Artège

  • Une fois encore, saint François d'Assise inspire le pape François. À la suite du saint et dans la ligne de l'enseignement social des papes du XXe siècle, le Saint-Père appelle à un grand mouvement de fraternité universelle alors que la crise de la Covid-19 risque plus que jamais de laisser pour compte des pans entiers de la population mondiale déjà meurtrie par une mondialisation inégalitaire.Pour le pape, seul un mouvement d'ensemble en faveur de la dignité de chaque personne pourra permettre un développement humain intégral. Le progrès technique et la croissance économique ne suffiront pas à assurer le bonheur des hommes.Tous frères, c'est ensemble que nous avons à pèleriner sur cette terre.

  • À moins d'être naïf ou aveugle, il convient de reconnaître que la cote d'amour de l'Église en France comme en de nombreux pays d'Europe est au plus bas. Discréditée par une façon d'être et de penser jugée moralisante et décalée, par les scandales qui la secouent, le tout attisé par les médias, elle n'a pas d'autre solution que de se reprendre. L'heure n'est-elle pas venue pour les chrétiens de se réapproprier l'Évangile et de faire rayonner la présence du Christ pour que nos contemporains le redécouvrent ?Ce livre est un manifeste qui revisite sans concession la vocation et la responsabilité de chaque chrétien, du pape jusqu'au plus simple des baptisés.Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine propose treize commandements à mettre en oeuvre de toute urgence pour que la réponse à l'interrogation du Christ : « Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » penche du bon côté. À chacun de mesurer ses idées et sa vie au soleil de ces treize appels qui veulent porter bonheur à l'Église !
    Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine réside à Paris. Il exerce son ministère sacerdotal auprès de la Communauté des Auxiliaires du Coeur de Jésus à Montmartre où il reçoit toutes les personnes qui désirent le rencontrer. Il travaille également à divers projets artistiques et littéraires, donne des concerts en France et au Québec, et intervient chaque semaine à la télévision nationale canadienne TVA dans l'émission La victoire de l'Amour.

  • La veille de Noël, vingt ans plus tôt, Marlee et Jacob se sont mariés dans une tempête de neige. Cette veille de Noël, ils sont prêts à démissionner, le divorce est imminent. Leur relation est aussi glacée que la route qu'ils parcourent. Ils prennent un raccourci pour se rendre au bureau de l'avocat, sur un chemin glissant. Ils se disputent. C'est l'histoire de leur vie. Ils percutent une barrière de neige.Par un froid glacial, effrayée, Marlee gravit la colline. Jacob est introuvable. Elle arrive à une maison sur le flanc de la colline. Derrière la porte, un vieil homme l'accueille auprès du feu. Sur l'âtre, il y a trois pots d'or qui symbolisent le passé, le présent et le futur de son couple.Grâce au vieil homme, elle entame un voyage qui mettra à l'épreuve la façon dont elle envisage son amour. Deux avenirs s'offrent à elle. Lequel choisira-t-elle ?
    Gary Chapman est un auteur à succès, spécialiste du mariage et de la famille. Il a publié plus d'une vingtaine d'ouvrages, vendus en France à plus de 100 000 exemplaires dont son best seller Les 5 langages de l'amour.Chris Fabry est l'auteur de près d'une centaine de livres à travers lesquels il met en scène les enjeux de la vie chrétienne.

  • L'ombre de la mort qui s'étend brutalement sur le monde a dissipé l'illusion que nous étions invulnérables et peut-être, grâce à la puissance de nos technologies, bientôt immortels...Comment relire cet événement ? Comme une leçon de vie.Médecin des corps et des âmes, Mgr Aupetit médite sur tout ce qui nourrit une espérance véritable et nous aide à apprivoiser la mort, celle des autres et la nôtre, dans une société désemparée.Au-delà d'un regard juste et apaisé sur une mort inéluctable, il ouvre un chemin pour choisir la vie au quotidien et reconquérir la paix de l'âme.
    Mgr Aupetit, médecin et prêtre, est archevêque de Paris depuis novembre 2017. Il est également auteur de plusieurs ouvrages traitant d'éthique et bioéthique.

