Arts et spectacles

  • Jean-Paul, mon homme de Rio Nouv.

    Carlos Sotto Mayor et Jean-Paul Belmondo, couple mythique du show biz. En dépit des années, des tentations et de la jalousie, ils se sont tant aimés...
    L'été dernier soit quarante ans après leur liaison orageuse, Belmondo malade et affaibli demande à Carlos, sa « fée atomique », avec qui il est toujours resté en contact, de revenir en France. La passion des années 1980 a fait place à la tendresse.
    Dans ce livre hommage à l'homme de sa vie, Carlos Sotto Mayor revient sur son parcours et son amour pour Bebel. Elle n'a rien oublié et nous livre ses confidences sur son couple rock'n'roll et glamour

  • Marie Pavlenko est née à Lille en 1974. Elle a étudié les lettres à la Sorbonne Nouvelle, a vécu un an en Jordanie, et a été journaliste de presse écrite. En 2010, elle a commencé à écrire des scénarios (télé, cinéma, BD), puis des romans pour jeunes adultes : Un été avec Albert (Flammarion, 2021), Et le désert disparaîtra (Flammarion, 2020 ; J'ai Lu, 2021), Un si petit oiseau (Flammarion, 2019), Je suis ton soleil (Flammarion, 2017 ; J'ai Lu, 2019), La Fille-Sortilège (Gallimard Folio SF, 2017), la trilogie Le Livre de Saskia (Scrineo, 2011 - 2013). Tous ont connu un vif succès critique et remporté de nombreux prix. Elle publie aussi des livres de littérature générale : Bientôt minuit (Flammarion, 2021), La Mort est une femme comme les autres (Pygmalion, 2015 ; J'ai Lu, 2018), pour enfants : La plus belle crotte du monde (Little Urban, 2020), Zombies zarbis (Flammarion jeunesse, 2018, 2019, avec Carole Trébor), et collectifs : Elle est le vent furieux (Flammarion, 2021). Elle est traduite dans une dizaine de pays (Allemagne, Brésil, Russie, Espagne, Hongrie, Corée, Chine...). Marie vit en Seine-Saint-Denis, aime les arbres et les araignées. Elle se consacre désormais à l'écriture de ses romans pour petits et grands, étudie l'ornithologie, le yoga, la céramique, et marche en montagne dès qu'elle le peut.

  • Agenda Coelho 2022

    Paulo Coelho

    Un magnifique agenda à offrir aux lecteurs inconditionnels de Paulo Coelho. On y retrouve, comme chaque année, de nombreux extraits d'oeuvres, citations ou courts dialogues, tous placés sous le thème de la simplicité. Les illustrations hautes en couleurs de Catalina Estrada font de cet agenda 2022 une invitation aux rencontres. Vous trouverez également toutes les informations utiles (mémento, planning 2022 et 2023, calendrier lunaire 2022) et des pages de notes qui font de cet agenda un cadeau indispensable.

  • Cinémode par Jean Paul Gaultier Nouv.

    Des actrices traditionnellement idéalisées au cinéma comme la « femme fatale » ou de Marlene Dietrich, Greta Garbo et Katherine Hepburn, premières adeptes de la garderobe masculine ; de Marlon Brando et James Dean, qui ont été érotisés de manière inédite dans les années 50, Jean Paul Gaultier a tiré nombre d'inspirations, allant jusqu'à revisiter un personnage comme James Bond, dans sa collection masculine « James Blondes ».
    Connu pour combiner androgynie et hypersexualité, le couturier bouscule les codes vestimentaires propres à chaque sexe.
    Ses collections sont devenues le reflet des mutations de la société.

