Books On Demand

  • Le Maréchal Lyautey nous livre ici un peu de son expérience qui a fait de lui non seulement un officier apprécié de ses hommes mais aussi un gouverneur reconnu sur les territoires qu'il a administrés (Maroc).

  • Patrick Uhlman, directeur d'une unité du centre de recherche et de restauration au sein du musée du Louvre spécialisée dans l'Égypte ancienne, reçoit une momie de la part de son ami Helmut Schwartz, conservateur du musée de Strasbourg : elle fait partie d'un héritage et son propriétaire ne sait pas quoi en faire. A l'ouverture du sarcophage, les chercheurs vont de surprise en surprise : une étiquette « Sohn des Wesirs Néfermaât » relierait la momie non seulement à la IVe dynastie, mais aussi à l'un des petits-fils du pharaon Snéfrou, donc un neveu du grand Khéops ! Mais lequel ? car l'illustre pharaon a eu quinze garçons ! Et puis que veulent dire ces amulettes étranges que porte la momie ? Patrick et Helmut rejoignent leur ami et confrère Hans Altmaier, directeur de fouilles, à Gizeh pour chercher des réponses à leurs questions. De surprises en découvertes, de doutes en confirmations, les trois égyptologues s'engagent dans une enquête entre science et histoire qui les mènera sur les traces des constructeurs des pyramides et d'une découverte extraordinaire.

  • Quel peut bien être le point commun entre un domaine viticole du Médoc et le gouverneur du Massachusetts?
    Pourquoi cet américain arbore-t-il sur une bague le blason du château d'Artailhac, construit au XIe siècle sur les bords de la Garonne et dont le dernier propriétaire historique est mort pendant la Révolution française?
    Clément, historien spécialisé de cette période, découvre cet étrange point commun lors du périple de la frégate l'Hermione, reconstruite en mémoire des voyages de La Fayette pour célébrer l'amitié franco-américaine.
    Aidé de son ami Paul, les deux compères vont alors naviguer à travers les siècles, d'Aliénor d'Aquitaine à George Washington, afin de résoudre cette énigme.
    Entre les croisades et les révolutions américaine et française, le caractère paisible des paysages médocains et les secrets de l'architecture médiévale, les deux enquêteurs iront de surprise en surprise.

  • Mademoiselle, c'est une lycéenne contemporaine. Seuls intéressent cette Parisienne insatisfaite ses amies, les sorties, le sexe parfois un peu cru. Nous la suivons au cours de son année de Terminale ES : au milieu du fourmillement lycéen, Louise se penchera un temps sur le parcours singulier de son professeur de philosophie. Un voyage la marquera profondément, la sortant provisoirement de sa torpeur. Mais quoi qu'elle fasse, quoi que ses proches fassent, elle s'enferme progressivement dans un monde inconsistant.

  • Un beau matin, à 5h47, tout s'arrête, l'électricité et tout ce qui en dépend : téléphone, Internet, radio, transports... Tout. A quoi ressemble l'humanité, ou ce qui en reste, après la grande catastrophe qui signe la fin de l'ère industrielle, et peut-être de notre humanité ? Quels sont les problèmes matériels, mais aussi existentiels, que doivent affronter les survivants ? Une exploration riche en surprises et en rebondissements qui est aussi une occasion de réflexion sur ce qui nous paraît si normal.

  • Une quarantaine de poèmes inspirés entre le lac Inle et Heho, Pintaya, Bagan ou Yangon offrent un émerveillement mêlant le calme à l'agitation du Myanmar.
    S'en suit une traversée de Phnom Penh, entre monuments et instantanés.

  • La communication animale qu'est-ce que c'est ? Est-ce que ça existe vraiment ? Suis-je capable de communiquer avec un animal ? Dans ce guide créé avec Amour vous trouverez les clés pour vous reconnecter à vos capacités télépathiques. Ainsi vous apprendrez à communiquer avec le règne animal et les élements de la nature. Tout au long de ce livre vous serez guidé par les mots sages et bienveillants de nos amis à quatre pattes que j'ai reçu lors de communication. Des mots qui vont vous reconnecter à vous même. Nous avons oublié qui nous étions mais surtout qui ils étaient. Eux. Les animaux. Je vous souhaite un merveilleux voyage, avec tout mon amour, Camille.

  • Un archéologue chargé de sauver les oeuvres d'art des zones de guerre où sévit l'État islamique, échappe de peu au crash de son avion en pleine mer.
    Accident? Attentat ?
    Retrouvé accroché aux restes de l'épave, il va vite devenir le pivot d'une enquête internationale afin de sauver les trésors archéologiques des mains des trafiquants.
    À travers le Liban , la Syrie, l'Irak, Chypre et la France , l'auteur nous entraine jusqu'à la ville antique d'Apamée où des fouilles au bord du lac semblent révéler un lien improbable unissant le Proche-Orient à l'or légendaire de Tolossa si souvent évoqué par beaucoup d'historiens.

