Beauchesne

  • Philosophe allemand du xve siècle, Nicolas de Cues fut aussi un théologien, serviteur actif de l'Église catholique. Docteur en droit, ayant pris part au concile de Bâle, il devint légat, cardinal, évêque et vicaire général de Rome. Ce sont ses actes et écrits ecclésiologiques, datant essentiellement de 1432 à 1442, qui le firent connaître.
    Pourtant, mis à part La Concordance catholique (1433-34), ceux-ci sont restés largement méconnus. La plupart ne sont pas même intégrés à l'édition scientifique de Heidelberg (1932-2011). Cette anthologie d'une dizaine de textes comble cette lacune. Ils sont caractéristiques de la volonté de Nicolas de Cues de promouvoir la nécessaire réforme de l'Église, dans l'unité, à une époque marquée par la déchirure : grand schisme d'Occident, schisme de Trèves, conflit avec les Hussites, conflit entre l'assemblée conciliaire et le pape Eugène IV, nouveau schisme d'Occident avec l'élection de Félix V...
    L'ecclésiologie cusaine s'est élaborée au contact de cette menace constante, et pour y répondre. En historien, en juriste et en politique, Nicolas de Cues défend que rien ne peut être préféré à l ´unité de l'Église, qui en est l'essence même. Ce doit être le critère de toutes les décisions. C'est elle qui nécessite toute réforme. Elle constitue certes une donnée religieuse et oecuménique, mais elle est aussi un problème politique, dont l'empereur chrétien est responsable. Et si, à l'époque de La Concordance catholique, le pontife romain ne paraît plus indispensable pour la garantir - l'empereur ou le concile pouvant également la défendre -, il n'en sera bientôt plus de même : l'empereur Sigismond meurt en 1437, le concile de Bâle se discrédite... Dès lors, le pontife romain devient à nouveau le seul centre d'unité possible.
    Héritier de nombreuses traditions chrétiennes, Nicolas de Cues convoque alors, sans vaine archéologie, les mêmes références pour défendre des positions différentes, en apparence seulement contradictoires. S'attachant aussi bien aux conciles du IVe au IXe siècle qu'à la science canonique de la fin du Moyen Âge, aussi volontiers à Cyprien et au Pseudo-Denys qu'à Léon IX et à Zabarella, il promeut une Église imprégnée de concordance entre le pouvoir politique et le pouvoir religieux, où le pape et les évêques porteraient la responsabilité de l'unité et de la réforme.
    Le traducteur, le P. Hubert Vallet, est ingénieur (ESTP) et docteur en théologie de l'Institut catholique de Paris, où il a soutenu une thèse sur l'ecclésiologie cusaine. Après avoir été enseignant à l'École cathédrale de Paris et recteur du Sacré-Coeur de Montmartre, il est aujourd'hui, à Nantes, curé de la paroisse Saint-Jean-Paul-II et enseignant en ecclésiologie au Séminaire Saint-Jean.

  • LIVRE VI. ÉTUDES D'HISTOIRE DU CUL TE ET DE LA SPIRITUALITÉ MARIALS ( 2e partie : de l'École Bérullienne à la Définition dogmatique de l'Assomption ) I. - La dévotion mariale chez Bérulle et ses premiers disciples, par André RAYEZ, S. J II. - La Vierge Marie et la formation sacerdotale dans la tradition de l'école bérullienne, par Joseph LÉCUYER, C. S. Sp., Membre de la Société Française d'Etudes Mariales III. - La dévotion mariale chez saint Vincent de Paul et les Lazaristes ou prêtres de la mission, par Edmond CRAPEZ, prêtre de la mission IV. - La dévotion mariale à Port-Royal, par Louis COGNET, chargé de cours l'Institut Catholique de Paris V. - La dévotion Marie dans la Compagnie de Saint-Sulpice, par Pierre POURRAT, P. S. S VI. - La Vierge dans la Congrégation de Jésus et Marie, par L. BARBÉ, eudiste, membre de la Société Française d'Etudes Mariales VII. - Marie de l'Incarnation et la Sainte Vierge, par Henri de LUBAC, S. J.

