Taschen

  • Depuis que le Yoyogi National Gymnasium imaginé par Kenzo Tange pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964 a placé les métabolistes au centre de l'attention, le Japon est un acteur clé de l'architecture mondiale. Ce livre fait le tour des dernières nouveautés en matière de construction japonaise à l'approche des Jeux de Tokyo de 2020. Il révèle comment Tadao Ando, SANAA, Shigeru Ban, Kengo Kuma et Jun'ya Ishigami relient le passé, le présent et l'avenir, et construisent des bâtiments plus verts, plus petits et plus intelligents que jamais.

  • Simplicité et perfection.
    L'oeuvre complet de Tadao Ando, de 1975 à aujourd'hui Découvrez l'esthétique absolument unique de Tadao Ando, le seul architecte à avoir remporté les quatre distinctions les plus prestigieuses de sa profession: les prix Pritzker, Carlsberg, Kyoto et le Praemium Imperiale.

    Philippe Starck l'a décrit comme un «mystique dans un pays qui n'est plus mystique». Philip Drew considère ses bâtiments comme relevant du «land art» en ce qu'ils «luttent pour sortir de terre». Ses créations sont souvent qualifiées de haïkus faits de béton, d'eau, de lumière et d'espace. Pourtant, selon Ando, la véritable architecture ne se traduit pas en termes de métaphysique ou de beauté, mais plutôt à travers l'espace, qui incarne une forme de sagesse physique.

    Cette édition entièrement mise à jour revient sur l'ensemble de son immense carrière, y compris ses derniers projets éblouissants comme le Poly Theater de Shanghai et le Clark Center du Clark Art Institute de Williamstown (Massachusetts). Chacun est esquissé à travers photographies et dessins architecturaux qui mettent en lumière son usage unique du béton, du bois, de l'eau, de la lumière, de l'espace et des formes naturelles. Issue de la magistrale monographie format XXL, cette édition offre un tour d'horizon ultime de l'ensemble de la carrière de l'architecte en un format plus accessible.


    «Une étude approfondie et provocatrice de l'architecte japonais dont les bâtiments telluriques en béton sont à la fois sensuels et paisibles.» Metropolitan Home, New York

  • Les tableaux d'Auguste Renoir au charme intemporel n'évoquent qu'amour, bonheur, et beauté. Le Renoir de TASCHEN, rétrospective la plus complète jamais consacrée à l'oeuvre du peintre, analyse de près l'histoire et la passion cachées derrière la légende. Bien qu'il ait commencé sa carrière par des paysages de style impressionniste, Renoir (1841-1919) n'a vraiment développé son style propre qu'après avoir commencé à peindre des portraits qui l'ont conduit à se détacher complètement de l'impressionnisme. Bien qu'on l'ait souvent mal compris ou critiqué, Renoir demeure l'un des peintres les plus populaires de l'histoire, grâce, sans doute, à la chaleur et à la joie de vivre qui émanent de ses tableaux.

    Dans ce texte éclairant qui revient sur l'intégralité de la carrière de l'artiste en retraçant son évolution artistique, Gilles Néret montre comment Renoir a réinventé la femme en peinture, à travers ses déesses de la vie quotidienne bien rondes, à la poitrine et aux hanches généreuses. Cette dernière phase de l'oeuvre de Renoir, au cours de laquelle il en est revenu au plaisir simple de peindre des nus féminins dans sa série consacrée aux baigneuses, est sans doute de loin la plus novatrice, celle qui a le plus inspiré d'autres artistes (comme Matisse et Picasso, notamment).

    "Avec sa chronologie, sa bibliographie et son index très complets, accompagnés de 600 superbes reproductions couleur grand format, ainsi que des photos et des croquis illustrant la vie et l'oeuvre de Renoir, le Renoir de TASCHEN est l'un des ouvrages de référence incontournables sur ce grand maître de la peinture."

