Hachette Éducation

  • Angélique et Cléante se sont promis l'un à l'autre...
    Argan, père autoritaire, en a décidé autrement : sa fille Angélique épousera un médecin qui le soignera de toutes ses maladies imaginaires.
    Comment amener ce faux malade à se ranger du côté de l'amour vrai ? Toinette et Béralde y travaillent, mais la tâche est ardue et Argan têtu.
    Bibliocollège propose :
    o le texte intégral annoté,
    o des questionnaires au fil du texte,
    o des documents iconographiques exploités,
    o un dossier Lecture d'images et histoire des Arts,
    o une présentation de Molière et de son époque,
    o un aperçu du genre de la comédie-ballet,
    o un groupement de textes : « Famille, famille... ».
     

  • Alceste, détracteur bourru des moeurs de la Cour, est épris de la coquette Célimène et souhaiterait qu'elle lui ouvre son coeur. Mais l'obtiendra-t-il jamais ? La complaisance de la belle à l'égard de ses nombreux soupirants fera-t-elle renoncer le Misanthrope à son dessein ? Célimène sacrifiera-t-elle Alceste à son inclination narcissique à jouir du monde comme d'un jeu ?
    Hypocrisie des relations humaines, incommunicabilité, fatuité... Derrière la satire sociale et la démesure croissante des protagonistes - lesquels prêtent certes à rire -, le spectateur conçoit peu à peu une tension inquiétante, qui le renvoie à ses propres appréhensions. Au point qu'il en vient à se demander s'il s'agit tout à fait d'une comédie.  Avec Le Misanthrope, Molière nous donne en tout cas matière à recul critique sur nombre de nos interrogations contemporaines.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Gorgibus, bon bourgeois, s'installe à Paris avec deux filles à marier, à qui il envoie deux honnêtes prétendants. Mais Magdelon, sa fille, et Cathos, sa nièce, ne l'entendent pas de cette oreille : avant de s'enfermer dans le mariage, elles veulent jouir des plaisirs de la capitale, courir les salons et s'entendre dire des galanteries comme dans les romans...
    Justement, voici Mascarille et Jodelet, deux flamboyants « marquis » qui transforment leur antichambre en salon à la mode et les étourdissent de leurs bons mots, de leurs flatteries et leurs rubans. Mais l'illusion ne dure qu'un temps, et la découverte de la vérité sera cruelle...Première pièce imprimée de Molière, Les Précieuses ridicules révèle le génie comique de son auteur, et son talent de dramaturge.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Le mariage de George Dandin est un marché de dupe : ce riche bourgeois a échangé sa fortune contre le nom et le titre de noblesse de sa jeune épouse, Angélique de Sotenville. George Dandin s'obstine à exiger la fidélité d'Angélique qui organise sans cesse des rendez-vous galants avec la complicité de sa servante, Claudine. Dandin, se sentant bafoué, prend à témoin de ces infidélités ses beaux-parents qui se moquent de lui et le méprisent parce qu'il n'est pas de noble extraction. Angélique tombera-t-elle dans les pièges que lui tend son mari jaloux ?Bibliocollège propose :
    O le texte intégral annoté, o des questionnaires au fil du texte, o des documents iconographiques exploités, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu des genres théâtraux au XVIIe siècle, o une brève étude sur le mariage au XVIIe siècle, o un groupement de textes : « Mariage de raison ou mariage d'amour ? ».

  • Philaminte aime avant tout « le beau langage et les hautes sciences ». Elle dirige sa maison d'une main de fer avec le soutien de sa fille aînée, la prude Armande, et de sa belle-soeur, Bélise, demi-folle persuadée que chacun l'aime.  Ce trio s'extasie devant Trissotin, le pédant trois fois sot. Ce nouveau Tartuffe convoite la dote d'Henriette, la cadette, qui lui préfère l'aimable Clitandre.
    Dans sa dernière comédie en vers, Molière raille sans misogynie les « snobismes » de son époque. Le tort des femmes savantes n'est pas leur engouement pour la philosophie, mais leur préciosité ridicule et leur maniérisme affecté qui, encore aujourd'hui, continuent de nous faire rire tant il est vrai que ces défauts perdurent.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Angélique et Cléante se sont promis l'un à l'autre...
    Argan, père autoritaire, en a décidé autrement : sa fille Angélique épousera un médecin qui le soignera de toutes ses maladies imaginaires.
    Comment amener ce faux malade à se ranger du côté de l'amour vrai ? Toinette et Béralde y travaillent, mais la tâche est ardue et Argan têtu.Bibliocollège propose :
    O le texte intégral annoté, o des questionnaires au fil du texte, o des documents iconographiques exploités, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de la comédie-ballet, o un groupement de textes : « Les comédies du quiproquo ».

  • Don Juan est un personnage que Molière a contribué à élever au rang de mythe. Sous sa plume, il est bien plus qu'un ordinaire séducteur. Il s'insurge avec brio contre la fidélité en prétendant que « la constance n'est bonne que pour les ridicules » et revendique un manque de respect total pour les valeurs morales de son temps.
    Ses propos résonnent-ils à notre oreille comme ceux d'un provocateur, d'un instable, d'un cynique qu'on approuve, au fond, tout en feignant de se scandaliser ?
    Ambigu et complexe, charmeur et révoltant, Don Juan n'a pas cessé de nous interpeller.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Octave et Léandre apprennent que leurs pères respectifs rentrent de voyage avec la ferme intention de les marier à des inconnues. Or, l'un d'eux vient d'épouser en secret Hyacinte et l'autre a promis le mariage à une jeune bohémienne.  Que faire dans une telle situation ? Une seule solution : appeler le valet Scapin à la rescousse.Bibliocollège propose :
    O le texte intégral annoté, o des questionnaires au fil du texte, o des documents iconographiques exploités, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de la comédie, o un groupement de textes : « Les valets déguisés dans cinq comédies de Molière ».

empty