Parascolaire

  • La métamorphose

    Franz Kafka

    Un beau matin, Gregor Samsa, fils d'une famille de petits-bourgeois à l'existence médiocre, se réveille changé en un coléoptère monstrueux. Face à cette transformation aussi soudaine qu'inexplicable, c'est le comportement de tout son entourage qui se métamorphose...Régi de bout en bout par une implacable logique, La Métamorphose (1915), récit cocasse et terrifiant, est le plus célèbre des textes de Kafka.

  • Interroger le fanatisme de la vérité qui gouverne la philosophie, reconnaître la vie seule pour source de toute valeur, l'indépendance pour la vertu suprême du philosophe, et rechercher une réconciliation inédite de l'art et de la science : tel est pour Nietzsche le sens du gai savoir.

    Publié en 1882, réédité et augmenté en 1887, cet ouvrage met en oeuvre les principaux thèmes de la
    pensée de Nietzsche, dont celui de l'éternel retour, qu'il introduit ici pour la première fois. L'auteur y déploie le projet d'une guérison de l'humanité, d'un regain de force et d'amour de la vie : « suprême espérance » qui ne saurait se conquérir que dans la douleur... et dans l'ivresse.

    Dossier
    1. La force de vivre : comment surmonter les idéaux maladifs ?
    2. La philosophie de l'avenir : une thérapeutique culturelle
    3. Le gai savoir : l'affirmation de la vie
    o Glossaire des principales notions de la philosophie de Nietzsche

  • En 1868, la critique s'épouvante et s'empresse de classer Thérèse Raquin, ce roman qui cherche à « plaire par l'horrible », parmi la littérature « putride ».
    Lorsque Laurent franchit le seuil de la mercerie des Raquin, c'est l'adultère, la passion et l'effroi conjugués qui pénètrent dans ce foyer insipide. Avec une précision chirurgicale, Zola peint l'ennui viscéral de Thérèse et la médiocrité de sa vie conjugale. À la morosité succède la fureur sexuelle, à la haine enfouie la frénésie de meurtre.
    Drame expressionniste, étude de crime, roman expérimental, récit fantastique : Thérèse Raquin est conçue par son auteur comme un manifeste de la modernité. Son matérialisme provocant et l'impudeur des descriptions ont choqué nombre de ses contemporains. À la lumière des théories de Freud et de Bataille, cette édition propose une lecture renouvelée d'un roman que Zola a écrit en peintre et qui possède l'énergie éclatante d'un coup de pinceau.
    Dossier :
    1. Structure du récit : le squelette de Thérèse Raquin
    2. Des personnages naturalistes
    3. La peinture en toile de fond de l'écriture zolienne
    4. Destin de l'oeuvre : du scandale au manifeste

  • OEdipe roi

    Sophocle

    Les dieux avaient prédit le sort d'OEdipe : il tuerait son père et épouserait sa mère. Comble de l'ironie tragique : c'est en s'efforçant d'échapper à cette funeste prédiction que le plus célèbre des héros de Sophocle précipite sa réalisation... Entre savoir et ignorance, entre pouvoir et faiblesse, entre lumière et ombre, OEdipe est la figure de l'homme aux prises avec son destin. À qui l'oracle de Delphes ne cesse de répéter : « Connais-toi toi-même », c'est-à-dire sache qui tu es, et que tu es faillible et limité.

  • Édition augmentée avec dossier "Servitude et soumission" pour les prépas scientifiques 2016-2017. Le renom d'Étienne de La Boétie, ami de Montaigne, s'attache à un écrit composé "à l'honneur de la liberté, contre les tyrans". Comment expliquer qu'un peuple entier puisse ployer sous le joug d'un seul homme sans force ni prestige ? À cette question, l'auteur répond que la servitude est volontaire ; ce sont les peuples qui, en acceptant de se soumettre, contreviennent à ce qu'il y a de plus profond dans la nature humaine : la liberté. Pourtant - et c'est là tout le scandale dénoncé par l'auteur -, rien de plus simple que s'affranchir du tyran. "Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres", affirme-t-il. Interrogeant les ressorts secrets de la domination, La Boétie construit une oeuvre majeure pour l'histoire de la pensée politique.