  • The Eiffel tower

    Bertrand Lemoine

    Imposante de jour, scintillante la nuit, l'impressionnante silhouette en dentelle métallique de la tour Eiffel n'a cessé de fasciner francophiles et amoureux, écrivains, artistes et rêveurs depuis plus de 125 ans. Réalisée à partir de l'édition limitée reproduisant le folio original de Gustave Eiffel, cette nouvelle édition de TASCHEN présente des croquis, des photographies de la construction et des documents historiques retraçant la construction de ce symbole de l'architecture mondialement connu.

  • Piano

    ,

    Mise à jour et enrichie de plus de 200 pages inédites, cette monographie regorge de photos, de croquis et de plans qui couvrent toute la carrière de Renzo Piano à ce jour. Elle présente aussi ses projets en cours comme l'Academy Museum of Motion Pictures de Los Angeles et le centre de chirurgie pédiatrique d'urgence d'Entebbe, en Ouganda, ainsi que ses créations fraîchement achevées telles que la galerie d'art du château La Coste ou le Palais de justice de Paris.

  • Léonard de Vinci demeure à ce jour l'un des êtres humains les plus accomplis qui aient foulé notre Terre. Composé à partir de notre best-seller format XXL consacré au maestro, ce spectaculaire ouvrage de référence rassemble des détails à fond perdu de toutes les peintures de l'artiste, dont certains de Salvator Mundi, devenu récemment le tableau le plus cher jamais vendu aux enchères.

    Inventeur, peintre, sculpteur, scientifique, architecte et ingénieur, Léonard de Vinci (1452-1519) incarne à lui seul le génie de la Renaissance. Parmi les artistes de sa génération, aucun n'a laissé derrière lui une oeuvre aussi vaste, singulière et novatrice, et aucun ne demeure à ce jour aussi mystérieux.

    De la magistrale Cène à l'exceptionnelle Joconde, tout l'oeuvre peint de l'un des créateurs les plus insatiables de l'Histoire est à découvrir dans cet recueil, réalisé à partir de notre fameuse édition complète format XXL, l'une des analyses de Léonard la plus exhaustive à ce jour. En 10 chapitres retraçant sa vie et son oeuvre, toutes les peintures qui lui sont attribuées sont réunies, dont certains des plus beaux trésors du Louvre, du Prado et de la National Gallery, ainsi que d'autres disparues au fil du temps, tout aussi surprenantes par leur précision et leur maîtrise.

    Cet ouvrage de référence est enrichi d'agrandissements de détail impeccablement reproduits, de textes accessibles situant le travail de Léonard de Vinci dans son contexte social et culturel et dans la tradition picturale de son temps, éclairés par les dernières avancées scientifiques, ainsi que d'un avant-propos mis à jour à la lumière de l'une des plus sensationnelles découvertes contemporaines en histoire de l'art: celle du Salvator Mundi, oeuvre de tous les records.

  • Gaudí ; l'oeuvre complet

    Rainer Zerbst

    La vie d'Antoni Gaudí (1852-1926) fut pleine de contradictions. Jeune homme, critique à l'égard de l'Église, il rejoignit le mouvement nationaliste catalan, mais voua la fin de sa vie à la construction d'une église unique et spectaculaire, la Sagrada Família. Il mena un temps une vie de dandy dans le beau monde, mais à sa mort dans un accident de tram à Barcelone, ses vêtements étaient si miteux que les témoins le prirent pour un mendiant.
    L'incomparable architecture de Gaudí traduit cette multitude de facettes. Textures chatoyantes en surface et structure squelettique de la Casa Batlló ou matrice arabo-andalouse de la Casa Vicens, son travail mêle orientalisme, matériaux innovants, formes naturelles et foi religieuse pour façonner une esthétique modernista unique. Aujourd'hui, son style particulier rencontre une popularité et une admiration mondiales. Son opus magnum, la Sagrada Família, est le monument le plus visité d'Espagne et sept de ses oeuvres figurent au Patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.
    Riche en textes d'experts et en reproductions en couleur par centaines, cet ouvrage présente l'oeuvre complet de Gaudí. À la manière d'une visite guidée privée de Barcelone, on explore ses réalisations résidentielles, religieuses et publiques pour découvrir combien le «Dante de l'architecture» fut un constructeur au sens le plus pur du terme, qui façonna des bâtiments extraordinaires, foisonnant de détails fascinants où se matérialisent les visions fantasmatiques au coeur de la ville.

