• Pour apaiser le courroux du sultan Schahriar, son mari, et différer la mort certaine à laquelle il l'a promise, l'ingénieuse Scheherazade peuple leurs nuits de récits enchanteurs. De son imagination naissent des êtres fabuleux qui, pour se tirer d'une situation délicate, racontent à leur tour une histoire.
    Et le lecteur de plonger dans l'univers fascinant des contes, frissonnant aux côtés des personnages devant les nombreux dangers qui les guettent. Gare au malveillant génie, prêt à assouvir sa vengeance sitôt libéré du vase qui l'emprisonne Quant à ce sympathique marchand qui s'invite à votre table, n'est-ce pas un poignard affûté qui brille à sa ceinture ?
    Une sélection d'épisodes savoureux qui ont fait la renommée des Mille et Une Nuits à travers les continents et les époques.
    L'ÉDITION découvrir, comprendre, explorer
    Galland, l'orientaliste
    La postérité des Mille et Une Nuits
    Parcours de lecture
    Groupement de textes la fortune des contes
    Culture artistique cahier photos couleur : les contes illustrés un livre, un film : à la découverte du Voleur de Bagdad de Tim Whelan, Michael Powell et Ludwig Berger
    Ecrire un conte oriental (EMI)

  • Renart a faim d'anguilles, de jambon ou d'andouilles, mais rien ne le régale plus que de duper les autres : des paysans, le chat Tibert, le loup Isengrin et même le roi Noble le lion. Renart le hors-la-loi, Renart le rusé, Renart le diabolique se transforme au gré de son imagination en pèlerin, jongleur, teinturier, médecin ou cadavre Mieux qu'un récit d'historien, les roublardises de Renart nous parlent d'un temps où les rois s'employaient à asservir leurs vassaux insoumis, où les chevaliers partaient en croisade et où les animaux partageaient l'aventure humaine. Cette édition réunit un choix d'épisodes significatifs et savoureux du Roman de Renart, ordonnés de manière à offrir une histoire divertissante et cohérente. L'ÉDITION : découvrir, comprendre, explorer questionnaire de lecture le Roman de Renart en version originale groupements de textes les figures du rusé en littérature quatre versions de la fable « Le Corbeau et le Renard » culture artistique cahier photos : histoire des arts Un livre, un film : Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson Renart sur le web !

    3 Autres éditions :

  • Transformé par son amitié avec Enkidou, l'homme sauvage, Gilgamesh, roi tyrannique, se lance dans un périlleux voyage en quête de l'immortalité. Le récit de ses exploits est le plus ancien texte de l'humanité.
    Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale en classe de 6e et 5e.

  • Coran (Le)

    Anonyme

    Le Coran " Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Cette lumière ressemble à un flambeau, à un flambeau placé dans un cristal, cristal semblable à une étoile brillante ; ce flambeau s'allume de l'huile de l'arbre béni, de cet olivier qui n'est ni de l'Orient ni de l'Occident, et dont l'huile semble s'allumer sans que le feu y touche. C'est une lumière sur une lumière. Dieu conduit vers sa lumière celui qu'il veut, et propose aux hommes des paraboles ; car il connaît tout. " Coran 24, 35 Traduction de Albert Félix Ignace de Biberstein Kasimirski Préface de Mohammad Ali Amir-Moezzi

  • La collection Lettres gothiques se propose d'ouvrir au public le plus large un accès à la fois direct, aisé et sûr, à la littérature du Moyen Age.
    Un accès direct en mettant sous les yeux du lecteur le texte original, un accès aisé grâce à la traduction en français moderne proposée en regard, à l'introduction et à des notes nombreuses. Un accès sûr grâce au soin dont font l'objet la présentation du texte et son commentaire. La collection Lettres gothiques offre ainsi un panorama représentatif de l'ensemble de la littérature médiévale.La Chanson de Roland est le premier grand texte littéraire français, celui qui a fixé pour toujours dans les mémoires la mort de Roland à Roncevaux. Composée, telle que nous la connaissons, à la fin du xie siècle, c'est la plus ancienne, la plus illustre et la plus belle des chansons de geste, ces poèmes épiques chantés qui situent tous leur action trois siècles en arrière, à l'époque carolingienne, sous le règne de Charlemagne ou de son fils. La Chanson de Roland est un poème d'une âpre grandeur, dense et profond, jouant avec une sobre puissance de ses résonances et de ses échos. L'édition et la traduction qu'en donne ici Ian Short sont l'une et l'autre nouvelles. 

