Toucan

  • L'infernale affaire des poisons !
    Depuis les homicides de la marquise de Brinvilliers jusqu'à la Chambre Ardente, l'affaire dite des poisons écrase la France sous une chape de plomb. La royauté vacille. Va-t-elle se relever ? Car la favorite de Louis XIV (Mme de Montespan) est fortement compromise : philtres d'amour et participation à des messes noires orgiaques où l'on égorge des nouveaux nés.
    Le commissaire Géraud Lebayle, au service de monsieur de La Reynie, lieutenant général de la police parisienne, est chargé d'un volet de cette enquête aux mille facettes : la surveillance des trois principales têtes de l'hydre, la Voisin (reine des empoisonneuses), Guibourg (prêtre satanique) et Lesage (alchimiste et faussaire). Une mission capitale au milieu de l'essaim : 400 empoisonneurs répertoriés juste sur Paris, des prêtres douteux, des sages-femmes avorteuses, des apothicaires véreux... Une faune qui essaime et se multiplie car le commerce est juteux et sans grands risques ! En effet, une partie non-négligeable de l'aristocratie, de la bourgeoisie, de la noblesse de Cour et les épouses d'officiers constituent l'essentielle de leur clientèle (" poudre d'héritage " et sortilèges).
    Comment démêler cet imbroglio sans nuire à la famille royale ?

  • 1680. Le commissaire Géraud Lebayle est chargé par le chef de la police parisienne, Gabriel de la Reynie, d'enquêter sur la disparition d'une orpheline de 16 ans. La jeune fille, protégée de l'évêque Bossuet, aurait pris la fuite du couvent des Ursulines de Meaux où elle s'apprêtait à prononcer ses voeux. L'affaire pourrait sembler ordinaire à Géraud si La Reynie ne lui avait pas demandé d'agir avec la plus grande discrétion, mais sans lui fournir de plus amples explications... Parvenu sur les lieux, Géraud ne tarde pas à découvrir qu'Opportune (pour certains), Marie-Anne (pour d'autres), vivait cachée depuis sa tendre enfance. Poursuivie par des hommes mystérieux, la fugueuse est en danger de mort. Pour quelle raison en veut-on à sa vie ? Et qui est-elle vraiment ?

    Gérard Hubert-Richou revient ici sur une énigme surprenante autour de Louis XIV, maintenue volontairement sous silence par le grand roi et son entourage, celle de la Mauresse de Versailles...

  • Des meurtres de la Brinvilliers jusqu'à la Chambre Ardente, l'affaire des poisons écrase la France sous une chape de plomb.
    La royauté vacille. Madame de Montespan, la favorite de Louis XIV est elle-même compromise. Pour conserver les faveurs de son royal amant, elle aurait abusé des philtres d'amour et participé à des messes noires.

    Géraud Lebayle, jeune commissaire au service de monsieur de La Reynie, lieutenant général de la police parisienne, est chargé de la surveillance des trois principales têtes de l'hydre : la Voisin (reine des empoisonneuses), Guibourg (prêtre satanique) et Lesage (alchimiste et faussaire). Une mission capitale au milieu de l'essaim : 400 empoisonneurs répertoriés juste sur Paris, des prêtres douteux, des sages-femmes avorteuses, des apothicaires véreux... Une faune qui se multiplie car le commerce est juteux et sans grands risques ! En effet, une partie de l'aristocratie, de la bourgeoisie, de la noblesse de Cour et les épouses d'officiers constitue l'essentielle de leur clientèle.
    Géraud pourra-t-il démêler cet imbroglio sans nuire à la famille royale ?

empty