Annabel

  • Un sale coup pour la fanfare

    Annabel

    • Gaelis
    • 25 Mars 2021

    Louis Saincharle a monté sa petite agence d'investigation, poussé par un grand-père bougon et épicurien, dont on ne sait même plus l'âge et qui vénère Jean Gabin autant que les belles-de-nuit. Ancien policier puis détective privé « à la grande époque », celle des fédoras et des revolvers, le vieux voit en Louis le héros que son fils n'a pas été pour cause d'alcoolisme et de mort prématurée. Contre sa volonté, Louis a eu une fille, Lulu, geek géniale aux formes et au caractère bien développés, que sa mère a abandonnée devant sa porte, à sa naissance. La petite Lulu (pour ne pas dire grosse Lulu) aide son père à comprendre ce nouveau monde où les criminels trouvent dans la technologie moderne un anonymat bien confortable. Louis Saincharle affiche un look résolument vintage, autant que ses habitudes et sa façon d'enquêter. Il n'a peur de rien, si ce n'est de déplaire à Rose Simon, une belle commissaire italienne dont il est désespérément amoureux. Il n'hésite pas à se mêler des investigations de Rose mais, contrairement à elle, peut se permettre quelques largesses avec les lois. Bon vivant, amateur de bonne chère et surtout intrépide et indomptable, Louis ne laisse pas indifférent Rose Simon qui s'interdit pourtant d'avoir une relation avec lui car il ressemble trop, beaucoup trop, à son père : Simon ! Et pour ceux qui ont suivi Les Enquêtes de Simon, il s'agit bien là de l'histoire de Rose, la fille de Simon qui, pour rendre hommage à son père, à La Gandolle, à Bébert et au Commissaire, est devenue tout naturellement commissaire de police de la PJ de Paris. Cette série n'est pas à proprement parler la suite des Enquêtes de Simon mais on y retrouve quelques clins d'oeil et un peu de vocabulaire !

  • Les cocottes

    Annabel

    • Gaelis
    • 5 Septembre 2020

    On a retrouvé un duc anglais, assassiné, les fesses à l'air chez la Grande Baestria. Le commissaire de la PJ de Paris fait appel à Simon. C'est Berthe Commartin, ancienne aiguilleuse de la cocotte, morte depuis des années, qui donne l'alerte. Les services secrets britanniques s'en mêlent car c'est dans les salons de la demi-mondaine que le duc de Swanson, qui fut son amant, s'est fabriqué ses célèbres petits carnets, outils précieux pour le chantage qu'il exerçait sur les riches et illustres amateurs de soirées galantes. Mais comme un meurtre ne suffit pas, on retrouvera un quidam noyé dans une baignoire de champagne, prouvant à Simon qu'il est en face d'un tueur en série obsédé par le sexe et la luxure. Avec l'aide de l'inspecteur Adams, Bébert, le commissaire et son jeune adjoint insatiable la Gandolle, il résoudra cette enquête aux allures légères avec peine car elle l'obligera à oublier sa pudeur et faire preuve de tolérance. Le Petit Canit, bistro d'Huguette, Stéphanoise fleurie de flanelle avec qui Simon parle le gaga, servira de quartier général où tous les excès gastronomiques et oenologiques seront permis.

    Dans le Paris des Années folles, Simon découvrira le monde des « grandes horizontales » dont la folie s'est éteinte pendant la Première Guerre mondiale, mais dont le souvenir perdure encore. C'est une histoire impudique et drôle où les personnages attachants et amateurs de bonne chère qui font l'univers de Simon baigneront sans complexe dans la luxure, pour finir au Paradis.

