Littérature asiatique

  • 1938.
    Originaires d'un village perdu au nord du Viêt-nam, deux frères, Hoà et Binh Lê, vont connaître des trajectoires opposées. Après avoir fait ses études dans une école française de Hanoi, l'aîné, Hoà, consacrera sa vie à la lutte pour l'indépendance de son pays, d'abord contre la France, puis, comme officier nord-viêtnamien, contre les Etats-Unis. Accusé de trahison, il mourra dans un camp. Binh, lui, deviendra un des " parrains " du milieu de Hanoi avant de s'exiler à Saigon.
    Telle est la trame de Dao. L'auteur a vécu une partie des événements qu'il relate, notamment la fuite dramatique de nombreux Viêtnamiens, dans des conditions souvent rocambolesques, après la chute de Saigon. Mais cette saga, qui s'étend sur plus de cinquante ans et entraîne le lecteur de Hanoi à Paris, en passant par Tel Aviv, Saigon et les Etats-Unis, s'attache aussi au destin de personnages multiples.
    A travers eux revivent non seulement la tragédie du Viêt-nam, mais un demi-siècle de l'histoire du monde.

empty