Eric Chaplain

  • La langue gasconne (et sa composante historiquement particulière: le béarnais) nécessite d'avoir à disposition des dictionnaires qui permettent une compréhension de textes écrits dans cette langue, qu'ils soient anciens ou modernes. Le présent dictionnaire de 25.000 mots a fait le choix de la graphie classique, celle issue de la réforme occitane du milieu du XXe siècle, adaptée à la langue gasconne, en conformité avec les recommandations de l'Institut Béarnais & Gascon. Il comporte également les variantes d'orthographe (dite occitane).Le vocabulaire est à la fois ancien, celui du moyen-âge - âge d'or de l'écrit gascon -, et moderne, celui des XIXe et XXe siècles.Un outil de travail, maniable et qui correspond aux besoins actuels des locuteurs ou des étudiants de cette langue plus que millénaire.Eric Chaplain, traducteur, éditeur et libraire spécialisé, oeuvre depuis près de 30 ans pour la défense et l'illustration de la langue et de la littérature gasconne.

  • Visitons Belle-Ile-en-mer ; enez ar gerveur

    Eric Chaplain

    • Editions des regionalismes
    • 27 Avril 2015

    Cette bien-nommée qu'est Belle-Île-en-Mer, la plus grande île bretonne, qui peut se prévaloir de l'avoir visitée de fond en comble ?
    L'on en connaît bien sûr les clichés que tous les livres, guides - mais il n'y en a pas quantité - ou autres dépliants touristiques veulent bien nous montrer : la citadelle et les fortifications de Palais, les Poulains, Port-Coton, Donnant, les menhirs...
    Avec plus de 1000 photos et illustrations, cet ouvrage dévoile des lieux insolites ou moins connus de Belle-Île littorale mais aussi intérieure, sous ses diverses lumières d'hiver, de printemps ou de fin d'été quand la plupart des touristes l'ont désertée. C'est l'occasion également d'y découvrir et de mieux comprendre les nombreuses traces que l'Histoire a laissé sur cette île.
    S'il est destiné avant tout à ceux qui, enthousiasmés par Belle-Île, veulent en conserver un souvenir le plus complet possible, cet ouvrage donnera peut-être envie à d'autres de découvrir ou de mieux connaître cette forteresse naturelle qui réserve, à chaque pas, tant de possibilités d'émerveillement.

  • Visitons Ouessant...

    Eric Chaplain

    • Editions des regionalismes
    • 10 Mars 2015

    Découvrir Ouessant, cette île hors normes, « île de l'épouvante » pour certains, mais île attachante entre toutes, à 20 km des côtes du Finistère, véritable condensé de toutes les beautés de la Bretagne.
    Il est difficile de visiter l'île d'Ouessant de fond en combe pour la plupart de ceux qui y viennent - souvent pour la journée, entre deux bateaux. Alors voilà un condensé de visite qui ne se veut pas exhaustif mais qui propose une vision de l'île d'Ouessant dans ses diverses saisons, dans ses divers états.
    Pour emporter en souvenir, que l'on vienne en bateau ou en avion, ou pour offrir et donner envie d'y aller...
    Eric Chaplain, éditeur régionaliste depuis plus de 30 ans, en participant au salon du livre insulaire d'Ouessant, s'est laissé inoculer le virus des îles, bretonnes en particulier. Il a initié une collection de beaux-livres sur les îles du littoral atlantique.
    Il en propose ici une sorte de « condensé de voyage ».

  • Dictionnaire de poche gascon-français

    Eric Chaplain

    • Prng
    • 27 Novembre 2011

    La langue gasconne (et sa composante historiquement particulière : le béarnais) nécessite d'avoir à disposition des dictionnaires qui permettent une compréhension de textes écrits dans cette langue, qu'ils soient anciens ou modernes.
    Le présent dictionnaire de 25.000 mots a fait le choix de la graphie «classique», celle issue de la réforme occitane du milieu du XXe siècle, adaptée à la langue gasconne, et comporte également les variantes d'orthographe dite occitane, de manière à rester exhaustif et impartial.
    Le vocabulaire est à la fois ancien, celui du moyen-âge - âge d'or de l'écrit gascon -, et moderne, celui des XIXe et XXe siècles.
    Un outil de travail, maniable et qui correspond aux besoins actuels des locuteurs ou des étudiants de cette langue plus que millénaire.