  • Le journaliste Robert Shelton rencontre Bob Dylan à son arrivée à New-York en 1961. Il devient son ami, son défenseur, et le premier critique de ses chansons. Son livre No Direction Home, publié pour la première fois en 1986, a été depuis acclamé comme la biographie définitive du génie, dans laquelle Shelton se fait le témoin, de l'intérieur, des années de formation de Dylan. C'est aussi la seule biographie écrite avec l'active coopération de l'artiste qui a permis l'accès à ses proches, ses parents, son frère, ses amis d'enfance et d 'université, et même à Suze Rotolo, la muse des débuts. Cette nouvelle traduction d'un classique du genre offre une vision intime de l'incroyable carrière de Dylan, couronné en 2016 par le prix Nobel de littérature. Un must pour tous les fans de Bob Dylan.

  • " Nous vous aimons, Madame " : les mots élogieux prononcés par Jean d'Ormesson lors de la réception de Simone Veil à l'Académie française, en 2010, résonnent aujourd'hui comme une déclaration partagée par des millions de personnes. Femme politique et populaire, Simone Veil est une pionnière. Première femme ministre de la Ve République en 1974, première présidente du Parlement européen en 1979, elle a occupé pendant quarante ans une place à part dans la vie politique française. Avant cet engagement, elle fut une magistrate passionnée et une militante de l'amélioration des conditions de vie des prisonniers. Tout au long de sa carrière, elle ouvrira la voie aux femmes avec sérénité et détermination, deux traits caractéristiques de sa personnalité. Grâce à de nombreux documents - pour certains inédits -, dont ses archives privées confiées aux Archives nationales en 2012, ce livre rappelle qu'avant de devenir une icône, la jeune Niçoise Simone Jacob fut plongée dans l'enfer d'Auschwitz à l'âge de 16 ans. Ce traumatisme constitue la matrice d'un destin unique marqué par un souci constant de la dignité humaine. Au fil des étapes de sa vie d'adulte, Simone Veil aura transcendé sa condition de victime pour devenir actrice de son histoire et de celle de la France.

  • C'est le Baudelaire amateur et critique d'art qui est présenté dans cet essai. Rythmé par des illustrations d'époque et par la plume pointue et érudite de Stéphane Guégan, cet ouvrage se déroule de manière chronologique. Ici, la modernité de Baudelaire est mise en évidence g il reproche au xixe siècle de mettre en avant beaucoup d'images et d'artistes dont il refusait les tendances lourdes. Il apprécie au contraire les « peintres de la vie moderne ». Ce dernier est convaincu que le Beau possède une positivité sensible, une utilité spirituelle, plus haute que ne l'entendaient ses contemporains. Son célèbre Spleen vienne se heurter à la beauté de l'art et en renverse son pessimisme.

  • Mathilde est prête à tout pour s'intégrer dans son nouveau lycée. Á tout. Quitte à dépasser les limites. Un jour la rumeur se répand, l'accusant d'avoir trahi un de ses amis. Mathilde lutte mais seule, elle ne tiendra pas bien longtemps...

  • « Nous voulions raconter notre histoire, mais aussi inviter nos fans à expérimenter et ressentir ce que cela veut dire, être un Rolling Stones. » Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood se sont prêtés au jeu de l'interview pour commenter les 400 photographies et objets reproduits dans cet ouvrage - notamment leurs carnets de notes personnels et instruments de musique, leurs costumes et pochettes d'albums cultes - et livrer les secrets de fabrication de leurs chansons mythiques.
    Depuis plus d'un demi-siècle, les Rolling Stones ont aidé à façonner la culture populaire dans le monde entier. Unzipped tient la chronique de cette interaction dynamique du groupe avec la musique bien sûr, mais aussi avec l'art, le design, la mode, la photographie et le cinéma...
    Le titre même de cet ouvrage renvoie à l'audace, à la dimension sexuelle et au sens du spectacle qui constituent les marques de fabrique du « plus grand groupe de rock'n' roll au monde ».

  • Miss Dior, muse et résistante : le destin insoupçonné de Catherine Dior Nouv.

