Archipel

  • Règlements de comptes à l'heure des municipales.
    Septembre 2019. On porte en terre Dominique Acquaviva, le patron de la puissante Provençale d'Assainissement, société qui gère les ordures ménagères de la ville.
    Tous sont présents aux obsèques : le maire sortant Louis Bérisha et son épouse ; l'ancien maire, Gaston Cazenave, battu dans des conditions troubles dix ans plus tôt ; le reporter du quotidien régional, Alex Carbonier, qui a laissé entendre que ce décès n'était pas sans rappeler « les événements de 2008 » ; ainsi que la jeune commissaire Naïma Zidani, nouvellement nommée.
    La mort d'Acquaviva attise toutes les rumeurs... qui prennent plus d'ampleur encore quand l'un des adjoints est retrouvé mort dans sa voiture, empoisonné.
    Alors que débute la campagne municipale pour 2020, d'autres proches du maire, dont de nouveaux candidats, décèdent les uns après les autres. Les « événements de 2008 » pourraientils expliquer cette hécatombe politique ?

  • Haut-Velay, 1818. Alice Charzol vient d'accoucher de jumeaux : Édouard et Faustine.
    L'éducation des enfants est inhabituelle. Faustine, formée à la sorcellerie par sa grand-mère rebouteuse, apprend le tir au pistolet avec son parrain. De son côté, Édouard est formé à l'art du sabre et du bâton... Tout pour éveiller la méfiance des villageois. Ils ont dix-sept ans quand leurs parents meurent dans des circonstances tragiques. Accusé de meurtre Édouard est envoyé au bagne. Quelques années plus tard, ses qualités de sabreur conduisent Vidocq, chef de la Sûreté, à le faire libérer pour l'engager dans son équipe. Ses succès en font un policier apprécié.
    Un jour, il reçoit une lettre de sa soeur, qui peine à faire fructifier le domaine familiale sans l'aide des « estropiats » jadis engagés par son père. Il vole à son secours et découvre les manoeuvres d'Alfred du Buisson, le notaire véreux, pour acculer sa soeur à la ruine... L'heure de la revanche a sonné.

  • Avant d'interpréter en récital sa chanson " Dis, quand reviendras-tu ? ", Barbara avait coutume de dire au public : " A cette époque je chantais seulement les autres ; quand un monsieur me donna l'occasion d'écrire ma première chanson ". Cet homme, Hubert Ballay, fut l'authentique amour impossible de Barbara. Sa vie ? Un vrai roman d'aventures. A 14 ans, en 1942, il sauve des familles juives ; à 16 ans, est cité à l'ordre de la Nation pour ses actes lors de la Libération de Paris.
    La décolonisation de l'Afrique Noire : Hubert en est acteur, côtoie de Gaulle, Houphouët-Boigny, Senghor, joue un rôle décisif dans la création des premières institutions sociales africaines.
    Les chansons : il en écrit, en compose, avec Barbara, Petula Clark, et d'autres. Il les édite : chez Barclay, dont il est directeur général, puis dans la société qu'il crée. Et, pour finir, les femmes : Hubert Ballay aime les " ravir ", nous raconte sans détour comment il a tenu dans ses bras les plus célèbres, Jacqueline Bouvier, la Princesse Margaret d'Angleterre, Barbara.... Barbara qu'il a tant aimée, qui fut sa compagne de 1959 à 1962, et à laquelle il consacre une grande part de ses mémoires.

  • 1900. Cela fait un mois que Louis Barribax est à bord de L'Annam, navire parti de Saïgon pour Marseille. Pour échapper à l'ennui, dans la touffeur de la zone tropicale, Louis prend la plume.
    Il part à la recherche de son enfance et son adolescence, l'affection de sa mère, la malédiction pesant sur son père. Il revit des scènes cruelles, des aventures, des amours décevantes mais aussi passionnées. Il revient sur ses propres traces, dans les bas-fonds de Paris, où régnaient misère et cruauté, pour ensuite retrouver son pays natal, le Velay.
    Il en sortit blessé, solitaire, mais renforcé. Et c'est pour fuir ses montagnes austères et rudes qu'il partit aujourd'hui pour « les colonies ». Mais à présent, parvenu à l'automne de sa vie, c'est vers ce Velay qu'il revient.
    Mais, à bord de L'Annam, Louis va faire une rencontre où l'amour et la séduction le disputent à la déception. Une chose est sûre : une fois arrivé à Marseille, Louis n'est plus l'homme qui embarqua à Saïgon.