  • Paris était une fête et Paris meurt en ce mois de janvier 1871. C'est dans ce contexte qu'une poignée d'hommes entreprennent de construire une grande église parisienne en l'honneur du Sacré-Coeur de Jésus pour implorer la miséricorde de Dieu. À vue humaine, le projet semble une chimère.Victime des discordes d'abord politiques entre les tenants d'une repentance nationale et ceux qui n'y voient que le symbole de la contre-Révolution et de l'obscurantisme, la basilique est aussi le témoin privilégié et exceptionnel d'une époque de crise et de reconstruction, de misère sociale et de progrès techniques fulgurants, comme d'une grande vitalité spirituelle portée par la dévotion au Sacré-Coeur.Aucun obstacle ne mettra un coup d'arrêt au sanctuaire de Montmartre ! Le chantier aura duré un demi-siècle, de 1875 à 1920. C'est cette aventure hors du commun qui vous est contée ici, celle du monument religieux qui, après la cathédrale Notre-Dame de Paris, est le plus visité de la capitale aujourd'hui.
    Patrick Sbalchiero, docteur en histoire (EPHE), historien et journaliste, auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont certains traduits en plusieurs langues, est l'un des spécialistes reconnus de l'histoire des expériences mystiques et des faits non élucidés. 

  • Quand en 2018 le pape François évoque la douleur de religieuses abusées et victimes d'agressions sexuelles, le monde est frappé de stupeur. La vague #Metoo a déferlé en un an à peine et l'Église n'est pas épargnée par les révélations scandaleuses. De l'Inde au Vatican, en passant par l'Argentine et l'Hexagone, Constance Vilanova donne la parole à ces femmes oubliées qui ont dû se reconstruire en se murant dans le silence trop souvent imposé.Il aurait été profondément injuste de se limiter au simple récit de ce scandale. Avec les regards d'experts et d'expertes, théologiennes, soeurs et prêtres, l'ouvrage explore la prise de conscience qui se fait jour, les structures d'aide mises en place et les orientations salutaires pour sortir des mécanismes qui favorisent de telles souffrances.Une enquête vérité pour avancer.
    Préface de Stéphane Joulain
    Constance Vilanova, historienne de formation, est journaliste presse et radio. Après un an d'enquête et de rencontres à travers le monde, elle signe ici son premier ouvrage.
    ERRATUM : Il s'est glissé une erreur importante page 192 du présent ouvrage. Dans lerécit d'une victime, il est indiqué que Cécile a été agressée sexuellement par« une maîtresse des novices ». Il faut lire, comme le texte l'indiqued'ailleurs par la suite, que c'est par « son accompagnatrice spirituelle ». Samaîtresse des novices, au contraire, a assuré dès le début un soutien sans faille auprès de Cécile. Nous vous prions de nous excuser pour cette erreur qui peut porter gravement à confusion.L'éditeur.

  • Une autre médecine est possible ; mon guide pour une santé respectueuse de la création, de la vie et de la personne Nouv.

    La médecine actuelle, certes très efficace, provoque de nombreux effets indésirables tant sur notre organisme que sur l'environnement : immunité dégradée, effets secondaires nocifs de trop de médicaments, errements de la tentation transhumaniste, coût économique exorbitant...La médecine ne doit pas être la grande oubliée de l'écologie, du moins d'une écologie intégrale, respectueuse de la nature comme des personnes, dans la continuité de l'encyclique Laudato si' du pape François.Prendre soin de soi, ce n'est pas seulement se soigner, c'est être artisan de sa santé sans attendre d'être malade pour s'en occuper.Pour ce faire, le docteur Theillier examine les médecines traditionnelles du monde entier comme les principales thérapies alternatives (phytothérapie, acupuncture, homéopathie, compléments alimentaires...). Loin d'une vision radicale qui exclurait la médecine classique, il ouvre des voies pour s'appuyer, avec prudence et discernement, sur ces thérapeutiques.Il partage ici la réflexion et l'expérience de toute une vie de médecin pour nous proposer les moyens de la santé intégrale.
    Patrick Theillier a été médecin homéopathe et acupuncteur pendant 25 ans, puis responsable du Bureau médical de Lourdes durant 12 ans.