    C'est en effectuant des recherches sur le célèbre couturier que la journaliste Justine Picardie découvre par hasard le passé héroïque de la soeur de ce dernier. Inspiratrice très chère au coeur de Christian Dior, elle a en effet rallié, dès 1940, les rangs de la Résistance au sein de l'un des premiers réseaux de France. Quatre ans durant, la jeune femme expérimentera la clandestinité, active dans la lutte contre l'occupant en Provence puis à Paris. Dénoncée, elle est arrêtée en 1944 puis transférée rue de la Pompe dans la tristement célèbre annexe parisienne de la Gestapo, véritable antichambre de l'enfer. Catherine Dior y sera longuement torturée avant d'être déportée à Ravensbrück avec tant d'autres prisonnières politiques. Durant ces mois d'absence, rongé d'inquiétude, son frère remuera ciel et terre pour la retrouver...
    À travers la vie de « Miss Dior » - tel est le surnom donné à Catherine -, Justine Picardie retrace le destin des Françaises qui résistèrent au péril de leur vie. Dans un récit saisissant de réalisme, elle offre une plongée vertigineuse dans le milieu de la mode parisienne, tombé entre les mains de l'ennemi et fréquenté par le gratin de la Collaboration.
    Une histoire vraie de courage et d'héroïsme.

    Avec des photographies de Cecil Beaton, Margaret Bourke-White, Robert Doisneau, Willy Maywald et André Zucca.

  • Comment se construire avec une mère omniprésente ? Comment conquérir sa liberté ?
    De cet amour dévorant, Nathalie Rykiel a fait une force et elle en a conservé toutes les traces, des mots, des dessins, autant de talismans.
    En une cinquantaine de dessins de Sonia Rykiel inédits, auxquels répondent les mots et jeux de mots de Nathalie, voici le récit d'une relation unique entre deux femmes hors du commun, qui évoque de façon universelle les mystères de la transmission. Un émouvant cri d'amour à toutes les mères, à toutes les filles...

  • Christian Boltanski, récits : conversation avec Laude Adler Nouv.

    Christian Boltanski vient de disparaître. Ce livre d'entretiens s'est achevé quinze jours auparavant. Il avait décidé de tout, du titre, de la couverture, de l'ordre des chapitres. Il semblait heureux de ce texte qu'il avait minutieusement relu et corrigé. Il ne faut pas y lire la moindre dimension testamentaire. Christian était habité par une force de vie peu commune, il riait tout le temps, il était très drôle, et ce fut une joie de faire ce livre avec lui. Il était comme on dit «un bon vivant», même si son oeuvre, dans ses différents registres et ce, depuis l'origine, était hantée par la mort. L'éphémère, la finitude, la fragilité, le hasard constituent en un entrelacs serré l'arche de ses pensées.L. A.

  • Propose un choix de peintures, dessins et photographies du Moyen Age à l'époque contemporaine, dont le motif commun est de montrer une femme en train de lire. Offre également une réflexion sur cette activité qui fut longtemps interdite à la femme.

  • Cette édition augmentée fait la part belle aux tendances les plus actuelles de la scène photographique mondiale, aussi bien techniques, avec la place du numérique à l'ère de la mondialisation et de la pandémie de coronavirus, que sociétales, avec la part belles faite aux femmes photoraphes et aux artistes issus de minorités.
    5 grandes parties couvrant l'histoire de la photographie de 1826 à nos jours. 90 époques et mouvements clés de l'histoire de la photographie présentés en détail avec une chronologie complète permettant de situer chaque oeuvre et chaque artiste dans leur contexte. 130 photographies incontournables décryptées grâce à un système de zoom dans l'image, une biographie de l'artiste et une étude approfondie de l'oeuvre.

