Fantasy & Science-fiction

  • Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes... En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise, toute une vie d'homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l'ordre établi chancela, la luxure et l'inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Dans la lignée des Rois maudits et d'Excalibur, Le Trône de Fer plonge le lecteur, sans lui laisser reprendre souffle, dans un univers de délices et de feu. L'épique et le chevaleresque côtoient sans cesse le vil et le démoniaque. La bravoure et la loyauté se heurtent à la duplicité et à la fourberie. Mais dans ce tourbillon d'aventures cruelles, ce sont finalement l'amour, la tendresse, l'indestructible force de l'amitié qui rayonnent au-dessus des ténèbres.

  • Première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
    Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres entrent en contradiction avec la Première Loi.
    Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.

  • Le mouton n'était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature - les voisins n'y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l'illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n'est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu'il parviendra à mettre assez de côté. Holden, c'est lui qui récupère toujours les boulots les plus lucratifs - normal, c'est le meilleur. Mais ce coup-ci, ça n'a pas suffi. Face aux Nexus-6 de dernière génération, même Holden s'est fait avoir. Alors, quand on propose à Deckard de reprendre la mission, il serre les dents et signe. De toute façon, qu'a-t-il à perdre ?

  • L'enfer

    Gaspard Koenig

    "C'est là que je réalisai toute mon erreur : je n'étais pas au Paradis, mais en Enfer. La torture éternelle, ce n'était pas la chaux et les pinces, mais un salon d'attente avec sièges inclinables."
    Un conte philosophique pour notre époque.

  • Depuis toujours, les Loinvoyant règnent sur le royaume des Six-Duchés, battu par le vents, utilisant une force mystérieuse pour contenir l'intrusion des Pirates rouges qui ravagent les côtes et laissent dans leur sillage de morts-vivants dépuoillés de leur âme.
    Rejeté par sa famille, Fritz, le jeune bâtard d'un prince, a été élevé à la cour par l'étrange te borru maître d'écurie de son père, en compagnie de molosses qui l'ont adopté. Nul ne lui prête attention sauf le roi qui décide de lui faire secrètement enseigner une science redoutable, puisqu'il est maintenant en âge de comprendre que coule dans son sang "l'Art de la magie" qui transforme tout obstacle en victoire.
    Un terrifiant vieillard, chargé de faire exécuter l'ordre royal, prévient alors brutalement l'enfant, l'informant que, pour le roi et le royaume, il va devoir apprendre à devenir un assassin...

  • Comment risque de réagir un robot programmé pour un environnement lunaire dès lors qu'il se retrouve égaré sur Terre ? Un robot peut-il mentir à un procès pour préserver les intérêts de son utilisateur ? Le docteur Susan Calvin, robopsychologue, dialogue avec les androïdes pour faire la lumière sur ces étranges affaires. Et découvre davantage de défauts de programmation chez l'homme que chez ses fidèles créations...

  • Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus ! Une longue période d'été, de paix et d'apparente prospérité s'est fermée. Les forces obscures de l'hiver se dressent, grouillantes de mages et de morts vivants, d'intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.
    Dans cette deuxième intégrale de la série du Trône de Fer, grâce à son incomparable pouvoir d'évocation, George R.R. Martin nous entraîne dans un fabuleux univers de complots, de vengeances et de combats, de poison et de magie. Cette saga magistrale a la puissance des contes anciens qui hantent toutes les mémoires.

  • Dans cette troisième intégrale, George R.R. Martin continue de nous entraîner dans un monde fabuleux où les familles de ses héros se ramifient au coeur de régions plus mystérieuses les unes que les autres : grottes, collines creuses, hameau de feuilles, forteresses imprenables. Ici entrent également en scène des monstres terrifiants, esclaves de forces maléfiques qui n'ont qu'un but sur terre : éradiquer toute trace d'humanité. Odieuses mutilations, drames sanglants, mariages imposés, traîtres sans vergogne, vengeances cruelles longuement mûries, équipées punitives, se succèdent au fil de ces pages éblouissantes. Car rien n'arrête l'imagination foisonnante de George R.R. Martin qui poursuit là l'un des cycles romanesques et visionnaires les plus originaux de tous les temps.

  • 1948, fin de la Seconde Guerre mondiale et capitulation des Alliés. Vingt ans plus tard, dans les États-Pacifiques d'Amérique sous domination nippone, la vie a repris son cours. L'occupant a apporté avec lui sa philosophie et son art de vivre. À San Francisco, le Yi King, ou Livre des mutations, est devenu un guide spirituel pour de nombreux Américains, tel Robert Chidan, ce petit négociant en objets de collection made in USA. Certains Japonais, comme M. Tagomi, dénichent chez lui d'authentiques merveilles. Tandis qu'un autre livre, qu'on s'échange sous le manteau, fait également beaucoup parler de lui : Le poids de la sauterelle raconte un monde où les Alliés, en 1945, auraient gagné la guerre...

  • Cette quatrième intégrale poursuit l'exploration de destinées tragiques et grandioses, où les péripéties foisonnent et tiennent le lecteur en haleine, parfois au coeur d'événements cruels.