  • À quoi reconnaît-on qu'on est dans une famille nombreuse ? À ces petites choses de la vie quotidienne qui restent gravées dans les mémoires et constituent ces souvenirs qu'on aime à rappeler quand la tribu est rassemblée : la disparition éclair des pots de Nutella, les habits qu'on se repasse d'âge en âge, la queue devant la douche, les prénoms que les parents mélangent...
    Les auteurs de la page "Memes de famille nombreuse" nous proposent une version illustrée de ces petites scènes de la vie quotidienne où beaucoup se reconnaîtront avec humour et émotion. 

  • Irons-nous tous au paradis, comme le dit la chanson ? Il semble qu'aujourd'hui un grand nombre de gens en sont convaincus, en particulier parmi les baptisés. « L'enfer n'existe pas, ou s'il existe, il est vide », entendons-nous dire. Et pourtant, si on prend la peine de lire les Évangiles, on découvre avec étonnement que ce n'est pas le message de Jésus, qu'il ne dit rien de tel, à aucun moment. Que nous apprend-il vraiment ? Quelle est la foi de l'Église sur le sujet ? Que sait-on exactement de la vie éternelle, de ce qui s'y passe, et de qui va où ?Une fois qu'on en sait plus sur la théorie, il faut passer à la pratique. Comment réussir notre vie, et donc notre éternité, dès ici-bas ? Là encore, des pistes sont mises à notre disposition, toujours dans le respect de notre libre arbitre.Pour avoir les idées claires et connaître l'itinéraire, le père Fabrice Chatelain répond à toutes les questions sur cet au-delà qui commence et se prépare maintenant.
    Le père Fabrice Chatelain, missionnaire au Pérou pendant dix ans, est aujourd'hui curé de paroisse dans le diocèse d'Aix-en-Provence.

  • « Un ange passe... » On utilise couramment cette expression quand un silence soudain se fait au milieu d'une conversation. Or ils ne font pas que passer ! Discrets mais fidèles, invisibles mais bien présents, les anges nous sont donnés comme des conseillers, des compagnons, des protecteurs, à nos côtés jour et nuit pour veiller sur nous et nous guider.Nous pouvons écouter ce dont témoignent la Bible, les saints, la liturgie et même d'humbles croyants. Dans cet ouvrage, nous trouverons aussi comment ils peuvent intervenir dans notre vie et nous accompagner sur notre route terrestre.Ouvrons les yeux de notre coeur à la présence consolante de ces amis invisibles, et nous ne serons plus seuls.
    Mère de cinq enfants, Odile Haumonté travaille dans l'édition catholique ; elle est également rédactrice en chef du magazine Patapon, pour grandir en famille avec Jésus. Elle est l'auteur d'une cinquantaine de livres, biographies et romans.

  • Écrite à la suite du concile Vatican II, période où l'Église éclairait son rapport au monde moderne, cette série de catéchèses de Mgr Karol Wojtyla a comme fil conducteur le discours de saint Paul devant l'Aréopage (Actes 17). On y découvre en germe les thèmes révélateurs de la pensée du futur pape Jean-Paul II : la dignité de l'homme appelé à rechercher la Vérité et le Bien, la Rédemption, la prière, l'évangélisation... Tombés dans l'oubli durant des décennies et redécouverts en 2018, ces textes inédits en français sont plus que jamais d'actualité. Comme saint Paul s'adressant à un auditoire indifférent, l'Église doit elle aussi retrouver comment parler à un monde qui désormais l'ignore. Tel était déjà le défi de Karol Wojtyla.Pour son ancien secrétaire, Mgr Stanislas Dziwisz : « Ces textes reflètent le regard incomparable que le Pape portait sur le monde. »
    Karol Wojtyla, archevêque de Cracovie (1964-1978) a participé activement au concile Vatican II (1962-1965). Élu pape sous le nom de Jean-Paul II pour l'un des plus longs pontificats de l'histoire (1978-2005), il a été canonisé en 2014.

