Mediaspaul

  • Pour hubert thomas, le " désert " est partie intégrante de toute existence humaine.
    C'est un espace de libération oú l'on espère se trouver en s'y perdant. et la vie monacale en est comme le prototype. l'auteur puise dans son expérience monastique une sagesse qu'il cherche à transmettre à ceux et celles qui désirent avancer un peu plus loin dans leur humanité et leur foi, en les encourageant à ne pas désespérer. loin de s'adresser à une élite ou à des " parfaits ", le père thomas rejoindra dans ce livre toute personne pour qui la foi ne va pas de soi, ou qui a le sentiment de ne pas être à la hauteur.
    L'evangile n'est pas un ensemble de règles à appliquer, mais un lieu oú, dans la liberté et animé par l'esprit, il est possible d'inventer sa voie et d'entrer dans l'espace neuf, ouvert par la bonne nouvelle.

  • La question du «bien mourir» dans les sociétés modernes déborde de beaucoup celle de l'euthanasie. Pour l'éthicien Hubert Doucet, les vifs débats en cours dans le monde sur le droit à la mort pourraient même être l'arbre qui cache la forêt. D'une part, notre médecine toujours plus technique, puissante et ambitieuse se trouve désarmée devant les épreuves existentielles qu'elle crée. D'autre part, pour plusieurs malades et personnes âgées, une véritable mort sociale est le prélude à la mort biologique parfois réclamée. Les soins palliatifs, peu développés, forment un corps étranger et fragile dans cet univers. Que penser alors de l'actuel courant de médicalisation de la mort ? Ancrant sa réflexion dans les récents développements au Canada et en France, l'auteur nous convie à la solidarité devant un horizon commun à humaniser.

empty