  • Visitons Ouessant, Enez Eusa

    Eric Chaplain

    • Editions des regionalismes
    • 10 Juillet 2008

    Découvrir Ouessant, cette île hors normes, « île de l'épouvante » pour certains, mais île attachante entre toutes, à 20 km des côtes du Finistère, véritable condensé de toutes les beautés de la Bretagne.
    Il est difficile de visiter l'île d'Ouessant de fond en comble pour la plupart de ceux qui y viennent souvent pour la journée, entre deux bateaux. Alors voilà une visite qui ne se veut certes pas exhaustive mais qui propose une vision de l'île d'Ouessant dans ses diverses saisons, dans ses divers états : verdoyante ou dorée, ensoleillée ou sombre, pluvieuse ou tempétueuse.

  • Lo canhàs deus baskervilles

    Eric Chaplain

    • Editions des regionalismes
    • 10 Août 2014

    Ua maladiccion que pesa suus Baskervilles, vielha familha qui senhoreja dentz lo Devonshire, suu país ensauvatgit de la lana de Dartmoor. Un canhàs gigant, demòni gessit de l'Ihèrn, que pareish e lo senhor de Baskerville que se'n moreish d'eishante...
    La mòrt sobta e tragica de'N Charles Baskerville, los cridòris d'un canhàs qui s'audéishen capvath la lana, tot acò que dèisha créder la legenda que poiré estar vaduda realitat.
    Talèu arribat a Londras, vienent deu Canadà, En Henry Baskerville que receu ua letra anonima : « Se tiénetz a la vòsta vita e a la vòsta rason, hètz-ves enlà de la lana ». A maugrat d'aqueras miaças, En Henry decideish d'anar a Baskerville Hall. Consultat, lo detectiu Sherlock Holmes encarga lo fidèu doctor Watson d'i acompanhar lo joen baronet.
    L'enquista de Sherlock Holmes qu'a començat... Que serà longuèira, mauaisida e plea d'engoeish...

  • Dictionnaire gascon béarnais et français

    Eric Chaplain

    • Editions des regionalismes
    • 1 Janvier 2003

    La langue gasconne (et sa composante historiquement particulière : le béarnais) nécessite d'avoir à disposition des dictionnaires qui permettent une compréhension de textes écrits dans cette langue, qu'ils soient anciens ou moderne. Le présent dictionnaire de 25 000 mots a fait le choix de la graphie "classique", celle issue de la réforme occitane du XXe siècle, adaptée à la langue gasconne, en conformité avec les recommandations de l'Institut Béarnais & Gascon et comporte les variantes d'orthographe "occitane". Un outil de travail maniable et qui correspond aux besoins actuels des locuteurs ou étudiants de cette langue millénaire.

  • La vieille cité de Kaysersberg ; histoire, légende, visite

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 20 Mai 2018

    Edité à l'origine en 1926, voici un petit ouvrage sur une des petites cités qui ont fait la renommé de l'Alsace : Kaysersberg.
    « Connaissez-vous ses rues dont les ondulations se jouent au plein soleil, où 1'ombre tour à tour s'y balafre en zig-zags? Nos pères avaient raison ; rien de plus fastidieux qu'une rue sans méandres. Pour peu que vous les aimiez, goûtez-en les détours. Vous y découvrirez des trésors inéffables : balcons croulants de fleurs, puits aux vieilles inscriptions, Croix de la Peste, ou restes de tours d'enceinte qui vous feront songer aux chaudes visions de Spindler et 1'aimer davantage.
    - La Weiss ? mais, la voici... elle coupe la ville en trois. Par son cours, d'abord, puis son canal ensuite qui lui ne respecte rien, s'engage sous les maisons, fore, creuse, traverse tout, au grand bien des moulins établis sur son cours... Mais, suivez-nous, mes bons amis... délaissez un instant ces vieux pignons pointus et ces encorbellements à la grâce irrésistible, oublions un moment ces trouées lumineuses au fond des ruelles sombres... suivez-nous aux Archives où les parchemins impériaux et royaux vous conteront les faits et gestes de notre vieille Cité. Ensuite, notre envol par la ville, jusques aux vignobles savoureux qui en forment les remparts... »

