Gallimard

  • En 1877, à la mort tragique de Hulda, la jeune épouse suédoise de Léonard, l'avenir de leurs cinq enfants est incertain. Ils sont traumatisés par la mort de leur mère et la découverte du drame familial qui en est la cause : la liaison de leur père avec Livia, la gouvernante. Si les garçons, envoyés en pension, trouvent leur voie, il n'en va pas de même pour les trois soeurs, que leur père entraîne avec lui dans le dernier parcours aventureux de la vie.
    Echapperont-elles à l'autorité de ce père adoré mais abusif ? Passant du XIXe siècle, qui les a vues naître, au XXe, les soeurs vont faire, de façon souvent douloureuse mais magnifique, l'apprentissage de la liberté. Etonnant roman, fertile en rebondissements, Les Soeurs aux yeux bleus nous montre une société en pleine évolution et la dignité nouvelle trouvée par les femmes.

  • Quel rôle joue exactement Livia, la gouvernante suédoise engagée par Léonard Sézeneau, négociant français établi à Stockholm en cette fin du XIX e siècle, pour seconder sa jeune femme, Hulda, dans l'éducation de leurs quatre enfants ? Quel secret lie l'étrange jeune fille à cette famille qu'elle suivra dans son repli en France, à Meudon, si loin de la lumière et de l'aisance de Stockholm ? Livia semble bien plus qu'une domestique :
    Les enfants l'adorent, Léonard dissimule mal leur complicité, et Hulda, l'épouse aimante, tombe peu à peu dans une étrange dépendance vis à vis de Livia.
    Dans ce roman de secrets, d'amours et de fascination mutuelle, Marie Sizun dévoile le mystère qui entoure l'histoire de ses étonnants ancêtres.
    />

empty