  • Les pigalliers

    Annabel

    • Gaelis
    • 5 Septembre 2020

    1923. On a retrouvé un quidam, décomposé et plié dans un étui de contrebasse à l'Accordeur de piano. Alertée par l'odeur, Zaza, la petite serveuse perdue dans tous les sens du terme et qui cherche son Manu partout, panique. C'est forcément lui, dans la contrebasse. Le commissaire de la PJ du quai des Orfèvres est à l'hôpital. Simon, alarmé par la Gandolle, vient à sa rescousse pour résoudre cette affaire peu commune. Dans cette enquête où des meurtres se succéderont sans qu'il ne puisse rien y faire, Simon va découvrir l'envers du décor de ces cabarets parisiens où se mêlent le talent des artistes et la fascination du public. Il va rencontrer l'Oiseau, meneuse de revue charismatique et sèche aux moeurs dépravées. Vivra dans l'intimité d'une équipe de musiciens, tous solidaires et liés par la même frénésie. Parmi eux, Edwin, le percussionniste américain amateur de jazz ; Amédée, un accordéoniste timide et Lazare, le chef d'orchestre détesté car il est en jambe avec la patronne. Il rencontrera Chastignole, le mari de l'Oiseau et patron insensible du Cabaret. Il sera guidé par Jojo, le régisseur spontané et rustique de la salle et découvrira ce qu'est la vie d'un croque-note. Avec le Commissaire et la Gandolle, ils parleront en argot et se permettront tous les excès.

    Dans cette enquête du début des Années folles, Simon se retrouve au spectacle, celui que l'on ne montre pas aux spectateurs. Il entendra le bourdonnement pervers et sordide qui persécute ce monde des arts de la nuit où la joie n'est bien trop souvent qu'illusion.

  • Les invertis

    Annabel

    • Gaelis
    • 5 Septembre 2020

    Depuis un mois, des corps déguisés et travestis auxquels on a greffé des morceaux prélevés sur des animaux sont abandonnés dans Pigalle. Tout accuse Gabriel, et ses nuits passées à danser sur scène en travesti à l'Uranus ne plaident pas en sa faveur. Chirurgien de talent, il devient pourtant, aux yeux de tous, le nouveau Frankenstein. Pour venir en aide à son ami, Simon entre dans le tourbillon d'un Pigalle interlope où les préférences sexuelles ne sont un problème que pour ceux qui les jugent. Aidé par Bébert, le commissaire et la Gandolle, il devra résoudre cette enquête mais aussi faire appel à son Italienne de mère toujours de mauvaise humeur, mais prête à aider son fils, pour garder ce petit bébé que l'on a déposé chez lui, un soir pendant qu'il dormait. Les meurtres s'enchaînent et les créatures créées par le meurtrier ne prennent vie que dans la réalité de l'âme humaine. Simon suivra la piste du « Monstre » jusque dans un manoir en Normandie et même dans une piscine de lait que Cléopâtre aurait adorée. Pour que l'on continue à danser à l'Uranus, les visages seront démaquillés, les corps et les âmes déshabillées. Dans le Paris des Années folles, Simon évoluera avec plaisir au milieu des Invertis bien plus libres à cette époque qu'aujourd'hui. Il devra comprendre la souffrance de ces hommes et de ces femmes dont l'apparence souvent extravagante n'est, au final, pas si trompeuse. Comme toujours, les personnages de cette histoire sont amateurs de bonne chère, authentiques et drôles.

  • Les plumes

    Annabel

    • Gaelis
    • 3 Septembre 2020

    En plein coeur des années 20, le détective Simon, Italo-Stéphanois et Parisien par obligation, exerce son métier avec cynisme et acharnement. Il mène des enquêtes sans intérêt, se bornant à retrouver des chiens de riches égarés, et prendre en faute des maris adultères. Jusqu'au jour où la théâtrale Lady Hurbery lui demande de retrouver un tableau pour lequel elle a posé nue et qui, s'il était dévoilé, pourrait la compromettre.
    Dès son arrivée en Angleterre, il rencontrera Lord Arthur Hurbery, homme de caractère et cocu résolu, qui le chargera d'une enquête parallèle à celle que sa femme avait confiée au détective. Alors que Simon vient de passer sa première nuit dans le manoir des Hurbery, on retrouve la Lady sauvagement assassinée dans sa chambre. C'est la première enquête de Simon. A travers l'Angleterre aristocratique et aidé par son comparse Bébert, dit Albert de la Martinière, aristocrate repenti, Simon ira de meurtre en meurtre, se cognant à cette noblesse anglo-saxonne qu'il prendra plaisir à déranger.
    Une enquête difficile et longue durant laquelle il devra affronter l'inflexible Inspecteur Adams de Scotland Yard et qu'une chasse à la grenouille du petit Johnny fera grandement avancer. Les personnages sont drôles, libres et émouvants et abusent tous de la bonne chère et de la vie, comme Simon le fait par nécessité et par pessimisme. Amateur de vin et de tabac, le détective Simon résoudra cette enquête avec les moyens que les Années folles mettent à sa disposition, non sans mal, mais avec humour et impudence.

