Illustria

  • Quatre ans après son ouverture, ARCHÉA invite au musée les Gaulois du Parisis. Redécouverts il y a quelques années, les peuples gaulois connaissent aujourd'hui de la part des scientifiques et du public un fort engouement qui amène à bousculer les idées reçues. Grâce aux récentes fouilles archéologiques menées notamment en milieu rural, les Parisii, agriculteurs, artisans et parfois artistes, se dévoilent.
    À nouveau, ARCHÉA permet de partir à la découverte du territoire local en évoquant l'occupation humaine mais aussi la vie quotidienne de ces Gaulois du Parisis. Les découvertes de nécropoles et notamment de spectaculaires tombes où le défunt est inhumé sur un char d'apparat, témoignent de pratiques dans la vie comme dans la mort.

  • Cuisine médiévale : plaisir de se mettre à table, de savourer des mets ou de partager un repas, nécessité de se nourrir et, au-delà, volonté de participer à une pratique sociale et culturelle. Grâce aux objets archéologiques, issus notamment du patrimoine céramique de la vallée de l'Ysieux, aux reconstitutions de scènes de cuisine et de repas ou autres éléments interactifs, le lecteur, les cinq sens en éveil, sera invité à percevoir ce que l'on mange au Moyen Âge, comment et pourquoi.

  • Située au coeur de Louvres (Val-d'Oise), l'ancienne église Saint-Rieul fit l'objet de nombreuses fouilles archéologiques depuis les années 1970. En 1987, lors d'une intervention dans le square Saint-Rieul, 5 tombes datées des débuts de l'époque mérovingienne furent mises au jour. Le mobilier qui y était déposé, armes, bijoux, vaisselle et accessoires d'une qualité exceptionnelle, appartenait sans doute à de hauts dignitaires francs, contemporains de Clovis.
    Dans un ouvrage richement illustré et accessible à tous, le musée ARCHÉA revient sur ces fouilles à l'origine de la création du musée. S'y dévoilent 15 siècles d'inhumations sous le sol de l'église Saint-Rieul, dont seul subsiste aujourd'hui le clocher.
    Au fil des pages, les études archéologiques et anthropologiques se mêlent aux données historiques et culturelles, mettant particulièrement en lumière la conquête de l'Îlede- France par les Francs, dont la nécropole constitue un précieux témoignage.
    L'ouvrage consacre une large part aux collections conservées à ARCHÉA, en particulier le mobilier des tombes franques de prestige. De qualité comparable à ceux déposés dans la tombe de Childéric, ces objets bénéficient ici d'une étude inédite par des spécialistes du premier Moyen Âge.

empty