Jeunesse

  • Le fils du loup

    Jack London

    • Phebus
    • 26 Mai 2000

    Inspiré par la ruée vers l'or du klondike (ou london manqua de laisser la peau), le fils du loup (1900) est le premier livre du grand écrivain américain : celui qui lui valut le surnom de " kipling du froid.
    " sous forme de récits d'une précision brutale, inspirés par la poésie des grands espaces du nord, une introduction idéale à l'imaginaire d'un auteur qui toujours proclama que la civilisation moderne périrait d'avoir oublié la libre grandeur de ses origines " sauvages ".

  • Elle porte un prénom d´ange, chantant, ardent. Pourtant, le destin qui attend Séraphine Louis, née dans une famille pauvre de l´Oise à l´automne 1864, est des plus terre-à-terre. Orpheline, Séraphine entame une vie de domestique, comme celle de Félicie, l´héroïne d´Un coeur simple de Flaubert. De cette terne réalité, il s´agit de s´évader. Séraphine communie avec la nature, Séraphine rêve, Séraphine prie. Et un jour, cédant à un ordre impérieux de la Vierge, Séraphine peint. L´exaltée de Senlis est moquée pour ses toiles chatoyantes où les arbres, les fruits et les fleurs deviennent sensuels ou inquiétants. Mais le jour où un collectionneur parisien, Wilhelm Uhde, découvreur de Picasso, de Braque et du Douanier Rousseau, croise la route de la talentueuse femme de ménage, il l´infléchit singulièrement... Françoise Cloarec nous conte l´incroyable histoire vraie de Séraphine de Senlis, glissant doucement de la misère à la gloire, de l´originalité à la folie.

empty