Muse

  • L'odyssée romancée de Charlotte de Calvière est authentique. Deux ouvrages me fournirent la trame : « La chronique criminelle d'une grande province » et « Causes célèbres et intéressantes ». Orpheline, Charlotte est recueillie par ses jeunes oncle et tante, sous la tutelle du grand oncle le curé de l'abbaye de Psalmody. Bien qu'elle n'ait que onze ans, des prétendants jettent déjà leur dévolu sur la riche héritière ; la famille du Bosc au premier chef. Ils utilisent tous les moyens, dont la force, pour arracher Charlotte du couvent des Ursulines de Montpellier où on la croyait protégée. La famille porte plainte, se débat, obtient gain de cause auprès du roi. Mais ce n'est pas si simple au XVIIème siècle, surtout dans le lointain Languedoc. Les du Bosc, bien que condamnés à mort, contre-attaquent. S'engage alors une bataille juridique de plusieurs années et une véritable guerre entre les deux familles. Et puis, « souvent femme varie », ou est-ce le syndrome de Stockholm ? Charlotte prendra en mains sa destinée...

empty