Tourisme & Voyages

  • L'été débute pour Le Festin à la rambarde de l'une des deux cabanes tchanquées du Bassin d'Arcachon (Gironde), ouverte exceptionnellement par son dernier occupant, après près d'un demi-siècle de vie familiale, avant sa restauration annoncée. Du littoral, le charme de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure (Pays basque) se dévoilera au travers d'un portrait de ville alors que les clichés du photographe Fernand Braun nous replongeront au temps où le balnéaire vivait ses premières heures sur la côte charentaise (Charente-Maritime). À l'ombre des pins et des chênes centenaires de Marquèze (Landes), les origines de l'airial seront dévoilées à l'occasion de son cinquantième anniversaire.

    Plébiscités par des milliers de visiteurs chaque été, les châteaux de Larochefoucault (Charente) et de Bourdeilles (Dordogne) livreront les secrets d'une histoire surprenante, loin d'être achevée. Les insolites décors du château aux assiettes de Bias (Lot-et-Garonne) et ceux de la maison de la Gaité à Chérac (Charente-Maritime) témoigneront quant à eux du dynamisme d'associations locales engagées dans la sauvegarde d'un patrimoine hérité de l'art populaire largement méconnu.

    Un parcours autour des portes de Bordeaux (Gironde), autour du patrimoine thermal de La Roche-Posay (Vienne) ainsi qu'un détour par le quartier du Hédas à Pau (Béarn) illustreront à quel point le tourisme urbain séduit de plus en plus d'adeptes. Enfin, l'histoire du village martyr d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), reconstruit après la guerre, ancrera la dimension d'un tourisme mémoriel, constitutif d'une identité européenne.

  • Du Médoc aux Graves, en passant par le Pessac-Léognan jusqu'au Sauternais, cette route des châteaux vous dévoile un patrimoine oenotouristique et architectural exceptionnel avec ses propriétés viticoles, châteaux et demeures anciennes, enrichi récemment de chais contemporains signés de grands noms de l'architecture.
    Le Festin vous propose ici un véritable guide à travers l'histoire, les appellations et les grands crus de la rive gauche. Chaque château s'accompagne d'un focus sur le vin produit et des conseils sur les sites d'intérêt patrimonial avoisinants. Il sera suivi en octobre 2019 par un hors-série consacré au patrimoine viticole de la rive droite.

    Un tour d'horizon en 101 châteaux à (re)découvrir sans modération !

  • Du Bassin à la forêt usagère de La Teste-de-Buch, des territoires les plus huppés d'Arcachon ou du Cap-Ferret aux contrées les plus préservées, le Bassin d'Arcachon se dévoile à travers une mosaïque de saveurs, de formes, de goûts, de styles et d'impressions qui rendent cet espace poétique unique au monde. Cette nouvelle formule offre un reflet généreux et dynamique de ce paradis lacustre où Grande et petites histoires se bousculent joyeusement.

  • Le fleuve impassible

    Pierre Sire

    Au confluent de la Garonne et de la Dordogne, il est un royaume oublié dont un enfant fut le prince. Entre Blayais et Médoc, sur une île nommée « verte », dont Pierre Benoît fantasma les sortilèges, au grand étonnement de ceux qui l'habitaient, le gamin né au début du siècle vit un monde disparaître dont il porta sa vie durant la nostalgie, y revenant sans cesse et laissant pour ses enfants et les générations futures un vibrant témoignage.

  • Bordeaux in 101 sites & buildings is the best publication to present a city which is definitely done with the «Sleeping Beauty» cliché. Visitors, in holidays or on a business trip, can take advantage of this special issue and discover the unique cultural diversity of Bordeaux.
    Bordeaux is a fascinating city which has undergone spectacular metamorphosis over the last twenty years. The advent of the tramway has profoundly transformed how it was perceived, first by its inhabitants, and then by visitors and tourists. This new network has freed up circulation and paved the way for far-reaching urban redevelopment.