  • « Faire le tour de Belle-Isle avait toujours été mon rêve. Mais pour cette promenade pédestre de 80 kilomètres, je désirais trouver un compagnon qui pût me prêter aide et assistance dans les passages périlleux, et dont l'âme fût en communion d'idées avec la mienne. Aussi, dès que cette bonne fortune m'eût été donnée, je m'empressai de mettre mon projet à exécution. Et ce voyage nous a laissé une impression de jouissances tellement intense, que je veux le transcrire, afin d'en conserver un souvenir plus vivace encore... » Le 10 août 1907, Eva Jouan commence ainsi son récit du tour de Belle-Île-en-Mer. Il était tentant, à un peu plus d'un siècle d'écart, de rééditer ce texte et de le confronter à la réalité de l'île, en l'illustrant de photographies anciennes et récentes. Avec, en filigrane, l'idée de pouvoir se mettre, aussi, dans les pas de la poétesse, en suivant ses indications de randonnée. Voilà de quoi marier utilement et agréablement présent et passé !

  • Les rues de Bordeaux, des origines à nos jours (6e édition)

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 20 Mars 2014

    Le dictionnaire des noms de rues de Bordeaux de Roger Galy en est à sa sixième et présente édition. La dernière mise à jour datait de 2000. Il était logique, sept ans après, d'en présenter une nouvelle mouture.
    Recomposée, revue, et augmentée des nouveaux noms de rues donnés depuis 2000, y compris les rues débaptisées et renommées (en particulier pour les rues faisant doublon entre Bordeaux et Caudéran), cette édition est agrémentée de près de 300 illustrations de tous ordres qui en font un véritable dictionnaire dans lequel on vient puiser des informations historiques, anecdotiques ou curieuses, et où l'on peut se laisser aller à remonter le temps, le long de ces plaques bleues des rues de Bordeaux...

  • Que parli gascon ; initiation à la langue gasconne

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 7 Juin 2014

    La méthode d'apprentissage de l'occitan «Parli occitan» est un livret qui a permis, depuis plus de trente ans, à quantité de gens de toute sorte d'apprendre ou de ré-apprendre l'occitan.
    Voici son adaptation au gascon, la langue-soeur de l'occitan.
    Petit format et petit prix, c'est un outil simple qui fournit l'essentiel pour commencer à lire, écrire et parler dans cette langue vieille de plus de mille ans et qui, entre français, occitan, basque, aragonais, castillan et catalan, possèdent quelques particularités assez étonnantes dans l'ensemble occitano-roman.
    Un CD-Rom complétera la méthode pour ceux qui croient qu'une langue s'apprend surtout en l'écoutant, et qu'elle est, plus que tout, un moyen de communication orale.
    Jean Rigouste, professeur d'occitan, a participé - des années durant - à l'organisation et aux cours publics de l'Escòla Occitana d'Estiu de Villeneuve-sur-Lot.
    Eric Chaplain, éditeur et libraire spécialisé, mène depuis des années un travail d'édition et de traduction au service des langues gasconne et occitane.

  • Visitons l'archipel de Molène Nouv.

    Visitons l'archipel de Molène

    , ,

    • Editions des regionalismes
    • 31 Décembre 2022

    Molène et son archipel en mer d'Iroise, au large de la pointe Saint-Mathieu, n'ont pas eu l'occasion d'entrer dans la grande Histoire. Ni grande bataille, ni grand homme, ni curiosité monumentale ou géologique d'importance, l'archipel de Molène reste modeste à tous égards... Cela n'empêche point le visiteur qui y débarque de désirer en savoir davantage sur Molène, son archipel, ses habitants, son histoire, sa « vocation » de pêche et de sauvetage en mer...
    Il est difficile de visiter l'archipel de Molène de fond en comble pour la plupart de ceux qui y viennent - souvent pour la journée, entre deux bateaux. Alors voilà un condensé de visite qui ne se veut pas exhaustif mais qui propose une vision de ce que l'on peut faire et voir à Molène et dans son archipel (balade maritime, séjour à Quémenès ou à Molène) dans ses diverses saisons, dans ses divers états. Pour emporter en souvenir, ou pour offrir et donner envie d'y aller...

  • Visitons l'ile de Ouessant ; Enez Eusa Nouv.