  • À part Turner, aucun artiste n'a comme Claude Monet (1840-1926) autant travaillé à capturer la lumière sur la toile. De tous les impressionnistes, celui dont Cézanne disait qu'il n'était « qu'un oeil, mais bon Dieu, quel oeil ! », est le seul à ne jamais s'être écarté du principe de fidélité absolue à la sensation visuelle, peignant au plus près de ce qu'il voyait.

    On a dit que Monet avait réinventé les possibilités de la couleur. Que ce soit à travers son intérêt précoce pour les estampes japonaises, le temps qu'il passé pendant son service militaire sous la lumière éblouissante de l'Algérie ou le fait qu'il connaissait personnellement les plus grands peintres de la fin du XVIIIe siècle, il est vrai que ce que Monet a créé tout au long de sa carrière a changé pour toujours notre manière de percevoir le monde tel qu'il est et ce qui nous entoure. Il atteint le sommet de ses recherches avec la série tardive des nymphéas peinte dans son jardin de Giverny, qui, par la manière dont elle se détache quasiment de la forme, constitue véritablement l'origine de l'art abstrait.

    Cette biographie rend parfaitement justice à cet artiste absolument remarquable qui compte parmi les plus marquants et offre de nombreuses reproductions et photos d'archives pour accompagner un commentaire aussi fin qu'approfondi.

  • Jazz covers

    Joaquim Paulo

    Cette sélection créative et fascinante de pochettes de disque de jazz révèle les images qui ont défini un son. Chaque reproduction de ces pochettes, éditées des années 1940 au début des années 1990, est accompagnée d'informations contextuelles essentielles. Photos ou illustrations, ces oeuvres marient musique et design pour raconter la formidable histoire du jazz.

  • Dès la naissance du modernisme, production musicale et création visuelle ont entretenu une relation des plus étroites. Depuis La Musique de Henri Matisse (1910) et le poème sonore « Karawane » de Hugo Ball (1916) jusqu'aux « accords » visuels de Kandinsky, le XXe siècle a été le témoin des échanges de plus en plus fertiles entre sons et formes, symboles et mélodies, et entre tous les champs de la composition et de la performance.

    Cette anthologie exceptionnelle des pochettes de disque créées par des artistes dévoile à quel rythme cette histoire culturelle singulière s'est écrite. Le livre présente 600 pochettes d'album et de disque des années 1950 à aujourd'hui qui sont passées entre les mains d'un artiste. Classées par artiste, elles révèlent à quel point art moderne, post-moderne, Pop Art, street art et pratique conceptuelle ont imprimé leur mouvement à ce domaine annexe de la production visuelle, et ont soutenu l'industrie musicale de masse grâce à leur imaginaire essentiel évoquant spontanément la rencontre sonore.

    Au fil des pages, on retrouve les hiéroglyphes urbains créés par Jean-Michel Basquiat pour Tartown, sa propre maison de disques, le graffiti de Banksy réalisé au pochoir pour Blur, le crâne de Damien Hirst, synecdoque pour The Hours, et un papillon épinglé par Salvador Dalí pour l'album Lonesome Echo de Jackie Gleason. Les pochettes sont accompagnées de courtes explications et d'une fiche descriptive rappelant l'artiste, l'interprète, le nom de l'album, le label, la date de sortie et des informations sur l'oeuvre d'art d'origine. Des entretiens avec Tauba Auerbach, Shepard Fairey, Kim Gordon, Christian Marclay, Albert Oehlen et Raymond Pettibon apportent un témoignage personnel et une plongée dans les coulisses de ces collaborations entre artistes et musiciens.