  • Bordeaux jardins

    Philippe Prévôt

    Ce guide propose un parcours richement illustré au fil de l'histoire des jardins de Bordeaux.
    L'attachement des bordelais pour les jardins n'est pas une histoire récente. Dès le Moyen Âge, Bordeaux développe le jardin utilitaire où la treille et le verger ont déjà leur place. À l'époque moderne, le jardin vivrier s'expatrie vers les faubourgs laissant place au jardin d'agrément ou de « propreté » créé pour le plaisir des yeux ; dans les hôtels particuliers, broderies et parterres engazonnés s'invitent « côté jardin » et l'expression « descendre au jardin » trouve tout son sens.

  • En collaboration avec le Conseil départemental de la Gironde et le Conservatoire du Littoral.
    Officiellement inauguré en octobre 2017, après plus de 10 ans de travaux et de rénovation du bâti, le domaine n'est pas seulement un espace naturel unique sur le Bassin d'Arcachon, halte privilégiée des oiseaux migrateurs et refuge de nombreuses autres espèces de la faune sauvage, c'est aussi un lieu consacré à la biodiversité : à sa préservation comme à sa connaissance, que ce soit par les scientifiques, ou par les quelque 130 000 visiteurs qui empruntent chaque année ses sentiers....

  • Bordeaux et la folie du chemin de fer accompagne l'exposition éponyme qui débutera le 1er juillet aux Archives Bordeaux Métropole. Cet ouvrage revient sur l'histoire du chemin de fer à Bordeaux et dans la métropole, de l'arrivée des premiers trains, en 1838, jusqu'à l'électrification du réseau à la fin des années 1930.
    Ce livre est le second volume d'une série d'ouvrages réalisés en collaboration avec les Archives Bordeaux Métropole, initiée avec Les clefs du trésor de Bordeaux. 800 ans d'archives, visant à montrer la richesse patrimoniale de cette institution.

  • Le Festin rénové étrenne ses jolis atours pour un numéro d'hiver aux accents hédonistes ... Plaisirs et volupté ... le vrai, le bel art de vivre est illustré dans toutes ses dimensions : Dionysos-Bacchus est le premier convoqué, à l'occasion d'une exposition d'envergure au musée des beaux-arts de Bordeaux (février 2016) consacrée à la figure fascinante de la bacchante. Place ensuite au cinéma, avec la comédie musicale Les Demoiselles de Rochefort, tournée voilà 50 ans : retour sur les lieux emblématiques de cette ville transfigurée par Jacques Demy.

  • La réputation mondiale de Sarlat - incontestablement l'une des plus belles villes de France ! - tient à la richesse de son histoire depuis le Moyen Âge, une histoire qui lui a légué un patrimoine d'exception à de nombreux égards. Outre des monuments remarquables préservés des caprices destructeurs de l'Histoire, c'est tout un ensemble de ruelles, de placettes et de passages qui demeurent miraculeusement intacts ou ont été patiemment restaurés ; tout un village en somme qui, avec ses toits de lauzes et ses maisons en pierre ocre, incarne avec force et nostalgie la richesse de son passé.

  • Longtemps considérée comme froide et austère, surtout en comparaison d'une Toulouse rayonnante, Bordeaux a profité du renouvellement de son image pour polir sa raideur toute britannique et son snobisme hérité de l'« aristocratie du bouchon ». Il est fini le temps de la « belle endormie »... C'est ce nouveau temps que le hors-série Bordeaux. 24h de la vie d'une ville se propose d'approcher.

  • La forteresse de Gaston Fébus, le berceau d'Henri IV, le boulevard des Pyrénées, les lieux de culte, la Haute Plante et le Hédas, les tentures du château et les tableaux du musée, les sculptures dans la ville et les sépultures du panthéon palois, l'urbanisme du quartier Dufau-Tourasse... sont quelques-unes des étapes de ses randonnées urbaines et paysagères qui nous livrent leurs secrets. Ressuscitant ici des hommes, là des sites ou des activités, il s'y dessine en filigrane le passage de la tradition rurale aux pratiques urbaines ou comment le bourg médiéval est devenu une station touristique. L'auteur élargit encore le territoire des plaisirs et des re-découvertes à Lescar, Lacommande, Morlanne ou Oloron... Pour ses explorations, le promeneur-enquêteur a recours à l'histoire, la grande et la petite, l'évènementielle et la quotidienne, l'officielle et l'apocryphe, musardant au gré de l'inspiration entre le récit érudit et le billet d'humeur.
    À travers une sélection d'une cinquantaine de sites emblématiques, Marc Ollivier nous invite à une promenade dans le temps. Le présent s'y trouve confronté au passé ; la connaissance ne cède jamais le pas à la passion.