  • À une époque où l'indépendance des femmes était radicalement proscrite par les normes sociales, Georgia O'Keeffe fait figure de liberté. Elle se déplace à sa guise d'une côte à l'autre des États-Unis, choisissant ses foyers entre l'activité débordante de New York avec son mari Alfred Stieglitz et l'autonomie réconfortante plus solitaire du Nouveau-Mexique. Elle met un point d'honneur à produire de l'art où qu'elle soit. Elle transforme les espaces et les objets que d'autres pensent connaître en chefs-d'oeuvre de lignes et de couleurs. Elle affirmait que regarder l'un de ses tableaux c'était voir comme elle voyait, et non de quelle manière elle vivait. Les aquarelles et les peintures de Georgia O'Keeffe, les photographies des plus grands artistes qui l'ont entourée tout au long de sa vie ainsi que les images d'archives de ses amis et de sa famille provenant du Georgia O'Keeffe Museum font la richesse de cette biographie.

  • De la difficulté d'écrire une 4e de couverture d'un livre sur le rire... « Soit drôle », dit-elle. C'est un peu le meilleur moyen de ne pas l'être !

    Ce que vous ne trouverez pas dans cet ouvrage :
    - Des blagues (quoi que).
    - Des calembours (si, finalement quelques-uns).
    - Des trucs et astuces pour faire rire l'assemblée durant les repas de famille (ni poil à gratter ni nez de clown offert).
    Ce que vous trouverez dans ce livre :
    - Une histoire du rire qui ne se prend pas au sérieux.
    - Pourquoi et comment le rire agit sur notre organisme, c'est du sérieux.
    - Et surtout plein de petits conseils pour se faire du bien en riant (pour certains, on ira jusqu'au sourire, et encore).

    Un petit livre qui remet du soleil dans la tête, achetez-le pour vous ou pour votre Jules, ça le déridera !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Un grand cours de cuisine qui met le légume à l'honneur. Tout le savoir-faire technique et gourmand d'une école d'exception : Ferrandi Paris.

    Ciseler, monder, nettoyer des champignons, tailler en brunoise, tourner un artichaut...
    Découvrez toutes les bases essentielles pour cuisiner les légumes.
    Plus de 45 techniques expliquées en plus de 150 gestes en pas à pas.

    Cheesecake salé aux tomates multicolores ; Soufflé aux endives et jambon ; Tajine de choux-raves aux fruits secs ; Pommes Pont-Neuf et ketchup piquillos...
    Préparez plus de 80 recettes simples, sophistiquées ou incontournables pour égayer vos repas et régaler votre entourage.

  • Photographies qu'il faut avoir vues dans sa vie Nouv.

    1001 photographies qu'il faut avoir vues dans sa vie présente une galerie indispensable de photos qui ont changé le monde, d'oeuvres d'art novatrices ou de documents historiques.
    De Roger Fenton à William Eggleston, de Henry Fox Talbot à Nick Knight, et d'Henri Cartier-Bresson à Dorothea Lange, tous les photographes présentés dans ce livre ont dépassé les barrières de l'objectif grâce à leur talent et leur état d'esprit, afin de transcender leur domaine de spécialisation et d'en faire une forme d'art évocatrice.

  • Lautrec, c'est la légende de Montmartre, le peintre du Moulin-Rouge, du Mirliton, celui qui immortalise Bruant, la Goulue, Jane Avril. Mais c'est aussi un petit homme foutraque, issu d'une famille de la haute noblesse de province, atteint d'une maladie génétique qui fragilise ses os et interrompt sa croissance. Fasciné par les cabarets, les bals, les bistrots, les théâtres et les prostituées, il peindra des hommes et des femmes toute sa vie, négligeant le paysage et la nature morte. Alcoolique, rongé par la syphilis, il meurt à trente-six ans en laissant une oeuvre foisonnante et inclassable.

    En mettant en scène l'obsession de Henri de Toulouse-Lautrec pour la peinture, celle qui montre les êtres humains dans ce qu'ils ont de plus brut et de plus vivant, Matthieu Mégevand s'éloigne des représentations habituelles pour dresser le portrait de l'artiste en voyant et de l'homme en possédé.

  • L'ambition de Vermeer ; les allégories privées de Vermeer Nouv.

