Les Editions D'avallon

  • Camille Trencavel est journaliste. Elle est envoyée par sa rédaction à Lille pour couvrir une affaire sordide : l'assassinat d'Élisa, abattue d'une balle dans la nuque dans le parc de son lycée. Ce fait divers s'inscrit dans une actualité chargée. Des meurtres déciment les plus hauts dignitaires de l'État et des attentats provoquent une violente compétition entre des candidats à la future élection présidentielle. Au fil des témoignages des proches d'Élisa, Camille découvre que la jeune fille avait subi des violences enfant, de la part d'un homme qui, à l'époque instituteur, côtoie désormais les plus hautes sphères de l'État. "Dans son grand labyrinthe d'images vous allez être ballotté, écartelé, compressé. Et vous n'en sortirez pas indemne. Le point final vous trouvera ému, en colère, étourdi, cabossé." écrit Nicolas Marié, comédien, dans sa préface du livre.

  • Lorsque Marie, l'amour de sa vie, meurt dans des circonstances dramatiques, François rompt avec son passé, son milieu, sa famille, et surtout avec sa soeur qu'il tient pour responsable de cette disparition.

    Persuadé qu'aucune femme ne pourra jamais remplacer Marie, François se jette à corps perdu dans les études. Il devient écrivain. Marie hante chacun de ses romans.

    Un jour, une lettre lui parvient et le plonge dans l'incompréhension. Ses certitudes vacillent. Se serait-il trompé ?

    Que s'est-il réellement passé le soir où Marie a disparu ?
    François se met en quête de vérité, et découvre l'impensable...
    Comment se reconstruire lorsqu'on réalise qu'on a bâti sa vie sur une erreur ? Sur quoi peut-on fonder une vraie résilience ?
    Est-il encore possible d'aimer ?


    Roman sensible d'une grande intelligence narrative, Âme Stram Gram est un texte polyphonique qui, au fil des pages, mêle les points de vue et les voix des différents personnages.

    Grâce à une écriture parfaitement maîtrisée, Christiane Legris-Desportes réussit le tour de force de nous offrir, sans recourir au moindre dialogue, un texte intimiste dans lequel les rapports humains occupent une place centrale. Elle entraîne le lecteur, aux côtés de François, dans un parcours de résilience jalonné de multiples écueils.

    En écho à des thèmes hélas encore contemporains ce roman sur la violence des secrets de famille, plein d'espoir, de force et de subtilité, est un texte bouleversant.

    Âme Stram Gram a été, lors de sa première sortie, sélectionné au Salon du Livre et du Premier Roman de Draveil.

  • Une femme a disparu. Elle laisse derrière elle un mari, deux enfants, des collègues, des voisins, des amis... Que faire, que penser lorsque, du jour au lendemain, la personne que vous croyiez connaître vous abandonne ? A-t-elle refait sa vie ailleurs ? Est-elle morte ? Chacun répond à sa manière à ces multiples interrogations, et c'est ainsi que s'ébauche un magnifique portrait de femme, tout en nuances et en subtilité.

    « La passionnante reconstitution d'un itinéraire singulier. » Le Monde « Un portrait où s'exprime tout le non-dit des mystères et de la complexité d'une vie de femme. » Le Vif / L'express « Cent quarante-quatre pages d'une vivacité mordante » Témoignage Chrétien Béatrice Hammer est romancière, scénariste et réalisatrice. Elle a publié une quinzaine d'ouvrages, qui lui ont valu régulièrement des prix de lecteurs, notamment le prix Goya, le prix Tatoulu et le prix Livre mon ami.

    Une baignoire de sang, son premier polar, est sorti en 2020 aux éditions Alter Real.

    Cannibale blues, son plus grand succès, republié en 2020 aux éditions d'Avallon, a été la sélection Attention Talent des libraires de la FNAC.

