Jean Gicquel

  • Le droit constitutionnel a l'insigne vertu de servir de référence au juriste et au citoyen.
    L'alliance de l'état de droit et de la démocratie résume son ambition et fonde sa réputation car la loi n'exprime la volonté générale que dans le respect de la constitution (conseil constitutionnel, décision du 23 août 1985). cette année du 50e anniversaire de la constitution de la ve république, marquée par la révision du 23 juillet 2008 portant modernisation de ses institutions, en offre un exemple particulier.

  • Testé et approuvé par les élèves !
    Conforme au programme du Brevet - Retenez l'essentiel des notions du programme de chaque matière.
    - Repérez rapidement les idées à retenir grâce aux rubriques à savoir, astuce, remarque, conseil.
    - Entraînez-vous à l'aide d'exercices corrigés accompagnés de nombreux conseils méthodologiques.
    - Préparez-vous en toute sérénité aux nouvelles épreuves du brevet.

  • Stéphanie Gicquel met le lecteur en mouvement sur plus de 2 000 km de course à pied, sur les sentiers de l'Ultra Marin, le long du canal du Midi, sur la piste d'athlétisme d'un championnat de France puis celle des Mondiaux avec l'équipe de France, en passant par 7 marathons courus en 7 jours consécutifs en Antarctique et autour du monde, un stage d'entraînement en altitude, une préparation impactée par la Covid-19. Chaque coureur appréciera les conseils running distillés au fil des pages et cette fenêtre ouverte sur le sport de haut niveau. Le mouvement n'est pas uniquement celui de la course à pied quand cet ouvrage, éloge du temps long et de l'allure modérée, illustre, à travers un profond changement vécu par l'auteur, comment chacun peut cheminer vers un objectif nouveau, apprendre et grandir pour aller chercher le meilleur de soi-même, vivre pleinement sa vie. La distance est propice au questionnement sur la motivation sincère, la discipline quotidienne, la persévérance au long cours, le bon déséquilibre, celui qui nous fait avancer. Dans une époque marquée par les crises, l'auteur sonde aussi notre capacité d'adaptation et de résilience, la force du collectif, en s'appuyant sur ses expériences de vie.

  • Le vocabulaire constitutionnel nomme les acteurs que l'actualité met quotidiennement en scène (le président de la République, le Premier ministre, les députés...) et des activités tout aussi présentes dans les médias (le vote d'une loi ou sa censure par le Conseil constitutionnel).
    S'il est souvent familier et apparemment sans difficulté, ce vocabulaire présente aussi un caractère technique qui appelle l'explication, comme le fameux article 49-3. Ce vocabulaire peut être plus trompeur encore lorsqu'il parle, par exemple, de « représentant », de « mandat » ou encore de « responsabilité » : dans ces cas, le faux-sens est d'autant plus à redouter qu'il ne s'agit pas seulement de termes du langage courant, mais aussi de notions juridiques empruntées au droit privé en leur donnant une signification toute différente.
    Le présent lexique propose d'expliquer simplement les mots du droit constitutionnel.

  • Le droit parlementaire, ou le droit propre au Parlement, s'avère être un guide précieux pour les étudiants en vue de la préparation aux examens et aux concours. Au surplus, il sera utile aux journalistes qui découvrent les attributions de l'Assemblée nationale et du Sénat et aux fonctionnaires parlementaires qui assistent les élus de la Nation dans leur mise en oeuvre.

  • Audrey Gicquel vit en habitat participatif depuis 10 ans. Elle livre ici un propos juste, étayé, dynamique et incarné, inspiré de son quotidien et ses rencontres. Pour elle, un habitat participatif n'est pas seulement la construction d'un habitat mais aussi celui d'un collectif.
    La technique (juridique, ?nancier, etc.), bien qu'indispensable et complexe à appréhender, ne doit pas être la seule préoccupation. C'est le facteur humain qui est essentiel à toutes les étapes du projet, depuis la création du groupe, jusqu'au vivre-ensemble : la manière de communiquer, de prendre des décisions, de transformer les tensions mais également de créer des liens invisibles entre les personnes, le « NOUS » du groupe. Elle partage avec nous ses ingrédients de la réussite d'un projet ainsi que des éléments pour comprendre le contexte français, la dynamique des groupes, le vocabulaire immobilier et les différents montages juridiques. Avec de très nombreux retours d'expérience, déroulés d'animations, jeux, méthodologies et facilitations graphiques qui synthétisent et illustrent, ce livre est un formidable manuel pratique.

  • « Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de constitution ». L'article 16 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 définit de manière pérenne le droit constitutionnel ; le droit des citoyens, en clair.

    Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que ceux-ci sont à l'origine du pouvoir et bénéficient d'une protection de leurs droits et libertés. Par suite, cette discipline juridique poursuit la noble ambition de combiner la démocratie et l'État de droit. Il importe donc d'intérioriser et de revendiquer, à tout instant, ce stade suprême de la civilisation politique pour être libre.

    Ce manuel est destiné, à titre principal, aux étudiants des Facultés de droit, des Instituts d'études politique et, plus généralement, aux citoyens soucieux de participer à la vie démocratique.

  • La vieillesse aujourd'hui, dans les sociétés occidentales, est une saison de la vie souvent mal aimée et qui fait peur. Or savez-vous que dans la Bible, le grand âge est un signe de bénédiction ? Ainsi il est écrit que Mathusalem vécut jusqu'à 969 ans !
    La Bible ne nie pas la faiblesse physique, la maladie, la tristesse, voire l'angoisse que vivent certaines personnes dans le grand âge. Mais comme aime à le souligner l'auteur, Loïc Gicquel des Touches, les personnes âgées sont aussi appelées à une profonde fécondité spirituelle car selon saint Paul, c'est quand je suis faible, que je suis fort.

  • - La volonté de favoriser la liberté pédagogique, notamment par la différenciation et des situations d'apprentissage variées (travail en équipe, tâches complexes, etc.).
    - Un manuel de niveau inscrit dans une démarche de cycle : dès le début des chapitres, un rappel des connaissances déjà abordées précédemment.
    - Les compétences du socle mobilisées dans toutes les activités et un bilan de compétences à chaque fin de chapitre.
    - Des pages Parcours (Éducation artistique et culturelle, Citoyen, Avenir), des rubriques d'Éducation aux médias et des pistes d'EPI pour aider à la mise en oeuvre des nouveaux programmes.
    - Des activités mettant l'élève au centre des apprentissages : pages Apprendre à apprendre, pages pour réviser en autonomie : « Je révise chez moi »,  « Je retiens autrement ».
    - En fin d'ouvrage, un cahier Méthode, pour s'approprier les compétences du programme, et des outils d'auto-évaluation.
    - Pour les élèves : des liens vers les vidéos sont proposés dans le manuel, exercices interactifs pour réviser, outil pour réaliser des cartes mentales.

    Spécial 2016 : Le manuel numérique enseignant est offert aux adoptants des manuels papier   

  • Un ouvrage pour :
    - réviser toutes les notions du programme - progresser plus vite avec des méthodes efficaces et des clés pour acquérir les bons réflexes - éclaircir les points-clés grâce aux rubriques d'aide : Gagnez des points !, L'astuce du  prof, Piège à éviter,...
    - s'entraîner à l'aide d'exercices variés de difficulté croissante et de leurs corrigés commentés.   Avec des compléments numériques offerts sur www.abcbac.com

  • Pour briller toute l'année et préparer intensivement l'examen !
    Excellence: la mention en plus. Spécialement conçu pour ceux qui veulent réviser de façon approfondie et qui veulent obtenir de bons résultats :
    Cours structuré, . notions clés, points méthodes, . des repères chronologiques et biographiques, . des sujets type bac, . corrigés detaillés et commentés.