  • Les maîtres de la photographie et leurs plus beaux ouvrages.
    Les plus grands photographes des 100 dernières années.
    Un panorama global des photographes les plus importants du XXe siècle et de leurs plus belles monographies:
    Cette encyclopédie biographique organisée par ordre alphabétique présente tous les photographes majeurs du XXe siècle, des premiers représentants du modernisme classique jusqu'à aujourd'hui.
    Richement illustré de fac-similés de livres et de magazines, ce livre englobe tous les plus grands photographes des cent dernières années, et plus particulièrement ceux qui se sont distingués par d'importantes publications ou expositions, ou qui ont contribué de manière significative à la culture de l'image photographique. Si la plupart des 400 entrées présentent des photographes nord-américains ou européens, l'ouvrage propose un aperçu international en accordant une importance toute particulière à la photographie du Japon et de l'Amérique Latine, de l'Afrique et de la Chine.
    Photographers A-Z se concentre sur les images et la culture photographiques, mais s'intéresse également aux photographes travaillant dans des domaines connexes, dont le travail dépasse la simple illustration et relève de l'art photographique, ou qui font partie des collections des plus grands musées, comme Julius Shulman, Terry Richardson, Cindy Sherman, David LaChapelle, etc.
    Parmi les photographes présentés:
    Ansel Adams, Manuel Álvarez-Bravo, Nobuyoshi Araki, Diane Arbus, Richard Avedon, David Bailey, Elmer Batters, Peter Beard, Cecil Beaton, Werner Bischof, Guy Bourdin, Bill Brandt, Robert Capa, William Claxton, Anton Corbijn, Robert Doisneau, William Eggleston, Masahisa Fukase, Ron Galella, Nan Goldin, Jean-Paul Goude, John Heartfield, Eikoh Hosoe, George Hoyningen-Huene, Seydou Keïta, William Klein, Nick Knight, Neil Leifer, Peter Lindbergh, Man Ray, Robert Mapplethorpe, Inez van Lamsweerde & Vinoodh Matadin, Jean- Baptiste Mondino, Helmut Newton, Martin Parr, Irving Penn, Pierre et Gilles, Bettina Rheims, Leni Riefenstahl, Sebastiao Salgado, Andres Serrano, Cindy Sherman, Kishin Shinoyama, Jeanloup Sieff, Lord Snowdon, Bert Stern, Larry Sultan, Mario Testino, Wolfgang Tillmans, Ellen von Unwerth, Andy Warhol, Bruce Weber, Weegee, Gary Winogrand...

  • Bauhaus ; 1919-1933

    Magdalena Droste

    Pendant les 14 années que dura la brève période de l'entre-deux-guerres, l'école allemande d'art et de design du Bauhaus bouleversa le visage de la modernité. Mettant en pratique ses idéaux utopiques, cette école pionnière entreprit de réunir les beaux-arts, l'artisanat et la technologie, fusion qui s'appliqua aux moyens et aux pratiques artistiques, du cinéma au théâtre, de la sculpture à la céramique.
    Ce livre a été réalisé en collaboration avec le Bauhaus-Archiv/Museum für Gestaltung de Berlin qui abrite à ce jour la plus importante collection sur l'histoire du Bauhaus. Documents, études, photographies inédites, croquis, plans, maquettes et prototypes retracent les oeuvres réalisées ainsi que les grands principes et les personnalités qui ont formé ce collectif d'artistes idéalistes, au fil de ces trois lieux d'implantation à Weimar, Dessau et Berlin. Des clichés pris sur le vif pendant les séances de gymnastique aux croquis réalisés par des élèves de Paul Klee, des immenses plans architecturaux au cendrier si élégant de Marianne Brandt, la collection vibre des couleurs, des matières et des formes géométriques caractéristiques de l'oeuvre d'art «totale», concept au coeur de la vision du Bauhaus.
    À l'heure du centenaire du Bauhaus, cet ouvrage de référence résume parfaitement l'énergie et la rigueur du Bauhaus, qui ne fut pas qu'un mouvement précurseur du modernisme mais posa aussi les bases de la formation artistique, selon lesquelles l'expression créative et les idées novatrices conduiraient à des oeuvres autant fonctionnelle qu'esthétiques. Le livre aborde notamment le travail d'artistes tels que Josef Albers, Marianne Brandt, Walter Gropius, Gertrud Grunow, Paul Klee, Ludwig Mies van der Rohe et Lilly Reich.