  • À Boulogne-sur-Mer, le directeur d'une fondation hospitalière chute mortellement de sa terrasse. La thèse de l'accident semble plus que douteuse. Mais qui peut bien en vouloir à ce directeur ? C'est ce que cherche à découvrir Camille, une journaliste un peu trop curieuse. Pour ce, elle va s'introduire dans les arcanes complexes des administrations de santé. Elle se retrouve alors au coeur d'un véritable complot politico-financier qui dépasse largement le milieu hospitalier. Complot qui pourrait bien s'étendre au plus haut sommet de la République... " Un polar de 200 pages, actuel, ancré dans la réalité, très maîtrisé (pas mal pour un premier essai de l'auteur dans ce genre), très bon quoi".Yves Mabon - Le blog l'Express "les huit Plumes" et Lyvres

  • Mais qui est cette femme dont le cadavre est découvert par un rôdeur sur la décharge d'une usine désaffectée ? Et pourquoi des prostituées venues de l'Est sont-elles séquestrées dans les sous-sols au milieu d'inquiétants bidons métalliques jaunes ?

    Le capitaine de police Luc Brossard mène l'enquête. Il est loin de se douter jusqu'où celle-ci va l'entraîner. Pris en étau entre la recherche de vérité que lui dicte sa conscience et les ordres de sa hiérarchie, il devra faire des choix.

    Une enquête en eaux troubles pour tous les amateurs de roman noir et de polar social. Servi par une écriture efficace et un scénario diabolique, Un avenir irradieux est un roman engagé et intelligent.

  • En 1500 avant l'ère chrétienne, à l'époque où l'histoire préhellénique ne se dissocie pas encore des légendes, un raz-de-marée détruit la fière cité de Kaphtor, située sur une île méditerranéenne. Les rescapés se trouvent alors à la merci des habitants des cités achéennes de Mycènes et de Tirynthe, leurs ennemis de toujours. Pour sauver ce qui reste de son peuple, le vieux roi de Kaphtor, Alcimeron, décide de s'engager dans un voyage insensé. Il charge son fils de dix-neuf ans, Amos, de guider les survivants à travers mers et océans jusqu'à une île où, du temps de sa splendeur, Kaphtor avait établi une colonie : l'île de Tyché. Atteindront-ils le terme de ce voyage, malgré la fragilité de leurs embarcations, les tempêtes, la disette, et les difficultés à s'orienter sur le vaste océan ? S'ils y parviennent, comment les habitants de Tyché les accueilleront-ils ? Et qui sont ces navires puissants qui, dans l'ombre, à leur insu, les suivent ? Kaphtor est à la fois une épopée, la réappropriation d'un mythe, un roman historique et une saga romanesque s'étendant sur plusieurs décennies. Suspense, amour, haine, rivalités, conflits, violence, tendresse... tout est là pour tenir en haleine le lecteur. Servi par une écriture efficace parfaitement maîtrisée, Kaphtor est un roman fort, inspiré, plein d'émotion et d'intelligence. Nicolas-Raphaël Fouque est auteur, scénariste, haut fonctionnaire et enseignant à l'université de Montpellier. Après avoir écrit des romans policiers, il s'est intéressé, avec son nouveau roman, Kaphtor, au secret d'un peuple dont les origines remontent à La Genèse et aux Livres des chroniques.

  • Fany sait parler aux arbres et dialoguer avec les rivières. La jeune femme a vécu toute sa vie dans la nature et ne comprend pas pourquoi il faudrait rester entourée de murs.
    Pourtant, les questions qu'elle se pose sur ses origines la mènent dans un village des causses.
    Sa venue va réveiller des souvenirs, enfouis depuis longtemps.
    Qui est cette jeune femme qui connaît tous les sentiers ? Pourquoi semble-t-elle si familière aux habitants du village ? Que vient-elle chercher ici ?
    Fan(n)y et la mer est un roman sur la filiation, sur l'amour, et sur la force de la liberté qui nous permet d'échapper aux carcans de nos vies. C'est aussi une ode à la nature.



    /> Avant d'écrire des livres, Claire Musiol a beaucoup voyagé, été diplômée en géopolitique, cadre à Paris, enseignante en Californie et chercheuse (mais pas d'or !) en Caroline du Nord.

    Aujourd'hui, elle a posé ses valises près de la Méditerranée et promène sa plume entre les genres littéraires. Elle a publié plusieurs livres : romans, nouvelles et poésie. On la trouve également en anthologies, en animation d'ateliers d'écriture et sur scène pour des lectures ou des performances d'écriture.

