• La jeune Berlinoise qui a rédigé ce journal, du 20 avril 1945 - les Soviétiques sont aux portes - jusqu'au 22 juin, a voulu rester anonyme, lors de la première publication du livre en 1954, et après. À la lecture de son témoignage, on comprend pourquoi. Sur un ton d'objectivité presque froide, ou alors sarcastique, toujours précis, parfois poignant, parfois comique, c'est la vie quotidienne dans un immeuble quasi en ruine, habité par des femmes de tout âge et des hommes qui se cachent : une vie misérable, dans la peur, le froid, la saleté et la faim, scandée par les bombardements d'abord, sous une occupation brutale ensuite. S'ajoutent alors les viols, la honte et la banalisation de l'effroi... Marianne Basler lit le journal de cette jeune Berlinoise. De sa voix aux nuances multiples et subtiles, elle met admirablement en lumière le mélange de dignité, de cynisme et d'humour qui a sans doute permis à cette jeune femme de survivre. Une lecture juste et intense.

  • Le célèbre maître Renart a la réputation d'être rusé et cupide. Mais il se trouve parfois battu par l'inoffensif coq Chanteclerc ou le redoutable loup Ysengrin.
    Une lecture haute en couleur de Dominique Pinon pour ce Roman de Renart qui restitue toute la canaillerie et la ladrerie d'un goupil aux mille ruses.

  • Transformé par son amitié avec Enkidou, l'homme sauvage, Gilgamesh, roi tyrannique, se lance dans un périlleux voyage en quête de l'immortalité. Le récit de ses exploits est le plus ancien texte de l'humanité.

  • Aladin, le fils du tailleur, n'en croit pas ses oreilles : un mystérieux oncle revenu d'Afrique lui offre de devenir marchand d'étoffes. En échange, Aladin devra s'aventurer dans les profondeurs d'un souterrain pour lui en rapporter une lampe magique. mais rien ne se passe comme prévu. Prisonnier sous la terre, Aladin parviendra-t-il à maîtriser les pouvoirs de la lampe ?
    Un des contes les plus célèbres et les plus envoûtants des Mille et Une Nuits.
    Véritable conteur, Laurent Stocker nous entraîne dans l'histoire envoûtante d'Aladin. Le comédien fait vivre et interprète avec finesse ce monde enchanteur où djinns, génies, princesse et magiciens apparaissent et disparaissent tour à tour...

  • Sans cesse en quête d'aventures et afin de s'enrichir, Sindbâd décide de prendre la mer, devenant commerçant "d'île en île et de mer en mer". Chaque fois le marin est soumis à l'imprévu d'un naufrage, qui l'entraîne alors dans des aventures fantastiques à la rencontre de l'île-baleine, l'oiseau rukhkh, les singes et le monstre noir, le vieillard satanique ou encore la rivière aux trésors...
    Durant sept jours les invités de Sindbâd de la mer, devenu vieux, viennent écouter le récit inouï des sept voyages dont il a été le héros.
    Lu par Benjamin Jungers de la Comédie Française. Avec sa voix profonde et chaleureuse, Benjamin Jungers conte les aventures merveilleuses de Sindbâd de la mer. Il sait nous tenir en haleine, tour à tour inquiétant ou réconfortant, face aux obstacles insurmontables rencontrer au cours des sept voyages.

  • Aladin est un jeune homme, pauvre et sans ressources. Il devient l'élève d'un maître qui dispose de pouvoirs magiques. Au terme d'un long voyage, le maître lui demande d'aller chercher une lampe, en lui confiant pour cela un objet magique mineur. Mais Aladin préfère conserver la lampe pour lui-même : le maître l'abandonne alors dans les ténèbres de la grotte où gisait la lampe, et part. Mais la lampe est hantée par un grand génie...
    Aladin parvient à maîtriser les pouvoirs de la lampe et devient ainsi riche et puissant. Mais tout ne se passera pas comme prévu...
    Le sens du conte
    Le conte est parsemé d'allégories : la lampe et les pouvoirs magiques du maître pourraient symboliser la connaissance, le voyage, les longues études, et la grotte ténébreuse, l'ignorance. C'est un conte universel sur l'apprentissage et le voyage initiatique d'un jeune homme qui apprend beaucoup sur lui-même et sur les autres par ses voyages et par les épreuves auquel il est confronté.

    Lu par Bernard Noël
    thèmes musicaux de J. DAVID
    enregistrement original de 1958
    durée : 18 minutes 06 secondes
    1 piste

  • Ali Baba est un pauvre homme. Un jour, alors qu'Ali coupe du bois, il entend des voix: il se cache derrière un buisson où il entend le chef des quarante voleurs prononcer la formule magique qui permet d'ouvrir une porte dans la roche : « Sésame, ouvre-toi ! » et la formule magique pour la fermer : « Sésame, ferme-toi ! ». Après le départ des bandits, Ali Baba entre dans la grotte, découvre des trésors accumulés et emporte une partie de l'or. Son frère Cassim qui est un riche marchand, est surpris par la fortune soudaine d'Ali Baba. Pour son malheur, Ali Baba lui raconte son aventure...Tout ne se passera pas comme prévu et après bien des épreuves, Ali réussira à profiter de ses richesses...
    Lu par Françoise Christophe
    thèmes musicaux de J. DAVID
    enregistrement original de 1958
    durée : 20 minutes 36 secondes
    1 piste