  • La rue des dames

    Annabel

    • Gaelis
    • 15 Janvier 2021

    1925. Cela faisait quelque temps déjà que l'on s'inquiètait pour Louise de Contrevent. L'ancienne actrice et cocotte du Président du Conseil a disparu. Alors, forcément, en haut, on s'agite, on murmure, on se lèche les babines ! C'est très agréable de trouver un cadavre dans le placard de son adversaire. Mais puisque le commissaire ne l'appelle pas, Simon s'imposera sur cette enquête comme à son habitude. L'appartement de Louise, situé square la Bruyère à Paris, semble attendre le retour de l'actrice dans une éternité tranquille que Jo Parker, une meneuse de revue noire américaine au succès légendaire, viendra troubler sans pudeur. Simon sera pourchassé par un Russe aux yeux d'aciers qu'un collier, offert à Louise par sa tsarine lâchement baignée dans de l'acide, obsède. Accompagné par le commissaire et par Jo Parker dont il essaiera de comprendre les habitudes, il suivra la trace de la cocotte jusqu'en Ardèche. Il rencontrera des enfants de la misère que la vie a abandonnés sous un petit kiosque à Aubenas, cultivera ses idées noires à cause d'une gitane qui lit trop clairement en lui et se heurtera aux habitants d'un village ardéchois qui se taisent. Et il prendra du temps pour lui. Pour écouter un perroquet qui ne parle pas assez ou trop, mais aussi pour discuter avec les habitants hauts en couleurs du square la Bruyère qui renferme dans son jardin autant de secrets que d'histoire de « galipettes » et suivra une malle dans laquelle une mère meurtrière et sa fille ont l'habitude de faire voyager quelques cadavres.

    Se déroulant au coeur des Années folles, basée sur des faits réels et sur l'histoire du square la Bruyère, cette nouvelle enquête de Simon offre des rebondissements et un dénouement tous sortis de l'imagination fantasque de l'auteur. On prend plaisir à retrouver l'attachante et fine équipe du quai des Orfèvres et ses personnages drôles, amateurs de bonne chère, authentiques mais cyniques nous font passer du rire aux larmes avec bonheur.

  • La macaronade

    Annabel

    1923. Monsieur Louis, recherche la perle rare qui voudrait, non pas épouser sa fille, mais devenir son gendre. Devant le temps qui court et l'absence de candidats dans sa région, il tente sa chance à Paris. Il ose, lui le petit vendeur de saucisses à succès, poster sa petite annonce dans le célébrissime Petit Parisien.
    Et c'est la soeur du divisionnaire, mère despotique de la Gandolle qui répond à l'annonce en premier.
    Mais pour l'insatiable et maigre adjoint du Commissaire de la PJ du Quai des Orfèvres de Paris, c'est une catastrophe. Il ne peut pas se marier.
    Le détective Simon, toujours d'aussi mauvaise humeur, se retrouve en face d'une situation bien difficile à gérer. La Gandolle qui se cache devant cette infortune, le supplie de trouver un autre gendre au fabricant de saucisses. Monsieur Louis, loin de s'imaginer que les deux hommes se connaissent très bien, demande à Simon de retrouver le jeune adjoint. Et le Commissaire qui ne se doute de rien, comme d'habitude, oblige Simon à enquêter sur les cambriolages dont la petite fabrique de Monsieur Louis est victime.
    Décidément, ce petit homme est partout et Simon ne peut pas s'en débarrasser. Et les noeuds se font dans la boîte à gamberge de Simon, mais finissent par se défaire quand il découvre qu'il est victime d'une macaronade.