    Visitons l'ile de Ouessant ; Enez Eusa

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 31 Décembre 2022

    Découvrir Ouessant, cette île hors normes, « île de l'épouvante » pour certains, mais île attachante entre toutes, à 20 km des côtes du Finistère, véritable condensé de toutes les beautés de la Bretagne.
    Il est difficile de visiter l'île d'Ouessant de fond en comble pour la plupart de ceux qui y viennent - souvent pour la journée, entre deux bateaux. Alors voilà un condensé de visite qui ne se veut pas exhaustif mais qui propose une vision de l'île d'Ouessant dans ses diverses saisons, dans ses divers états. Pour emporter en souvenir, que l'on vienne en bateau ou en avion, ou pour offrir et donner envie d'y aller...

  • Visitons l'île de Bréhat

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 26 Avril 2019

    L'île fleurie, c'est bien le nom que l'on doit donner à l'île de Bréhat. Partout des hortensias, des marguerites, une flore méditerranéenne : palmiers, mimosas, eucalyptus, figuiers et aloès. Autrefois terre de corsaires avec ses rochers découpés, encerclés de nombreux récifs, l'île s'harmonise aujourd'hui à la beauté de son climat par une végétation généreuse et diverse... Bréhat, centre attractif de la région paimpolaise, est un des piliers touristiques de la côte qui va du Mont-Saint-Michel à la pointe du Raz... (Extrait de l'Introduction, édition originale de 1948).

  • Visitons les églises romanes de Saintonge t.3 ; autour de Saint-Jean d'Angély Nouv.

    Ce volume est le troisième d'une série illustrée, destinée à faire connaître les églises de la Saintonge, au Public, aux Touristes, aux Saintongeais eux-mêmes, car bien peu soupçonnent l'importance des monuments qui leur ont assuré, cependant, une notoriété artistique quasi universelle. Dans cette partie de la province, autrefois la Basse-Saintonge, les églises sont nombreuses, bien groupées et présentent un net ensemble de caractères communs. Les beautés y abondent. Certaines sont des chefs-d'oeuvre, qui ne le cèdent à nul autre. Elles ont ampleur, richesse de décoration et détails multiples . mais elles sont aussi beaucoup plus mutilées qu'ailleurs. La plupart n'ont pu conserver de leurs splendeurs passées que des vestiges, souvent mutilés eux-mêmes... Cette unique parure de nos villages, ce patrimoine artistique que les temps modernes ne remplacent pas, doit-être conservé, défendu et maintenu. Ainsi se trouve tracé le devoir des amateurs d'art et plus spécialement celui des Saintongeais. Héritiers d'un trésor national unique et magnifique, ils se doivent de veiller à sa conservation. Un moyen simple, aussi simple qu'efficace, est à leur disposition : qu'ils visitent et qu'ils fassent visiter leurs églises !.. (extrait du Prologue, édition de 1957).

  • Je rêve à cette tournée extraordinaire des îles que je fais depuis un mois. Comme une eau-forte vigoureuse se profilent les traits durs de Sein et d'Ouessant, Bréhat se dresse avec ses rochers rouges, le dragon de l'île de Batz siffle à mes oreilles, les pierres druidiques des Glénans se lèvent pour m'écraser... Mais Groix, prise de pitié, me cache au creux de ses sillons, sous une jonchée de bluets et de coquelicots, Belle-Isle me jette le parfum de ses fleurs et les jolies patriciennes des îles d'or me tendent leurs lèvres à baiser ! Je rouvre les yeux. Le beau rêve est fini ! Finie aussi l'excursion des îles bretonnes, si étrangement pittoresques !.. ». Ainsi achève Th. Caradec son ouvrage, paru initialement au tout début du XXe siècle (1900), d'une découverte des îles bretonnes, encore « sauvages?» et bien éloignées du continent à tous points de vue. Légendes, moeurs et coutumes, souvenirs et anecdotes historiques jalonnent ce périple enchanteur. Un ouvrage à lire et relire pour s'imprégner de ce que pouvaient être ces îles et leurs habitants voici 50 ou 100 ans. Peut-être une façon plus « humble » de les aborder, avec cet ouvrage, sorte de guide touristique hors du temps, mais qui vous donnera certainement un goût supplémentaire pour apprécier et méditer la Bretagne au fil de ses îles...

