Serpent A Plumes

  • C'est l'affolement en ville.
    Une bombe vient d'exploser en plein centre de Linköping, tuant deux fillettes et blessant grièvement leur mère, Hanna Vigerö. Pour les enquêteurs, les pistes sont multiples. Acte terroriste ? Guerre des gangs ? L'investigation piétine. Et si l'attentat visait en fait la famille Vigerö ? Pour Malin Fors, il s'agirait d'une affaire plus personnelle. Malin aussi a ses problèmes. Elle lutte pour ne pas replonger dans l'alcool, sa mère vient de mourir.
    Et quand son père rentre de Ténérife, le secret que lui cachaient ses parents depuis toutes ces années fait enfin surface.

  • Jerry Petersson est un riche avocat parvenu. Tout le monde le déteste. Aussi, quand on retrouve son cadavre dans les douves du château qu'il vient d'acheter, personne n'est étonné. Malin mène l'enquête, qui l'amène sur l'île de Ténérife. Un dépaysement dont elle a bien besoin. Rien ne va plus chez elle. C'est l'automne à Linkôping. Il pleut, le temps est maussade et froid. Malin, maintenant bien connue du public français, est toujours aussi fragile. Elle devra affronter ses vieux démons et sa solitude pour se lancer aux trousses du tueur.

  • Hiver

    Mons Kallentoft

    Mardi 31 janvier, 7 h 22. Il fait encore nuit à Ôstergôtland. Cet hiver est l'un des plus froids que l'on ait connus en Suède. Ce matin-là, Malin Fors et ses collègues de la criminelle découvrent un cadavre, nu et gelé, pendu à une branche d'arbre. Mais comment diable cet homme a-t-il atterri ici ? Meurtre ? Suicide ? Et d'où viennent ces étranges blessures qui recouvrent son corps ? D'indice en indice, de nouveaux personnages apparaissent : les trois frères d'une certaine Maria, suspectés de viol ; Joakim et Markus, deux adolescents pas très nets ; Valkyria et Rickard Skoglôf, deux marginaux adeptes de cultes vikings. Les policiers sont perplexes. Pour la première fois en France, le public est invité à faire la connaissance de la célèbre Malin Fors, qui compte déjà des millions de fans en Scandinavie.

  • C'est l'été le plus chaud que Linköping ait jamais connu. La forêt qui borde la ville s'embrase, les nuages de fumée planent dans le ciel obscurci et menacent les citadins. Les incendies n'empêchent pas un pervers sexuel particulièrement sordide et cruel de faire régner la terreur dans la ville. L'enfer brûlant des flammes crée une sorte de solidarité parmi les gens, alors que la peur et l'angoisse face aux meurtres horribles du tueur font émerger des soupçons et des préjugés envers celles et ceux qui semblent différents. L'horreur devient totale, quand la propre fille de Malin Fors - l'enquêtrice des romans de Kallentoft - se fait enlever. Chaque minute compte, et Malin n'a plus que son instinct de policier et de mère pour l'aider à sauver l'être qui lui est le plus cher au monde.

  • " Flic à la crim...
    " Avec ces mots, répétés comme un leitmotiv, la voix d'un homme s'élève des ténèbres. L'histoire qu'il raconte est simple et terrible : on tue des enfants. Lui, flic à la Brigade criminelle, est en chasse. Au cours de son enquête, il la rencontre "Elle", flic des stups, et tombe amoureux. "Elle" lui cache des choses, ses liaisons, ses liens de sang... et l'histoire devient complexe et effroyable. Le texte s'inscrit sur la page dans un vertige, comme un électro-encéphalogramme enregistrerait les mouvements de l'âme d'un condamné.
    La tension extrême de ce texte au point focal unique emporte le lecteur jusqu'à la fascination derrière ce personnage paumé et ambigu, au rythme de sa dégringolade. Le Nouveau Roman a son roman noir.

  • Un polar préhistorique, écrit par une biologiste de renom.

    Anna Bella, une jeune maman et chercheuse, élève seule la petite Lily. Elle vient de rendre son mémoire de maîtrise à Lars Helland et Erik Tybjerg, les deux professeurs qui vont lui faire passer l'examen final. Dans son mémoire, elle met en question la théorie du chercheur américain Clive Freeman, qui, malgré la découverte de nombreux squelettes de dinosaures à plumes, se refuse à affirmer que les oiseaux descendent des dinosaures.

    Son monde s'écroule lorsque Lars Helland est retrouvé mort dans son bureau. Plusieurs milliers d'oeufs de cestodes ont été déposés dans son corps et dans ses muscles pour paralyser son système nerveux. Puis c'est son confident et ami, Johannes, que l'on trouve assassiné, le crâne défoncé. Pour clore le tout, Anna Bella découvre que sa propre mère lui a caché un secret de famille très lourd à porter.

    Pourquoi ces meurtres et ces secrets ? La réponse se trouve-t-elle dans l'objet de son mémoire ? Anna Bella va puiser au fond de ses ressources les plus intimes pour tenter de démêler ces sombres histoires. Et seconder bien malgré elle l'agaçant commissaire Søren Marhauge.