  • Pourquoi avons-nous si peur de la mort ? ; faire face et trouver la paix intérieure Nouv.

    La pire épidémie est celle de la peur. À cause d'elle, nous fuyons la vie sans éviter la mort. La foi devrait pourtant nous en prémunir. Est-ce aussi simple ? Comment démêler, dans nos complexités, le psychologique du spirituel ?Saurons-nous, dans le brouillard de l'époque, retrouver un chemin de liberté ? Comme pour les Apôtres, claquemurés dans le Cénacle et l'armure qu'ils se sont forgée en leur âme, seul l'Esprit peut nous guider pour réorienter nos vies. De quelle manière le vivre aujourd'hui ?Avec une grande clarté et de façon très concrète, le père Joël Pralong nous permet de prendre conscience de tous les mécanismes qui nous empêchent d'avancer. Il nous propose ici les moyens de nourrir la paix de l'esprit et du coeur.
    Joël Pralong est prêtre et supérieur du séminaire de Sion (Suisse). Infirmier de formation, il est l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages qui utilisent le double éclairage de la psychologie et du spirituel.

  • Sainte patience, priez pour nous... ! Devant la difficulté, à laquelle personne n'échappe, à mettre cette vertu en pratique, comment progresser ?Un peu de patience... commençons d'abord par analyser les mécanismes psychologiques et spirituels expliquant le pourquoi de toutes nos impatiences.Prenons ensuite le temps de découvrir et contempler dans l'Évangile la sainte patience de Dieu.Nous pourrons alors mettre en oeuvre tous les exercices clés proposés dans cet ouvrage qui nous permettent de sortir des impasses de l'impatience. Notre croissance spirituelle et notre vie quotidienne n'en seront que plus heureuses et pacifiées.
    Prêtre du diocèse de Gap et d'Embrun (Hautes-Alpes), le père Ludovic Frère est licencié en théologie biblique. Recteur du sanctuaire Notre-Dame du Laus depuis 2010, il est déjà l'auteur de plusieurs ouvrages sur de grandes questions de vie et de spiritualité.

  • Ami lecteur, le livre que vous tenez dans vos mains n'est ni un manuel d'histoire de l'art, ni un ouvrage d'histoire religieuse au strict sens du terme. C'est le récit d'une épopée unique dans l'histoire de l'humanité : celle des bâtisseurs qui, en à peine quatre générations et avec des moyens techniques limités, ont bâti des centaines de cathédrales sorties de terre aux quatre coins de l'Europe.Voir cet univers des cathédrales avec les yeux d'un roi de France, d'un évêque, d'un moine, d'un architecte et d'un maître verrier et quelques autres nous fait revivre ces siècles fascinants.Plonger dans le quotidien de ces bâtisseurs, ces êtres de chair et de sang dont la voix et le nom se sont égarés dans les siècles, partager leurs songes lorsqu'ils décidaient de si vastes projets dévoile un peu du mystère qui entoure ces merveilles impossibles à main d'homme.Les cathédrales sont des ponts inspirés, reliant l'homme à Dieu. À notre façon, nous voudrions ici rendre hommage à leurs bâtisseurs qui, de leurs mains, ont façonné l'invisible.
    Patrick Sbalchiero, docteur en histoire (EPHE), historien et journaliste, auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont certains traduits ont été en plusieurs langues, est l'un des spécialistes reconnus de l'histoire des expériences mystiques et des faits non élucidés.

