Langue française

  • Hamlet

    William Shakespeare

    • Elkar
    • 11 Octobre 2012
  • Jane Eyre

    Charlotte Brontë

    • Elkar
    • 23 Juillet 1998
  • Madame Doubtfire

    Anne Fine

    • Elkar
    • 15 Décembre 1995
  • "Cap vers le large à la découverte de la vie inédite du gouf de Capbreton.
    Résultat de plusieurs années de travail et de plongée en apnée dans les eaux bleues de la baie de Biscaye l'auteur, Lilian Haristoy, nous transporte dans un monde méconnue mais si proche de nous.
    Ce livre de photographies inédites nous dévoile un écosystème d'une richesse incroyable et surprenante de beauté, des thons rouge aux orques en passant par les dauphins ou encore les poissons lune ce voyage en mer éblouissant témoigne des trésors du gouf de Capbreton.
    Cet écosystème est en perpétuel mouvement au fil des saisons, la plupart des espèces sont migratrices comme les oiseaux marins, les thons ou certains cétacés. Les paysages marins, les ambiances aussi changent, la vie sauvage se donne en spectacle pour notre plus grand bonheur. Ce canyon sous-marin et ses courants peuvent accueillir certaines espèces animales insoupçonnables dont certaines arrivent tout droit des mers chaudes.
    Cet ouvrage est l'occasion d'offrir au public un regard nouveau sur l'océan et lui permettre de s'approprier le gouf de Capbreton en levant les yeux vers l'horizon et vers ce patrimoine naturel exceptionnel. Ce canyon sous-marin mérite le respect et la valorisation au même titre que nos montagnes pyrénéennes que nous admirons quotidiennement."

  • à la découverte de la mythologie basque

    Michel Duvert

    • Elkar
    • 18 Novembre 2019

    "La mythologie basque : un univers complexe, fascinant voire même fantasmé, parfois à l'extrême. On peut se satisfaire d'un folklore de parc d'attractions, mais mieux vaut se laisser accompagner par l'ethnologie.
    S'éloignant délibérément de la littérature de type « contes et légendes », Michel Duvert propose un choix de mythes et de légendes recueillis par des maîtres de l'ethnologie basque, en particulier Webster, Cerquand, Barandiaran et Azkue. L'accent est mis sur le fait qu'une grande part de cet imaginaire trouve son équivalent dans la mythologie pyrénéenne et dans le monde vascon au sens historique du terme. Certains récits sont même des sortes de synoptiques.
    Plus concrètement, l'auteur s'emploie à faire revivre une grande partie de cet imaginaire, comme à en recueillir les échos, notamment dans le pays de Xareta à partir de Sare et d'Ainhoa, au coeur de la montagne navarro-labourdine. C'est ainsi que la montagne est privilégiée, elle qui est lourdement frappée par la déprise mais qui reste au coeur de nos vies. Elle qui sert aussi de cadre si foisonnant au mythe.
    Cherche à comprendre ces mythes, ses principaux personnages et leur cadre naturel ou surnaturel, à les interpréter, est toujours périlleux. Mais saisir quelques clés et tenter d'en tirer donner du sens de manière pédagogique est un exercice salutaire.
    La mythologie fait partie des cartes postales et autres mythes entourant le Pays Basque, mais entre les travaux de pointe et les récits de légendes, il n'y avait pas de livre de vulgarisation de qualité à destination du grand public. Auteur de ce point sur un thème emblématique, Michel Duvert est l'ethnographe spécialiste, formé à l'école Barandiaran dont il avait déjà assuré la traduction du célèbre Dictionnaire de mythologie basque."

  • "Etxea, c'est l'élément iconique du Pays Basque, qu'on admire autant qu'on en raconte tout et n'importe quoi. Il n'existait aucun ouvrage de synthèse à la fois sérieux, complet et récent sur ce sujet pourtant archi réclamé.
    Depuis son impérissable « Etxea ou la maison basque » en 1979, l'association Lauburu s'est imposée comme la seule spécialiste du patrimoine bâti basque. Ce livre est donc une référence appelée à être durable."