  • Calatrava

    Philip Jodidio

    Master Of Form. Fusion of architecture, art and engineering. Santiago Calatrava is a renowned architect, structural engineer and artist. Recent projects such as the Athens 2004 Olympic sports complex, the Turning Torso in Malmo, and TGV station in Liege, have brought him international acclaim. The only architect to exhibit at both the Museum of Modern Art and the Metropolitan Museum of Art in New York, he is presently designing the main transportation hub for Ground Zero in Manhattan, as well as the tallest building in the USA: the 150-story Chicago Tower. Calatrava collaborated extensively on this monograph, which traces his career and places his architecture in the context of his art and engineering prowess. All of his works, from the suspended swimming pool at Zurich's Federal Institute of Technology to his latest, startling designs, are featured in this lavishly illustrated volume. This updated 2014 trade edition of the original large monograph includes new projects such as the Peace Bridge in Calgary, Canada, the Conference and Exhibition Center in Oviedo, Spain, and the Mediopadana Station in Reggio Emilia, Italy.

  • L'intégrale Zaha Hadid. La monographie mise à jour de la première grande architecte du XXIe siècle.

    Zaha Hadid fut une architecte révolutionnaire. Pendant des années, elle fut saluée dans le monde entier par la critique et de nombreux prix malgré des projets rarement menés à leur terme, dont certains disaient même qu'ils étaient impossibles à construire. Pourtant, durant les dernières années de sa vie, ses idées audacieuses ont été réalisées, insufflant un répertoire nouveau et unique en architecture à des villes et des projets dont la Maison du port à Anvers, le stade Al Janoub au sud de Doha (Quatar) et le spectaculaire nouveau terminal aéroportuaire de Beijing.
    À sa mort, en 2016, Hadid appartenait définitivement à l'élite de l'architecture mondiale et travaillait sur des projets en Europe, en Chine, au Moyen-Orient et aux États-Unis. Elle demeure la première femme à avoir reçu à la fois le prix Pritzker d'architecture et la prestigieuse médaille d'or royale RIBA, avec son partenaire de longue date Patrik Schumacher, désormais directeur de Zaha Hadid Architects. Réalisé à partir de l'imposante monographie TASCHEN, cet ouvrage est désormais disponible en une édition mise à jour et plus accessible, qui aborde l'intégralité de son travail jusqu'à ce jour. À travers une profusion de photos, des esquisses détaillées et les propres dessins de Hadid, ce volume retrace l'évolution de sa carrière au fil de ses constructions les plus avant-gardistes, mais aussi de ses créations en design ou en aménagement intérieur, le tout formant un univers singulier, unique au XXIe siècle.

  • La Grèce est la terre des dieux et des savants, le berceau de la démocratie et de la philosophie occidentale. Entièrement ceinte par la Méditerranée, le pays est aussi une des destinations de vacances les plus populaires - et offre bien plus que les îles bleues et blanches des Cyclades. Dans cet ouvrage illustré, Angelika Taschen dévoile les plus beaux hôtels de cette nation polymorphe. Chaque endroit est présenté par des photos magnifiques, une description, ainsi que des informations pratiques, comme les moyens de s'y rendre et des recommandations de lecture et de films à voir.

  • Un hommage exceptionnel du photographe officiel et partenaire artistique de David Bowie, Mick Rock, imaginé en 2015 avec la bénédiction de Bowie.
    C'est en 1972 que David Bowie publie son album révolutionnaire, The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars. On y découvre Ziggy Stardust, alter ego de Bowie, vêtu de strass et de paillettes, les yeux cernés de mascara, personnage étrange à la sexualité ambiguë, qui bouscule toutes les frontières entre homme et femme, hétéros et gays, faits et fiction, pour créer l'un des plus étonnants et plus étincelants phénomènes musicaux des années 1970. L'album et la tournée Ziggy propulsent Bowie du statut de gentil musicien londonien à celui d'une des plus grandes stars mondiales.
    L'un des principaux passagers de ce voyage dans la stratosphère glam est un ami photographe, londonien lui aussi: Mick Rock. Sur le plan artistique comme en amitié, Rock et Bowie sont étroitement liés. Mick s'immerge dans le cercle intime de Bowie et est son photographe et réalisateur officiel de 1972 à 1973.
    Ce livre réunit autant ses spectaculaires photos de scène et ses clichés emblématiques que ses portraits intimes pris en coulisses. Il rend hommage à l'esprit d'expérimentation et de réinvention permanente de Bowie et apportent un éclairage inédit sur sa carrière et ses multiples facettes. À la fois distant et proche, ludique et sérieux, sincère et artificiel, cet hommage déborde d'énergie et d'audace à l'instar de l'artiste et célèbre un artiste flamboyant et inspirant, dont on n'oubliera jamais la puissance créative.