  • Le monde selon Chesterton ; 365 jours avec le prince du paradoxe Nouv.

    Nul autre n'a son pareil pour sonder l'âme humaine, ses ressorts et ses méandres. Nul autre ne sait aussi bien mettre le doigt sur les petites faiblesses et en même temps la grandeur de l'âme humaine. Une année avec Chesterton, c'est l'assurance de découvrir le monde avec un regard profondément humain et chrétien et une acuité rarement égalée.Le lecteur est ici invité à se plonger dans la fulgurance de la pensée de cet auteur hors norme, jour après jour, extrait après extrait, pour mieux appréhender notre monde si plein d' « idées chrétiennes devenues folles ».
    G. K. Chesterton (1874-1936), romancier, essayiste et journaliste, vibrant apologète, plein d'humour et de profondeur. Son oeuvre de non-fiction est marquée tout entière par l'étonnement radical face au monde qui l'entoure et connaît un vif regain d'intérêt depuis une dizaine d'années.

  • Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld est assassiné à Tamanrasset par un groupe d'islamistes venus de Lybie. Comme tous les hommes de communion, il est mort victime de la violence. Mais sa mort parle plus que toute sa vie. Non loin de son corps recroquevillé comme un foetus, se trouvent à même le sable l'Hostie que Frère Charles a tant contemplée et l'Évangile qu'il a tant médité. Son Maître et Seigneur, Jésus de Nazareth, l'a rejoint dans son ultime anéantissement.Mgr Boulanger relit la vie de Frère Charles à la lumière de cet événement. Quelle figure spirituelle plus moderne et plus attachante que celle de Charles de Foucauld, victime de tant de caricatures ? Par sa pauvreté, sa douceur, son désir de paix et de fraternité, son acceptation de la souffrance et de la persécution, il est devenu l'homme des Béatitudes, le Frère universel.
    Mgr Jean-Claude Boulanger est évêque émérite de Bayeux-Lisieux, prés d'Alençon. Il est l'auteur de plusieurs livres sur Charles de Foucauld.

  • Un magnat texan du pétrole. Une brillante archéologue. Un monde inconnu sous le Vatican.En 1939, une équipe de travaux met à jour une tombe datant des débuts de l'ère chrétienne. Cette découverte surprenante allait déclencher une quête qui allait durer des décennies, pour découvrir le lieu de sépulture de l'apôtre Pierre qu'on croyait perdu depuis des siècles.Dès les premiers temps, une tradition ancienne affirmait que Pierre, un simple pêcheur de Galilée, que le Christ avait placé à la tête de son Église, avait été exécuté à Rome sous l'empereur Néron et avait été enterré sous la colline du Vatican. Mais ce lieu de sépulture avait été perdu depuis longtemps dans l'histoire. Tout d'un coup, avec l'aide financière d'un riche américain, une petite équipe allait se mettre au travail pour une quête unique dans une vie.
    L'histoire surprenante et parfois incroyable de ces 75 années de recherche et de ses acteurs clés n'a jamais été racontée jusqu'à présent. Cette aventure allait impliquer l'une des plus brillantes archéologues du xxe siècle et de hauts responsables de l'Église.La Tombe du Pêcheur est l'histoire de la victoire contre toute attente du talent et d'une foi profonde.
    John O'Neill, juriste et auteur à succès, a passé sa vie à parcourir le monde et à s'intéresser à l'histoire chrétienne.