  • Espelette. Ce village « coquet », son église massive, le château de ses barons, sa rue commerçante... et son célèbre piment. De Tokyo à New-York, du restaurant étoilé à la plus anonyme kitchenette, ce pimpant petit légume qui rougeoie plus encore qu'un soleil est aujourd'hui universellement associé au nom de la commune labourdine et à son bassin environnant, pilier majeur d'une prospérité économique et d'une identité culturelle tout autant que gastronomique. Car, avant d'être ce condiment qui agrémente nos assiettes aussi délicatement qu'il nous réchauffe l'âme, le piment d'Espelette a connu une aventure multiséculaire se perdant au coeur des nouveaux mondes précolombiens pour gagner le pied du Mondarrain à la charnière du XVIIe siècle, sous le patronyme chantant de bipergorri. Depuis, développé sous l'impulsion d'entreprenants producteurs et marchands locaux, propulsé à la confluence de l'économie et de la culture par une fête devenue emblématique, il a fini par conquérir de haute lutte ses lettres de noblesse avec l'obtention de l'Appellation d'Origine Protégée. Une consécration.

  • Quand nous chantions sous Franco

    Colette Larraburu

    • Elkar
    • 7 Octobre 2021

    Sous la dictature franquiste, chanter en basque est quasi interdit. En soutien à leurs amis du Sud, une poignée de chanteurs du Pays Basque nord se lance dans le chant, créent ni plus ni moins que la chanson basque contemporaine et passent la frontière chanter devant les mitraillettes. Dix ans de bravoure. Ceci est le premier recueil de témoignages de ces chanteurs emblématiques (Etxamendi, Carrère et Ospital, Guk, Manex Pagola etc.), mis en forme par la journaliste Colette Larraburu. Le livre est assorti d'un disque, véritable bande originale de l'époque en 17 titres impérissables.

  • Napoléon et le pays basque

    Caroline Lugat

    • Elkar
    • 15 Avril 2021

    "Maître de son destin, Napoléon Bonaparte a mis tout en oeuvre pour réussir. Comme tous les empires fondés sur la conquête, celui qu'il instaure a pour vocation de s'agrandir. L'épopée est brillante et le Premier Empire, prospère.
    Cependant, son génie militaire lui fera parfois défaut, jusqu'à mener son régime à sa perte et, pour lui, à mourir en exil à Sainte-Hélène.
    Pour le bicentenaire de sa mort, ce petit format cherche à connaître comment le Pays Basque a vécu l'aventure napoléonienne. Déjà durement éprouvé lors de la Révolution, le Pays Basque aspire, avec le nouveau régime, à retrouver ce qu'il a perdu. Une nouvelle fois, ses espoirs seront déçus. Peu propice pour lui, très éprouvé par la guerre d'Espagne, obligé à une mutation non désirée, il finira par rejeter l'Empire."

  • L'histoire de 50 objets iconiques du Pays Basque recueille une série d'objets illustrant la capacité d'innovation de ce territoire aux sept provinces. Aperçu d'un patrimoine matériel et immatériel précieux que, d'après les auteurs, on n'a pas su mettre en valeur.

  • Bakarka 1 ; frantsesez, erantzunak

    Jose Antonio Letamendia

    • Elkar
    • 18 Octobre 2011

    Bakarka est une méthode d'apprentissage individuel de la langue basque (euskara).
    Les trois premiers volumes sont équivalents aux niveaux A1 et A2 du Cadre commun européen de référence pour les langues, et les deux derniers aux niveaux supérieurs. Chaque chapitre propose une théorie élémentaire et progressive ; des modèles et structures à mémoriser, et des exercices et des lectures programmées. Un cahier est joint à ce volume, où vous pourrez trouver les corrigés des exercices, ainsi qu'un CD qui accompagnera les lectures tout au long de l'apprentissage progressive de la langue.

  • "La danse populaire est un art vivant. À ce titre, elle ne cesse de se modifier, de « changer » comme disent les témoins. On aurait tort de vouloir y chercher de nos jours la copie fidèle de ce qui existait « de tout temps ». On n'arrête pas le temps ! Les témoignages ne sont que de circonstance ; les dires sont fondés sur la mémoire, ses déviances et ses exagérations. Il faut se résoudre à écouter « la tradition », c'est-à-dire ce que racontent les acteurs, eux qui vivent cet art, et transcrire humblement leurs propos. Tel fut mon parti pris : les dires des témoins furent privilégiés, mes opinions étant parfaitement accessoires, j'ai évité de les mettre en avant.
    Cette étude est consacrée à l'école Elgoyhen et Bürgübürü de Tardets. Elle fait figure d'Académie de danse, au sein de ces écoles majeures du siècle dernier, dans cette Soule où la danse a toujours fait partie du mode de vie.
    "