    C'est une petite enquête de Simon, drôle et légère où l'on retrouve les personnages principaux de la série. Ils parlent tous en argot, mangent, boivent et profitent de la vie (quand ils ne se jettent pas dans la Seine) comme à chaque enquête. Ils se disputent, se mettent en colère mais restent fidèles... Dans la mesure du possible. Vous êtes de retour dans l'univers de Simon.

  • La boîte à gamberge

    Annabel

    C'est une habitude désagréable que de prendre de mauvaises décisions. C'est comme cela que Simon, Italo-Stéphanois et fier de l'être est devenu détective privé et qu'il se retrouve sous la pluie en train de surveiller le bâtiment des archives de la Préfecture de Police de Paris.
    C'est parce que les pièces à conviction des archives de la Police disparaissent petit à petit de leurs boîtes, que le Commissaire de la PJ fait appel à Simon. Il ne peut pas aider Gustave, le gardien, sans attirer l'attention sur ces disparitions. Et pour assister Simon, il lui envoie son adjoint, Félicien Dormois. Jeune, long et plutôt limité, « il a quand même sa petite utilité » argumente régulièrement le Commissaire. Pendant la surveillance du bâtiment, Simon et Félicien rencontreront Gertrude, la concierge de l'immeuble avec ses seaux à charbon trop lourds pour elle et Mauricette la Glorieuse, fleur de pavé très professionnelle qui entre dans l'immeuble sans complexe. Félicien mangera pendant toute l'enquête, Simon fumera beaucoup de cigarettes et Gertrude et Mauricette trouveront le moyen de s'enrichir un peu. Mais qui vole dans les boîtes des archives ? Et pourquoi ? Et qui a assassiné Gustave ? Tout ce petit monde embrouillera sans vergogne la boîte à gamberge du détective et le Commissaire s'énervera beaucoup, comme toujours.

    Dans cette nouvelle vous ferez la connaissance des principaux personnages que l'on retrouve tout au long des Enquêtes de Simon. Ils sont attachants, drôles et amateurs de bonne chère. Le langage fleurit d'argot et la bonne humeur parfois défaillante, ils vous feront découvrir à leur manière le monde des années vingt et ses folies.

    Bienvenue dans l'univers de Simon.

  • Les batards de Picpus Nouv.

    Les batards de Picpus

    Annabel

    • Gaelis
    • 14 Mai 2021

    Septembre 1925. Ils profitaient de quelques jours de soleil mérités et de bonnes bouteilles de vin, lorsque Simon et le commissaire furent appelés en urgence au chevet de la Gandolle, suicidaire depuis que toute l'équipe avait été mise à pied. À Paris, le jeune adjoint force la main du divisionnaire pour que Simon enquête néanmoins sur la découverte de fresques peintes à l'insu des commerçants du quartier italien de Picpus, dans les caves de leurs magasins. Toutes sont exécutées de main de maître et affichent le paysage que ces hommes assassinés ont vu pour la dernière fois. Le premier corps est celui du fils de Gabriele Di Marzo, un puissant parrain de la pègreitalienne de Paris, et cette rencontre fait remonter à la surface des souvenirs difficiles pour Simon. Pendant que les fils des parrains tombent sous le pinceau aiguisé d'un meurtrier maîtrisant les techniques de la fresque de façon rare, Simon évolue dans le milieu italien en se fondant dans le décor et renoue avec ses racines malgré lui. Il ne forcera pas les habitants de la communauté à enfreindre les lois de l'Omerta, connaissant trop les risques et il guidera le commissaire à travers cette enquête dangereuse. Giuseppe, un petit ramasseur de mégots florentin immigré, l'emmènera dans la zone des fortifications et Simon, qui retrouvera ces airs d'antan qui ont bercé son enfance aura du mal à confondre un meurtrier qui, tout comme lui, est attaché a ses croyances et a ses coutumes autant qu'à son honneur. Simon se piquera aux épines des figues de barbaries de ces « Familles » qui règnent sur les quartiers parisiens qu'ils se sont partagés. Il se retrouvera au milieu d'une vendetta dont il pourrait bien être la cible. Il renouera avec certaines traditions, qu'elles soient hors-la-loi ou pas, rencontrera un marchand de couleurs pour qui le monde est bien trop terne, un curé qui protège ses ouailles sans faire de distinction ou presque, un amiral de la Marine à la retraite qui mène encore ses troupes de main de fer et n'oubliera certainement pas de danser la Tarentelle avec Violette...