  • Moyra est romancière. Elle souffre du syndrome de la page blanche. Plus de six mois après son arrivée à Édimbourg, elle ne trouve toujours pas l'inspiration. Ses journées l'épuisent. Elle rêvait d'aventures romanesques, comme celles des histoires de Scott ou Shelley. À la place, elle rêve littéralement en série. Chaque nuit, elle se retrouve à fuir, poursuivie par un highlander du XVIIIème siècle, à travers les landes écossaises. Jusqu'au jour où elle s'y retrouve coincée, sans aucun moyen de revenir. Le doute s'installe. À quelle époque appartient-elle ? Est-elle cette écrivaine ratée dans un monde où tout va trop vite ? Ou est-elle cette lassie en fuite dont un groupe semble avoir orchestré la fin ?

  • Green.com

    Béatrice Hammer

    Nous sommes en 2001. Lors d'un passage à la télé, le PDG de GGG dévoile l'existence de Green.com, une cellule supposée révolutionner la communication au sein de son groupe. Le problème ? C'était un coup de bluff : Green.com n'a jamais existé. Qu'à cela ne tienne : on la crée d'urgence, en y réunissant les pires salariés de l'entreprise. Chacun sait que cette cellule ne servira à rien. Mais, contre toute attente, ce petit groupe de bras-cassés va tout faire pour accomplir sa mission. Ils n'imaginent pas qu'en cherchant à donner du sens à leur travail, ils se jettent dans la gueule du loup... Avec brio, ce roman plein de suspense met en scène des situations hilarantes, absurdes... et pourtant parfaitement réalistes ! « Une petite merveille d'humour et de drôlerie, qui se dévore comme un polar. » Corinne Maier « Absurde et irrésistiblement drôle. » Stéphanie Janicot Romancière, scénariste et réalisatrice, Béatrice Hammer a publié une quinzaine d'ouvrages chez différents éditeurs (notamment le Mercure de France, les éditions du Rouergue, le Serpent à plumes, Arléa). Ses livres lui ont valu régulièrement des prix, en particulier des prix de lecteurs (prix Goya, Festival du Premier Roman de Chambéry, Prix de l'Université d'Artois, Prix Tatoulu, Prix Livre mon ami, prix Papyrus) Aux éditions d'Avallon, elle a publié récemment Cannibale Blues et Ce que je sais d'elle.

  • In fine : la vraie vie de la mort Nouv.

    La Mort est cool mais s'agace. Il veut devenir une star adulée comme John Lennon. Et si pour y parvenir, il décidait de se mettre en grève ? Ras-le-bol d'être détesté, de se dévouer chaque jour, pour libérer de la place aux nouvelles générations. Il prend une décision radicale : passé 80 ans, on ne mourra plus. L'Humanité est confrontée à un bouleversement majeur et à un dilemme insoluble : que faire des plus anciens ? La Mort s'amuse de la situation en écoutant les Beatles, entre deux grilles de mots croisés. Mais cette grève sera-t-elle suffisante pour le faire aimer ? Et qui est cet homme qui lui propose son aide pour faire de lui une véritable vedette, adorée de tous ? Doté d'un humour corrosif, Stéphane Nolhart nous offre, avec son talent habituel, un conte contemporain, drôle, rythmé, mordant et jubilatoire. Une grande réussite. In Fine a été publié pour la première fois en 2015. Unanimement salué par la critique, ce roman qui met en scène Catule La Mort, est ici republié dans une version retravaillée par son auteur avec une fin différente. Né à Paris en 1966, Stéphane Nolhart est écrivain et directeur d'ouvrage. Il est l'auteur de plusieurs romans, notamment Les ailes de Giacomo (2007), Je ne vous voyais pas comme ça (2009), Blackbook (Prix Fnac, 2011), Vinc le fils de Warhol (2013). Il se consacre désormais à l'écriture de la saga historique Les Années cristal dont le premier tome est paru en 2018.

