Sciences humaines & sociales

  • On connaît l´intérêt passionné du romancier stefan Zweig pour les zones inexplorées et obscures de l´esprit humain. on connaît aussi l´indéfectible et révérencieuse amitié qu´il voua toute sa vie au père de la psychanalyse - Zweig prononça l´éloge funèbre de Freud en 1939. résolument conçu comme une apologie, cet essai, publié en France pour la première fois en 1932 dans le recueil La Guérison par l´esprit, était destiné à prouver aux yeux du monde la valeur et la portée de l´oeuvre de Freud. tout en donnant au lecteur contemporain les clés essentielles sur l´homme et sa théorie, il se double aussi d´une réflexion fondamentale sur les pouvoirs de la pensée et restitue admirablement l´esprit d´une époque, ses réticences, ses doutes et ses espoirs. Ce volume contient l´oraison funèbre « Sur le cercueil de Sigmund Freud ».

  • Cette Histoire du monde grec antique, qui tient compte des dernières découvertes, présente en un volume commode et maniable un panorama clair d'une civilisation éblouissante, depuis la préhistoire jusqu'à la transformation du monde grec en provinces romaines.
    Alternant la relation chronologique des événements et des exposés synthétiques, elle offre aussi une mise au point sur les problèmes, les sources et les enjeux de l'histoire grecque, une bibliographie abondante, plusieurs index, une illustration pertinente et un ensemble de cartes originales, soigneusement établies.
    Les principales étapes de l'histoire grecque, des civilisations minoenne et mycénienne au monde archaïque et aux guerres médiques, du siècle de Périclès à l'hégémonie macédonienne, d'Alexandre à la civilisation hellénistique, sont ainsi retracées avec élégance et précision pour le lecteur curieux et pour l'étudiant.Série Antiquité dirigée par Paul Demont.

  • Collection dirigée par Michel Zink
     La collection Lettres gothiques se propose d'ouvrir au public le plus large un accès à la fois direct, aisé et sûr, à la littérature du Moyen Age : un accès direct en mettant sous les yeux du lecteur le texte original ; un accès aisé grâce à la traduction en français moderne proposée en regard, à l'introduction et à des notes nombreuses ; un accès sûr grâce au soin dont font l'objet la présentation du texte et son commentaire.
    La collection Lettres gothiques offre ainsi un panorama représentatif de l'ensemble de la littérature médiévale.
    FABLIAUX EROTIQUESLes récits réunis dans ce volume sont amusants et alertes. Ils sont aussi d'une verdeur, voire d'une obscénité capables de surprendre même une époque aussi peu bégueule que la nôtre.
    Offrir au lecteur un choix de ces fabliaux érotiques ne trahit pourtant aucune complaisance racoleuse. Ces contes à rire en vers, écrits entre la fin du xiie et le début du xive siècle, sont d'un intérêt considérable pour l'histoire de la littérature comme pour celle des fantasmes et de l'imaginaire. Leurs auteurs, qui sortent peu à peu de l'anonymat, mettent un talent et une culture littéraires souvent remarquables au service de leur inspiration grivoise. C'est ainsi qu'ils multiplient avec habileté et malice les allusions aux grands auteurs de leur temps, et même les citations textuelles, détournées et remployées dans les contextes les plus scabreux.
    La présente édition ne se contente pas de rendre ces textes aisément accessibles. Elle fait considérablement progresser la connaissance des fabliaux et de leurs auteurs, l'établissement des textes et leur interprétation. 

  • La pensée politique de Jean-Jacques Rousseau, mort il y a trois siècles, conserve une étonnante actualité, notamment sur les thèmes de la démocratie et de la représentation. Ce livre est destiné à alimenter la réflexion des citoyens qui aujourd´hui s´interrogent sur le sens que peut encore avoir la politique. Il s´adresse à tous ceux qui ne se résignent pas à la dégradation actuelle des formes politiques et cherchent à en inventer d´autres, propres à réconcilier la citoyenneté de chacun avec les exigences collectives de la vie sociale. L´ouvrage est composé de deux parties complémentaires : un exposé de la philosophie politique de Jean-Jacques Rousseau, accessible à un large public, suivi de textes (de Rousseau ou d´autres auteurs) qui éclairent et précisent cet exposé, et de quelques analyses qui sont autant d´invitations à poursuivre la réflexion.

  • Dans l´Introduction à l´étude de la médecine expérimentale (1865), Claude Bernard, biologiste éminent et professeur de médecine au Collège de France, ne se contente pas de fixer les règles de la méthode expérimentale; en exhortant à expérimenter sur le vivant, et en montrant la dépendance de la pathologie et de la thérapeutiqueà l´égard de la physiologie, il pose les fondements empiriques et conceptuels de la médecine moderne.
    Dans sa présentation, Fabrice Gzil met en relief les enjeux contemporains de cette démarche : de fait, les réflexions de Claude Bernard sur les intérêts et les limites des modèles animaux, son analyse des problèmes liés à l´expérimentation sur les sujets humains,ou encore son plaidoyer en faveur de l´articulation entre la clinique et la recherche médicale, font de l´Introduction une référence fondatrice pour aborder les questions que rencontre la médecine à l´heure actuelle.

  • Les philosophes, disait robert Musil, sont des êtres violents qui, faute d´avoir une armée à leur disposition, se soumettent le monde en l´enfermant dans un système. il peut aussi leur arriver de vouloir atteindre leurs objectifs en devenant les conseillers d´un prince. ils s´exposent, en ce cas, à de pénibles frustrations car le prince (« bon » roi ou « méchant » tyran) n´a que faire des conseils d´un naïf philosophe. si je reviens ici sur les temps forts de cette histoire (Platon et Denys, Descartes et Christine, Voltaire et Frédéric, Heidegger et Hitler, etc.), ce n´est pas pour inviter les philosophes à s´éloigner de la politique. C´est, au contraire, pour tenter d´instituer, entre le pouvoir et la pensée, un véritable dialogue. encore faut-il, pour que celui-ci soit possible, que soit reconnue la nature paranoïaque de la démarche philosophique. C. D.

empty