  • Nous façonnons le monde tel que nous le concevons.Si la jungle était réellement ce milieu hostile est sans pitié soumis à la loi du plus fort, alors la forêt ne serait qu'un champ de bataille qui se transformerait très vite en champ de ruine.
    On n'évolue pas vers la diversité et l'abondance en procédant par élimination.
    La nature est un livre ouvert, un fruit offert qui ne demande qu'a se transformer en paradis pour peu qu'on en comprenne les lois et qu'on les respectent. la nature sait mettre de l'ordre dans la diversité on appelle delà l'harmonie.
    Nous avons tous la faculté embellir le monde, par la juste expression de qui nous sommes. Il suffit pour delà de poser un regard nouveau sur le monde un autre regard sur nous même. Pour faire basculer le monde de la dégradation à la régénération, nous avons simplement besoin que nos consciences s'éveillent.
    Victor Hugo a dit:Rien n'est plus fort qu'une idée dont le temps est venu.
    Aujourd'hui nous pensons devoir nous soumettre à l'ordre, l'harmonie est l'évidence de demain.

  • De l'ordre à l'harmonie ; l'éveil d'un monde nouveau Nouv.

    Si la nature sauvage n'était qu'un champ de bataille soumise à la loi du plus fort, elle se transformerait très vite en champ de ruines. On évolue pas vers la diversité et l'abondance en procédant par élimination. L'humanité s'est engagée sur une voie qui oblige chacun d'entre nous à courir toujours plus vite pour aller de moins en moins loin.
    La nature est un livre ouvert, un fruit offert qui ne demande qu'à se transformer en paradis pour peu qu'on en comprenne les lois et qu'on les respecte. La nature sait mettre de l'ordre dans la diversité on appel delà l'harmonie.
    Le thème central de ce livre est parti de la simple observation d'un champ cultivé, comparé à un espace naturelsauvage: L'ordre parfait d'un côté avec une seule espèce de plantes parfaitement alignées et espacées et de l'autre une organisation qui n'a rien de chaotique , mais que l'on pourrait plutôt qualifier d'harmonieuse.
    L'ordre se construit par la sélection et l'exclusion, au final il ne doit en rester qu'un. L'ordre à pour vocation de former des individus. L'harmonie au contraire est le fruit d'une composition, de l'assemblage d'individus de natures différentes, elle a pour vocation de donner naissance à des organismes. Les lois qui régissent l'ordre ne sont pas celles qui permettent de former l'harmonie.
    L'auteur nous invite grâce à une meilleur compréhension des lois de la nature à une meilleur compréhension de qui nous sommes et de notre manière appréhender le monde.
    Une société ne peut reposer sur des valeurs individualistes, le champ de bataille ne peut produire qu'un champ de ruines. L'harmonie au contraire est source de prospérité et de paix.
    Aujourd'hui nous pensons devoir nous soumettre à l'ordre, l'harmonie est l'évidence de demain.

  • « C`est du paper work » (travail administratif) me disait mon supérieur hiérarchique lorsque je lui présentais, au préalable de ma stratégie de compte et des affaires en cours, mes recherches sur le marché, sur mon compte client, nos partenaires, les nouveaux entrants, les solutions de remplacement, les concurrents, les impacts de la réglementation, de la technologie, de l'économie et de la situation géo-politico-économique.

    Au début des années 2000, il ne comprenait pas pourquoi un Global Account Manager ne se contentait pas de se concentrer sur la gestion et la réalisation de ses ventes.
    Pour autant, il me paraissait inconcevable de ne pas procéder régulièrement à ces recherches, d'échanger les informations recueillies avec mes équipes, pour adopter le bon discours et présenter la bonne solution à la bonne personne au bon moment et aussi et surtout me distinguer de mes confrères. Tout cela dans un et unique but : sécuriser mes opportunités commerciales et les transformer en ventes.
    Pour cela j'avais ma propre méthode et mes outils de Market Intelligence.

    Je pourrais citer d'autres exemples vécus comme cette expérience où je me suis retrouvé un beau matin de novembre 1993 en Grande Bretagne à Nottingham tout nouveau dans cette société internationale avec pour premier objectif d'ouvrir les marchés francophones. Face à un bloc de papier vierge j'ai répondu à des questions clés. En quelques semaines j'avais cerné les forces en présence, j'avais les idées claires sur le marché à aborder, les sujets à traiter, les outils marketing et commerciales à constituer, le budget d'avant vente à y consacrer puis j'ai présenté une stratégie complète de développement commerciale sous forme de « business plan » à ma direction.