  • On danse

    Annabelle Buxton

    Tel un petit spectacle en 6 tableaux, ce livre est une fête qui invite le lecteur à manipuler roues et tirettes pour faire danser lui-même les personnages découpés. Ori Tahiti, Wushi, Flamenco, Tap dance, Zaouli, Bharata Natyam : ces mots du monde entier nous rappellent que la danse, d'où qu'elle vienne, est l'expression de la vie. Une vie qui se danse ici dans des décors composites et joyeux, qui s'exprime à travers des cultures hétéroclites et réconcilie toutes les générations.

  • À la disparition de leur mère, Leena a cessé de parler pour se réfugier dans les livres. Son frère Jeep a préféré les paradis artificiels. Des années plus tard, confrontés à un nouveau deuil, leurs chemins se séparent. La jeune femme quitte tout et achète l'ancienne mercerie en ruines d'un bourg isolé pour y ouvrir une librairie un peu particulière. Là, à deux pas de la mer, elle fera de cette maison des phrases le cocon de sa nouvelle vie. Et lorsqu'au cours des travaux, Leena découvre un trésor caché depuis des décennies, elle croit tenir le moyen de renouer avec Jeep, dont la trace s'est perdue dans les replis de leur histoire familiale. De ce passé émergera peut-être leur avenir...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Frieda Nouv.

    Frieda

    Annabel Abbs

    Elle s'appelle Frieda von Richthofen. Cette jeune baronne allemande vit à Nottingham, mariée à un professeur austère et pudibond. Jusqu'à ce jour de 1912 où elle commet l'irréparable: elle quitte son mari et ses trois enfants pour vivre sa passion avec son amant, à Munich. Dans cette ville bruissante d'avant-gardes, la liberté des moeurs l'invite enfin au plaisir, dans les bras d'un disciple de Freud. Cette relation va donner naissance à l'un des plus grands scandales de son temps et quelques années plus tard, sa relation avec D.H. Lawrence inspirera le très sulfureux roman L'Amant de Lady Chatterley. Passée d'épouse et mère à maîtresse et muse, la scandaleuse paiera cependant chèrement le prix de sa liberté...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans la vie de Jean, il y a ses polars, à succès, sa femme photographe, l'irrésistible Tosca, leur désir d'enfant, jamais assouvi. Épuisée par leurs échecs, Tosca a besoin de s'échapper, emportant avec elle l'inspiration du romancier. Dès lors une obsession poursuit Jean : celle des baisers qu'il a reçus, donnés ou rêvés. Et si cette piste était la clé pour accepter, se pardonner et se réinventer ? S'il fallait la suivre pour retrouver le goût de son métier ?
    Puisque rien n'est jamais écrit, Jean et Tosca vont devoir accueillir le hasard, bousculer leurs certitudes et s'ouvrir à l'inattendu des rencontres.

    Après La Calanque de l'Aviateur, Annabelle Combes signe un roman d'une beauté renversante. Avec une délicatesse infinie, elle affronte la douleur de la perte qu'elle transforme par la création. Donner sa vie à défaut de donner la vie, c'est engendrer une autre facette de la fécondité, celle de l'artiste.

  • L'histoire des sciences est remplie de noms masculins. Pourtant, de tout temps, des femmes ont brillé dans la diffusion et la construction des connaissances scientifiques. Alors pourquoi sont-elles restées si longtemps dans l'ombre ?
    Dans ces pages, rencontrez Émilie du Châtelet, Irène Joliot- Curie, Rosalind Franklin, Dian Fossey et d'autres grandes femmes de science. Revivez avec elles leurs découvertes mais aussi les luttes qu'elles ont souvent dû mener pour s'affranchir des préjugés de leur époque et conquérir leurs droits.
    De passionnants entretiens avec 14 femmes du passé et du présent qui rappellent que la science s'écrit aussi au féminin et que l'égalité n'est jamais définitivement acquise.