    VIII. - La. dévotion mariale dans l'Institut des Frères des écoles chrétiennes, par Georges RIGAULT IX. - doctrine mariale de Bossuet, par P. ANGERS, S. J., professeur de littérature française l'Université de Montréal X. - Saint Louis-Marie de Montfort et sa spiritualité mariale, par J. M. HUPPERTS, S. M. M XI. - Le culte marial chez les Rédemptoristes, par Paul HITZ, C. 5S. R., professeur de Théologie au Scolasticat d'Echternach (Luxembourg), membre de la Société Française d'Etudes mariales XlI. - Dévotion et mystique mariales du Père de Clorivière, par André RAYEZ, S. J.

    XIII. - «La Congrégation... » Histoire ou Légende?, par G. de BERTIER, eudiste, professeur d'Histoire l'Institut Catholique de Paris XIV. - Les Congrégations religieuses d'hommes après le XVIIe siècle, par B. M. MORINEAU, de la Compagnie de Marie, fondateur de la Société française d'Etudes mariales XV. - Spiritualité mariale du Vénérable Père Libermann, par BARRÉ, C. S. Sp., Supérieur du Séminaire Français à Rome, secrétaire général de la Société française d'Etudes mariales La dévotion à la Très Sainte Vierge dans la Congrégation des Missionnaires fils du Coeur Immaculé de Marie, par Narcisse GARCIA GARCÈS, C.M.F .

    XVII. - La dévotion mariale et la Congrégation des prêtres du Saint Sacrement, par Charles de consulteur général de la Congrégation des Prêtres du Très Saint Sacrement, ancien professeur de Théologie aux Scolasticats Bruxelles et de Montréal XVIII. - Culte marial ,dans la famille salésienne (pères Salésiens de saint Jean Bosco), par Pierre BROCARDa, S. d. B., professeur l'Athénée Pontifical salésien de Turin XIX. - Les Congrégations féminines des XIXe et XXe siècles, par E. BERGH, S. J., professeur de droit canonique au Collège théologique S. J. Saint-Albert Louvain, directeur de la Revue des Communautés Religieuses XX. - L'esprit marial dans la Société de Marie Réparatrice, par la R. M. Marie l´Adoration, S. M. R XXI. - La spirialité mariale de Mère Marie-Véronique, fondatrice de l'Institut des victimes du Sacré-Coeur de Jésus, par la Marie d´Assise, V. S. C. J.

    XXII. - La mariologie de Newman, par Mgr Francis DAVIS, vice-recteur d'Oscott Collège (Birmingham) XXIII. - M. J. Scheeben, Théologien de la mariologie moderne, par Charles Feckes, professeur de dogme au Grand Séminaire de Cologne (Bensberg) XXIV. - Le mouvement théologique marial Angleterre (1880-1950), par J. J., professeur de Théologie Heythrop Collège (Oxon) XXV. - Le mouvement mariologique aux États-Unis, par Cyrille VOLLBRT, S. J., professeur de Théologie au Collège Sainte-Marie, Saint Marys, Kansas, ancien professeur de Théologie à l'Université Grégorienne de Rome, président la Société américaine des Etudes Mariales XXVI. - L'oeuvre du Comité national francais des Congrès marials, par Mgr BOUCHER, secrétaire général du Comité national XXVII. - La Société francaise d'Études mariales, par Mgr G. JOUASSARD, P

  • SommairePRÉFACE, par Son Éminence le Cardinal Celse COSTANTINI, chancelier de l'Église Romaine LIVRE VII SAINTE VIERGE ET L'EXPANSION DU CATHOLICISME.
    CULTE MARIAL DANS LES DIFFÉRENTS PAYS DU MONDE Europe I. - Basiliques et Églises mariales de Rome, par Joseph GAGOV, O. F. M., Conv.

    II. - La Sainte Vierge dans la vie et piété populaire italienne, par Dominique MONDRONE, S. rédacteur la « Civilta Cattolica III. - Le culte de Très Sainte Vierge à Lorette, par Mgr André BARON, recteur de Saint-Louis des Français à Rome IV. - Pèlerinages aux Grands Sanctuaires français de Marie, par A. MABILLE DE PONCHEVILLE V. - La spiritualité mariale de Sainte Jehanne de France, par la R. M. GABRIEL-MARIA, O. M., du Monastère de L´Annonciade de Thiais VI. - Marie, Reine de la· Corse, par L. CRISTIANI, Doyen honoraire de la Faculté des lettres à J'Université catholique de Lyon VII. - Le don de Lourdes, par le Chanoine Joseph BELLENEY, Chapelain de Lourdes VIII. - Bibliographie des Pèlerinages de Notre-Dame en France, par Maurice VLOBERG IX. - Marie, Reine du Nord, par Benoît THIERRY D´ARGENLIEU, O. P.