  • Les voleurs de fumee

    Sally Green

    Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite.
    Un soldat idéaliste déchiré entre son coeur et ses devoirs.
    Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies.
    Un traître déterminé à venger le sang de son peuple.
    Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants.
    Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d'une bouteille de fumée...

  • L'assassinat du docteur Sarton à Spacetown jette le trouble dans la communauté. Qui aurait intérêt a faire disparaître celui-là même qui milite pour le rapprochement entre Terriens et Spaciens? Les Médiévalistes, qui ne voient pas d'un très bon oeil la prolifération des robots ? Les Spaciens eux-mêmes, prêts à tout pour conserver leurs privilèges ? Le problème du détective Baley, toutefois, n'est pas seulement de retrouver un meurtrier, mais aussi et surtout d'y parvenir avant son collègue robot R Daneel. Car celui-ci est l'un de ces androïdes au cerveau électronique ultra-perfectionné, créés certes par l'homme, mais qui n'attendent peut-être que l'occasion de prendre sa place...

  • Le volume 5 de l'intégrale du Trône de Fer clôt provisoirement un chapitre important de cette saga désormais célèbre dans le monde entier grâce à la magnifique série télévisée qui a battu des records historiques d'audience.

  • Mississippi, 1857. Quel capitaine de vapeur sensé refuserait le marché de Joshua York ? Cet armateur aux allures de dandy romantique offre des fonds illimités pour faire construire le navire le plus grand, le plus rapide et le plus somptueux que le fleuve ait jamais connu. En échange de quoi ses exigences paraissent bien raisonnables : garder la maîtrise des horaires et des destinations, et, surtout, ne jamais être dérangé dans sa cabine hermétiquement close, dont il ne sort qu'une fois la nuit tombée.
    Voilà enfin l'occasion qu'attendait le capitaine Marsh, vieux loup de rivière, pour relancer sa compagnie en perte de vitesse. Si ce formidable vapeur lui permet de coiffer ses concurrents au poteau, peu lui importe les lubies de l'étrange armateur.
    Jusqu'au jour où une vague de meurtres sanglants apparaît dans le sillage du Rêve de Fevre...

  • Autrefois, il était connu sous le nom de Wyvern, Seigneur du Haut Feu, et son ombre terrifiait les masses.
    Aujourd'hui, il n'est que Vern, vautré dans le bayou où il se cache, matant Netflix non-stop en tee-shirt Flashdance et sifflant de la vodka à longueur de journée. Mais, contrairement aux autres membres de son espèce, il a survécu. Malheureusement, aucune quantité d'alcool ne peut combler son immense solitude.
    C'est alors que le hasard lui propose une alliance inattendue... Aboutira-t-elle à l'extinction de sa race ou au retour de ses jours de gloire?

  • La chose en soi

    Adam Roberts

    1986. Charles Gardner et Roy Curtius sont isolés sur une base en Antarctique. Ils participent au programme de recherche d'éventuels signaux en provenance d'une intelligence extraterrestre. Si Charles est pragmatique et expansif, Roy est taciturne et, surtout, obsédé par la lecture de la Critique de la raison pure.
    Leur cohabitation forcée va virer à l'inimitié à cause d'une lettre : une de celles que Charles a reçues et qu'il a accepté de vendre, sans l'avoir lue, à Roy qui ne reçoit jamais de courrier. La tension est à son comble lorsque celui-ci prétend avoir résolu le paradoxe de Fermi grâce aux textes de Kant. Serait-il devenu fou ? Représente-t-il un danger, alors qu'une tempête éclate à l'extérieur et qu'aucun secours n'est envisageable avant plusieurs jours ? La vision récente du film The Thing, de John Carpenter, n'est pas pour rassurer Charles...

    À la fois roman d'aventures drolatique et tour de force littéraire érudit, La Chose en soi nous emporte dans un voyage effréné à travers le temps et confirme l'immense talent d'Adam Roberts.

  • Fitz Chevalerie doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme Molly. Étrangement précoce et intelligente, l'enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois auprès d'un père qui ignore comment l'élever et d'un personnel qui, au mieux, la regarde comme une bête curieuse, au pire, la méprise. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d'amitié avec un chat et apprend par bribes la vie d'assassin que mena jadis son père. Un jour, une jeune femme arrive, porteuse d'un message du Fou ; mais elle est si gravement blessée qu'elle expire avant de pouvoir tout dire. Fitz, craignant que ses meurtriers ne s'en prennent à sa famille, brûle son cadavre, dissimule sa mort et laisse croire qu'elle a poursuivi sa route. Un matin où Fitz se rend au marché avec sa fille, celle-ci est prise à partie par un mendiant que son père poignarde... Or, il s'agit du Fou...
    Robin Hobb ressuscite ici magnifiquement les personnages de la célèbre série de L'Assassin royal qui l'a rendue célèbre dans le monde entier.

  • La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s'est d'ailleurs déjà produit plus d'une fois : de grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d'interminables nuits auxquelles l'humanité n'a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les orogènes, qui possédez le talent de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c'est tout l'inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu'au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille.
    Vous allez les retrouver, et peu importe que le monde soit en train de partir en morceaux.
    Prix Hugo du meilleur roman 2016.