  • Franco et le Pays basque

    Mathieu Elgoyhen

    • Elkar
    • 2 Novembre 2015

    "Bombardement de Guernica, procès de Burgos, exécutions de Txiki et Otaegi... autant d'événements qui ont fortement marqué l'histoire contemporaine du Pays Basque... autant de souvenirs qui demeurent profondément ancrés dans la mémoire collective du peuple basque. Ces événements ont pour dénominateurs communs le général Franco, la Guerre civile espagnole et la dictature franquiste.
    Quarante ans après la mort du caudillo, force est de constater que la Guerre civile et le franquisme demeurent des sujets qui passionnent autant qu'ils divisent.
    Comme son titre l'indique, cet ouvrage s'intéresse à l'histoire du Pays Basque pendant la période franquiste, envisagée « au sens large » par l'auteur (il intègre la Guerre civile, abordée dans ses grandes lignes, et « déborde » sur les débats mémoriels qui ont surgi ces dernières années). Aucunement exhaustif, ce petit focus à caractère pédagogique a pour seule ambition de proposer au lecteur, à partir d'un état des lieux de l'historiographie, une synthèse des connaissances de base sur le sujet.
    "

  • Les linteaux basques

    ,

    • Elkar
    • 10 Octobre 2017

    "La maison est le fondement de l'identité basque traditionnelle, chaque personne est connue par la maison d'où elle est issue. Cette place fait qu'au-delà de l'enveloppe de pierre, la maison est un corps juridique, politique, social, religieux, et cela se marque par le linteau, cette pierre posée sur la porte d'entrée et qui sert de véritable carte d'identité affichée aux yeux de tous. Ces pierres, comme tant d'autres éléments de la culture basque, passent pour « emblématiques » et « pittoresques » mais sont en réalité mal connues. Elles nécessitaient un ouvrage alliant esthétique photographique et fond rigoureux mais adapté au grand public.
    Les spécialistes : Ce livre est le parfait équilibre entre le travail de l'un des meilleurs - et des plus célèbres - photographes du Pays Basque nord (Kepa Etxandi) et le texte du plus fameux ethnographe local, fondateur de l'association Lauburu (Mikel Duvert).
    "

  • "Une date anniversaire : Fin octobre 2018, cela fera 40 ans que la constitution espagnole aura été adoptée aux Cortes, puis approuvée par référendum, sauf au Pays Basque. Un moment charnière, coeur de la « Transition démocratique », dont la déclinaison au Pays Basque se révèlera à la fois riche et dramatique.
    Une synthèse : Dans ce petit opuscule, presque une suite du « Franco et le Pays Basque » de M. Elgoyhen, P. Etcheverry-Ainchart brosse l'évolution de 20 ans d'histoire récente du Pays Basque, ponctuées de faits majeurs tels que le statut d'autonomie de 1979, l'apogée d'ETA et l'apparition du GAL, une crise économique profonde. En un mot, un moment clé de l'histoire récente du Pays Basque.
    "

  • "Saint-Jean-de-Luz, cette carte postale idéale mêlant l'aubaine naturelle d'une anse abritant sa plage à la fortune historique qui en fit le lieu d'un mariage royal... À n'y pas prendre garde, on bornerait vite la ville à ces pâtés de sable estivaux et à ce statut royal.
    Pourtant, de la même manière que la « Maison de Louis XIV » se nomme en réalité Lohobiagenea, découvrir la ville suppose de conserver à l'esprit que son identité tient d'abord à son port de pêche et à ses gens de mer. Si un roi vint s'y marier au milieu du XVIIe siècle, c'est bien parce que ce port rayonnait déjà de ses expéditions atlantiques à la baleine et à la morue, de ses constructions navales ou de ses talents commerciaux.
    Avec ses pêcheurs, armateurs, artisans, corsaires ou filetières, Saint-Jean-de-Luz est avant tout la soeur de l'océan ; elle lui doit ses gloires comme ses malheurs, comme ces jours de mars 1782 durant lesquels la tempête l'engloutit en partie sous les flots. Au bord de l'abandon, une fois à l'abri de ses digues elle sut renaître en embrassant la mode des bains de mer et du tourisme, qui depuis fait d'elle une station balnéaire prisée. La mer, toujours la mer...
    C'est cet extraordinaire destin que ce petit livre souhaite présenter, des plus obscures origines jusqu'à la pimpante ville d'aujourd'hui, au fil de ses rues et à l'écoute de ses murs."

empty