    X. - La gloire de Marie aux Pays-Bas, par J.-W. VAN DRIEL, S. professeur d'histoire au Collège Saint-Louis-de-Gonzague à La Haye XI. - Le culte marial dans les anciens Pays-Bas Méridionaux et en Belgique, par E. DE MOREAU, S. J., membre de l'Académie Royale de Belgique, professeur au Collège Théologique S. J. Saint-Albert, Louvain XII. - La dévotion mariale dans les pays de langue allemande, par Paul STRATER, S. J., directeur de la Katholische Marienkunde XIII. - Dévotion populaire mariale en Suisse, par Dom Basile NIEDERBERGER, O. S. B., Abbé de Mariastein XIV. - Notre-Dame de Luxembourg, par Dom Jules FOHL, Moine de Clervaux XV. - Pèlerinages marials de Grande-Bretagne, par Donald ATTWATER.

    XVI. - Marie et l'Ame irlandaise, par Michael O'CARROLL, S. S. Sp., Blackrock College (Dublin) XVII. - Notre Dame, Reine d'Irlande, par A. GWYNN, S. professeur l'Université Nationale (Dublin) XVIII. - Piété mariale du Peuple espagnol, par N. PEREZ, S. XIX. - Notre Dame dans la Piété populaire portugaise, par José de XX. - Le culte de la Sainte Vierge en Hongrie, par Louis NAGY- FALUSY, S.

    XXI. - Le culte marial en Lithuanie, J. KUBILIUS, S.J.

    XXII. - Le culte marial en Pologne, par Maria WINOWSKA .

    XXIII. - La Sainte Vierge et l'Orient Chrétien, par Ph. de REGIS, S.

    XXIV. - Le culte de Notre Dame en Biélorussie, par Léon HOROCHKO, Recteur de la Mission Catholique Biélorussienne en France XXV. - Dévotion envers la Sainte Vierge en Ukraine, par Maurice DE MAELE, C. S. S. R., Vicaire général des Ukrainiens en France.

    XXVI. - Le culte marial en Bohême et en Moravie, par Konrad KUBES, S.J. et en Slovaquie, par Valère A. ZAVARSKY, S.J.

    XXVII. - Le culte marial en Roumanie, par Pierre GHERMAN, de la Mission Catholique Roumaine de Paris XXVIII. - Le culte marial populaire en Grèce, par J. MARANGOS, S.J., Supérieur de la Résidence des Jésuites Athènes Asie La Sainte Vierge et l'Asie, Jalons et Recherches, par André RETIF, S.J., rédacteur aux Études II. - Sanctuaires marials en Palestine, par F.-M. ABBL, O. Professeur l'École Biblique de Jérusalem III. - La dévotion mariale populaire au Liban, par Michel DOUMITH, professeur de théologie à la faculté de théologie de l'Université Saint-Joseph (Beyrouth) IV. - La dévotion mariale en Syrie, par Mgr Joseph NASRALLAH, Archimandrite, Recteur de Saint-Julien-le-Pauvre (Paris) V. - Le culte de la Vierge Marie en Asie Mineure du 1er au XVe siècle, Maurice TALLON, S.J., professeur l'Institut de Lettres Orientales l'Université Saint-Joseph (Beyrouth) VI. - La dévotion à Notre Dame dans les Indes, par M. THBKABKARA, S. J., Professeur à l'Université Loyola Madras (Inde) VII. - De l

  • SOMMAIREPRÉFACE par M. RIQUET, S.

    LIVRE VII LA SAINTE VIERGE ET L'EXPANSION DU CATHOLICISME CULTE MARIAL DANS LES 'DIFFÉRENTS PAYS DU MONDE Afrique 1. - Marie et l'Afrique, par J. BOUCHAUD, C. S. Sp.

    Il. - La dévotion populaire mariale en Egypte, par G. BASETTI-SANI, O. F. M.

    III. - Marie dans la liturgie copte, par G. GIAMBERARDINI, O. F. M., membre du Centre d'Etudes Orientales, professeur au Séminaire Oriental Saint-Cyrille IV. - culte de la Sainte Vierge dans les Missions de la Congrégation du Saint-Esprit, par A. CABON, C. S. Sp.