  • Mises en film par Marcel Pagnol, enre¬gistrées par les grandes voix chantantes de Raimu et de Fernandel, les Lettres de mon moulin sont l'hommage rendu par Alphonse Daudet à sa Provence natale. Dans ces vingt-quatre nouvelles écrites à partir de 1866, il ressuscite les moeurs, les coutumes et la bonne vie du temps des moulins à vent. Comédies, petits drames, choses vues, histoires vécues, contes philosophiques, ces récits - d'« Installation », hymne à la vie simple, aux « Nostalgies de caserne », en passant par « La Chèvre de Monsieur Seguin » et « L'Arlésienne » - sont ceux d'un causeur dont tous les amis ont loué la conversation captivante, la gaieté et la verve méridionales. Ainsi que l'écrivait Remy de Gourmont : « Il était du Midi, c'est le pays où les phrases font des bruits de cigale. Donc il conta délicieusement. Il conte comme il raconte, et avec un plaisir évident, souriant, communicatif : c'était sa vocation. »

  • Lettres persanes

    Montesquieu

    Édition augmentée avec dossier "Servitude et soumission" pour les prépas scientifiques 2016-2017. Correspondance fictive entre deux seigneurs persans partis à la découverte de la France de Louis XIV et leurs amis demeurés à Ispahan, les Lettres persanes connurent un succès immédiat à leur parution en 1721. Confrontant Orient et Occident, l'échange épistolaire mené par Usbek et Rica est le lieu d'interrogations morales, politiques et philosophiques : quels sont les mécanismes de l'obéissance au pouvoir despotique, quels sont les ressorts de la servitude et de la soumission ? Autant de questions qui, fascinant la pensée européenne depuis la Renaissance, sont alors d'une brûlante actualité. Mais, à travers elles, c'est surtout à la liberté, et peut-être déjà à la forme de gouvernement susceptible d'en garantir la jouissance, que s'intéresse Montesquieu, dans ce texte inaugural tant pour son oeuvre que pour le siècle des Lumières.

  • Oubliant les nombreux services que son valet Figaro lui a rendus dans "Le Barbier de Séville", le comte Almaviva tente de lui dérober sa fiancée Suzanne.
    Avec l'ingéniosité de celle-ci et l'aide de la comtesse, Figaro obtiendra-t-il enfin la main de celle qu'il aime ? Deuxième volet de la célèbre trilogie de Beaumarchais, "Le Mariage de Figaro", selon le mot de Bonaparte, "c'est déjà la Révolution en action". Dénonciation des abus de la noblesse, contestation du privilège de la naissance, satire de la justice : à bien des égards, cette pièce écrite en 1778 est révolutionnaire avant l'heure.

    Mais la folle journée, pleine de rebondissements et de quiproquos, de chansons, de tableaux vivants et de morceaux de bravoure, est avant tout le chef-d'oeuvre d'un dramaturge virtuose.

  • Yvain est chevalier hardi et entreprenant, envieux de réussir là où les autres échouent. Il affronte l'aventure de la fontaine qui bout ; il conquiert une femme, il conquiert une terre, il conquiert l'amour : le voici marié.
    Un beau conte s'en tiendrait là. Ce n'est que le début du roman de Chrétien de Troyes. Le héros va connaître le désespoir, la folie ; il en sortira transformé, et découvrira un autre sens à la prouesse et à l'amour. Ce serait simpliste si Chrétien de Troyes n'était pas un poète qui conserve à la destinée humaine son épaisseur de mystère et fait résonner en nos coeurs le secret de mythes vieux comme les forêts celtiques.

  • Le Malade imaginaire

    Molière

    Argan se croit malade. Pour conjurer sa peur de la mort, il fait de la médecine sa religion et son divertissement. Molière, lui, ne croyait pas à la médecine : il croyait au théâtre. Mort d'une fluxion de poitrine le 17 février 1673, au soir de la quatrième représentation, il quitte la scène avec un spectacle total, un manifeste pour la jeunesse, un dernier hommage à la force de vérité du théâtre, une ultime pirouette d'acteur.
    On ne saura jamais quelle forme définitive il aurait donnée à la version publiée de sa pièce. La confrontation des versions parues en 1675 et en 1682, que nous donnons à lire dans cette édition, invite à porter un regard nouveau sur cette oeuvre patrimoniale, dont la postérité a fait le testament dramatique de Molière. Elle permet aussi d'entrer dans la fabrique d'un texte résolument vivant - qui garde encore sa part d'ombre.

