Blake Gopnik

  • WARHOL

    Blake Gopnik

    The definitive biography of a fascinating and paradoxical figure, one of the most influential artists of his--or any--age To this day, mention the name "Andy Warhol" to almost anyone and you'll hear about his famous images of soup cans and Marilyn Monroe. But though Pop Art became synonymous with Warhol's name and dominated the public's image of him, his life and work are infinitely more complex and multi-faceted than that. In Warhol , esteemed art critic Blake Gopnik takes on Andy Warhol in all his depth and dimensions. "The meanings of his art depend on the way he lived and who he was," as Gopnik writes. "That's why the details of his biography matter more than for almost any cultural figure," from his working-class Pittsburgh upbringing as the child of immigrants to his early career in commercial art to his total immersion in the "performance" of being an artist, accompanied by global fame and stardom--and his attempted assassination. The extent and range of Warhol's success, and his deliberate attempts to thwart his biographers, means that it hasn't been easy to put together an accurate or complete image of him. But in this biography, unprecedented in its scope and detail as well as in its access to Warhol's archives, Gopnik brings to life a figure who continues to fascinate because of his contradictions--he was known as sweet and caring to his loved ones but also a coldhearted manipulator; a deep-thinking avant-gardist but also a true lover of schlock and kitsch; a faithful churchgoer but also an eager sinner, skeptic, and cynic. Wide-ranging and immersive, Warhol gives us the most robust and intricate picture to date of a man and an artist who consistently defied easy categorization and whose life and work continue to profoundly affect our culture and society today.

  • Bien avant l'ascension d'Andy Warhol vers les sommets du Pop Art, il créa et exposa des dessins érotiques célébrant la beauté masculine. Andy Warhol, Love, Sex & Desire : Drawings 1950-1962 présente plus de trois-cent dessins réalisés principalement à l'encre sur papier, représentant de jeunes hommes, souvent nus, parfois parés de coeurs noirs fantaisistes et d'autres charmants atours. Nonchalants ou mis en scène, fiers ou las de leur beauté, ils sont croqués par l'artiste fasciné.
    Rares sont ceux qui regardent dans les yeux leur observateur passionné, dont l'attention se concentre en retour sur leur corps, leurs qualités érotiques et leur sexualité débridée. Du moment que ses sujets se plaisent à montrer leurs charmes, l'artiste est heureux. Sa main assurée saisit une multitude de personnages hauts en couleur, mais en révèle aussi beaucoup sur cet artiste énigmatique. Warhol était déjà un illustrateur de commande prometteur quand il exposa ces études à la Bodley Gallery, dans l'Upper East Side de New York, en 1956.
    Il comptait sur ces dessins pour lui ouvrir les portes de la scène artistique new-yorkaise, sans tenir assez compte de l'homophobie qui persistait alors jusque dans les milieux culturels. S'il ne vit jamais se concrétiser son rêve de les publier sous forme de monographie, il produisit tout de même plus de mille dessins d'après modèle, élégants et spontanés. Cet ouvrage réalise enfin son voeu en rassemblant quelques centaines de ces images les plus réussies, réunies pour la première fois dans un ouvrage relié et choisies en collaboration avec la Andy Warhol Foundation for the Visual Arts.
    Edité par Michael Dayton Hermann, de la Fondation, qui en signe aussi le prologue, le livre contient aussi des essais du biographe de Warhol Blake Gopnik et du critique d'art Drew Zeiba ; l'inclusion de poèmes de James Baldwin, Thom Gunn, Harold Norse, Essex Hemphill et Allen Ginsberg crée des moments d'introspection, qui dialoguent avec le thème et l'atmosphère des dessins. Proches par le style des croquis de Jean Cocteau ou de Matisse, ces dessins au trait assuré et pourtant libre, montrent l'essentiel.
    Le léger voyeurisme, pourtant, est bien propre à Warhol, et même les dessins les plus osés renferment une sorte d'humour léger, un sens du détachement et de l'ironie, qui deviendront la signature de Warhol. Sa main assurée saisit une multitude de personnages hauts en couleur, mais en révèle aussi beaucoup sur cet artiste énigmatique.

  • Une excursion fascinante à travers les incomparables collections personnelles de Warhol, du plus bizarre au plus éclairant. Andy Warhol (1928-1987) demeure une icône du XXe siècle et une figure majeure du mouvement Pop Art. Il était également un collectionneur obsessionnel de choses grandes et petites, ordinaires et décalées. Depuis 1994, le musée Andy Warhol a étudié et sauvegardé les archives de l'artiste, qui regroupent des centaines de milliers de ces objets, étranges, amusantes et poignantes. De ce tableau, beaucoup de ces éléments ont été recherchés et décrits dans ce livre pour la première fois. Écrit par Matt Wrbican, le chef de file de la collection personnelle de Warhol, A is for Archive présente une sélection de cette collection, mettant en lumière le travail et les motivations de l'artiste, ainsi que sa personnalité et sa vie privée. Le volume est organisé par ordre alphabétique, rendant hommage à l'utilisation par Warhol d'une structure alphabétique fantaisiste: «A is for Autograph» (une sélection d'objets signés, dont beaucoup ont influencé ses oeuvres les plus populaires), «F is for Fashion» (ses collections de bottes de cow- boy, cravates et vestes), «S est pour Stamp» (oeuvres d'art de Warhol et autres relatives aux timbres et envois postaux), et «Z est pour Zombie» (un regroupement de photographies et d'éphémères de Warhol sous divers déguisements : drag, robot, zombie, clown). Le livre présente également un essai perspicace du critique d'art et biographe de Warhol, Blake Gopnik. Pour les myriades de fans de Warhol et de son monde interrogateur, ce volume est essentiel et inoubliable.

empty