    V. - La dévotion à la Sainte Vierge dans les Missions des Pères Blancs, par A. ARNOUX VI. - Madagascar, terre de l'Immaculée, par J.-P. GRAUSEM, S. J., professeur au Séminaire Réiional d'Ambatoroka, Tananarive VII. - culte au Congo Belge et au Ruanda-Urundi, par L. DENIS, S. J., directeur de la « Revue du Clergé Africain » VIII. - Basutoland, terre de Marie et notes sur la dévotion mariale en Arique du Sud, par M. FERRAGNE, O. M. I., directeur du Centre Catholique de Mazenod au Basutoland Amérique IX. - La dévotion à la Sainte Vierge au Canada de langue anglaise, par Son Eminence le Cardinal GUI GAN, Archevêque de Toronto X. - Marie dans l'histoire du Canada Français, par R. BRIEN, de l'Académie Canadienne-Française, président du Centre marial Canadien, directeur de la Revue Marie» XI. - La dévotion mariale des Indiens au Canada, par G. LAVIOLETTE, O. M. I.

    XII. :- Le culte de Marie en Alaska, par S. LLORENTE, S. J.

    XIII. - Notre Dame aux Etats-Unis, par D. SARGENT XIV. - Marie aux Etats-Unis, par D.-A. LORD, S. J.

    XV. - La piété du peuple Mexicain envers la Vierge Marie, par J.-A. ROMERO, S. J.

    XVI. - Le culte marial en Amérique Centrale (Guatemala, Honduras, El Salvador, Nicaragua, Costa Rica, Panama) et aux Antilles (Cuba et Porto-Rico), par F. ARGÜELLO XVII. - Le culte marial dans les Antilles et dans Guyane française (Républiques Dominicaine et d'Haïti, Martinique, La Guadeloupe), par A. CABON, C. S. Sp.

    XVIII. - La dévotion mariale en Argentine, par A.-I. FERREYRA, S. J., professeur la Faculté de Théologie de San Miguel XIX. - La dévotion mariale en Bolivie, par T. OROZA DEUER XX. - La dévotion à la Sainte Vierge au Brésil, par P. ROSETTI, S. J.

    XXI. - La Sainte Vierge et le Chili, par A. ARRAÑO, S. J.

    XXII. - La dévotion mariale en Colombie, par J.-M. PACHECO, S. J., professeur à l'Université Javeriana et rédacteur à la « Revista Javeriana XXIII. - culte.marial dans la République de l'Équateur, par J. ESPINOSA POLIT, S. J.

    XXIV. - La dévotion mariale au Paraguay, par A. ROJAS, S. J.

    XXV. - dévotion mariale au Pérou, par E. T. BARTRA, S. J.

    XXVI. - dévotion mariale dans République orientale de l'Uruguay, par R. ALGORTA et J.-L. SEGUNDO, S. J.

    XXVII. - Sainte Vierge et le Venezuela, par P.-P. BARNOLA, S. J., membre de l'Académie d'Histoire, vice-recteur l'Université du Venezuela Océanie XXVIII. - dévotion à la Sainte Vierge en Océanie, par P. O'REILLY, S. M., de l'Académie des Sciences Coloniales, secrétaire général de la Société des Océanistes XXIX. - Le culte marial en Nouvelle Zélande, par M. MULCAHY, S. M.


    APPENDICE AU LIVRE VII MONOGRAPHIES SUR MARIE EN EUROPE ET EN ASIE COMPLÉMENTS DU TOME IV' Europe XXX. ~ Sainte Jeanne d'Arc et Notre-Dame de Bermont, par A. MI XXXI. - voeu de Louis XIII, par M. VLOBERG XXXII. - Madones d'Allemagne. Images vénérées dans les principaux pèlerinages, par le Dr L. BOER, Oberstudienrat XXXIII. - Pèlerinages de Notre Dame en Autriçhe, par AURENHAMMER XXXIV. - culte marial chez les Serbes orthodoxes par DJOKO SLIJEPCEVIC, ancien professeur la Faculté Théologique de Belgrade XXXV. - culte marial en Slovénie, par NA

  • SOMMAIRE PRÉFACE par de LUBAC, S.J., membre de l'Institut LIVRE VIII. ÉTUDES D'ÉCRITURE SAINTE ET DE THÉOLOGIE POSITIVE I. - La Vierge Marie dans le Nouveau Testament, par A. FEUILLET, P.S.S., professeur d'Ecriture Sainte à l'Institut Catholique de Paris II. - Marie dans les Apocryphes, par E. COTHENET.