  • Bretagne des îles

    , ,

    • Editions des regionalismes
    • 6 Septembre 2019

    A l'orée de la cinquantaine, Henri Queffélec a déjà largement contribué par ses romans à une « défense et illustrations des îles bretonnes ». Au moment où le monde de sa jeunesse prend irrémédiablement fin, il accepte comme un point d'orgue de rédiger un plaidoyer insulaire illustré par des photographies en noir et blanc de Jacques Boulas. Ce texte comme ces images revêtent une précieuse valeur de témoignage sur les îles de l'Armor à la fin des années 1950. Aujourd'hui, 60 ans plus tard, Eric Chaplain a suivi leurs traces au sens propre pour offrir au lecteur du XXIe siècle des photographies en couleur, comme des ricochets temporels qui font écho à la plume queffélécienne...
    Laissons une fois de plus à Henri Queffélec le mot de la fin, puisque malgré tout, contre vents et marées, les îles bretonnes surnagent, hier comme aujourd'hui. La raison en est simple : si les îles auront toujours besoin des hommes pour vivre, les hommes auront toujours besoin des îles pour rêver... : « Dans le message que portent jusqu'à nous les îles bretonnes actuelles figure certainement un souci de témoigner pour d'autres lieux, d'autres peuples, d'autres époques, dont, sous peine d'être des barbares, les nations doivent garder la mémoire. Même si elle est condamnée à demeurer vague » (extrait de l'Avant-propos d'Eric Auphan pour la présente édition).

  • Visitons Belle-île-en-mer ; enez ar gerveur

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 10 Juin 2010

    Cette bien-nommée qu'est Belle-Île-en-Mer, la plus grande île bretonne, qui peut se prévaloir de l'avoir visitée de fond en comble ?
    L'on en connaît bien sûr les clichés que tous les livres, guides -mais il n'y en a pas quantité - ou autres dépliants touristiques veulent bien nous montrer : la citadelle et les fortifications de Palais, les Poulains, Port-Coton, Donnant, les menhirs...
    Avec plus de 1000 photos et illustrations, cet ouvrage dévoile des lieux insolites ou moins connus de Belle-Île littorale mais aussi intérieure, sous ses diverses lumières d'hiver, de printemps ou de fin d'été quand la plupart des touristes l'ont désertée. C'est l'occasion également d'y découvrir et de mieux comprendre les nombreuses traces que l'Histoire a laissé sur cette île.
    S'il est destiné avant tout à ceux qui, enthousiasmés par Belle-Île, veulent en conserver un souvenir le plus complet possible, cet ouvrage donnera peut-être envie à d'autres de découvrir ou de mieux connaître cette forteresse naturelle qui réserve, à chaque pas, tant de possibilités d'émerveillement.

  • Visitons l’île de Groix ; Enez groe

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 18 Juin 2010

    L'île de Groix, la deuxième des plus grandes îles bretonnes, qui peut se prévaloir de l'avoir visitée de fond en comble ? L'on en connaît bien sûr les clichés que tous les livres, guides - mais il n'y en a guère - ou autres dépliants touristiques veulent bien nous montrer : le thon sur le clocher de Loctudy, Port Lay, Pen Men, le Trou de l'Enfer...
    Avec près de 900 photos et illustrations, cet ouvrage dévoile des lieux insolites ou moins connus de toute l'île de Groix, sous ses diverses lumières d'hiver, de printemps ou de fin d'été quand la plupart des touristes l'ont désertée.
    C'est l'occasion également d'y découvrir et de mieux comprendre les traces nombreuses que l'Histoire a laissé sur cette île.
    S'il est destiné avant tout à ceux qui, enthousiasmés par l'île de Groix, veulent en conserver un souvenir le plus complet possible, cet ouvrage donnera peut-être envie à d'autres de découvrir ou de mieux connaître cette forteresse naturelle qui réserve, à chaque pas, tant de possibilités d'émerveillement.