    1. Molière et la médecine
    2. Héritage moliéresque et opéra dans le théâtre musical
    3. Prologues à la gloire du roi
    4. La mort de Molière, entre mythe et réalité
    5. Deux mises en scène

  • L'Ingénu

    Voltaire

    Abus de pouvoir, haines politiques et religieuses, prjugs nationaux : travers la figure d'un Huron franco-anglais dbarqu Saint-Malo en 1689, Voltaire, dans L'Ingnu, met distance la France de Louis XIV, et poursuit sa campagne contre l'Infme. Initi aux rites catholiques et aux usages du monde, l'Ingnu tombe amoureux de la belle Saint-Yves, avant d'tre propuls la cour du roi, puis emprisonn la Bastille, o il dcouvre le salut par le savoir. Au terme de ce parcours, il deviendra philosophe intrpide modle de l'homme des Lumires... Paru en 1767, L'Ingnu, conte satirique et roman pathtique tout la fois, est, avec Candide, l'un des chefs-d'oeuvre du rcit voltairien.

  • Dom Juan

    Molière

    De toutes les comédies de Molière, Dom Juan est peut-être la plus fascinante : c'est que la course endiablée du « grand seigneur méchant homme », séducteur cynique et athée flanqué d'un valet burlesque, permet d'explorer toutes les tonalités du rire - de la franche bouffonnerie jusqu'à une ironie si corrosive qu'elle en devient parfois étonnamment grave, et presque inquiétante.

  • L'histoire se passe au Moyen Age, à la cour du roi Arthur, pendant le festin de l'Ascension. Un prince étranger, le noir Méléagant, vient troubler la fête : il lance un défi au roi, bat en duel son malheureux sénéchal, et, pour prix de sa victoire, enlève la reine Guenièvre.
    Alors paraît un chevalier venu de nulle part, le vaillant et preux Lancelot, qui entreprend de la délivrer...
    Le récit de cette quête initiatique est, au même titre que la légende de Tristan et Iseut, une bible romanesque de la pensée courtoise. Plus qu'un art d'aimer, c'est un art de vivre.

  • Horace

    Pierre Corneille

    Fallait-il tuer Camille? C'est là l'objet de la vive querelle qui éclate dès la première de la pièce, en 1640. Le Romain Horace, qui vient de faire la preuve de sa grandeur héroïque en triomphant des Albains, est jugé incohérent lorsqu'il décide de tuer sa soeur, coupable de pleurer un amant mort au combat et de blasphémer le nom de Rome.
    Horace est-il un de ces «fanatiques» dont l'Histoire moderne nous a révélé différents visages ou le héraut d'une morale pour temps de guerre? À travers la duplicité de ce héros extraordinaire et invraisemblable, Corneille signe le dernier acte de la «querelle du Cid» et livre l'une des pièces les plus riches pour l'exégèse moderne.

    Dossier :
    1. Horace avant Horace
    2. Le dernier acte de la Querelle
    3. Le héros et son double
    4. Refaire Horace.

  • Quand le capitaine Louis Cornbutte disparaît au large de la Norvège, son père refuse de croire à sa mort. Le vieux marin organise alors une expédition pour sillonner l'Arctique à la recherche de son fils, avec l'aide de Marie, la fiancée du jeune homme, et du Breton Penellan. Froid polaire, prisons de glace, hivernage forcé sur la banquise, bandes d'ours affamés, rien ne leur sera épargné... pas même la fourberie d'un traître ! De Dunkerque aux régions glaciales du Groenland, le lecteur embarque à bord de La Jeune Hardie pour une aventure palpitante, aux côtés de héros intrépides guidés par l'amour et l'amitié. L'EDITION découvrir, comprendre, explorer :

  • Quest-ce que lhomme ? Quest-ce que lautre ? Comment être sage ? Comment vivre heureux ? Le XVIe siècle ne parvient plus à répondre à ces questions avec assurance. Le traumatisme des guerres de Religion et, avant lui, la découverte du Nouveau Monde ont ébranlé les certitudes. Cest dans ce contexte que Michel de Montaigne sattelle à un projet singulier : dessiner son propre portrait pour mieux « peindre lhumaine condition ».
    Jour après jour, pendant vingt ans, il note ses réflexions dans ses Essais, une uvre aux frontières de lautoportrait, du recueil de morceaux choisis et du traité de morale.
    Ce volume rassemble les passages des Essais les plus représentatifs de la pensée de lauteur sur lêtre humain, le monde et la société.