  • À Lyon, Sophie fête ses 16 ans et reçoit le cadeau de ses rêves : un scooter ! C'est le début de la liberté ! Elle espère bien profiter des prochaines vacances pour s'évader et passer du temps avec Théo, son frère aîné qu'elle adore. Mais rien ne se déroule comme prévu...
    Théo est étrangement distant depuis sa rencontre avec Ludivine, une jeune femme entrée dans sa vie par hasard. À moins que son stage à Interpol, le quartier général de la police internationale, soit à l'origine de ce changement d'attitude ? Plus étrange encore : pourquoi Théo refuse-t-il de contacter la police après que Sophie a été victime d'un accident de la circulation ?
    En compagnie de Gaétan, un lycéen parfois agaçant, parfois charmant, mais toujours plein de ressources, Sophie décide de mener l'enquête. Cependant, est-ce vraiment un jeu sans risque ? Et si les rues de Lyon se transformaient en un dangereux piège ? Et s'ils s'étaient attaqués à beaucoup plus forts qu'eux ?
    Sous le chaud soleil estival de la capitale des Gaules, Sophie et Gaétan vont vite se retrouver confrontés à des enjeux qui les dépassent. Mais pour sauver ceux qu'on aime, n'est-on pas prêts à tout risquer ?

    À partir de 11 ans Après un début de carrière dans l'ingénierie, Nathalie Somers a été professeure des écoles avant de se consacrer pleinement à l'écriture.

  • En 1495 avant notre ère, dans le Grand Océan deux îles se font face : Tyché et la Nouvelle Kaphtor. Tyché, sous occupation mycénienne, tente de surmonter ses divisions. Certains collaborent. D'autres résistent. Le Premier conseiller Carponide propose le mariage à Anorcia, une notable tychéenne, pour apaiser les tensions. Elle refuse, prenant le risque de provoquer la colère de Carponide.

    La Nouvelle Kaphtor, quant à elle, manque de tout. Pour survivre et se développer, elle n'a pas d'autre solution que de faire de la contrebande avec Tyché, ce qui la rend très vulnérable.

    Lorsqu'un pêcheur tychéen est retrouvé sur ses côtes, les membres du Conseil de la Nouvelle Kaphtor s'inquiètent : cet homme est-il un espion envoyé par Carponide ? Son naufrage est-il le prélude à un futur affrontement ? Et qui sont les Autres, ce peuple inconnu qui vit, du côté du Couchant, sur une île voisine dont ils interdisent l'accès ? Quel secret préservent-ils ?

    Ce deuxième tome regroupe les deux derniers livres du Cycle de Kaphtor : Résurrection et Au coeur du labyrinthe. Il vient conclure magistralement une épopée mythique. Servi par une écriture efficace parfaitement maîtrisée, Les héritiers de Kaphtor est à la fois un roman historique et une saga romanesque s'étendant sur plus de deux décennies. Suspense, amour, haine, rivalités, conflits, violence, tendresse... tout est là pour tenir en haleine le lecteur.

    Nicolas-Raphaël Fouque est auteur, scénariste, haut fonctionnaire et enseignant à l'université de Montpellier. Après avoir écrit des romans noirs (Le crâne de Malpasset et Une vieille affaire), il s'est intéressé, avec le cycle de Kaphtor, au secret d'un peuple dont les origines remontent à La Genèse et aux Livres des chroniques.

  • Il s'appelle Ramou. Il est français. Il a 24 ans. Plein d'enthousiasme et de naïveté, il débarque un beau matin dans un petit pays d'Afrique où il doit enseigner pendant deux ans l'économie générale à l'Institut Polytechnique. Il s'appelle Joseph. Il va devenir son boy. Sur la colline, on murmure qu'il a trop de diplômes pour faire ce métier-là, et qu'il travaille peut-être pour la Sûreté. Ce qui est sûr, c'est qu'il a un secret... Un portrait féroce du petit monde des expatriés, plein d'ironie et de bonne humeur.Béatrice Hammer est romancière, scénariste et réalisatrice. Elle a publié une quinzaine d'ouvrages, qui lui ont valu régulièrement le prix des lecteurs notamment le prix Goya, le prix Tatoulu et le prix Livre mon ami. Cannibale blues, son plus grand succès, a été la sélection Attention Talent des libraires de la FNAC. Une baignoire de sang, son premier polar vient de sortir aux éditions Alter Real.