    III. - culte de Notre Dame dans la Liturgie latine, par Dom FRÉNAUD, O. S. B., professeur de Théologie, Abbaye de Solesmes IV. - La Mariologie sophianique russe, par B. SCHULTZE, S. J., professeur à l'Institut Pontifical Oriental (Rome) V. - Le développement du Dogme Marial, par H. HOLSTEIN, S. J., professeur de Théologie l'Institut Catholique de Paris, rédacteur aux Etudes et à Christus LIVRE IX. ÉTUDES DE THÉOLOGIE MARIALE SPÉCULATIVE I. - « principe fondamental de la Théologie Mariale, par G. de BROGLIE, S. J., professeur à l'Université Pontificale Grégorienne de Rome, professeur honoraire à l'Institut Catholique de Paris II. - Le mystère de la Maternité Divine de Marie, par M. D. PHILIPPE, O. P., professeur à la Faculté de Théologie, Université de Fribourg (Suisse) et aux Facultés de Philosophie et de Théologie du Saulchoir III. - La Sainteté de Marie, par J. GALOT, S. J., professeur de Dogme au Collège Théologique Saint-Albert (Louvain) IV. - Marie sauvée par le Christ, par T. ALFARO, S. J., professeur de Théologie à l'Université Pontificale Grégorienne (Rome) V. - La Médiation de Marie. Essai de synthèse spéculative, par,BUR, professeur de Théologie au Grand Séminaire d'Aix-en-Provence VI. - L'Intercession de Marie, par J. GALOT, S. J., professeur de Dogme au Collège Théologique Saint-Albert (Louvain) VII. - Maternité spirituelle, Maternité mystique, par Th. KOEHLER, marianiste LIVRE X. PASTORALE, HUMANISME ET SAGESSE Marie dans la Pastorale, par A. de PARVILLEZ, S.J.
    II. - Marie et l'Humanisme, par R. BARON, professeur à l'Université Catholique de l'Ouest III. - Sedes Sapientiae, par le Chanoine E. CATTA, professeur à l'Université Catholique de l'Ouest

  • SOMMAIRE PRÉFACE par Son Éminence le Cardinal BEA LIVRE XI. DE L'IMMACULÉE-CONCEPTION A LA GLORIEUSE ASSOMPTION I. - L´Immaculée Conception par J. GALOT, S. J., professeur de dogme au collège théologique Saint-Albert (Louvain) II. - La Maternité virginale de Noire Dame, par J. A. de ALDAMA, S.J., professeur à la Faculté de théologie de Grenade (Espagne) III. - Le Mystère de l'Assomption, par J. GA LOT, S.J., professeur de dogme au collège théologique Saint-Albert (Louvain) IV. - Théologie mariale dans l´Orthodoxie russe, par D. STIERNON, A. A., professeur à l'Université Pontificale du Latran, à l´Université pontificale «De propagandafideD et aux Facultés Catholiques de Lyon.

    LIVRE XII. SPONSA ET SPIRITUS I. - La doctrine mariale et la théologie chrétienne de la femme, par M. J. NICOLAS, O. P., professeur à l'Institut Catholique et au Studium dominicain de Toulouse II. - Marie et l'Église, un thème théologique renouvelé, par Mgr G. PHILIPS, professeur à l'Université de Louvain, secrétaire adjoint de la Commission doctrinale du Concile du Vatican II III. - Marie et la Sainte Trinité par M.-J. NICOLAS, O. P., professeur à l'Institut Catholique et au Studium dominicain de Toulouse Épilogue par H. du MANOIR, S.J., professeur à l'Institut Catholique de Paris.

  • SommaireAVANT-PROPOS par P. DONCOEUR, S. J.