  • Vermeer ; l'oeuvre complet

    Karl Schutz

    De son vivant, la renommée de Johannes Vermeer (1632-1675) dépassait à peine sa Delft natale et un petit cercle de commanditaires. Après sa mort, son nom sombra largement dans l'oubli, ses oeuvres, hors des Pays-Bas, étant souvent attribuées à tort à d'autres artistes. Ce n'est qu'à la moitié du XIXe siècle que Vermeer a attiré l'attention du monde artistique, qui s'est soudain penché sur ses détails narratifs, ses textures finement nuancées et ses majestueux pans de lumière, et a décelé un génie oublié.

    De nos jours, ses oeuvres ont inspiré un best-seller du New York Times, un film avec Scarlett Johansson et Colin Firth, sans parlerde l'explosion du nombre d'entrées dans les institutions artistiques d'Amsterdam à Washington et imposé des mesures spéciales de contrôle de la foule à la Mauritshuis, à La Haye, où des milliers de visiteurs défilent pour apercevoir l'énigmatique et séduisante Jeune Fille à la perle, surnommée la « Mona Lisa néerlandaise ».

    Cet ouvrage rassemble le catalogue complet de l'oeuvre de Vermeer, regroupant dans les meilleures reproductions imaginables ses scènes paisibles et pourtant captivantes, trésors des galeries et musées européens et américains. De la rédaction d'une lettre à une leçon de musique en passant par les préparatifs culinaires, le répertoire d'actions domestiques restreint mais très évocateur de Vermeer se dévoile, grâce à de nouvelles prises de vue de certaines oeuvres, dans un format généreux. De nombreux détails mettent en valeur le talent extraordinaire de l'artiste à témoigner des traditions et modes de l'âge d'or néerlandais, mais aussi à raconter toute une histoire à travers une simple expression, un geste esquissé ou un regard fugace.

  • Les Etats-Unis sont l'un des pays les plus diversifiés et les plus fascinants du monde. Des beautés naturelles telles que le littoral du Pacifique, le parc national de Yosemite ou Monument Valley offrent des paysages dignes du septième art (Hollywood trouve les meilleurs décors pratiquement à sa porte). Ceux qui partent découvrir les Etats-Unis loin des métropoles lors d'un road trip classique, sur les traces de la population indigène et des pionniers, dans les montagnes, sur les berges des lacs ou sur les plages, peuvent être sûrs de vivre des moments inoubliables.
    Les Etats-Unis sont l'un des pays les plus diversifiés et les plus fascinants du monde. Des beautés naturelles telles que le littoral du Pacifique, le parc national de Yosemite ou Monument Valley offrent des paysages dignes du septième art (Hollywood trouve les meilleurs décors pratiquement à sa porte). Ceux qui partent découvrir les Etats-Unis loin des métropoles lors d'un road trip classique, sur les traces de la population indigène et des pionniers, dans les montagnes, sur les berges des lacs ou sur les plages, peuvent être sûrs de vivre des moments inoubliables.
    Dans Great Escapes USA, Angelika Taschen présente des destinations extraordinaires en s'appuyant sur des photos remarquables, des textes courts et distrayants, des détails utiles tels que les itinéraires à emprunter et les tarifs, et des conseils de lecture et de films. Son voyage commence sur la côte Est, où se trouvent des maisons de campagne idylliques comme Twin Farms dans le Vermont et Troutbeck dans l'Etat de New York, autrefois points de rencontre des intellectuels et des créatifs.
    Il continue vers le Sud, où des établissements comme The Moorings Village et l'Hôtel Peter & Paul racontent l'histoire de la Floride et de la Louisiane ; quant au Commodore Perry Estate à Austin, au Texas, il s'avère être une beauté du Sud très glamour. L'ancien camp minier Dunton Hot Springs dans le Colorado, où une ville fantôme a été transformée en un complexe hôtelier classique et rustique, se trouve sur la route, tout comme l'utopie urbaine Arcosanti en Arizona, conçue par l'architecte Paolo Soleri dans les années 1970.
    Le voyage se termine en beauté en Californie, avec des hôtels uniques en leur genre comme le Deetjen's Big Sur Inn, dont les cabanes en bois d'inspiration norvégienne ont accueilli de nombreux écrivains célèbres, des motels décontractés comme The Surfrider Malibu, où tout évoque le "rêve californien" , et des paradis gastronomiques comme le SingleThread, trois étoiles au Michelin, dans le comté de Sonoma.
    Cet ouvrage abondamment illustré présente aussi bien des hôtels dans la tradition des grands architectes comme Frank Lloyd Wright que des maisons conçues par de jeunes designers contemporains et des bâtiments dans le style caractéristique Mid-Century américain, un ranch équestre, un hébergement glamping et même, pour clore notre inventaire non exhaustif, un établissement de bains hippie ainsi que des caravanes vintage - une diversité à l'image des Etats-Unis !