  • La fille de Joyce Nouv.

    Lucia Joyce, la fille unique de James Joyce, est une énigme. En 1929, elle était l'étoile montante de la danse contemporaine à Paris. En 1934, à l'âge de vingt-six ans, elle est totalement brisée et disparaît de la vie publique, passant le reste de sa vie enfermée dans des asiles psychiatriques. La plupart de sa correspondance et de ses dossiers médicaux ont été détruits. Qui est-elle et que lui est-il arrivé ? La Fille de Joyce donne enfin une voix à Lucia.

    Inspirée d'une histoire vraie, La Fille de Joyce est le récit émouvant et passionnant de la vie de Lucia, une artiste sans oeuvre, brisée par l'amour destructeur de son père et premier martyre de la psychiatrie.

  • Le plus grand héros de la mythologie grecque.

    Mont Olympe. S'il veut pouvoir garantir la paix entre les hommes, Zeus doit envoyer un représentant sur Terre. Mais qui pourrait être à la hauteur ? Sur les bons conseils d'Hermès, le roi des dieux décide d'engendrer un fils avec une mortelle : un demi-dieu, voilà le candidat idéal pour s'acquitter de cette tâche ! L'heureuse élue sera Alcmène, reine de Thèbes et descendante de Persée. Zeus profitera de l'absence de son mari parti à la guerre pour s'unir à elle. Leur fils, Héraclès, deviendra le guerrier ultime, à même d'accomplir les plus grands exploits. Il aura la force et le courage d'un lion. Mais Zeus ignore que l'ombre de la jalousie d'Héra, son épouse, plane sur le destin de ce fils providentiel...

    Découvrez la genèse du plus grand héros de la mythologie grecque dans une passionnante trilogie où action, aventure et querelles divines sont au rendez-vous. Dès le deuxième tome, Héraclès entamera ses fameux 12 travaux...

  • Dans la forêt amazonienne, les petits perroquets répètent les leçons de maître Ara pour les savoir par coeur.
    Il y en a qui trouvent ça idiot, difficile ou inutile. Mais, quand une élève se retrouve à la merci d'un jaguar affamé, elle ne peut compter que sur ce qu'elle sait par coeur pour se sauver...
    Une collection qui accompagne les CP dans leur découverte de la grande école et de ses premières fois, avec une double page de conseils pratiques destinés aux enfants élaborée en collaboration avec la pédiatre Catherine Gueguen.

  • C'est le jour du parcours en forêt pour la classe des poneys. La maîtresse donne la consigne: il faut tous se retrouver à l'arrivée.
    Aussitôt, certains s'élancent pour gagner la course, tandis que d'autres s'effraient ou se découragent. Mais à quel moment la maîtresse leur a-t-elle demandé d'arriver le premier ? Ce n'est pas une compétition...
    Une collection qui accompagne les CP dans leur découverte de la grande école et de ses premières fois, avec une double page de conseils pratiques destinés aux enfants élaborée en collaboration avec la pédiatre Catherine Gueguen.

  • Pendant cette période de confinement, les grands chefs ont donné libre cours à leur créativité, utilisant ce temps de pause imposé par les circonstances pour cuisiner chez eux. Au final, des pépites à partager : 80 recettes simples, avec des ingrédients faciles à trouver, et une photo pour chaque recette. Des chefs prestigieux comme Hélène Darroze, Pierre Gagnaire, Cyril Lignac, Alain Ducasse, Pierre Hermé, Antonin Bonnet, Bertrand Larcher, Christophe Moret, Guy Savoy, la famille Rostang, mais aussi des journalistes comme Mercotte (M6), Catherine Roig ou Elvira Masson (France Inter) nous ont confié leurs recettes ainsi que leurs impressions sur cette période hors du temps qu'a été le confinement.

    Une préface signé Guillaume Gomez, chef de l'Elysée, introduit ce recueil de 80 recettes.