  • Ils sont allongés sur des lits et parlent de l'amour et de la beauté. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent, car il y a plusieurs amours et plusieurs manières de désirer le Beau. À ces hommes vivant en un temps et un lieu où l'éducation des garçons est indissociable de la sexualité qui règle les rapports du maître et du disciple, une étrangère, Diotime, oppose un modèle féminin de transmission du savoir. Dans ce célèbre dialogue, Socrate énonce les étapes de l'apprentissage du philosophe capable de se détacher du monde sensible pour devenir l'« amant » par excellence qui guide l'« aimé » dans sa quête du Vrai et du Beau.
    Dossier spécial : l'amour
    1. La conversion par l'amour : la quête de l'unité
    2. Les pronoms de l'amour : Je, Tu, Nous
    3. Les raisons de l'amour : comprendre, expliquer, justifier

  • Ursule Mirouët

    Honore De Balzac

    A Nemours, Ursule Mirouët, jeune femme croyante et sensible aux ondes mystérieuses, a été adoptée par le docteur Minoret, athé et ex-médecin de l'empereur. A la suite d'une séance d'expériences magnétiques à laquelle il assiste, il se convertit et accorde la plus grosse part de son héritage à Ursule. A sa mort, les héritiers présomptifs vont tout faire pour déposséder la jeune femme.

  • Rotrou, dramaturge adulé au XVIIe siècle, donne ici son chef-d'oeuvre. Pièce baroque chrétienne, Le Véritable Saint Genest nous convie au vertige de l'illusion et nous révèle pourtant la vérité : un acteur se convertit en plein théâtre. Dieu descend sur scène.
    Présentation :
    o Éloge de la feinte : l'illusion du décor
    o Éloge de la feinte : l'illusion de l'acteur
    o De la feinte à la vérité
    o La feinte démasquée
    o La feinte rachetée
    Dossier :
    1. La fortune de Genest : un saint pour le théâtre
    2. Le théâtre dans le théâtre
    3. Apologie et paradoxe du comédien
    4. La tragédie chrétienne en France
    5. Le théâtre du monde

  • Cet ouvrage s'adresse aux élèves des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques. Il a pour objectif de les aider à réussir l'épreuve littéraire des concours. Pour l'année 2017-2018, le programme porte sur : o Homère, Odyssée o Conrad, Au coeur des ténèbres o Jankélévitch, L'Aventure, l'Ennui, le Sérieux (chapitre I) Le thème associé à ces oeuvres est : L'aventure. Complet et précis, ce livre est l'outil indispensable à une meilleure connaissance des oeuvres et du thème. Il comprend : 1. Une introduction générale qui situe le thème dans l'histoire de la pensée et analyse les différentes problématiques qu'il recouvre. 2. Trois études détaillées : o pour se familiariser avec chacune des oeuvres au programme : résumé et structure, analyse du contexte, fiches thématiques. o pour comprendre comment chacune aborde et illustre le thème au programme. 3. Une réflexion synthétique et problématisée sur le thème « L'aventure » à partir des oeuvres étudiées. 4. Une méthodologie de la dissertation et du résumé, des dissertations et des résumés corrigés, un index des notions qui se rattachent au thème et un répertoire de citations commentées.

  • Cet ouvrage s'adresse aux élèves des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques. Il a pour objectif de les aider à réussir l'épreuve littéraire des concours. Pour l'année 2016-2017, le programme porte sur : o La Boétie, Discours de la servitude volontaire o Montesquieu, Lettres persanes o Ibsen, Une maison de poupée Le thème associé à ces oeuvres est : Servitude et soumission. Complet et précis, ce livre est l'outil indispensable à une meilleure connaissance des oeuvres et du thème. Il comprend : 1. Une introduction générale qui situe le thème dans l'histoire de la pensée et analyse les différentes problématiques qu'il recouvre. 2. Trois études détaillées : o pour se familiariser avec chacune des oeuvres au programme : résumé et structure, analyse du contexte, fiches thématiques. o pour comprendre comment chacune aborde et illustre le thème au programme. 3. Une réflexion synthétique et problématisée sur le thème « Servitude et soumission » à partir des oeuvres étudiées. 4. Une méthodologie de la dissertation et du résumé, des dissertations et des résumés corrigés et un index des notions qui se rattachent au thème.

empty