  • Namaste. These restorative retreats have it all.

  • Au fil des ans plus ou moins sombres, le graphisme, synthèse vivante et claire de l'image et de l'idée, restitue l'esprit de chaque époque. Celui qui nous accompagne à chaque minute de notre vie, du packaging minimaliste aux publicités colorées, des graphiques éclairants sur la situation de l'environnement aux élégantes interfaces, est autant un moyen de transmettre l'information qu'il est le reflet des aspirations culturelles d'une société et de ses valeurs.
    Ce second volume clôt l'exploration du graphisme la plus complète à ce jour, balayant les années 1960 jusqu'à nos jours. Près de 2.500 oeuvres graphiques fondatrices issues du monde entier jalonnent cette carte visuelle à travers l'histoire contemporaine, de l'émergence du Style international à la naissance d'un âge numérique révolutionnaire. Près de 130 projets marquants sont passés au crible à travers des analyses détaillées et plus des 120 biographies des plus importants graphistes de cette période, dont Massimo Vignelli (signalisation du métro de New York), Otl Aicher (identité de Lufthansa), Yusaku Kamekura (campagne d'affichage pour Nikon), Paula Scher (identité de marque de Citibank), Neville Brody (The Face Magazine) ou Stefan Sagmeister (affiches manuscrites).
    L'auteur Jens Müller a mis à profit son immense connaissance de ce domaine pour sélectionner les créations les plus marquantes de chaque année, en regard d'une frise où figurent les étapes de l'histoire du design. Chaque décennie est présentée en un panorama succinct complété par une splendide frise chronologique illustrée, afin de présenter la production graphique dans toute sa variété et de l'environnement global qu'elle décrit et définit.
    Ce recueil des plus importants travaux graphiques offre une réflexion nécessaire sur les développements d'un domaine créatif en constante évolution et en remise en question permanente. Ces oeuvres essentielles forment comme des jalons dans notre histoire contemporaine et nous aident à percevoir la véritable influence du graphisme sur notre vie quotidienne.

  • Hiroshige

    ,

    L'Edo d'Hiroshige: merveilleuses gravures sur bois ukiyo-e de Tokyo du milieu du XIXe siècle.