    LIVRE V. MARIE DANS LES LETTRES ET DANS LES ARTS I. - La Sainte Vierge dans la Littérature française au Moyen Âge, par Gustave COHEN, professeur à la Sorbonne II. - La Sainte Vierge dans les Lettres françaises modernes et contemporaines, par A. GARREAU III. - Notre Dame dans la Littérature allemande, par P. LORSON, S. J.
    IV. - Notre Dame dans la Littérature anglaise. Piété Mariale en Angleterre, par C. MARTINDALE, S. J.
    V. - Notre Dame dans la Littérature espagnole, par N. PEREZ, S. J.
    VI. - La Vierge Marie dans la Littérature hongroise, par CSAVOSSI, S. J.
    VII. - La Sainte Vierge dans la poésie italienne, par Dominique MONDRONE, S. J., rédacteur la Civilta Cattolica VIII. - Marie dans la Littérature néerlandaise, par J. VAN MIERLO,S. J., professeur aux Facultés de Namur, membre de l'Académie royale de langue et de Littérature flamandes de Belgique.
    IX. - Notre Dame dans la Littérature polonaise, par B. ROSINSKA X. - Notre Dame dans la Littérature portugaise, par Marie DULCE LEAO XI. - La Vierge dans la Littérature populaire roumaine, par Fr. TAILLIEZ, S. professeur à l'Institut pontifical oriental XII. - Marie dans la Littérature canadienne française, par Roger BRIBN, de l'Académie canadienne française, directeur de,la Revue Marie XIII. - Notre Dame dans la Littérature colombienne, par J. M. PACHECO, S. J., professeur à l'Université Javeriana (Bogota) XIV. - Notre Dame et l'Art Grégorien, par Dom Joseph GAJARD, O. S. B., Maître de Choeur de l'abbaye de Solesmes XV. - Esquisse d'une Histoire de la musique mariale, par Norbert DUFOURCQ, professeur d'histoire de la Musique au Conservatoire national et Sylvie SPYCKET, diplômée de l'Ecole du Louvre XVI. - Les types iconographiques de la Mère de Dieu dans l'art byzantin, par Maurice VLOBERG XVII. - Marie et l'Iconographie russe, par M.-J. ROUET DE JOURNEL, S. J., directeur du Centre d'Etudes slaves l' Institut Catholique de Paris XVIII. - Les types iconographiques de la Vierge dans l'art occidental, par Maurice VLOBERG LIVRE VI. ÉTUDES D'HISTOIRE DU CULTE ET DE LA SPIRITUALITÉ MARIALS (Ire Partie : Du haut Moyen Âge l'Ecole Bérullienne) I. - Dévotion et théologie mariales dans le monachisme bénédictin, par Dom J. LECLERCQ, moine bénédictin de l'Abbaye de Clervaux II. - Citeaux et Notre Dame, par Dom Jean-Baptiste AUNI0RD, ancien élève de l'école des Chartes et Dom Robert THOMAS III. - Le culte de la Très Sainte Vierge dans l'Ordre des Chartreux, par Dom Yves GOURDEL (Grande Chartreuse) IV. - La doctrine et le culte de Marie dans la famille augustinienne, par A. SAGE, professeur au scolasticat des Pères de l'Assomption, Lyon- Valpré V. - La dévotion à Notre Dame dans l'Ordre de Prémontré~ par N. L. REUVIAUX, O. Praem., professeur de Théologie â l'Abbaye de Leffe-Dinant. (Belgique), Secrétaire des Journées Mariales VI. - Le culte marial dans l'Ordre de Notre Dame de la Merci, par J. M. DELGALDO, O. de M., et Daniel VASQUEZ, O. de M., Scolasticat de Poyo (Pontevedra) VII. - La dévotion mariale dans l'Ordre des Frères prêcheurs, par André DUVAL, O. P., professeur la Faculté de théologie du Saulchoir VIII. - Le culte marial chez les Fils de Saint François d'Assise, par le R. P. Jean de DIEU, O. F. M; Cap., ancien directeur de la Revue des Etudes Franciscaines IX. - La vie mariale au Carmel, par le P. Elisée de la NATIVITÉ, O. C. D., provincial de Paris X. - La doctrine mariale du chancelier Jean Gerson, par André COMBES, ancien professeur d'histoire de la Spiritualité l'Institut Catholique de Paris, maître de Recherches au Centre National de la Recherche scientifique XI. - L'Ordre des Servites de Marie, par G.-M. ROSCHINI, O. S. M., professeur au Collège Saint Alexis Falconieri; Rome et directeur de la revue Marianum XII. - Le culte marial chez les Croisiers, par H. VINKEN, O. S. C.
    XIII. - culte marial dans l'Ordre des Clercs Réguliers de la Mère de Dieu, par F. FERR

  • SommaireLA VIERGE MARIE A LA LUMIÈRE DE VATICAN II LIMINAIRE CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR VÉGLISE - LUMEN GENTIUM LA VIERGE AU IIe CONCILE DU VATICAN ET L'AVENIR DE LA MARIOLOGIE

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

empty