    Tout au long de ma carrière de vendeur, je ne me sentais pas en mesure d'accomplir mon rôle sans avoir une bonne connaissance de l'environnement dans lequel j'interagissais. Il m'était indispensable de maîtriser l'environnement compétitif de l'Entreprise et d'être à l'écoute de toute information qui pouvait le remettre en cause.

    Avec le recul et en toute modestie, cela m'a aidé à garder la maîtrise de mon rôle, d'agir de façon professionnelle. Cela a engendré la sérénité et le succès dans mes affaires. C'est pourquoi j'ai décidé de rédiger cet ouvrage et de démontrer ainsi la valeur ajoutée d'une telle démarche de Market Intelligence, source de succès, quelque soit les moyens dont on dispose.

  • Lors d'une vente aux enchères à New York, Nicolas Forner, romancier de renom et détective à ses heures, reconnait une épée de valeur présentée quelques mois plus tôt en France par son propriétaire. Hors celui-ci est décédé dans de curieuses circonstances, léguant l'arme à son héritier qui affirme toujours la détenir. Serait-ce une copie ? Une palpitante enquête commence, conduisant ses protagonistes sur les deux continents à affronter une obscure organisation mêlée aux yakuzas japonais et au cartel de Cali...

  • Vous est-il déjà arrivé quelque chose d'extraordinaire ? Pas extraordinaire au sens d'un exploit sportif quelconque, ni au sens d'une journée de chance au casino. Non, extraordinairement simple. Votre bus s'arrête à côté d'un autre bus. Vous croisez le regard de quelqu'un assis dans l'autre bus. Et, tout à coup, votre vie est bouleversée. Ce n'était qu'un seul petit regard, mais vous ressentez comme un petit quelque chose quand vous vous rendez compte que ce regard vous échappe. Vous voudriez le rattraper, mais cela semble ridicule. Alors le souvenir de ce regard s'imprègne en vous. Et chaque jour où vous repassez par là, vous espérez qu'un autre bus s'arrête à côté et que l'autre personne soit là.
    Alors, au fond de vous, vous savez que ce moment a été extraordinaire parce que, aussi simple soit-il, il ne se reproduira probablement plus jamais.



    Les personnages de ce livre ont tous une histoire très simple et très extraordinaire.

  • « C `est du paper work ¿ » me disait mon supérieur hiérarchique lorsque je lui présentais, au préalable de ma stratégie de compte et des affaires encours, mes recherches sur le marché, sur mon compte client, nos partenaires, les nouveaux entrants, les solutions de remplacement, les concurrents, les impacts de la réglementation, de la technologie, de l¿économie et de la situation `géo-politico-économique¿.

    Au début des années 2000, il ne comprenait pas pourquoi un `Global Account Manager ¿ ne se contentait pas de se concentrer sur la gestion et la réalisation de ses ventes.
    Pour autant, il me paraissait inconcevable de ne pas procéder régulièrement à ces recherches, d¿échanger les informations recueillies avec mes équipes, pour adopter le bon discours et présenter la bonne solution à la bonne personne au bon moment et aussi et surtout me distinguer de mes confrères. Tout cela dans un et unique but : sécuriser mes opportunités commerciales et les transformer en ventes.
    Pour cela j¿avais ma propre méthode et mes outils de Market Intelligence.

    Je pourrais citer d¿autres exemples vécus comme cette expérience où je me suis retrouvé un beau matin de novembre 1993 en Grande Bretagne à Nottingham tout nouveau dans cette société internationale avec pour premier objectif d¿ouvrir les marchés francophones. Face à un bloc de papier vierge j¿ai répondu à des questions clés. En quelques semaines j¿avais cerné les forces en présence, j¿avais les idées claires sur le marché à aborder, les sujets à traiter, les outils marketing et commerciales à constituer, le budget d¿avant vente à y consacrer puis j¿ai présenté une stratégie complète de développement commerciale sous forme de « business plan » à ma direction.

    Tout au long de ma carrière de vendeur, je ne me sentais pas en mesure d¿accomplir mon rôle sans avoir une bonne connaissance de l¿environnement dans lequel j¿interagissais. Il m¿était indispensable de maîtriser l¿environnement compétitif de l¿Entreprise et d¿être à l¿écoute de toute information qui pouvait le remettre en cause.

    Avec le recul et en toute modestie, cela m¿a aidé à garder la maîtrise de mon rôle, d¿agir de façon professionnelle. Cela a engendré la sérénité et le succès dans mes affaires. C¿est pourquoi j¿ai décidé de rédiger cet ouvrage et de démontrer ainsi la valeur ajoutée d¿une telle démarche de Market Intelligence, source de succès, quelque soit les moyens dont on dispose.

empty