  • Novembre 2012 : l'UMP a un nouveau président. Mais le sera-t-il à la façon dont François Fillon fut le Premier ministre de Nicolas Sarkozy...
    C'est que l'UMP n'a pas tourné la page. Les acteurs du combat tranché par les militants - Fillon, Copé et les autres - ont tous pris leurs distances avec l'ancien président, tout en proclamant leur fidélité au père. Cette situation étrange est contraire à toutes les traditions de la droite : Pompidou s'est émancipé de De Gaulle, Chirac a fait battre Giscard en 1981, Balladur a tenté l'assassinat politique de Chirac en 1995, Sarkozy a cru liquider le « roi fainéant » Chirac...
    La droite serait-elle devenue « normale » ? Son chef occulte ne serait-il pas Sarkozy lui-même, et le président de l'UMP un simple « collaborateur » ? La primaire sanglante pour 2017 est-elle déjà commencée ? Et si d'aventure Nicolas Sarkozy décidait de revenir ?
    L'UMP est-elle viable ? L'UDF est-elle en train de renaître ? Que faire du Front national ? Cette enquête d'actualité, nourrie de témoignages inédits, retrace l'élection du nouveau président de l'UMP. Un récit historique, qui démontre qu'en réalité la guerre des deux droites n'a jamais vraiment cessé, depuis le « oui mais » de Giscard à de Gaulle, en 1969.

  • 1936, Jeanne, l'épouse de Marius Malaguet, alias " le bâtard du Bois noir ", fuyant un amour stérile, se tue en voiture. Son fantôme va hanter l'étrange quête dans laquelle se jette alors Marius.
    Aidé par Eugénie, sa soeur adoptive, incarnation de la jeunesse et de la force, et par ses anciens compagnons d'armes, survivants de l'horreur des tranchées, il s'efforcera d'arracher Diane, une toute jeune fille, des griffes d'une bourgeoisie rapace, malsaine et puissante. Diane, la fille d'Uranie, une femme écrasée et indécise, soudain surgit de son passé.

  • 1917. Marius Malaguet, un jeune lieutenant, rentre du front pour une courte permission. À Craponne-sur-Arzon, village de Haute-Loire, il retrouve sa mère, Marie, à la ferme du Bois noir. Mais le plaisir des retrouvailles est gâché lorsque Marius montre à Marie la photo de Johannes Alayel, l'un des bagnards dont il avait le commandement. Refont alors surface les troubles circonstances qui ont entouré la naissance du jeune homme, à l'origine du sobriquet dont il fut affublé durant son enfance : « Lou Bastardou ».
    Marius est-il le fils de Lucas Rossier, le maître du domaine des Patureaux où Marie était servante, qui abusa de la jeune femme à l'époque ? Ou bien de Johannes, son amour d'alors, faussement accusé de vol et envoyé au bagne ? Parviendra-t-il à épouser Jeanne, la fille de Lucas, qu'il pensait être sa soeur et croyait ne pouvoir aimer ?
    Ce roman alterne scènes à la ferme, au coeur de la Première Guerre mondiale, et souvenirs d'enfance de Marius. Construit à rebours, il mène le lecteur de secrets en dévoilements, pour dévoiler l'ascendance de Marius, qui scellera sa destinée.

  • Décembre 1815. Après 23 ans d'armée, Jean Charzol, gamin illettré devenu capitaine, revient dans son village du Velay. Il s'installe dans la ferme familiale à demi ruinée. Soucieux d'investir ses économies, il acquiert des bois réputés maudits. De curieux événements surviennent alors à la ferme ; rapidement, la population accuse Charzol d'attirer les forces du mal sur le village. Ebranlé, il découvre que tous ses malheurs ont été annoncés pas une rebouteuse qu'on dit sorcière. Tentant d'en savoir plus, il s'éprend de la fille de celle-ci et découvre que les «événements», qui n'ont rien de surnaturel, sont commandités par le marquis de Saint-Idal. Ce dernier profite de la crédulité des paysans pour racheter leurs terres à bas prix et reconstituer ainsi le patrimoine terrien de ses ancêtres. Démasqué pendant une battue au loup, l'aristocrate provoque Jean Charzol en duel...
    Sorcellerie? Démons? Ce roman est celui de la rédemption d'hommes et de femmes meurtris, et d'une étrange histoire d'amour.

  • Dès l'âge de cinq ans, Marius Malaguet n'a qu'un désir : fuir les gifles du maître, le travail harassant, les sabots trop petits, cette enfance impossible au domaine du Bois noir, quelque part en Haut-Velay... Comme c'est dur, dans les années 1900, d'être un « bastardou » ! Marius dispose pourtant de l'amour de Marie, sa mère - cette fille de ferme illettrée qui lui a caché la vérité sur ses origines.
    Engagé en août 1914, devenu lieutenant, c'est un homme qui revient au pays, le temps d'une permission. Aguerri par la vie au front, le voici prêt à affronter son histoire. Mais la guerre provoque d'étranges rencontres. Et les obus, en creusant des tombes, mettent parfois au jour des secrets de famille...
    Ainsi ce mystérieux adjudant Alayel, un ancien bagnard dont la trace s'est perdue dans les hôpitaux militaires, à la recherche duquel partira Marie dans La Revanche du bâtard... Ou encore cette adolescente aux yeux bleus dont Marius, devenu veuf, se découvre le père dans La Fille du bâtard, et qu'il aidera à déjouer une machination...
    Avec son talent à camper des personnages de chair et de passion, Hubert de Maximy raconte sur quatre décennies une histoire familiale prenante au coeur de ce Velay qu'il connaît si bien.