  • Quand Noah, la trentaine, se retrouve spectateur d'un ballet au Metropolitan Opera de New-York, il ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il fait là et si sa présence est une bonne idée. Il va la revoir, il lui avait promis de venir, mais il ne savait pas que cela pouvait être aussi douloureux. C'est le coeur battant qu'il compte les minutes qui le séparent d'elle. Comment en est-il arrivé là? Pourquoi est-il venu? A-t-il vraiment envie de la revoir? Toutes ces questions le replongent dans leur histoire, quand tout a commencé sur un banc, à Central Park... "On se laisse porter par leurs échanges, leurs balbutiements amoureux. De leur relation se dégage, une force et à la fois une légèreté. Le passé et la souffrance de Noah nous émeuvent. Ce jeune homme est beaucoup trop dur avec lui-même. Son côté bourru surprend, désarçonne et plus que tout, on aime quand il baisse la garde. Avec Gemma, il refait surface, il se délivre d'une culpabilité inutile.L'écriture est sublime, écorchée, enveloppante. L'amitié de Tyler réchauffe, sa fidélité n'ayant d'égal que sa bonne humeur. Il est le témoin discret de l'éprouvante métamorphose de Noah, qu'il espérait plus qu'il ne l'attendait...Plus qu'un roman, c'est une divine réconciliation !" Le blog littéraire de Sophie Songe

  • Livre conforme au programme du baccalauréat de la classe de première de la voie générale (année scolaire 2021-2022) La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est publiée le 5 septembre 1791 dans la brochure Les droits de la femme et de la citoyenne. Il s'agit du premier texte à réclamer l'égalité civile et politique des femmes par rapport aux hommes. Olympe de Gouges pastiche dans celui-ci la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 proclamant que « la femme naît libre et demeure égale en droits à l'homme ».

    Ce texte s'inscrit dans la tradition de la philosophie des Lumières en élargissant aux femmes la notion de Droits humains posés dans le Bill of rights de 1689 (Grande-Bretagne), la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique de 1776 et la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

    Cette édition de qualité est la fidèle retranscription de l'intégralité de la brochure originale de 1791 déposée à la Bibliothèque nationale de France et contenant le préambule, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et le postambule.

    La présente édition a par ailleurs été enrichie de notes additionnelles de l'éditeur, d'une mise en perspective du texte et d'une présentation biographique de l'auteure ainsi que de ses oeuvres. Enfin, le livre s'achève sur la Préface pour les Dames, ou le Portrait des Femmes, texte précurseur d'Olympe de Gouges, publié en 1788.

    Olympe de Gouges, femme politique et de lettres, est une pionnière du féminisme et une abolitionniste convaincue. Née en 1748, elle a été exécutée sous le régime de la Convention le 2 novembre 1793. Elle est un symbole de l'égalité des droit civils et politiques pour les défenseur.e.s des droits des femmes.

    L'intégralité des droits issus de la vente de ce livre sera reversée au fonds de soutien des femmes-auteures.

  • Peut-on tomber amoureux... par correspondance ?
    À quinze ans, Nora est une incorrigible rêveuse, qui préfère le glamour hollywoodien d'une Ava Gardner aux amours bien prosaïques de sa copine Julie avec le beau gosse du lycée. Lorsqu'un jour une lettre de rupture adressée à son voisin, un certain Rodrigue, tombe sur son balcon, elle renvoie la missive au bon destinataire. Il lui répond. De lettres en lettres, les deux jeunes gens deviennent intimes. Sans vraiment oser passer à l'action, Nora ne peut s'empêcher de rêver à une histoire d'amour avec Rodrigue. Mais la réalité peut-elle être aussi belle que le fruit de son imagination?

    Les princes charmants n'existent pas est à la fois une comédie romantique légère et profonde sur la découverte de l'amour entre deux adolescents et un roman initiatique plein d'humour et de tendresse sur le passage à l'âge adulte.



    Un livre qu'on dévore avec plaisir.

empty