    Les droits d'auteur de ce livre seront versés au Groupement National des Indépendants Hôtellerie & Restauration dans le but d'aider plus spécifiquement les restaurateurs et les futurs restaurateurs ainsi que les apprentis que la crise du COVID-19 et le confinement ont particulièrement impactés.

  • Deux cents ans après la mort de Napoléon Ier à Sainte-Hélène, pour la première fois, une biographie visuelle lui est consacrée. Les photographes Annabelle Matter et Alexis Gerard ont parcouru la planète sur les traces de l'Empereur et se sont rendus dans tous les lieux connus ou moins connus de l'épopée napoléonienne.
    Plus de 300 photographies nous font le récit d'une vie : la naissance en Corse de Bonaparte, qui sera d'abord Premier consul avant d'être sacré empereur en 1804, des grandes campagnes d'Égypte, d'Italie ou de Russie à l'exil, des conquêtes de l'Empire à la chute de ce monarque au destin hors du commun.
    Un imagier totalement inédit qui aura nécessité plusieurs années de voyages, de Moscou à l'Atlantique sud, et qui nous invite à visiter les résidences de l'Empereur, nous donne à voir les grandes réalisations civiles, les monuments, les édifices et nous offre également un regard extraordinaire sur ce que sont devenus, en 2020, les sites du pont d'Arcole et des batailles de la Berezina, d'Austerlitz ou de Waterloo. L'esprit de Napoléon habite ces lieux.

    Un document unique sur Napoléon avec plus de 300 photos inédites, réalisées grâce à un travail de plusieurs années.

  • « Je suis la fille d'Arthur Pendragon, haut-roi de Bretagne. »Olwen, la princesse qui voulait être chevalier, se prépare à affronter l'ultime épreuve de sa quête : défier le malfaisant Prince Ecarlate afin de conquérir la Corne de Vérité, qu'elle a promis de rapporter à sa tante, l'enchanteresse Morgane...Dans ce second volet du diptyque commencé dans La Damoiselle Sauvage, nous retrouvons notre intrépide héroïne face aux dangers de l'Autre Monde et aux intrigues de Camelot, pour la fin d'une grande aventure arthurienne pleine d'émotion et d'enchantements.

  • Les soupes

    Annabelle Schachmes

    Découvrez 150 recettes faciles et gourmandes à préparer, des classiques aux plus exotiques, en version salée et même sucrée, pour des petites entrées colorées, des repas complets ou des desserts fruités.
    Bouillons traditionnels ou créatifs, soupes moulinées 100% légumes, soupes veggie aux céréales et légumineuses, soupes aux poissons, crustacés et coquillages, soupes à la viande, soupes crues, il y en aura pour toutes les occasions et toutes les envies...
    I LOVE LES SOUPES pour manger sainement au quotidien tout en se faisant plaisir !

  • Dans la cour du palais, les princesses jouent à des « jeux de princesses », et les princes à des « jeux de princes ».
    Et pourtant, parmi eux, des princes et des princesses ne sont pas d'accord. Eux aimeraient bien jouer ensemble à des jeux... pour tous les enfants !
    Une collection qui accompagne les CP dans leur découverte de la grande école et de ses « premières fois », avec une double page de conseils pratiques destinés aux enfants, élaborée en collaboration avec la pédiatre Catherine Gueguen.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'histoire se passe dans une forêt française. Un matin, Eva et Vadim, arrivés chez leur grand-mère (Mamounette) pour les vacances d'été, sont impatients de retrouver leur cabane haut perchée. Enfouie dans les arbres, cette cabane c'est leur quartier général depuis laquelle ils observent la forêt qui les entoure. Mais cette année, à peine arrivés dans leur QG, ils découvrent d'énormes trous qui ont transformés la forêt en gruyère ! En allant y regarder de plus près, Eva et Vadim découvrent des empreintes qui les mènent à un bulldozer et un camion.
    Il est temps de prévenir Ignace, le garde forestier, ami de Mamounette, car ils ne sont pas au bout de leur peine ! Tous trois mènent l'enquête et découvre un abattage illégal d'arbre.

empty