  • Tout a toujours souri à Jean-Jacques Vautier. Le député maire de Bezous-Sur-Seine, petite ville de grande banlieue, touche enfin son rêve du doigt. Il est qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle avec des sondages extrêmement favorables.
    Mais un grain de sable de vingt ans à peine, va faire dérailler cette machine de guerre parfaitement huilée. Son nom : Abdelkrim ben Kader. Il est en garde à vue pour une banale affaire de trafic de cigarette. Contre toute attente, il demande la protection des flics et raconte.

  • Haine

    Anne Holt

    24 décembre 2008 : L'évêque de Bergen est poignardée à mort dans une rue déserte.
    L'inspecteur principal Yngvar Stubo est chargé de l'enquête. Pour lui, ce crime n'a pas de mobile : pourquoi une femme de soixante-deux ans, mariée, mère de famille aimée, serait-elle prise pour cible ? Alors qu'Yngvar recherche l'assassin, les crimes se multiplient à Oslo : une jeune femme retrouvée dans le sous-sol d'un hôtel de luxe, un prostitué repêché dans le port, un quadragénaire battu et détroussé dans un parc en pleine nuit...
    Faut-il voir une logique à cette succession macabre ? Croyant enquêter sur de simples meurtres, la police va tomber dans un engrenage diabolique.

  • Île de Gotland. Une vingtaine d'étudiants s'affairent sur un site archéologique. Lorsque l'une d'entre eux, Martina Flochten, est retrouvée morte. Un meurtre rituel ? L'inspecteur Anders Knutas enquête. Mais il est vite confronté à des questions insolubles. Pourquoi ces marques sur le corps de Martina ? Pourquoi l'a-t-on pendue à un arbre ? D'autant que d'autres actes monstrueux viennent s'ajouter au meurtre : poneys et chevaux sont découverts décapités. Rien ne semble logique dans cette affaire. Knutas doit jongler entre les fausses pistes tandis que d'autres cadavres sont mis au jour.

  • Un vieux "blue-movie" (film porno) noir et blanc, retrouvé par hasard, entraîne le narrateur sur Les traces de Tim, talentueux pionnier du porno dans l'Angleterre puritaine de la toute fin des années 50.
    Et les questions s'enchaînent. Qui utilisait Tim Purdom ? Quelles furent ses implications dans l'affaire Profumo, scandaleuse affaire de moeurs et de sécurité nationale qui secoua l'Angleterre en pleine Guerre froide ? Un thriller qui se "regarde" comme un film : décors, interprètes, scénario, dialogues... Une mise en scène des bas-fonds de Londres d'une remarquable maîtrise.

  • Hubert Selbie, tueur à gages d'origine américaine, est sous contrat pour éliminer des criminels de guerre : un mafieux russe ancien d'Afghanistan à Budapest, un général " poète " à Sarajevo, un ancien collabo à Paris et un ex-colonel SS à Vienne.
    Mother Funker est L'histoire de ces missions, mais aussi de l'amour qui lie Selbie à Jeanne Duval, la prostituée montmartroise. L'auteur remarqué des Bosniaques signe un roman noir hors de toute référence, qui se déploie comme une ballade de jazz sombre et mélancolique, accompagnée " d'un solo particulièrement sauvage de Charlie Bird Parker, qui se fiche tel un couteau dans Le dos de la nuit ".

  • Saz Martin est chargée par une curieuse lettre anonyme d'enquêter sur le célèbrissime docteur Maxwell North, thérapeute de renommée internationale aux techniques mystérieuses.
    Les investigations de Saz la conduiront à fouiller le passé de North dans le San Francisco des années 70, en plein Flower Power. Là, elle découvrira que l'histoire du " Phasage ", la fameuse méthode du respectable professeur, est pavée de suicides et de disparitions pour le moins opportuns et troublants. Saz vit une enquête pleine de vagues et de raz-de-marée, dans les bras de sa compagne Molly, et à la poursuite de sa mystérieuse employeuse, cette " Déferlante " qui revient sans cesse à la charge pour recouvrir les blessures du passé.

  • Les hommes pleurent aussi.
    A la martingale du quotidien, Grégoire, le malheureux narrateur, n'a pas tiré le bon numéro. Cadre ou assimilé, on ne sait, il fuit vers le Sud et se retrouve à Vauvert, dans le Gard. A quoi cherche-t-il à échapper, sinon à son existence de perdant de la vie ? Marié un temps avec Monique, il n'a pas su entretenir leur amour. Mère de son fils Sylvain, un jeune homme de dix-huit ans, elle l'a trompé avec des amants pour la plupart de passage.
    L'un d'entre eux, Pierre-Léon l'a même humilié plus que nécessaire. De quoi lui donner des envies de meurtre. Jusqu'à l'obsession. Un roman construit comme une minutieuse mécanique d'horlogerie, avec effet retard, jeux de miroirs et mises en abîme existentiels. Certes, des cadavres jalonnent cette histoire, seulement n'est pas assassin qui veut...