  • Voici la Bible racontée aux enfants, à partir de 2 extraits emblématiques : l'histoire de David et Goliath, et Moïse sauvé des eaux.
    La Bible ?
    Les chrétiens se réfèrent souvent à la Bible comme à la parole de Dieu : elle est infaillible, devenant la seule norme de vie et de foi. La Bible est constituée de 66 livres, répartis entre l'Ancien et le Nouveau Testament. Elle a été rédigée par plusieurs auteurs ayant vécu entre 1900 av. JC jusqu'au premier siècle de l'ère chrétienne.

    2 pistes : David et Goliath, et Moïse sauvé des eaux.
    Enregistrement original

    Durée totale : 18 minutes

  • Contes de la montagne

    Anonyme

    • Voolume
    • 1 Janvier 2014

    Contes de la montagne proposent une sélection de contes traditionnels servis par la voix de Pierre Chaix et la musique traditionnelle de La Kinkerne:
    - les fleurs d'Edelweiss,
    - l'histoire de Jean de la Ramée,
    - l'histoire du nain du lac de Saint-Paul,
    - le nigaud et la statue,
    - la chasse miraculeuse de la nuit de Noël,
    - la légende de Saint-Pierre,
    - les deux grives de la montagne,
    - le pont du Diable.

  • Le Minotaure

    Anonyme

    • Voolume
    • 18 Mars 2007

    Monstre hideux, au corps d'homme et à la tête de taureau, le Minotaure naquit de l'amour irrésistible et contre nature de la reine de Crète Pasiphaé pour un taureau blanc que le roi Minos, son époux, avait refusé de sacrifier à Poséidon. Épouvanté par cette naissance, le roi voulut en cacher la nouvelle à ses sujets, et il fit construire par Dédale un palais aux nombreux couloirs, aux salles enchevêtrées, qui se croisaient sans cesse, et il ordonna qu'on y enfermât le Minotaure. On nourrissait le monstre de chair humaine, fournie en particulier par le tribut annuel de sept jeunes gens et sept jeunes filles d'Athènes. Thésée, avec le concours d'Ariane, tua le Minotaure.
    Texte lu par Michel Chaigneau, metteur en scène et acteur qui s'est illustré dans de nombreuses pièces classiques et contemporaines. Michel Chaigneau prête régulièrement sa voix à des émissions de radio pour des lectures et des fictions dramatiques.
    Production Studio 43.

  • Il y a un renard affamé qui a très envie de dévorer une petite poule rousse qu´il connaît, mais cette dernière n´a pas l´intention de se laisser faire.

  • Une vieille femme décide de préparer la friandise préférée de son mari: du pain d'épices, mais quand elle le sort du four, le bonhomme de pain d'épices s´échappe en chantonnant: « Cours cours aussi vite que tu peux, tu ne peux pas m´attraper! Je suis le bonhomme de pain d'épices. »

  • La Vie de Lazarillo de Tormes est un roman épistolaire espagnol publié anonymement en 1554 et qui est généralement considéré comme étant le premier roman picaresque. Il raconte l'histoire de Lazaro, surnommé Lazarillo, un jeune garçon issu d'une famille modeste. Son père est mort et sa mère l'abandonne; s'ensuit une série d'aventures où Lazarillo passe du service d'un maître à celui d'un autre. Il vit en marge de la société et dépeint celle-ci avec ironie et dérision. Malgré sa censure, La Vie de Lazarillo de Tormes eu un succès retentissant et ouvrit la voie à des oeuvres tel « Moll Flanders » (Defoe), « Jacques le fataliste et son maître » (Diderot), et « Wilhelm Meister » (Goethe).

  • Ce recueil de contes bulgares comprend : « La Petite Aurore », « Hetar Peter et son Ombre », « Hetar Peter et Krali Marko », « Le Grand Plan », « Le Juge saoul », « Les Oliviers et le Bois flotté », « Le plus précieux des fruits », « Hetar Peter et l'Homme riche », et « Sur une branche ».

  • "Ecouter les mille et une nuits, c'est se livrer sans retenue à l'envoûtement des récits qui invitent aux rêves. C'est partir et revenir sans cesse, afin, comme Shahriar, de connaître la suite, ne pas rompre le fil ténu du charme. C'est un peu comme vivre des aventures desquelles on ne livre que les meilleures péripéties, le meilleur des actions... Mais ces récits sont aussi des enseignements. Chacun livre une morale, invite l'auditeur à réfléchir, à aller plus avant et à comprendre, voire se transformer. Ces histoires sont comme des contes pour enfants qui ne connaîtraient pas les limites, parfois artificielles, de l'âge : toutes invitent à grandir au-dedans de soi. Sapho a compris tout cela. Elle est la voix dont on entend le silence que bien après le dernier mot. Elle est la voix aussi qui par son pouvoir d'envoûtement, par sa chaleur, par sa persuasion et aussi par la justesse de son ton, captive puis trouve le chemin de la Raison. Elle sait si bien incarner Shéhérazade qu'on est tout heureux d'apprendre, à la toute fin, qu'elle est graciée. C'est comme si elle renouvelait le magique pouvoir de la parole : un pouvoir libérateur."
    Jean-Yves PATTE