  • Eiríkr le Rouge, condamné au bannissement à la suite des meurtres de Eyjólfr la Fiente et de Hrafn le Duelliste, met les voiles et part à la découverte du Groenland. Leifr, fils d'Eiríkr et de Thjódhildr, part du Groenland vers la Norvège mais son bateau est détourné vers les Hébrides ... Quant à Thorfinnr Karlsefni, fils de Thórdr Tête-de-Cheval, il part explorer le Vínland, contrée lointaine de Terre-Neuve...

    Le nom d'Eiríkr le Rouge évoque l'aventure, la bravoure, la magie des Vikings et les découvertes de contrées sauvages du Grand Nord...

  • 'Sézame, ouvre-toi!' Grâce à cette formule magique, Ali Baba découvre un fabuleux trésor caché au fond d'une grotte de la forêt.
    Le voilà riche, lui, le pauvre bûcheron! Mais les quarante voleurs qui possèdent ce butin ont bien l'intention de récupérer leur bien... Morgiane, la fidèle servante d'Ali Baba, parviendra-t-elle à déjouer le piège qu'ils vont tendre à son maître?

    L'un des plus célèbres contes des 'Mille et Une Nuits'.

  • La farce de maître Pathelin

    Anonyme

    Cette pièce anonyme qui connut un succès immense dès sa création propose, sur le thème du trompeur trompé, une série d'éblouissantes variations. Elle décrit un XVe siècle où l'argent fausse les rapports sociaux, où la parole appartient au plus fort, mais où s'épanouit aussi une verve joyeuse et piquante.

  • «  Quand Donald Trump a été élu à cette fonction en 2016, beaucoup de gens ne savaient pas à quoi s'attendre. À présent, nous savons à quoi nous attendre. Nous le savons tous.
    Dans l'histoire de la démocratie américaine, nous avons eu des présidents indisciplinés. Nous avons eu des présidents inexpérimentés. Nous avons eu des présidents amoraux. Jusqu'à présent, nous n'avons jamais eu le tout en même temps.
    Ce livre veut mettre en lumière la réalité de l'administration Trump et questionner l'aptitude de l'actuel président à continuer de diriger les États-Unis d'Amérique. J'écris ces lignes à la veille de ce qui pourrait être l'élection la plus importante de nos vies à tous. »
    Sous couvert d'anonymat, pour la première fois, un haut responsable de l'administration Trump parle...
     

  • Gísli est un Viking hors du commun ; habité de généreux idéaux, fils respectueux, frère fidèle et mari aimant, il se trouve bien malgré lui dans une situation compliquée. Victime d'un destin impitoyable, il doit choisir entre venger son frère ou perdre son honneur.
    Vengeance, jalousie, trahison, tous les ingrédients sont rassemblés pour nous offrir une histoire de vaillance, d'amour et de mort dans le monde rude des fiers guerriers vikings.

  • À trop martyriser Jacquinot, sa femme se retrouve victime d'une méchante mésaventure. Jenin, lui, cherche désespérément à connaître son père, tandis que le bateleur trouve son bonheur à divertir ses semblables grâce aux tours de son malicieux valet.
    Ces trois tableaux de la vie quotidienne au Moyen Âge, pleins de joie et d'éclats de rire, mettent en scène des personnages aussi truculents que stratèges, prêts à bien des ruses pour arriver à leurs fins.
    L'édition :
    Le théâtre au Moyen Âge : farce, sotie et moralité
    Microlectures
    Exercices de vocabulaire
    Groupement de textes : la scène de ménage au théâtre
    Culture artistique :
    cahier photos : histoire des arts
    un livre, un film : à la découverte de La Folie des grandeurs (Gérard Oury)
    La farce 2.0

  • Le récit commence le jour où le sultan Schahriar découvre l'infidélité de son épouse : après l'avoir faite exécuter, il décide d'épouser une nouvelle femme chaque nuit et de la faire condamner à mort au lever du jour pour être sûr de ne plus jamais être trompé. Schahrazade devient ainsi l'épouse du sultan, et, pour sauver sa vie, lui raconte tous les soirs de captivantes histoires.

