Francois Bourin

  • Les Français manifestent à l'égard de l'entreprise un comportement paradoxal.
    D'une part, ils sont très attachés à leur travail ; de l'autre, ils critiquent volontiers la direction de l'entreprise où ils exercent leur activité. Ces critiques se fondent sur les multiples vexations qu'ils vivent au jour le jour : montée de l'individualisme, destruction de l'esprit d'équipe, encadrement trop peu disponible, information incertaine, politique salariale incompréhensible, dirigeants lointains et invisibles... La liste est longue. Ces raisons très concrètes de se mettre en colère ou, au contraire, de sombrer dans une attitude de désengagement échappent aux yeux des managers.
    Pourtant, il suffirait de peu pour que les choses s'arrangent. Le management consiste d'abord à dire bonjour le matin et à remercier celui qui mérite de l'être.
    L'enjeu ? Des salariés heureux de venir au travail, aussi dur soit-il, et des entreprises plus performantes.

empty