  • Rosa est policière, fraîchement affectée à la brigade anticriminelle. Sa première mission consiste à assurer la protection de Daniele Mastronero, dit Cochise, un caïd de dix-huit ans qui s'apprête à passer aux aveux. Seulement, après le coup de filet qu'ont permis ses renseignements, des inconnus en veulent à sa vie. Cochise est accusé, entre autres choses, de la mort de deux fillettes. Rosa, qui croit en son innocence, conclut un pacte avec lui : elle continuera à assurer sa protection s'il la mène au chef du clan en fuite depuis plusieurs années. Des liens profonds et ambigus se tissent entre la jeune policière et ce curieux adolescent drogué, dyslexique et illettré. Ce polar mélancolique est étrange et captivant, par l'humanité de ses personnages, l'enchaînement impeccable de ses rebondissements et bien sûr, ses zones d'ombre.

  • L'avant-veille de Noël. Une oliveraie, la nuit. Un corps allongé et froid. Un autre debout et en vie, un fusil de chasse à la main. L'homicide volontaire ne fait pas de doute. Le mobile est dans la poche. Celle de droite de la parka verte du cadavre : cinq boules terreuses. Le « diamant noir » de cette région du sud de la France : la truffe. Braconnée, volée, recelée, copiée, trafiquée. Donc jalousée, surveillé, défendue. Ce soir-là, « Grand-Pied », un gitan dont tous les trufficulteurs des environs connaissent l'empreinte, est mort. Pascal Colombier, le tireur très présumé, cultivateur de truffes, est arrêté. Peut-on parler de légitime défense ? Pascal a-t-il réellement pris peur à la vue du piolet que tenait la victime ?

  • Escalier de secours. Extérieur nuit. Ava, une belle blonde aux pieds nus, fuit la police. Atterrissage dans un lit inconnu. Celui d'Alex, un adepte des trous noirs. Réveil d'une nuit alcoolisée. Il demande à Mink et à Monk de venir voir la fille endormie dans ses draps. Mais voilà, le même soir, ces deux-là se disputent. C'est pourtant pas le moment. Autour de la p'tite bande, ça se bouscule. Les flics et le FBI s'excitent. Ils essayent de coincer un dealer et son frère David Rosario, qui auraient subtilisé dix millions de dollars à un réseau terroriste. Mais qui sont ces flics pas nets qui s'occupent de cette affaire ? Qui sont les frères Rosario ? Ont-ils un lien avec Alex, Mink ou Monk? Qui est cette blonde mystérieuse ?

  • Castlebownbere - Irlande - « Il n'y a pas si longtemps ».
    Lorsqu'on retrouve Moira Hegarty et ses deux nièces, Fiona et Róisín, assassinées sauvagement, les habitants sont sous le choc. Ces meurtres demeurent un mystère jusqu'au jour où Niall, le jeune postier du village, récupère une enveloppe contenant le journal intime de Fiona. C'est en lisant son histoire qu'il découvre l'existence de Jim Quick : un Seanchaì, conteur de légendes irlandaises. Il comprend vite que Jim, au charme vénéneux, sème la mort sur sa route.

    En jouant sur la modernité et les légendes, Darling Jim emmène le lecteur aux confins du fantastique dans un récit haletant.

  • Siri est psychiatre dans un cabinet. Elle n'a pas beaucoup de patients mais ils sont plus fous les uns que les autres. Elle-même se remet difficilement de la mort apparemment accidentelle de son mari. Un jour, elle découvre le corps d'une de ses patientes dans une mare en face de chez elle, puis retrouve son chat disparu, mais empaillé. Quelqu'un lui veut du mal, mais qui ?

  • " Quand Pauline est triste, elle allume la télé...
    " Ou bien elle appelle Saïd avec qui elle connaît " la magie de l'emboîtage fusionnel ". Parfois elle en a assez des garçons qu'elle consomme, alors elle leur glisse entre les doigts, file comme une ombre entre les murs de Belleville, ou elle les tue, s'ils vont trop loin, si leur arrogance leur fait croire qu'ils ont des droits sur elle... Définitif Paradis, premier roman, est comme un jet d'acide fusant de la grande ville, adouci par la chair des hommes.
    Gina s'attaque à tous les tabous sexuels, raciaux, et décrit le monde de la rue et des filles, sans préjugés ni angélisme, tels qu'elle les vit.

  • " Les mouvements de la jeune fille se firent plus lents.
    Elle pencha la tête sur la nuque, tendit les deux bras en l'air et gémit. D'une main, elle écarta le casque de cheveux rouge cuivré qui entourait son visage. De sa main droite coulait du sang. Pas à pas, elle se dirigea vers le vieux. Les yeux d'un jaune soufre étincelaient. Sa silhouette fondait devant son regard. Plus elle se rapprochait, plus l'éclat qui l'entourait était éblouissant. Il regardait fixement, sans un mouvement des cils.
    Il ne voulait pas manquer une seconde de sa contemplation. Ses rétines pouvaient se décoller, ses corps vitrés pouvaient éclater, cela lui était égal. A elle. A cette tête coupée. "

empty