  • Quand le pape François s'adresse à ses frères prêtres, c'est avec force et simplicité qu'il les exhorte, les soutient et les guide dans leur mission.Cet ouvrage propose les plus beaux textes issus de ses rencontres dans le monde entier, depuis le début de son pontificat.Ces paroles renouvelleront notre espérance et soutiendront les prêtres dans la fidélité à la grâce initiale de leur sacerdoce, car « c'est de cette étincelle que l'on peut allumer le feu pour aujourd'hui ».
    « Comme frère aîné et comme père, je désire moi aussi être proche, en premier lieu pour vous remercier au nom du saint Peuple fidèle de Dieu de tout ce qu'il reçoit de vous et, en retour, vous encourager à renouveler ces paroles que le Seigneur a prononcées avec tellement de tendresse le jour de notre ordination et qui constituent la source de notre joie : Je ne vous appelle plus serviteurs... je vous appelle mes amis. (Jn 15, 15) »Pape François
    Textes réunis par Cédric Chanot, diacre permanent du diocèse de Metz

  • Petite vie de Sainte Rita

    André Bonet

    • Artège
    • 7 Février 2018

    Sainte Rita (1381-1457) est canonisée le 24 mai 1900 par le pape Léon XIII. Pourquoi Rita est-elle une sainte ? Non pas tant en raison des prodiges que la dévotion populaire attribue à l'efficacité de son intercession auprès du Dieu tout-puissant, qu'en raison de l'extraordinaire « normalité » de son existence, d'abord comme épouse et mère, puis comme veuve et enfin comme religieuse augustine. En France, à partir des années trente, le culte de sainte Rita prend racine. On relève un peu partout des traces de dévotion dans l'Hexagone, mais aussi en Italie, en Espagne, au Liban, en Slovaquie, au Portugal, en Autriche, en Belgique, en Afrique, au Brésil, et en Argentine.En plus de retracer la vie extraordinaire de l'Italienne de Cascia, ce livre témoigne de l'action concrète et efficace aujourd'hui de celle que la voix populaire désigne volontiers comme « la sainte de l'impossible ».
    André Bonet est président du Centre méditerranéen de littérature, secrétaire général du Prix Méditerranée et du Prix Spiritualités d'aujourd'hui. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment Le saint Curé d'Ars, le chemin du ciel (Le Rocher) et Les insurgés de la pauvreté (Philippe Rey).

  • Antoine de Padoue, né à Lisbonne à la fin du XIIe siècle, formé chez les chanoines réguliers de Coïmbra, est entré dans l'ordre franciscain en 1220.Missionnaire au Maroc, prédicateur et fondateur d'écoles de théologie en Italie et en France, il meurt à Padoue le 13 juin 1231, à l'âge de trente-six ans.Un culte populaire qui le considère comme un puissant intercesseur, thaumaturge et ami des pauvres, dans les joies et les adversités de la vie quotidienne, a souvent occulté son histoire, sa figure intellectuelle et sa spiritualité.Franciscain conventuel, Valentin Strappazzon nous restitue l'image attachante de ce saint si apprécié de tous.
    Valentin Strappazzon a publié, aux Éditions du Cerf, la version intégrale des Sermons des dimanches et des fêtes de saint Antoine de Padoue ainsi qu'une biographie de ce grand saint.

  • Beaucoup connaissent Olave à travers les nombreux ouvrages qui sont consacrés à Robert Baden-Powell tant elle fut indispensable à son époux comme au mouvement.Aucune biographie n'existait encore en français. Bien qu'il fût sans doute exaltant de vivre à l'ombre d'un géant et de lui consacrer sa vie, il était temps d'amener un peu plus à la lumière une telle personnalité. Olave, jeune femme peu conformiste, naturelle et sportive, épouse à 23 ans un général en retraite de 55 ans. Ils auront trois enfants qui reçoivent une éducation à la fois riche et libre, bien que souvent sacrifiée par une mère éperdument dévouée à son couple et à la cause du scoutisme. Très tôt, la timide jeune femme a pris en main le scoutisme féminin pour conduire son essor d'abord en Angleterre, puis dans le monde entier, aux côtés de son époux bien-aimé.Sur près d'un siècle (1889-1977), cette âme forte s'est battue contre les conformismes de son époque et le modèle de la femme victorienne qu'elle détestait, et elle a su trouver le moyen de faire fructifier sa vraie nature et d'incarner toute l'histoire du guidisme.Sans prétendre aller jusqu'aux recoins de son âme, Philippe Maxence, avec une grande fidélité historique, se lance dans un fabuleux jeu de piste à la découverte d'une inconnue fascinante nommée Olave...
    Journaliste et écrivain, Philippe Maxence a consacré plusieurs ouvrages à l'univers anglo-saxon (G. K. Chesterton, C. S. Lewis, l'Irlande). Il est l'auteur de la première biographique en langue française consacrée à Robert Baden-Powell, fondateur du scoutisme.