  • André Gide s'est toujours intéressé à la traduction de grands auteurs. Son oeuvre de traducteur va de Conrad à Tagore, de Pouchkine à Shakespeare. Il tenait que, pour devenir écrivain, il fallait avoir traduit des auteurs étrangers. Son entreprise la plus étrange est sans doute celle qui concerne Arden de Faversham, tragédie anonyme de 1592 tirée d'un fait divers aussi réel que les noms des personnages, et qui fut attribuée à tous les grands auteurs élisabéthains, Shakespeare en tête.
    Pourquoi une pièce anonyme ou apocryphe plutôt qu'un autre Shakespeare? André Gide souligne à plusieurs reprises le caractère très 'curieux' de l'oeuvre et y voit une parodie de drame bourgeois : un notable est assassiné par l'amant de sa femme et par celle-ci, qui emploient des tueurs à gages. C'est la première tragédie familiale anglaise, les caractères sont brutaux et puissants, la pièce montre une grande connaissance du coeur humain.
    Dans sa traduction, André Gide déploie des qualités de concision, de fermeté, d'élégance et de clarté. Il allège, condense, clarifie et,
    surtout, il a le sens du théâtre et s'adapte à l'avance à la scène. Ses metteurs en scène préférés, un Copeau, un Barrault, n'ont qu'à
    s'emparer de son texte, à défaut d'Artaud, qui y avait d'abord songé.

  • Fabliaux du Moyen Age

    Anonyme

    Écrits pour la plupart au xiiie siècle, les fabliaux sont des contes à rire, des récits courts et sans prétention symbolique, véritable contrepoint et contrepied de la littérature courtoise. Ils racontent, avec un humour tour à tour cynique et tendre, des aventures plaisantes ou exemplaires, et mettent en scène des épisodes de la vie quotidienne médiévale. C'est, ici, l'histoire d'un paysan trompé, là celle d'un savetier se vengeant du prêtre qui l'a fait cocu. Si les femmes n'ont pas toujours le beau rôle - elles sont avares, mégères et inconstantes -, elles apparaissent aussi d'une redoutable habileté... Histoires lestement contées où le dialogue anime le scénario, les fabliaux nous invitent à découvrir un Moyen Âge déridé et souriant, dont on méconnaît parfois l'existence.

  • Mariane, une religieuse portugaise, adresse à l´officier français qui l´a abandonnée cinq lettres passionnées et lyriques : « Quoi ? cette absence à laquelle ma douleur, tout ingénieuse qu´elle est, ne peut donner un nom assez funeste, me privera donc pour toujours de regarder ces yeux dans lesquels je voyais tant d´amour ? » Mais à sa souffrance et sa plainte, rien ne répond jamais que l´obstiné silence de son amant.
    Lorsqu´en 1669 le libraire Barbin publie ces Lettres portugaises traduites en français, il les donne pour authentiques, et le succès qu´elles rencontrent tient beaucoup à l´émouvante sincérité de cette voix dont Stendhal, par exemple, ne doutera pas non plus qu´elle fût celle d´une vraie religieuse. Il se peut que l´on s´accorde désormais à considérer le plus souvent qu´elles furent écrites par le vicomte de Guilleragues, ce sont toujours les mêmes ravages de la passion que nous découvrons encore par la voix de Mariane dans ces pages où s´inaugure un genre qui multipliera les chefs-d´oeuvre : le roman par lettres. Edition d´Emmanuel Bury. 

  • La chanson de Roland

    Anonyme

    Texte fondateur, La Chanson de Roland du clerc Turold fut d'abord un poème de la croisade : toute pénétrée des rêves et préjugés des seigneurs qui allèrent lutter en Espagne autour de Saragosse, la célèbre chanson de geste était destinée à renforcer, chez un public bouleversé par la menace sarrasine, l'enthousiasme pour la guerre sainte.
    Elle est aussi le miroir des conflits et des tensions de la société féodale - entre la justice et le droit, le service du suzerain et l'exaltation de soi, la défense de la foi et la fidélité au contrat vassalique -, et l'instrument d'une glorification des relations familiales (entre Charlemagne et son neveu Roland), guerrières (entre Roland et Olivier) ou amoureuses (entre Roland et Aude).
    Mais la fiction dépasse l'histoire : rude, violente et profonde dans l'expression des sentiments, elle confère aux figures héroïques une vraie réalité poétique et fait de ce chef-d'oeuvre l'une des plus hautes expressions du mouvement créateur qui anime alors le monde médiéval.

