Mark Mazower

  • Mark Mazower s'emploie à démythifier l'idée trop agréable, et qui n'est pas sans danger, selon laquelle l'Europe est le continent par excellence de la démocratie, des valeurs de paix et de coopération, d'une diplomatie transparente et multilatérale. Dans l'histoire du XXe siècle européen, il met en lumière la fragilité de l'adhésion des populations européennes et de leurs leaders à la démocratie, tant dans l'entre-deux-guerres que pendant la guerre froide et après. Il nous rappelle nombre d'horreurs propres à l'Europe que nous nous plaisons souvent à oublier. Et il nous offre une histoire qui saisit le continent dans son entier, puisant ses exemples tant en Hongrie ou au Danemark qu'en Allemagne ou en France, et déployant devant nous les grands événements politiques et l'évolution des sociétés depuis la fin de la Première Guerre mondiale.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Ce que mon père n'a pas dit : un passé russe

    Mark Mazower

    • Seuil
    • 7 Octobre 2021

    L'historien Mark Mazower éclaire les tragédies et les luttes du XXe siècle au miroir des engagements et des rêves d'une famille juive marquée par l'exil - la sienne.
    C'est au fil de discussions avec son père, fils d'émigrés russes installés à Londres au tournant du XXe siècle afin d'échapper à la guerre civile et à la terreur, que l'historien entrevoit le passé complexe de sa famille, au-delà de la vie apparemment sans histoire de ses parents. Au centre de son récit, on trouve le personnage de Max, son grand-père, homme taciturne qui cache sous son air guindé et ses silences un passé d'agitateur révolutionnaire dans la Russie tsariste, qui lui valut exil forcé, emprisonnement, déportation en Sibérie... Lui et sa femme, Frouma Toumarkine, dont l'histoire familiale eut également son lot de drames, trouvèrent au coeur de la capitale britannique un port d'attache où construire pour leurs enfants une nouvelle vie, loin des malheurs traversés.
    Retraçant la trajectoire des lignées Mazower et Toumarkine à partir de la fin du XIXe siècle - ce qui donne lieu à une série de portraits de personnages hauts en couleur -, Mark Mazower fait revivre un monde révolutionnaire à la fois socialiste, humaniste et internationaliste. On y croise la route de Lénine, d'Emma Goldman et de Litvinov, en naviguant de Moscou à la Sibérie, de Vilnius à Stalingrad, Londres et Paris.
    Ceux qu'on a parfois appelés les « perdants de l'histoire » ont souvent plus à nous apprendre que les « vainqueurs ».

  • Dans la grece d'hitler - (1941-1944)

    Mark Mazower

    • Tempus/perrin
    • 23 Août 2012

    Au début de l'année 1941, Hitler est contraint de retarder l'invasion de l'URSS pour envoyer son armée conquérir la Grèce qui a victorieusement repoussé les troupes de son ami et allié Mussolini. S'ensuit une longue nuit de trois ans qu'éclaire et dissèque Mark Mazower dans ce livre exemplaire, souvent comparé à celui de Robert Paxton sur la France de Vichy. Il y raconte la persécution des juifs, les souffrances d'un peuple décimé par la famine et ruiné par l'occupation, mais aussi ses divisions fratricides engendrant une guerre civile qui durera jusqu'à la fin de la décennie.
    A rebours des idées reçues, l'auteur découvre les divisions fortes entre Italiens et Allemands, mais aussi entre les différents responsables nazis. Il souligne enfin la précarisation de l'économie et l'importance du marché noir livrant un tableau riche d'enseignements pour comprendre la crise grecque actuelle.

  • Anglais Salonica, city of ghosts : christians, muslims and jews

    Mark Mazower

    • Harper collins uk
    • 13 Octobre 2005

    The history of a rarely written about, bewilderingly exotic city: 500 years of clashing cultures and peoples, from the glories of Suleiman the Magnificent to its nadir under Nazi occupation.