  • - La volonté de favoriser la liberté pédagogique, notamment par la différenciation et des situations d'apprentissage variées (travail en équipe, tâches complexes, etc.).
    - Un manuel de niveau inscrit dans une démarche de cycle : dès le début des chapitres, un rappel des connaissances déjà abordées précédemment.
    - Les compétences du socle mobilisées dans toutes les activités et un bilan de compétences à chaque fin de chapitre.
    - Des pages Parcours (Éducation artistique et culturelle, Citoyen, Avenir), des rubriques d'Éducation aux médias et des pistes d'EPI pour aider à la mise en oeuvre des nouveaux programmes.
    - Des activités mettant l'élève au centre des apprentissages : pages Apprendre à apprendre, pages pour réviser en autonomie : « Je révise chez moi »,  « Je retiens autrement ».
    - En fin d'ouvrage, un cahier Méthode, pour s'approprier les compétences du programme, et des outils d'auto-évaluation.
    - Pour les élèves : des liens vers les vidéos sont proposés dans le manuel, exercices interactifs pour réviser, outil pour réaliser des cartes mentales.

    Spécial 2016 : Le manuel numérique enseignant est offert aux adoptants des manuels papier   

  • La déontologie de la vie publique irrigue le droit français. Les membres de l'exécutif, les parlementaires, les élus locaux, les fonctionnaires, les magistrats et les membres des autorités administratives indépendantes et des autorités publiques indépendantes sont désormais soumis à des chartes déontologiques et à des obligations déclaratives précises et exigeantes. Ce mouvement global, soutenu par le législateur, poursuit des objectifs de transparence de l'action publique, de prévention des conflits d'intérêts et de restauration de la confiance des citoyens dans les institutions de l'État, dans l'administration et dans les collectivités territoriales.
    Le présent ouvrage recense tous les textes relatifs aux obligations déontologiques ainsi que ce qui pourrait s'apparenter à du droit souple (avis, communiqués et recommandations de différentes instances et collèges chargés de prendre position sur des cas concrets qui leur sont soumis).
    Ont été reproduits in extenso ou partiellement :
    - les textes législatifs ;
    - les textes réglementaires ;
    - les règlements des assemblées parlementaires et les décisions prises par les organes directeurs des assemblées ;
    - les chartes et principes déontologiques particuliers s'imposant aux collaborateurs du chef de l'État, aux membres du gouvernement, aux élus nationaux, au personnel du Sénat, à certains élus locaux, à certains fonctionnaires, aux magistrats, à certains membres des autorités administratives indépendantes et autorités publiques indépendantes ;
    - les avis significatifs rendus par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, le Comité de déontologie du Sénat, le Conseil supérieur de la magistrature, le Collège de déontologie de la juridiction administrative et le Collège de déontologie des juridictions financières.
    Cet ouvrage est destiné, d'une part, aux étudiants des facultés de droit, des IEP, des IEJ, des CRFPA et aux enseignants chargés de formations spécifiques et, d'autre part, aux élus, fonctionnaires, magistrats, membres des autorités administratives indépendantes et des autorités publiques indépendantes confrontés quotidiennement à des questions de déontologie dans l'exercice de leurs fonctions.

  • La Constitution du 4 octobre 1958 et les textes fondamentaux qui l'accompagnent forment le bloc de constitutionnalité que tout étudiant en première année de droit découvre dans le cadre de l'enseignement du droit constitutionnel.

    Cet ouvrage vise à étudier la Constitution de 1958 dans sa double dimension en tant que charte politique établissant un régime particulier de type présidentialiste mettant fin à l'hégémonie parlementaire et en tant que norme juridique fondamentale au sommet de la hiérarchie normative et bénéficiant d'une protection renforcée.

  • Le vocabulaire constitutionnel nomme les acteurs que l'actualité met quotidiennement en scène (le président de la République, le Premier ministre, les députés...) et des activités tout aussi présentes dans les médias (le vote d'une loi ou sa censure par le Conseil constitutionnel).
    S'il est souvent familier et apparemment sans difficulté, ce vocabulaire présente aussi un caractère technique qui appelle l'explication, comme le fameux article 49-3. Ce vocabulaire peut être plus trompeur encore lorsqu'il parle, par exemple, de « représentant », de « mandat » ou encore de « responsabilité » :
    Dans ces cas, le faux-sens est d'autant plus à redouter qu'il ne s'agit pas seulement de termes du langage courant, mais aussi de notions juridiques empruntées au droit privé en leur donnant une signification toute différente.
    Le présent lexique propose d'expliquer simplement les mots du droit constitutionnel.

empty