FeniXX réédition numérique (France-Empire)

  • Ce troisième volume de la collection "Marins de France au combat" est consacré aux marins qui ont combattu et écrit les pages glorieuses et sombres de notre histoire maritime de 1715 à 1789 sous les règnes de Louis XV et de Louis XVI en soutenant à la mer la politique nationale de notre pays durant les guerres de Succession de Pologne (1733-1738), d'Autriche (1744-1748), de Sept Ans (1756-1763) et d'Amérique (1778-1783). La vie et les combats des marins qui ont servi à la mer les objectifs de Louis XV et de Louis XVI pendant vingt-six années de guerre méritent d'être contés, car ils font partie du patrimoine maritime de la France et que pour bâtir l'avenir il faut connaître l'histoire.

  • Ce deuxième ouvrage de la série "Marins de France au combat" est consacré aux marins méconnus du XVIIe siècle qui ont combattu et écrit les pages glorieuses de notre histoire maritime de 1610 à 1715 en soutenant à la mer la politique nationale de notre pays durant les guerres contre les protestants de La Rochelle (1622-1628), contre l'Espagne (1635-1659), contre les Provinces-Unies et ses alliés de 1672 à 1678, contre la Ligue d'Augsbourg de 1689 à 1697 et pour la Succession d'Espagne de 1702 à 1713. Les vies et les combats des marins qui ont appuyé à la mer les objectifs de Louis XIII et de Louis XIV méritent d'être contés, car ils font partie du patrimoine maritime de la France.

  • Pour bâtir l'avenir, il faut connaître l'Histoire. Ce premier ouvrage de la série "Marins de France au combat" est consacré aux marins français du Moyen Âge et de la Renaissance qui ont combattu et écrit les pages glorieuses de notre histoire maritime à travers les vicissitudes de la politique nationale de notre pays, du XIIIe au XVIe siècle, période durant laquelle la faiblesse de nos flottes a souvent été la raison de nos échecs, contre l'Angleterre en particulier. Les vies et les combats des marins peu connus qui ont mis en oeuvre la politique de nos rois à la mer méritent d'être racontés, car ils font partie du patrimoine maritime de la France.

  • À l'automne 2017, lors d'une chasse fastueuse au Château de Valençay, Dimitri Naboukof, jeune ambitieux sorti brillamment de l'École Mondiale d'Administration, se trouve brutalement plongé dans les intrigues politiques et passionnelles. Les plus hauts dignitaires soviétiques s'apprêtent en effet à fêter le centième anniversaire de la Révolution d'octobre 1917 et le vingt-cinquième anniversaire (1992) de la conquête du monde. Les peuples soumis par Moscou souffrent, mais la révolte par les armes et la violence est devenue dérisoire. Seuls en face du Kremlin, il ne reste que la Chine et le Christianisme. Emporté dans un torrent d'intrigues politiques, Dimitri Naboukof prend part à l'impitoyable guerre pour le pouvoir au Kremlin. Ses amours résisteront-ils aux forces et aux ambitions qui se déchaînent au sein du Politburo ? Un fantastique roman où s'épanouit la puissance de l'âme russe et où gronde la soumission apparente des peuples vaincus... On avait sans doute oublié que « le 13 octobre 2017 » c'était aussi le centième anniversaire de la dernière apparition de Fatima.

  • De tous temps, les hommes ont rêvé d'être immortels. Ardent, le héros de « La dernière embuscade », va bénéficier, bien malgré lui, de cette grâce. P.-D.G. hors pair d'une entreprise florissante, fabuleusement riche et adulé des femmes, Ardent prend un jour - brusquement - conscience de la vanité du monde dans lequel il évolue. Il quitte tout et s'accomplit, absolument seul, dans une contrée totalement déserte. Redécouvrant les gestes séculaires de la chasse et de la pêche, sans téléphone, radio ni télévision, le temps n'a pas de prise sur lui et il vit presque heureux, jusqu'au jour où... « La dernière embuscade », premier roman d'Hubert Piat, est un peu sa propre histoire : directeur à l'exportation d'une importante société, il est un jour parti loin des ordinateurs, et des mesquineries administratives et économiques. Âgé aujourd'hui de trente-huit ans, Hubert Piat vit dans son manoir du Beaujolais comme son héros Ardent, sélectionnant ses vins, lisant et écrivant, librement.

empty