FeniXX réédition numérique (L'Aube)

  • Ce livre est important, au moins pour deux raisons. Pour la première fois, un acteur essentiel du nationalisme corse, en nous introduisant à un conflit chaque jour plus tragique, nous permet de comprendre cette situation et ses dérives. Par ailleurs - et surtout - la volonté de l'auteur de tout raconter de cette lutte est une tentative, peut-être désespérée, de créer « un effet de souffle » pour que cessent les luttes fratricides et les enfermements actuels. C'est évidemment d'abord cela qui nous a incités à l'éditer. L'auteur lui-même écrit : « Le mouvement corse ne représente plus une alternative pour le peuple corse. S'il veut la symboliser à nouveau, il lui faudra trouver la force et le courage politique de procéder à une introspection sans concession. » Ce journal d'un homme chaque jour en danger de mort veut être le déclic d'un apaisement. Gabriel Xavier Culioli, dans sa préface, souligne quant à lui que si « ce journal accable d'abord celui qui s'y plonge car, transcendant la volonté de l'auteur, il dresse un bilan du nationalisme corse qui donne froid dans le dos, » c'est aussi un livre nécessaire car « si la barbarie mafieuse triomphe là, elle se déchaînera en France en contaminant d'abord la côte méditerranéenne. Puis elle montera vers le nord... » Ce livre est de ceux dont la lecture crée un choc, un ébranlement violemment salutaire - sans doute avant qu'il ne soit trop tard.

empty