  • THE GREEK REVOLUTION - 1821 AND THE MAKING OF MODERN EUROPE

    Mark Mazower

    • Penguin books usa
    • 16 Novembre 2021

    B>From one of our great historians, an important new history of the Greek War of Independence--the ultimate worldwide liberal cause célèbre of the age of Byron, Europes first nationalist uprising, and the beginning of the downward spiral of the Ottoman Empire--published in the year of its 200th anniversarybr>;/b>br>br>As Mark Mazower shows us in his enthralling and definitive new history, myths about the Greek War of Independence outpaced the facts from the very beginning, and for good reason. This was an unlikely cause, against long odds, a ragtag collection of Greek patriots up against what was still one of the most formidable empires in the world, the Ottomans. The revolutionaries needed all the help they could get. And they got it as Europeans and Americans embraced the idea that the heirs to ancient Greece, the wellspring of Western civilization, were fighting for their freedom against the proverbial Eastern despot, the Turkish sultan. This was Christianity versus Islam, now given urgency by new ideas about the nation-state, and democracy, that were shaking up the old order. Lord Byron is only the most famous of the combatants who went to Greece to fight and die--many more followed events passionately and supported the cause through art, music, and humanitarian aid. To many who did go, it was a rude awakening to find that the Greeks were a far cry from their illustrious forebears, and were often hard to tell apart from the Ottomans.br>br> Mazower does full justice to the realities on the ground as a revolutionary conspiracy triggered outright rebellion, and a shambolic and distracted Ottoman leadership first missed the plot and then overreacted disastrously. He shows how and why ethnic cleansing commenced almost immediately on both sides. By the time the dust settled, Greece was free, and Europe was changed forever. It was a victory for a completely new kind of politics--international in its range and affiliations, popular in its origins, romantic in sentiment, and radical in its goals. It was here on the very edge of Europe that the first successful revolution took place in which a people claimed liberty for themselves and overthrew an entire empire to attain it, transforming diplomatic norms and the direction of European politics forever. This new world of nation-states is the world in which we still live. Mark Mazowers reckoning with its birth pangs in Greece is a masterpiece of the historians art.br>;

  • HITLER''S GREECE - THE EXPERIENCE OF OCCUPATION 1941-44

    Mark Mazower

    • Yale university press ltd
    • 1 Mars 2001

    Archival materials and first-hand accounts create an insightful study of the impact of the Nazi occupation of Greece on the lives, psyches, and values of ordinary people.

  • Governing the world

    Mark Mazower

    • Penguin books usa
    • 18 Septembre 2012

    The Columbia University professor and award-winning author of The Balkans traces the history of the project of world government from the first post-Napoleonic visions of "the brotherhood of man" to the current global finance crisis, covering such topics as the rise and fall of the League of Nations, the development of the United Nations and the imminent end of Anglo-American dominance.

  • Hitler's Empire constituted the largest, most brutal and most ambitious reshaping of the continent ever attempted in Europe's history. This book charts the landscape of the Nazi imperial imagination - from economists who dreamed of turning Europe into a huge market for German business, to Hitler's own plans for new trans-continental motorways.

  • Anglais Governing the World

    Mark Mazower

    • Lane allen
    • 15 Octobre 2012

    In 1815 the shocked and exhausted victors of the decades of fighting that had engulfed Europe for a generation agreed to a new system for keeping the peace. This title recreates two centuries of international government - the struggle to spread values and build institutions to bring order to an anarchic and dangerous state system.

  • Le continent des tenebres

    Mazower. Mark/M

    • Complexe
    • 16 Février 2005

    L'on n'a jamais tant répété que l'Europe est le continent par excellence de la démocratie, des valeurs de paix et de coopération, d'une diplomatie transparente et multilatérale. Certaines âmes naïves pourraient même croire qu'il s'agit là d'une vieille tradition. Mark Mazower, historien britannique connu d'un large public dans son pays, s'emploie à démythifier cette idée trop agréable en choisissant comme fil conducteur, dans cette histoire du XXe siècle européen, la question de la démocratie : ses hauts et ses bas, ses erreurs et ses succès (parfois immérités), et les fluctuations de son attrait auprès des populations européennes et de leurs leaders ; le tout sans indulgence mais aussi sans acrimonie, et dans une grande limpidité d'écriture. Il nous rappelle un certain nombre d'horreurs 100 % européennes que nous nous plaisons souvent à oublier. Et il nous offre, dans ce cadre, une histoire qui saisit le continent dans son entier, puisant ses exemples tant en Hongrie ou au Danemark qu'en Allemagne ou en France, et déployant devant nous les grands événements politiques et l'évolution des sociétés depuis la fin de la Première Guerre mondiale.

empty