  • Le dictionnaire des noms de rues de Bordeaux de Roger Galy en est à sa sixième et présente édition. La dernière mise à jour datait de 2000. Il était logique, sept ans après, d'en présenter une nouvelle mouture.
    Recomposée, revue, et augmentée des nouveaux noms de rues donnés depuis 2000, y compris les rues débaptisées et renommées (en particulier pour les rues faisant doublon entre Bordeaux et Caudéran), cette édition est agrémentée de près de 300 illustrations de tous ordres qui en font un véritable dictionnaire dans lequel on vient puiser des informations historiques, anecdotiques ou curieuses, et où l'on peut se laisser aller à remonter le temps, le long de ces plaques bleues des rues de Bordeaux...
    Roger Galy, ancien journaliste à «Sud-Ouest» et «Sud-Ouest Dimanche», n'est plus à présenter. Ses nombreux ouvrages sur Bordeaux et le bassin d'Arcachon sont là pour témoigner de son érudition et de son attachement à la capitale de l'Aquitaine.
    Eric Chaplain, né à Caudéran, éditeur, profondément attaché à Bordeaux et à ses racines gasconnes a déjà collaboré aux précédentes éditions des Rues de Bordeaux.

  • Noirmoutier, cette grande île du Bas-Poitou vendéen, qui peut se prévaloir de l'avoir visitée de fond en comble ? L'on en connaît bien sûr les clichés que tous les livres, guides - mais il n'y en a pas quantité - ou autres dépliants touristiques veulent bien nous montrer :
    Le Château, l'église, le Bois de la Chaise, les Moulins, les marais salants...
    Avec plus de 1000 photos et illustrations, cet ouvrage dévoile des lieux insolites, connus ou modestes de Noirmoutier, saisis aux diverses saisons de l'année. C'est l'occasion également, par le texte et l'image d'y découvrir et de mieux comprendre les nombreuses traces que l'Histoire a laissé sur cette île.
    S'il est destiné avant tout à ceux qui, ayant apprécié Noirmoutier, veulent en conserver un souvenir le plus complet possible, cet ouvrage donnera peut-être envie à d'autres de découvrir ou de mieux connaître cette île attachante qui réserve bien plus de possibilités d'émerveillement qu'on ne le pense de prime abord.

  • Visitons l'île de Noirmoutier et l'île du pilier

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 11 Juillet 2012

    Noirmoutier, cette grande île du Bas-Poitou vendéen, qui peut se prévaloir de l'avoir visitée de fond en comble ? L'on en connaît bien sûr les clichés que tous les livres, guides - mais il n'y en a pas quantité - ou autres dépliants touristiques veulent bien nous montrer :
    Le Château, l'église, le Bois de la Chaise, les Moulins, les marais salants...
    Avec plus de 1000 photos et illustrations, cet ouvrage dévoile des lieux insolites, connus ou modestes de Noirmoutier, saisis aux diverses saisons de l'année. C'est l'occasion également, par le texte et l'image d'y découvrir et de mieux comprendre les nombreuses traces que l'Histoire a laissé sur cette île.
    S'il est destiné avant tout à ceux qui, ayant apprécié Noirmoutier, veulent en conserver un souvenir le plus complet possible, cet ouvrage donnera peut-être envie à d'autres de découvrir ou de mieux connaître cette île attachante qui réserve bien plus de possibilités d'émerveillement qu'on ne le pense de prime abord.

  • Visitons Pau... en poche

    ,

    • Editions des regionalismes
    • 10 Novembre 2013

    Découvrez la ville de Pau, au fil de ses divers quartiers : du quartier du château à la place Royale ; des Quatre-Cantons au Centre Bosquet ; de la place Gramont au boulevard de la Gare ; de la Basse Ville aux quartiers Nord ; de Trespoey au boulevard des Pyrénées. Découvrez la ville telle que vous pouvez la voir, avec ses monuments incontournables que sont le château ou le boulevard des Pyrénées mais aussi ses coins plus secrets : l'ancien lit du Hédas ; les églises Saint-Julien ou Saint-Joseph ; l'architecture spécifique des immeubles bourgeois, typiques du XIXe siècle de la capitale béarnaise ; les vestiges de la splendeur de la ville anglaise du XIXe siècle.
    Michel Fabre de Beauchamp, de l'Académie des Lettres pyrénéennes, n'est plus à présenter : ses nombreux ouvrages sur l'histoire de Pau et du Béarn sont connus de tous. Eric Chaplain, éditeur et ancien libraire à Pau, s'est pris au jeu de la découverte photographique de la cité du Nouste Henric.

empty