  • L'Edda poétique

    Anonyme

    • Fayard
    • 15 Janvier 1992

    Nés d'une lointaine tradition orale, les textes de l'Edda poétique, traduits ici dans leur intégralité, constituent, avec les autres textes scandinaves réunis dans cet ouvrage, un pan capital de notre patrimoine indo-européen. A plus d'un millénaire de distance, ils nous permettent de découvrir la richesse de l'âme germanique ancienne.

    Loin d'être des Barbares, ceux qui passèrent à la postérité sous le nom de Vikings formaient une communauté d'hommes qui idéalisèrent leur condition sous forme de mythes et de légendes poétiques. Les dieux et les grands héros du Nord ont ainsi inspiré des " dits ", des lais et des élégies, dont la qualité littéraire rappelle celle des grandes sagas. En des images inoubliables, ces textes nous dévoilent une vision fondamentale de l'homme, de la vie et du monde, un monde imprégné par la toute-puissance du Destin auquel nul n'échappe, qu'il soit dieu, alfe ou homme.

    Régis Boyer est professeur de langues, littératures et civilisation scandinaves à l'université de Paris-Sorbonne.

  • Collection dirigée par Michel Zink
     La collection Lettres gothiques se propose d'ouvrir au public le plus large un accès à la fois direct, aisé et sûr, à la littérature du Moyen Age : un accès direct en mettant sous les yeux du lecteur le texte original ; un accès aisé grâce à la traduction en français moderne proposée en regard, à l'introduction et à des notes nombreuses ; un accès sûr grâce au soin dont font l'objet la présentation du texte et son commentaire.
    La collection Lettres gothiques offre ainsi un panorama représentatif de l'ensemble de la littérature médiévale.
    FABLIAUX EROTIQUESLes récits réunis dans ce volume sont amusants et alertes. Ils sont aussi d'une verdeur, voire d'une obscénité capables de surprendre même une époque aussi peu bégueule que la nôtre.
    Offrir au lecteur un choix de ces fabliaux érotiques ne trahit pourtant aucune complaisance racoleuse. Ces contes à rire en vers, écrits entre la fin du xiie et le début du xive siècle, sont d'un intérêt considérable pour l'histoire de la littérature comme pour celle des fantasmes et de l'imaginaire. Leurs auteurs, qui sortent peu à peu de l'anonymat, mettent un talent et une culture littéraires souvent remarquables au service de leur inspiration grivoise. C'est ainsi qu'ils multiplient avec habileté et malice les allusions aux grands auteurs de leur temps, et même les citations textuelles, détournées et remployées dans les contextes les plus scabreux.
    La présente édition ne se contente pas de rendre ces textes aisément accessibles. Elle fait considérablement progresser la connaissance des fabliaux et de leurs auteurs, l'établissement des textes et leur interprétation. 

  • Écrit en pâli au IIIe siècle avant J.-C. et conservé à Ceylan, le Dhammapada (sanskrit : Dharmapada), qui se traduit par versets de la Loi, est l'un des textes fondamentaux les plus célèbres de la littérature bouddhique. Ces vers, d'une profondeur extraordinaire, ont conservé les paroles prononcées par le Bouddha en diverses circonstances de sa longue vie de prêche. Le Dhammapada, qui contient l'essence même de l'enseignement du Bouddha, a été très tôt admis parmi les textes canoniques.

    Il occupe dans le bouddhisme une place centrale comparable aux Évangiles dans le monde chrétien.

    Ces aphorismes, dépouillés de toute formulation accessoire, incisifs et denses sont très précieux pour qui veut accéder à la compréhension de l'enseignement direct du Bouddha. Le Dhammapada est en quelque sorte un condensé, la quintessence du Dharma transmis par le Bouddha.