    Ukiyo-e signifie littéralement ¨images du monde flottant¨ et renvoie à l'art célèbre de la gravure sur bois japonaise, apparu au XVIIe siècle, et qui domine aujourd'hui encore la représentation que l'occident se fait du Japon. Parce qu elles pouvaient être reproduites à grande échelle, les uvres ukiyo-e servaient souvent de motifs pour orner les éventails, les cartes célébrant la nouvelle année, des estampes uniques ou pour illustrer des livres et représentaient traditionnellement la vie citadine, les divertissements, les belles femmes, les acteurs de kabuki comme les paysages. L'influence de l'ukiyo-e en Europe et aux États-Unis, qu'on a qualifiée de «japonisme», se ressent aussi bien dans les tableaux impressionnistes que dans les mangas ou les films d'animation d aujourd hui. Cette réédition a été réalisée grâce à l'une des plus belles séries complètes de gravures sur bois d'origine appartenant au Musée mémorial d'Ota à Tokyo.

    Hiroshige (1797-1858) fut l'un des derniers artistes majeurs de la tradition de l'ukiyo-e. Si Hiroshige a traité des sujets très divers, son talent éclate surtout dans sa manière d'aborder les paysages de sa ville natale d Edo (l actuel Tokyo), son uvre la plus célèbre demeure d'ailleurs la série qui leur est consacrée: les Cent vues célèbres d'Edo (1856-1858). Chacune des 120 reproductions grand format de cette sublime réédition intégrale s'accompagne d une description permettant aux lecteurs de se plonger dans les paysages débordant de vie d'Hiroshige.

  • C'est une histoire en images à nulle autre pareille. Cet ouvrage primé fait revivre l'âge d'or du jazz à New York. Conçu, illustré et édité par Robert Nippoldt avec des textes de Hans-Jürgen Schaal, ce recueil présente les superbes représentations de la scène jazz et de ses protagonistes par Nippoldt, accompagnées de faits marquants et d'anecdotes amusantes qui composent une portrait saisissant du son qui a changé l'Amérique.

  • Les expressionnistes allemands étaient des anxieux et des révoltés. Surgissant à l'aube du XXe siècle, ils dénonçaient les valeurs chrétiennes et bourgeoises autant que l'industrialisation urbaine rampante. Anti-impérialistes, ils furent dispersés, brisés et diminués par les horreurs de la Première Guerre mondiale, et n'unirent leurs efforts que pour finir officiellement mis à l'index lors de l'exposition intitulée « Art dégénéré », organisée en 1937 par les Nazis.

    Dans cette synthèse complète de TASCHEN, Dietmar Elger, directeur des Archives Gerhard Richter, a rassemblé la plupart des artistes et des éléments caractéristiques de ce mouvement complexe et épars pour évoquer ses protagonistes, ses principes et son rôle essentiel dans le modernisme du XXe siècle. Parvenant à une clairvoyance critique au milieu de cette frénésie de couleurs et de distorsions, le livre aborde les collectifs d'artistes influents Die Brücke (« Le Pont ») et Der Blaue Reiter (« Le Cavalier bleu »), ainsi que leurs particularités locales à travers les centres artistiques de Berlin et Munich et leurs variantes en Rhénanie, au nord de l'Allemagne, et à Vienne.

    Au fil des pages, l'ouvrage permet de comparer et d'opposer les thèmes et les choix stylistiques d'un groupe d'artistes dispersés, en lutte contre la vie moderne et industrielle. On découvre les taches lumineuses de Wassily Kandinsky et les nuances éteintes d'Ernst Ludwig Kirchner, les aspects futuristes de Franz Marc et le retour partiel à l'impressionnisme dans les touches chamarrées d'Emil Nolde. On croise des visages empâtés, des figures lasses ou inspirés des masques africains. On entre dans des bars miteux peuplés de vieux hommes difformes, puis dans une chambre jaune et confinée où pose une fille nue et étrange. On est tantôt chahuté par la cacophonie des bruits et des fumées de la ville, tantôt abandonné dans le silence des bois, près d'un lac.

    Parcourant la richesse et la diversité de la production expressionniste, Elger présente des figures majeures comme Beckmann, Kandinsky, Kirchner, Kokoschka, Nolde, Schiele, tout en prenant soin d'évoquer des artistes souvent peu étudiés comme Conrad Felixmüller, Ludwig Meidner et Marianne von Werefkin. Le résultat donne une vision d'ensemble d'un mode d'expression passionnel, parfois violent, mû par une aspiration et un malaise que l'on devine derrière des peintures pleines de fièvre.

empty