Harpercollins

  • Un des plus gros scandales de la Ve République.
    « Pendant six ans, mon rôle a été de pénétrer les réseaux, d'identifier les intermédiaires, de recueillir des informations et de les transmettre. Malgré les méthodes troubles qu'il m'arrivait d'observer, j'ai cru sincèrement au bien-fondé de ces missions. Après tout, je travaillais directement sous les ordres du patron de l'Office des stups. Mais au fil des mois, le doute s'est épaissi. J'étais devenu complice d'un système qui, au prétexte de lutter contre le trafic de drogue, contribuait à sa diffusion massive. Jusqu'à la rupture, aussi brutale que violente. » À l'origine d'une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour « trafic de stupéfiants », Hubert Avoine raconte pour la première fois ses missions, d'abord pour l'Office français des stups, puis pour le département de la Justice américain. Un récit sidérant, à la lisière du polar.

empty