  • « James Hibberd a couvert Game of Thrones du début à la fin et il sait où sont cachés les corps. Tout est là : comment la série a commencé, comment elle a pris fin, les dragons et les loups géants, ce qu'il s'est passé face caméra et dans les coulisses, les réussites et les faux pas, les décisions qui ont été difficiles à prendre, les chemins détournés qu'il a fallu emprunter et pourquoi. Les acteurs, les créateurs de la série, les réalisateurs, les producteurs, même moi... Le Feu ne tue pas un dragon contient tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Game of Thrones a été une aventure incroyable. Le Feu ne tue pas un dragon est un livre incroyable. »
    /> George R.R. Martin

    Tout le monde pensait que c'était impossible. Même l'auteur de la saga littéraire du Trône de Fer, George R.R. Martin, n'imaginait pas que ses romans seraient adaptés à l'écran. Pourtant, un jour, le duo composé de D.B. Weiss et David Benioff propose de créer une série TV tirée des best-sellers. Nous connaissons la suite : huit saisons de la plus grande série TV de tous les temps. Mais nous ignorions jusqu'alors tout des coulisses de ces treize années de tournage.

  • Fitz, le bâtard royal, a surveçu à sa première mission meurtrière, mais con contact avec la mort lui a laissé d'inaltérables séquelles.
    Revenu à Castelcerf, il retrouve celle qu'il a aimée, mais il ne peut lui déclarer sa flamme sous peine de la condamner irrémédiablement. Car, autour de lui, la Cour fourmille d'intrigues, les menaces se resserrent, la mort rôde.
    Il a pourtant quelques alliés dans la place : un prince qui lui fait découvrir les mystères d'une magie toute-puissante, un maître assassin qui lui veut malgré tout du bien, et un loup, avec qu'il partage un lien étrange et périlleux...
    Avec un art consommé du suspense et cette connaissance du coeur humain dont elle a le secret, Robin Hobb nous plonge une nouvelle fois dans une extraordinaire et merveilleuse aventure située très loin du monde où nous vivons, mais que nous sentons pourtant très proche de nous par son intimité et irrésistible universalité

  • Une femme. Une mission. Sauver le monde.

    1952. Une météorite s'écrase au large de Washington, dévastant une grande partie de la côte Est des États-Unis et tuant la plupart des habitants dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres. Par chance, Elma York et son mari, Nathaniel, en congé dans les Poconos, échappent au cataclysme et parviennent à rejoindre une base militaire.
    Elma, génie mathématique et pilote pendant la Seconde Guerre mondiale, et Nathaniel, ingénieur spatial, tentent de convaincre les militaires que la météorite n'a pu être dirigée par les Russes. Mais, ce faisant, ils découvrent que la catastrophe va dérégler le climat de manière irréversible et entraîner, à terme, l'extinction de l'humanité.
    Seule issue : l'espace. Une coalition internationale lance un programme spatial de grande envergure... inaccessible aux femmes. Elma compte pourtant bien y prendre part et devenir la première Lady Astronaute.

    Récit d'une conquête spatiale digne de L'Étoffe des héros, Vers les étoiles a reçu les prix les plus prestigieux de la science-fiction : Prix Hugo, Prix Locus, Prix Nebula, Prix Sidewise.

  • Andrew Wiggin, dit Ender, n'est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses faits et gestes sont observés par l'intermédiaire d'un moniteur greffé dans son cerveau. Car ceux qui l'ont conçu ambitionnent de faire de lui le plus grand général de tous les temps, le seul capable de sauver ses semblables de l'invasion des doryphores. Et alors qu'Ender suit pas à pas le dur chemin de son apprentissage de guerrier, ses créateurs mesurent la gravité de leur choix : en donnant naissance à un monstre, n'ont-ils pas damné l'humanité elle-même ?

  • C'est désormais sur la lointaine planète Solaria qu'Elijah Baley et R. Daneel Olivaw vont exercer leurs talents d'enquêteurs. Sur ce monde, les hommes n'acceptent plus de se rencontrer physiquement mais se « visionnent » par le truchement de projections télévisées. Or, un meurtre a été commis, un meurtre apparemment impossible puisque aucun Solarien n'aurait assez de courage pour s'approcher d'un de ses compatriotes. Qui plus est, tout semble indiquer qu'un robot est impliqué. Absurde ! Les Lois de la robotique interdisent à ces êtres artificiels de causer le moindre tort aux hommes...

  • Les hommes ont disparu depuis si longtemps de la surface de la Terre que la civilisation canine, qui les a remplacés, peine à se les rappeler. Ont-ils véritablement existé ou ne sont-ils qu'une invention des conteurs, une belle histoire que les chiens se racontent à la veillée pour chasser les ténèbres qui menacent d'engloutir leur propre culture ?
    Fable moderne, portrait doux-amer d'une humanité à la dérive, Demain les chiens est devenu un classique de la littérature. Il est ici publié dans une nouvelle traduction, avec l'épilogue ajouté ultérieurement par l'auteur et une postface de Robert Silverberg.

empty