  • Décembre 1815. Après 23 ans d'armée, Jean Charzol, gamin illettré devenu capitaine, revient dans son village du Velay. Il s'installe dans la ferme familiale à demi ruinée. Soucieux d'investir ses économies, il acquiert des bois réputés maudits. De curieux événements surviennent alors à la ferme ; rapidement, la population accuse Charzol d'attirer les forces du mal sur le village. Ebranlé, il découvre que tous ses malheurs ont été annoncés pas une rebouteuse qu'on dit sorcière. Tentant d'en savoir plus, il s'éprend de la fille de celle-ci et découvre que les " événements", qui n'ont rien de surnaturel, sont commandités par le marquis de Saint-Idal. Ce dernier profite de la crédulité des paysans pour racheter leurs terres à bas prix et reconstituer ainsi le patrimoine terrien de ses ancêtres. Démasqué pendant une battue au loup, l'aristocrate provoque Jean Charzol en duel...
    Sorcellerie? Démons? Ce roman est celui de la rédemption d'hommes et de femmes meurtris, et d'une étrange histoire d'amour.

  • Le pont assassiné

    Hubert de Maximy

    Paris, 25 octobre 1499. Crépuscule et brouillard.
    Le vieux pont de bois Notre-Dame, porteur de cinquante-huit maisons, s'effondre dans la Seine en crue : un millier de morts. Parmi les sauveteurs, Gilles Trempemeur, chirurgien-barbier au visage marqué par la variole ; et Mains-Fortes, un lutteur étrange qui a perdu son fils adoptif dans la catastrophe.
    Pour ce dernier, le pont a été... assassiné !
    L'enquête du « Grêlé » va le conduire dans les bas-fonds de Paris, en particulier dans les arènes clandestines ou pègre et grands seigneurs parient sur des combats de fauves, humains ou animaux.
    Des enfants s'y efforcent. Parmi eux, Flore, taciturne et superbe, dont Gilles tombe amoureux, et qui ne vit que pour la vengeance. Cette piste le conduira jusqu'à un puissant échevin qui manipule tout le monde...
    Escroquerie, chantage, preuves falsifiées, assassinat... Folie aussi. Gilles le Grêlé cherche la vérité avec acharnement. Ses proches l'assistent : Pauline, sa petite servante de douze ans ; Isengrin Crocq, le « commissaire examinateur » du quartier, un renard qui sait faire éclater la justice sans jamais se mettre en danger face à un pouvoir corrompu ; maître Grattenote, enfin, vieux notaire à l'esprit fort vif...

  • L'exil et la quête.

    1906, juste après le vote de la loi sur la laïcité. Dans le Haut-Bocage vendéen, un boulanger républicain est maudit par le curé de son village. Son crime ? Avoir hébergé dans sa grange, par un froid polaire, des soldats venus faire l'inventaire des biens de l'Église. Plus personne n'achètera son pain. Il en mourra et sa compagne s'enfuira en Algérie.
    Cent ans plus tard, son arrière-petite-fille, elle-même victime de la fureur islamiste en Algérie, arrive dans le même village pour reprendre la boulangerie. Des rumeurs l'accompagnent aussitôt, parce qu'elle est algérienne et que le village, derrière son maire, est très à cheval sur la laïcité. Mais elle n'est pas venue là par hasard. Depuis son enfance, sa grand-mère, qu'elle adorait, lui a parlé d'une histoire qui a marqué sa famille. Une famille vendéenne chassée de sa région natale au début du siècle, et dont l'arrière-grand-mère s'est réfugiée aux colonies .
    Jour après jour, avec l'aide d'un jeune clerc de notaire qui exhume des documents, la jeune femme replonge dans l'histoire tragique de son aïeul, que l'extrémisme catholique a conduit au suicide. Elle va lui rendre justice...
    À partir d'une histoire vraie, Hubert Huertas nous offre un roman à suspense, à la fois hymne à la vie et réquisitoire contre tous les fanatismes.

  • Le loup de Chomelix

    Hubert de Maximy

    • Archipel
    • 15 Novembre 2017

    Crime ou phénomène surnaturel ?

    Janvier 1816. À l'heure de la Restauration, le pays, épuisé par les guerres, se reconstruit peu à peu.
    Manchot des suites d'un accident survenu dans sa petite enfance (il est affublé d'une pince au poignet droit), Stanislas Vimal a 25 ans. Ambitieux et cultivé, ce sous-préfet au Puy-en-Velay est expédié par le préfet, qui voit en lui l'agent de son éviction, à Craponne-en-Velay pour enquêter sur une attaque de loups. Une battue semble avoir réglé la question...
    Sauf que les mois suivants, à chaque nuit de pleine lune, un nouveau bourgeois de la paisible bourgade est égorgé par un loup.
    Intrigué, Stanislas creuse... et déterre de sombres affaires datant de la Révolution, pas si lointaine. Des histoires où les victimes ne sont peut-être pas des victimes, et les coupables pas si coupables que ça.
    Aidé d'un braconnier subtil et d'un commissaire de police, il va faire surgir des vérités et bouleverser toute l'administration du département.

empty