Carabas

  • Le dernier mousquetaire

    Jason+Hubert

    • Carabas
    • 19 Septembre 2007

    « Un pour tous et tous pour... hips ! »
    La phrase en soi est banale, surtout lorsqu'elle est braillée par un gaillard en costume de mousquetaire. À ceci près, que la scène se déroule aujourd'hui dans un bar de Montpellier et que l'assoiffé en question s'appelle Athos... et que cela fait plus de quatre siècles qu'il traîne ses guêtres dans ce genre d'établissement.
    Athos vit dans ses rêves, dans le mythe qu'il s'est construit autour de lui et de ses trois anciens compagnons. Mais l'immortalité se paie cher et quand les vapeurs d'alcools se dissipent, le constat est amer pour Athos. Il n'est plus le héros qu'il a été et d'ailleurs, ce monde se fout bien des héros. L'honneur, la gloire et surtout l'amitié, tout ce qui faisait le sens de sa vie, tout cela l'a abandonné depuis bien longtemps. Muré dans sa solitude, Athos erre comme un mousquetaire désoeuvré.
    Alors quand la Terre se fait attaquer par des extraterrestres, son sang ne fait qu'un tour et le voici parti sauver la France, le roi, la reine et lui-même. Il sait encore manier son l'épée dont la pointe ne s'est pas trop émoussée et parvient à contraindre deux vilains à le conduire auprès de leur maître. Voici donc notre mousquetaire dans un vaisseau spatial en direction de Mars, pour déchouer les plans de l'empereur.
    Athos va vivre sur la planète rouge sa dernière grande aventure, entouré de nouveaux compagnons à qui il parviendra à insuffler ce souffle qui lui manquait tant sur Terre.

  • J'ai tué adolphe hitler

    ,

    • Carabas
    • 8 Novembre 2006

    Ils vont se séparer. Lui est tueur et il est persuadé que sa tête a été mise à prix par sa petite amie. Aussi va-t-il accepter le contrat le plus étrange de sa carrière : remonter le temps et tuer Adolf Hitler. Seulement tout ne se passera pas comme prévu. C'est Hitler lui-même qui prendra la machine pour revenir dans le futur. Et c'est le tueur qui vieillira en attendant de retourner à son époque, pour y retrouver Hitler et sa petite amie.
    Jason poursuit son exploration du sentiment amoureux. Une histoire où les personnages se croisent dans le temps comme des cercles à la surface de l'eau. Finiront-ils par se retrouver oe

  • 1793, la Révolution gronde toujours en France. Le Vicomte Narcisse de Rougemont, jeune aristocrate en exil à Londres, est envoyé en mission en France. Mais de cette mission, il ne sait que ce qu'on a bien voulu lui dire.
    Et au cours d'une longue nuit, le jeune homme à l'esprit pragmatique pétri de la philosophie des Lumières va se trouver peu à peu confronté à ce qu'il considère comme des superstitions issues de l'obscurantisme, créatures et manifestations étranges.
    Pour peu que l'on garde la tête froide , son flegme, comme disent nos cousins britanniques, il est possible de trouver une explication rationnelle pour tout. pense-t-il. Même aux sorcières ? Même aux femmes à corps de félin ? Et ces yeux verts...
    Quand vient le moment où le sang-froid se trouve débordé, il ne reste plus qu'à prendre ses jambes à son coup.
    Les Yeux Verts est le premier album de Zanzim qui nous livre un magnifique travail à la peinture, faisant de chaque un véritable tableau. Hubert est le scénariste du Legs de l'alchimiste avec Tanquerelle, il est également coloriste.

empty