Dervy

  • Le Tarot construit un Temple, le temple intérieur de l'homme, demeure de l'Ame. Le désir de l'Ame est la perfection de l'homme. Le Tarot invite qui veut se connaître à ouvrir les Portes de l'Ame qui, comme la Belle au Bois dormant, attend d'être réveillée. Le Tarot appelle à faire retour vers soi, savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va, savoir ce que l'on est pour savoir qui l'on est. L'éveil à la conscience de soi, à l'âme que je suis, tel est le "métier" de la tarologie. Les diagrammes du Temple construisent la charte tarologique, constituée d'un ensemble de trois chartes : conception, incarnation, naissance. Le montage d'une charte tarologique est plus simple que celui d'un thème astrologique, point n'est besoin de calculs savants, mais de comprendre le langage hermétique et kabbalistique auquel l'auteur nous initie. Deux clés ouvrent les portes de la lecture d'une charte tarologique, la première concerne l'apprentissage du Tarot, elle est ludique et géométrique, la seconde concerne la compréhension de la charte et elle fait appel à l'imagination créatrice si chère à Hermès.

  • Le Tarot est un temple pour qui le contemple, pour qui médite ses images symboliques et leur ordonnancement.
    Le titre de cet ouvrage fait allusion au Temple maçonnique.
    La méthode symbolique par la géométrie est aussi une méthode maçonnique. Pour l'auteur le tarot symbolise le lieu de passage entre deux états, entre deux mondes, entre le connu et l'inconnu, la lumière et les ténèbres, le trésor et le dénuement. Le tarot ouvre sur un mystère. Mais il a une valeur dynamique, psychologique ; car non seulement il indique un passage, mais il invite à le franchir. C'est l'invitation au voyage vers un au-delà.
    Hubert Dufresne n'a pas voulu présenter le Tarot comme «maçonnique», même s'il fait allusion à la Maçonnerie opérative des constructeurs des cathédrales du Moyen Age.
    Il écrit : « Offrons-nous le luxe d'imaginer que les ouvriers sur les chantiers des cathédrales se distrayaient de leurs longs et pénibles travaux en jouant au Tarot. Le Tarot comme récréation et comme recréation du monde. »

  • Quelle est l'origine de la société des francs-maçons ? Pourquoi se réfère-t-elle constamment à l'activité et au vocabulaire des constructeurs ? A-t-elle accueilli des chrétiens ? Quel est donc son Dieu ? Comment s'expliquent l'anathème prononcé par l'Eglise catholique à son endroit et l'hostilité longtemps entretenue contre elle en milieu chrétien ? Que pensent les maçons de leurs contradicteurs ? Comment s'annonce l'avenir ? Avons-nous le droit de rester ennemis ou indifférents ? La double appartenance est-elle possible ? Quelle est donc cette mystérieuse société capable de garder le Temple au milieu de la ville, de maintenir envers et contre tous rites et discipline ? N'a-t-elle rien à nous apprendre ou à nous rappeler ?

    Ces grandes questions sont partout sous-jacentes dans ce livre et Hubert de Thier tente d'y répondre.

empty