime. Avec humour et poésie, il chronique un quotidien fait de labeur et de simplicité, de chamailleries et d'élans d'amitié. À travers ses rencontres - avec Dieu, la philosophie, le fantôme d'un proche disparu en mer, un prêtre au seuil de la folie, les morues, mais aussi l'amour - il ne livre rien moins que l'histoire de sa vie et celle d'une monde en voie d'extinction. Par l'auteur du best-seller international, «La Lettre à Helga».

  • Comme chaque année depuis vingt-sept ans, début décembre, Benedikt part avec ses deux fidèles compagnons (son chien et son bélier), pour ramener les moutons égarés avant que l'hiver ne s'abatte pour de bon sur les terres d'Islande.
    Le berger, Roc le bélier et Leo le chien se mettent en chemin, toujours plus loin, de refuge en abri de fortune, dans la neige et la nuit, sur des chemins de montagne, dans ce royaume de neige où la terre et le ciel se confondent, avec pour seuls guides quelques rochers et le ciel étoilé. En égaux ils partagent la couche et les vivres.
    Mais cette année, le blizzard furieux les prend en embuscade, lui qui vous aveugle, vous lacère et vous coupe le souffle. Ce qui compte avant tout pour ces trois arpenteurs d'Islande au coeur simple, ce sont les brebis égarées qu'il faut ramener au bercail...
    Le Berger de l'Avent est une histoire simple et belle qui nous parle de l'Islande, de sa rudesse somptueuse et de ceux qui y vivent. Elle nous parle aussi magnifiquement de détermination et de solidarité. C'est un trésor de la littérature universelle.

    Ajouter au panier
    En stock
  • À 26 ans, Morten Falck arrive à Copenhague pour devenir pasteur, selon le souhait de son père. Passionné de dessin et d'anatomie, le jeune homme se rêve médecin et suit en parallèle des cours de sciences naturelles. Il loge chez un imprimeur où il découvre la sensualité et l'attraction des corps au contact de la fille aînée de la famille. Une fois son diplôme de théologie en poche, Morten se laisse convaincre par l'évêque du Groenland de venir s'établir comme pasteur dans la colonie danoise. Le jeune homme embarque finalement en 1787. Après un voyage exténuant, il intègre une petite station isolée de la côte ouest. Les crispations sociales y sont fortes à cause des prophètes, une communauté chrétienne dissidente. Arrivé plein d'idéaux, guidé par son esprit humaniste et la lecture de Rousseau, Morten est autant gêné qu'attiré par ces autochtones. Alors que la maladie et ses propres contradictions le dévorent un peu plus chaque jour, il essaie de poursuivre sa mission à travers ces contrées hostiles et fascinantes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Sur le rivage de la péninsule du Kamtchatka, aux confins de la Russie, deux petites filles disparaissent. L'enlèvement bouleverse les habitants : le coupable serait-il un étranger de passage ? Pire, l'un d'entre eux ?
    Comme une onde de choc, le trouble se propage et vient ébranler dix femmes dans leur quotidien, leurs amours et leurs rêves secrets, tandis que le puzzle de la disparition se reconstitue peu à peu...
    Dans un décor inoubliable, entre volcans, eaux sombres et faune hostile, Julia Phillips construit un huis clos magistral dans la lignée de Laura Kasischke et d'Alice Munro, où l'émotion se mêle au suspense.

    Ajouter au panier
    En stock
empty