    Pour un regard moderne, ce qui distingue Vermeer de ses contemporains, est l'aura de mystère qui se dégage de ses tableaux. Cette qualité poétique, singulière et incontestable, fait précisément l'objet de ce livre. Ainsi que le suggère Daniel Arasse, Vermeer a délibérément construit le mystère de sa peinture.
    À travers une analyse rapprochée des oeuvres, de leur structure et de leur contenu, l'auteur montre comment la « scène d'intérieur » devient chez Vermeer une sphère réservée et inaccessible au coeur même du monde privé. C'est cette intimité, dans son impénétrable visibilité, que peint le sphinx de Delft. Notre conception de Vermeer se trouve ainsi renouvelée : on perçoit que la poétique propre de ses oeuvres est inséparable de son ambition de peintre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Du temple de Louxor à la basilique Saint-Pierre, en passant par l'Empire State Building, la Cité Radieuse de Le Corbusier, « l'architecture numérique » de Frank Gehry, le Taj Mahal, la Cité interdite ou les constructions Art Nouveau d'Antón Gaudí, cet ouvrage complet présente l'évolution passionnante de l'architecture mondiale.

    - Tous les mouvements clés de l'histoire de l'architecture - Les grandes révolutions techniques - 150 monuments analysés - Plus de 1600 illustrations commentées - Biographies des architectes - Tous les outils indispensables : repères chronologiques, détails, glossaire, index.

  • Brassens me disait... Nouv.

    En vingt ans de complicité, Mario Poletti a appris à connaître un Georges Brassens simple et insolite, timide et réservé malgré sa notoriété, débordant de savoir, d'humour et de générosité. Entre les pages de ce livre, se révèle l'homme dans sa vie privée, proche de ses amis, du plus célèbre au plus humble.Mario aidait Brassens à gérer son quotidien et partageait avec lui le même goût pour la littérature et la découverte des auteurs et poètes.Cette nouvelle édition reprend anecdotes savoureuses, manuscrits et brouillons inédits, ainsi qu'un grand nombre de photographies, de la naissance à la disparition du plus littéraire des chanteurs français.

  • Après Les Femmes qui écrivent vivent dangereusement et Les Femmes qui aiment sont dangereuses, Laure Adler revient avec un nouvel et passionnant ouvrage sur les femmes artistes.
    Explorant les archétypes et les codes de l'histoire de l'art, elle analyse, à travers leurs oeuvres d'art, le lent basculement des femmes vers l'autonomie artistique et la reconnaissance du travail de création, trop longtemps laissée aux seuls mains et signatures des hommes.
    Cet ouvrage dresse le portrait passionnant d'une cinquantaine de ces artistes, depuis la Renaissance avec Artemisia Gentileschi, jusqu'à nos jours avec Yoko Ono, Orlan, Annette Messager, Marina Abramovic, Sophie Calle, en passant par les incontournables Sonia Delaunay, Niki de Saint-Phalle, Berthe Morisot ou Frida Kahlo.

  • Ce livre rassemble pour la première fois l'ensemble des dessins de Jean-Charles de Castelbajac, pour une grande partie inédits, des années 1970 à aujourd'hui. Concu à la manière d'un journal, il raconte sa vie à travers sa pratique quotidienne du dessin et nous dévoile ses grandes sources d'inspiration (héraldique, surréalisme, Fernand Léger, enluminures du moyen Age...).
    C'est l'occasion pour nous de découvrir la multiplicité de ses créations picturales, sur de nombreux supports et pour de multiples causes (sidaction, bataclan, Notre-Dame, hommages, journal du confinement ...) jusqu'à la rue qu'il envahit depuis quelques années avec sa craie, L'ouvrage est rythmé de textes de Jean-Charles de Castelbajac et de ses amis du milieu de l'art et de la mode. Un long entretien avec le critique d'art Jérôme Sans introduit l'ouvrage.

empty