  • "Dire Les Mille et une Nuits n'est pas une vaine chimère.
    Et ce lointain, un peu méditerranéen, perse et indien à la fois, un peu païen, un peu chrétien et juif, et musulman dans sa forme définitive, est fait pour être entendu et dit, un peu lentement, un peu suavement.
    Quelle voix, mieux que la voix de Sapho, sait se glisser dans la voix même de Shéhérazade ? Car c'est bien elle qui, tout au long de ces nuits, sait retenir l'attention de son royal époux, ainsi qu'elle captive la nôtre. Mais quel tour de force aussi ! Car non seulement Sapho est une lectrice, mais elle sait aussi que tout le charme des récits agit comme une incantation vitale. Sa narration, on ne peut l'oublier, est un combat contre le fatal arrêt de mort de toutes les femmes de Shahriar depuis qu'il a été bafoué par une trop voluptueuse sultane. Alors, la voix qui monte est une voix qui mène un doux et intense combat : celui de la persuasion, celui de toute la puissance du verbe."
    Jean-Yves PATTE

  • Sélection de 200 textes par Philippe Gruson.
    "La Bible a été écrite pour être écoutée. Depuis les Assemblées de Juifs exilés en Babylonie, six siècles avant notre ère, jusqu'aux synagogues, églises et temples d'aujourd'hui : sans cesse les livres de la Bible ont nourri la foi des Juifs et des Chrétiens. Au fil des siècles, ils ont donné à la culture occidentale son âme et une grande partie de ses fondements.
    Ainsi les écrits inspirés d'autrefois redeviennent une parole humaine, une voix, grâce à la personnalité d'un croyant. Le lecteur actuel de la Bible, qui parcourt des yeux tant de livres et de journaux, peut ici se mettre à l'écoute de ses ancêtres : s'en remettre à un lecteur, percevoir les émotions de sa voix, vibrer au message qu'il transmet pour en nourrir sa réflexion et - peut-être - sa foi au Dieu de la Bible."
    "Pour la première fois une anthologie biblique se propose de faire redécouvrir le texte." Robert Migliorini LA CROIX
    "Aussi surprenant que cela puisse paraître, jamais personne ne s'était lancé
    dans une entreprise aussi vaste." Bertrand Dicale LE FIGARO
    "L'ensemble constitue un véritable monument sans équivalent connu aujourd'hui." M.H. NOTES BIBLIOGRAPHIQUES
    "Dans un Livret très fouillé, le maître d'oeuvre de ce coffret rappelle que «la Bible a été écrite pour être écoutée», et que sa traduction au XVIIe siècle, dite «de Port-Royal», fut longtemps la plus répandue; c'est pourquoi il l'a retenue ici. Cette anthologie met en relief la diversité littéraire des textes sacrés : poèmes, proverbes, lettres... et privilégie les livres narratifs. Les comédiens font montre d'une expressivité exemplairement sobre."
    TÉLÉRAMA
    SÉLECTION FIGARO - SÉLECTION NOËL TÉLÉRAMA
    SÉLECTION ÉCOUTEZ VOIR - SÉLECTION NOËL FRANCE SOIR

  • Contes des premiers jours

    Anonymes

    Cet enregistrement réunit une dizaine de contes d'origines très diverses (Grèce, Mésopotamie, Pawnees du Nebraska, Égypte, Chine etc.) qui offrent, chacun de manière très différente, une vision poétique et fantastique de la genèse du monde ou de l'univers.Chaque conte est précédé d'une très brève introduction par un astronome qui définit scientifiquement et très simplement pour des enfants le phénomène ou lélément central de l'histoire (voie lactée, tâches solaires, étoiles doubles etc.).Ces contes sadressent aux enfants à partir de 9 ans (et à leurs parents) auxquels ils donneront un regard à la fois scientifique et magique sur le monde et ce qui les entoure.

  • Vivre et mourir sans que l'humanité ne vous remarque ? Quelle profonde injustice !
    Soyons honnêtes : nous?brûlons d'envie de devenir quelqu'un. La preuve : nous dépensons toute notre énergie pour réussir, être admirés et laisser notre empreinte quelque part dans ce monde - n'importe où ! Le pire, c'est que nous tentons de masquer cela par des ambitions soi-disant spirituelles. Malheureusement, la plupart des chrétiens sont tombés dans le piège. Et nous sommes nombreux à ne pas nous en rendre compte.
    Ce livre est un appel à suivre les traces de notre humble roi, à abandonner la vision humaine du succès et commencer à vivre de manière radicalement ordinaire.?Je ne pouvais pas aborder ce sujet et, en même temps, me mettre en valeur. J'ai donc choisi?de rester dans l'anonymat. Êtes-vous prêts, vous aussi, à relever ce défi?

empty