  • Habiter la Gironde

    Caue De La Gironde

    Si les deux premiers tomes (Maisons de Gironde I et II) de la collection ARCHITECTURES ET PAYSAGES EN GIRONDE ont exploré l'univers des maisons girondines, Habiter la Gironde enrichit et complète ce panorama sous l'angle urbain et paysager.

    Le livre propose un regard inédit sur le territoire girondin : des villes et villages des fleuves et de l'estuaire, en passant par ceux de la forêt et du littoral jusqu'à ceux des collines et coteaux. L'ouvrage s'appuie sur des particularités historiques, géographiques, culturelles et économiques permettant d'envisager le territoire comme un bien commun, un lieu d'expression qui illustre autant d'envies d'habiter !

  • Esthétique et ludique, ce nouvel hors-série est conçu comme l'ultime création de la saison paysages bordeaux 2017. Faisant la part belle à l'image, il reprend la fameuse formule des 101, revisitée graphiquement pour l'occasion par Franck Tallon, et propose un parcours dans Bordeaux, à travers les grands événements et créations artistiques qui ont jalonné cette saison culturelle.

  • Les différentes strates urbaines qui dessinent la cité d'aujourd'hui portent chacune témoignage des grandes heures de ce fabuleux destin atlantique. Le promeneur qui déambule aujourd'hui dans les rues de Saint-Jean-de-Luz ne peut manquer d'être séduit par l'harmonie sereine de ces métamorphoses heureuses, par l'atmosphère si particulière de cette ville de mer. Et pour peu qu'il soit instruit des secrets de cette alchimie urbaine, son itinéraire pourra se muer en un tout autre voyage, une introduction au coeur de cinq siècles d'une odyssée basque peuplée de pêcheurs, de marins, de corsaires, de baigneurs. et de surfeurs !

  • Sur une terre constamment menacée par les éléments, Soulac-sur-Mer s'est dégagé de sa gangue de sable dans la seconde moitié du XIXe siècle pour se muer en station balnéaire. Sous l'influence de l'essor de la villégiature, se découvrant une nouvelle vocation, la cité s'est couverte d'une myriade de villas disséminées à travers les dunes et la forêt de pins. De son développement sur plusieurs décennies est né un beau catalogue d'architectures à la lecture duquel ce guide invite, sans oublier d'évoquer Le Verdon et La Pointe de Grave, point ultime de cette inépuisable Fin des Terres du Médoc.

  • Derrière chaque écrivain se cache une maison et un territoire. Les prismes de l'oeuvre écrite ou de la biographie, selon les cas, nous permettent de convoquer des figures de prestige, d'hier à aujourd'hui (François Mauriac, Pierre Loti, Phillippe Sollers, Chantal Thomas, etc.), dont l'ancrage à l'échelle de la grande région justifie de s'attarder sur des sites puissamment évocateurs : entre autres multiples exemples, le château de la Roche-Courbon en Charente-Maritime, défendu en son temps par l'auteur de Ramuntcho, le Bassin d'Arcachon de Chantal Thomas, Bordeaux selon Philippe Sollers ou encore les incontournables lieux de François Mauriac en Gironde.

