Puf

  • La publication d'Esquisse d'une théorie générale de la magie en 1904 dans L'Année sociologique est l'aboutissement d'une longue collaboration entre Marcel Mauss et Henri Hubert, débutée avec la parution de l'Essai sur la nature et la fonction du sacrifice en 1899 dans cette même revue. Collègues à l'École Pratique des Hautes Études, Hubert étudiait la magie dans l'Antiquité grecque et romaine, tandis que Mauss en décrivait les formes en Australie, en Malaisie, en Inde, au Mexique ou dans le judaïsme ancien.
    Pourtant, si l'analyse de la magie résultait logiquement à leurs yeux de celle du sacrifice, ce lien s'est ensuite dissous dans les rééditions des textes de Marcel Mauss.
    Cette édition permet de réinterroger les liens entre les trois piliers de sa réflexion que sont le sacrifice, la magie et le don. L'approche d'Hubert et Mauss se ressent également du contexte politique très particulier de l'affaire Dreyfus, qui se déroule pendant la rédaction de leurs articles. Cette séquence historique révéle alors des phénomènes irrationnels au coeur de l'État républicain, et oblige les universitaires à utiliser la preuve scientifique pour les combattre. C'est dans cet espace entre l'individualisme et la raison d'État, alors au coeur des débats politiques, que prennent sens les analyses de la magie et du sacrifice entre l'officieux et l'officiel, entre l'individuel et le collectif.

  • À travers l'étude du sacrifice, Hubert et Mauss s'intéressent au sacré et au rapport au sacré, dont l'étude ouvre une fenêtre sur la nature de la société puisque les choses sacrées sont choses sociales. À partir de l'idée de l'unité générique du sacrifice qui repose sur le postulat de l'unité du genre humain, la démarche suppose de s'intéresser à toutes les formes de sacrifices rituels pour en tirer le schème général ou type idéal. Ce parti pris méthodologique comparatiste, issu de l'école durkheimienne, fait toute l'originalité de l'essai à son époque et sa pertinence de nos jours, évitant les spéculations généalogiques qui établiraient l'antériorité d'une forme sur une autre. Ce texte classique permet de formuler une série de questions toujours actuelles pour l'ethnographie.

  • Ce manuel présente environ neuf siècles d'une littérature qui, par son unité et sa continuité, transcende l'histoire politique et institutionnelle de Rome et a été la matrice de la culture occidentale. Étudiant les formes et les genres littéraires des chefs d'oeuvres de la littérature latine ainsi que leur développement, cet ouvrage s'est également intéressé aux écrivains " mineurs " comme témoins d'une permanence culturelle indispensable à l'éclosion des grandes oeuvres. Des index des auteurs, des oeuvres, des genres et notions complètent ce manuel.

  • La collection "Philosophies" dirigée par Ali Benmakhlouf, Jean-Pierre Lefebvre, maître de conférences à l'École normale supérieure, Yves Vargas, professeur au Lycée d'Arras et Pierre-François Moreau, professeur à l'École normale supérieure de Fontenay St-Cloud, se propose d'élargir le domaine des textes et des questions philosophiques pour en ouvrir l'accès à un public plus large. Chaque volume facilite la lecture d'une oeuvre ou la découverte d'un thème par une présentation appropriée au matériau philosophique.

  • L'ancien régime est d'abord une société offrant un triple aspect : elle est coutumière, elle est corporative et hiérarchisée, elle est catholique.
    L'ancien régime est aussi un régime politique, une monarchie de droit divin dont l'exercice tend et prétend à l'absolutisme personnel et autoritaire. du xiiè siècle des valois-angoulême au premier xviiè siècle, de la monocratie de louis xiv à l'ancien régime au xviiiè siècle, hubert méthivier donne la perspective chronologique d'un système politique, religieux, économique, social et culturel dont l'effondrement en 1789 signifia son incapacité à financer le modèle élaboré par la renaissance.

  • Ce livre s'adresse aux étudiants qui cherchent une synthèse des notions qui sous-tendent le pilotage des entreprises, avant de se spécialiser dans les domaines plus particuliers que sont le calcul des coûts, le contrôle de gestion industriel, la stratégie ; aux praticiens de la comptabilité de gestion ou du contrôle de gestion, qui souhaitent être en phase avec la mutation actuelle de la discipline ; enfin à tout dirigeant ou manager qui souhaite se doter d'un système d'aide au pilotage de la performance sûr, robuste, et adaptable à chaque entreprise.
    La solution présentée dans cet ouvrage est particulièrement adaptée aux entreprises en forte croissance, et aux entreprises de service, deux catégories habituellement plutôt en marge des compétences du contrôle de gestion traditionnel.
    Les premières ont de forts besoins d'information pour piloter leur développement. Elles évoluent néanmoins dans des univers suffisamment instables pour remettre en cause une bonne partie des outils d'analyse et de planification proposés par le contrôle de gestion traditionnel (budgets obsolètes dès le troisième mois de l'exercice, structure changeante, indicateurs non comparables d'un exercice à l'autre...). Les secondes sont classiquement confrontées au décalage entre leurs besoins, et l'information proposée par un contrôle de gestion encore fortement marqué par sa gestation dans les grosses entreprises industrielles du début du siècle.

  • Ce manuel présente neuf siècles d'une littérature qui, par son unité et sa continuité, transcende l'histoire politique et institutionnelle de Rome et forme la matrice de notre culture occidentale. En plus des chefs-d'oeuvre il présente également les écrivains mineurs, témoins d'une permanence culturelle indispensable à l'éclosion des grandes oeuvres.


    Table des matières

    Préliminaires

    1 -- Naissance d'une littérature : Les origines -- Livius et Naevius

    2 -- L'âge d'or de la République : Ennius -- Plaute -- Le théâtre aux IIe et Ier siècles -- De Caton à la prose classique -- Lucilius

    3 -- Cicéron : L'homme -- L'orateur et l'homme politique -- Le théoricien -- La réception

    4 -- Le siècle de Cicéron : Lucrèce -- Catulle -- César -- Cornélius Népos -- Salluste -- Varron

    5 -- La première génération des écrivains augustéens : Les protecteurs des lettres -- Virgile -- Horace -- Tite-Live -- La prose technique

    6 -- La deuxième génération des écrivains augustéens : L'élégie -- Ovide -- Poésie et rhétorique

    7 -- La littérature julio-claudienne : La prose technique -- L'Histoire -- Sénèque -- Pétrone -- Les poètes -- Lucain

    8 -- Des Flaviens aux Antonins : L'érudition, Pline l'Ancien -- L'éloquence, Quintilien -- L'épopée flavienne -- Tacite -- Pline le Jeune -- Martial

    9 -- L'apogée de l'Empire : Juvénal -- L'Histoire -- Apulée -- L'érudition

    10 -- La littérature chrétienne des origines à la paix de l'Eglise : La génération de Tertullien -- de Cyprien -- D'un siècle à l'autre

    11 -- L'âge d'or de la patristique et la renaissance de la littérature païenne : Quatre grands noms de la théologie et de la littérature -- Dans le sillage d'Augustin -- Les poètes -- Le renouveau des lettres païennes -- Les écrivains chrétiens du Ve siècle

    12 -- Les grands écrivains de l'entre-deux-temps : Les écrivains de la Gaule -- La péninsule ibérique -- L'Italie -- Propemticon ad libellum

    Bibliographie -- Index

empty