  • Épîtres amoureuses fictives et poétiques, les saluts et complaintes ont pu trouver des modèles dans des textes latins de l'Antiquité et du Moyen Âge. Ils s'inscrivent également dans le contexte médiéval de la poésie lyrique d'oc et d'oïl des xiie et xiiie siècles. La fiction épistolaire exprime un double retrait : au regard de la parole en présence, bouche à bouche, mais aussi du chant, message porté par une voix musicale qui peut se faire entendre en différé. Balançant entre adresse directe du salut et adresse indirecte de la complainte, ces oeuvres, que l'on pourrait qualifier d'expérimentales, disent la difficulté de l'aveu amoureux tout en exprimant le désir du corps de l'autre, parfait et rêvé.
    Fondé sur de nouvelles recherches, le présent volume offre la première édition critique et la première traduction en français moderne de l'ensemble, le rendant ainsi accessible aux chercheurs comme à un public plus large.
     
    Textes établis, traduits et annotés sous la direction de Sylvie Lefèvre et Hedzer Uulders.
    Introduction de Hedzer Uulders et Sylvie Lefèvre

  • S´il était encore besoin de prouver que nos sociétés puisent nombre de leurs fondements culturels et politiques dans la Grèce antique, ce recueil, intitulé Philogelos (« l´ami du rire », ou « le joyeux drille »), viendrait démontrer que pour les blagues aussi, les Grecs étaient les premiers.
    Ce recueil, qui en rassemble 265, date d´environ 450 après J.C. Inconvenantes, absurdes, excessives ou attendrissantes, ces blagues montrent une facette inattendue et distrayante de la Grèce ancienne.

  • Un livre-choc, à l'indéniable puissance narrative, mais aussi un "livre-médecine", exceptionnel et salutaire, qui met sur ce que vivent et éprouvent les victimes d'inceste des mots justes. Parce qu'elle a tenu à garder l'anonymat, l'auteure de Jours d'inceste porte la parole de toutes celles qui ne peuvent ou n'osent encore parler. Ce qu'elle décrit de l'intérieur avec sa voix unique, et qu'elle a enduré de la petite enfance jusqu'à l'âge de 21 ans, pourra choquer ceux qui refusent de savoir. Les autres, tous les autres, les victimes d'inceste comme les thérapeutes, reconnaîtront dans cette histoire vraie et terrible la vérité sur une emprise absolue, la vérité sur le tabou des tabous. 

  • The secret DJ

    Anonyme

    Le glamour, les fêtes, l'argent, le sexe, les voyages luxueux... Voilà l'image que le public se fait de la carrière d'un DJ à succès. Mais derrière le glamour, se dissimulent des côtés sombres : l'argent, l'alcool et les excès, la solitude et un entourage souvent toxique et intéressé. Pour la première fois, un DJ de réputation mondiale décide de briser un tabou en racontant la vie de ces professionnels de la musique. Depuis le suicide d'Avicii en 2018, qui a ébranlé tout le show-business, les langues se délient sur un métier où l'on peut très rapidement se brûler les ailes. Ce document édifiant met en lumière le rythme de vie surhumain d'un DJ qui doit toujours être au top pour se produire devant les foules d'Ibiza, de New York et sur les scènes des plus grands festivals. Une vie que l'on découvre loin, bien loin, des paillettes et du glamour des dancefloors.

  • Maryse et Masumi Shibata continuent à nous livrer le fruit de leurs recherches de textes, inédits en France, du Tch'an chinois et du Zen japonais. Ils nous offrent ici les dix-sept kôans principaux tirés du Recueil de la Falaise verte, la bible des fameuses phrases énigmatiques parfois employées par les maîtres du bouddhisme extrême-oriental pour éveiller leurs disciples. D'une rare et surprenante poésie, ces kôans, appelés également "règles", sont commentés par des grands maîtres de la tradition.
    Cet ouvrage présente aussi d'autres oeuvres empreintes des subtilités de "l'esprit d'éveil" cher au Tch'an et au Zen : La Montagne froide réunit des poèmes de Han-chan, ermite chinois du IXe siècle ; Le monde est lamentable et mélancolique est un conte inoubliable de Kunikida Doppo, écrivain japonais de l'ère Meiji, qui assista aux bouleversements vécus par le Japon traditionnel au XIXe siècle ; enfin, des poèmes de Sengaï (1750-1837) regroupés sous le titre Le monde est éphémère mais je suis joyeux.

empty