  • Les beaux jours sont évidemment l'occasion de se rapprocher des côtes : l'archipel charentais (l'île d'Aix), le Bassin d'Arcachon (la saga des bâtisseurs Gaume, au Pyla ; les réalisations de l'architecte Pétuaud-Létang au Cap-Ferret) et le Pays basque (Guéthary) sont généreusement explorés par le biais de l'histoire, du bâti et des paysages. Les terres intérieures n'en sont pas moins choyées, via des jardins d'exception (Eyrignac, en Dordogne), des événements culturels de prestige (l'exposition Hennessy, à Cognac), sans oublier un détour en montagne, à l'assaut d'un monument du tourisme d'altitude (le train d'Artouste, dans le Béarn), quand des sites plus confidentiels sont révélés par le texte et l'image (le château de Ravignan, dans les Landes).
    Suivant les aménagements éditoriaux issus de la nouvelle formule du festin, la revue propose une enquête étoffée, riche de perspectives (le folklore médiéval et ses représentations, à Monflanquin dans le Lot-et- Garonne). Enfin, le festin de l'été se veut un guide exhaustif des manifestations d'intérêt rythmant la belle saison, alliant ainsi le plaisir de l'inédit à une grande exigence pratique.
    Fasse que le lecteur, par le festin alléché, sorte, explore et profite des richesses de la grande région, revue en main !

  • La Rochelle, une des premières destinations touristiques de la Nouvelle-Aquitaine, occupe une position particulière dans la géographie et l'histoire de la façade atlantique. Capitale de la Charente-Maritime et principal port de la région, la ville offre, jusque dans son agglomération un territoire diversifié. Son dynamisme culturel, qui s'illustre à travers de nombreuses manifestations, dont certaines d'envergure nationale (les Francofolies ou le Festival du Film), s'inscrit dans un environnement patrimonial, artistique, culturel, mais aussi naturel et sociétal qui mérite à son tour un éclairage particulier et une vraie reconnaissance.
    Une échappée en 101 sites et monuments...

  • Ces landes

    Serge Airoldi

    Ces Landes échappe à toute classification. Mais quelles Landes ? « Celles d'Arnaudin ? Celles de Bernard Manciet ? Celles du Gouf insondable devant Capbreton ? Celles des barthes, des étangs, noir, blanc ? Celles de Chalosse, qui est une île dans les Terres ? Un pays tout réel dans des contrées parfois oniriques. Celles des lagunes, de l'alios, de la garluche, des pignadas, des dunes barkhanes, des sables fauves, des montagnes de Biscarrosse ? Celles des chênaies, des peupleraies, des forêts galeries, des horizons sans fin? Celles qui confient leur cousinage sensible avec le Gers, le Béarn, l'Adour, le Pays basque, la lande et les forêts de Gironde ? Impossible à dire. Je me tais devant elles ».

    /> Serge Airoldi, homme des lointains, estompe ici les frontières des genres, des cultures, des continents et du temps, dans cette poursuite infinie de soi-même qu'est tout voyage... « De cette aventure, je retiens, une fois encore, le plaisir de savoir ici, à deux pas de l'endroit où je vis, sur un territoire que l'on dirait pauvre de tout, les strates et les strates du monde en marche. »

  • Le regard porté sur les témoignages archéologiques, architecturaux et mobiliers s'attache à mettre en lumière la façon dont les hommes ont habité et mis en valeur leur cadre de vie. Au fil des chapitres, sont évoqués le rôle des réseaux de communication fixés dès l'Antiquité, la place du Moyen Âge dans la composition du maillage des paroisses, des châteaux et des bourgs, le renouvellement du paysage architectural et urbain aux époques moderne et contemporaine...
    Au-delà de l'invitation à explorer un patrimoine aquitain méconnu, c'est à une histoire des arts, des mentalités et des sensibilités que nous sommes ici conviés.

  • Le pays d'Orthe

    Bertrand Charneau

    Entre Adour et gaves, le Pays d'Orthe, carrefour naturel et antique lieu de passage, forme une entité géographique et historique. Les vastes étendues aménagées des barthes, les « caveries » héritières des petites seigneuries médiévales constituent les caractéristiques essentielles de ce Pays, où vestiges préhistoriques, villas gallo-romaines, sites fortifiés, abbayes, châteaux et fermes ponctuent le cours d'une histoire humaine jamais interrompue.

empty