  • La pratique du développement personnel se diffuse mais l'homme n'a pas moins soif de spiritualité. Comment épanouir leur complémentarité ?Il existe une tradition chrétienne bimillénaire méconnue qui a trouvé sa source spirituelle dans le désert.Puisant largement dans les textes du Nouveau testament et ceux des pères du désert, cet ouvrage propose une véritable ascension spirituelle guidée par de nombreux conseils pratiques et exercices afin de découvrir un authentique art de vivre : respiration, silence, détente, bien du corps et de l'esprit... pour trouver la paix du coeur.Avec son programme organisé sur une année, cet ouvrage deviendra pour vous très vite l'indispensable instrument de votre développement spirituel et humain.
    Patrice Gourrier, ordonné prêtre en juillet 2000, est titulaire d'une maîtrise de théologie et d'une licence de droit canon. Après avoir été curé de paroisse, il anime un centre de méditation au coeur d'une abbaye bénédictine.Jérôme Desbouchages est infirmier diplômé d'État.

  • Une lettre du Christ ! On croit rêver, et pourtant... voilà ce qu'Il pourrait nous écrire. Jaillie de son coeur, le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine livre ici sa compréhension du message évangélique. En artiste plus qu'en théologien ou en exégète, il met en scène le Christ, lui fait raconter sa vie, braque les projecteurs sur les aspects dominants de sa pensée, sans jamais manquer de la mettre en rapport avec les questions qui agitent aujourd'hui le coeur humain et la vie de l'Église. Le résultat est saisissant, déstabilisant, dérangeant. Approche personnelle ou inspirée ? Subjective ou réaliste ? Imaginaire ou exacte ? À chacun d'en juger. Quoi qu'il en soit, il est bon que croyants et incroyants, amis de Dieu ou étrangers à la foi, décachettent cette lettre et se confrontent à un Jésus de Nazareth plus vivant que jamais.
    Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine réside à Paris. Il exerce son ministère sacerdotal auprès de la Communauté des Auxiliaires du Coeur de Jésus où il reçoit toutes les personnes qui désirent le rencontrer. Il travaille également à divers projets artistiques et littéraires, donne des concerts, et intervient chaque semaine à la télévision nationale canadienne TVA dans l'émission « La Victoire de l'Amour ».

  • Dans une Église catholique éprouvée de l'extérieur comme de l'intérieur, quel avenir pour les prêtres ?Comment préserver le nécessaire élan missionnaire quand les ressources humaines se tarissent ? Comment former les jeunes qui offrent leur vie pour qu'ils puissent assurer et assumer leur service et avec quelle vision pastorale ? Les questions sont complexes et les réponses ancrées dans une expérience, à l'exemple de la communauté Saint-Martin, sont précieuses.Fondée en 1976, cette association de prêtres dont le siège est à Évron (Mayenne) compte plus de 150 prêtres et diacres et plus de 100 séminaristes au service de 25 diocèses en France et à l'étranger. La réflexion de don Paul Préaux, modérateur général, constitue à la fois le témoignage de la formation et du quotidien des prêtres comme une découverte et une approche de la mystérieuse fécondité de ces hommes qui offrent leur vie par amour de Jésus-Christ et de l'humanité.
    Don Paul Préaux est le modérateur général de la communauté Saint-Martin, depuis 2010. Il est également titulaire d'un doctorat en théologie dogmatique sur le sacerdoce.

empty