Culture commune

  • De l'esprit des lois

    Montesquieu

    De l'esprit des lois
    Montesquieu
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    De l'esprit des lois est un traité de théorie politique publié par Montesquieu à Genève en 1748. Cette oeuvre majeure, qui lui a pris quatorze ans de travail, a d'abord été publiée sans nom d'auteur à cause de la censure, et a fait l'objet d'une mise à l'Index en 1751.
    Dans cet ouvrage, Montesquieu suit une méthode révolutionnaire pour l'époque : il refuse de juger ce qui est par ce qui doit être, et choisit de traiter des faits politiques en dehors du cadre abstrait des théories volontaristes...
    L'Esprit des lois paraît... grâce à l'aide financière de Mme de Tencin qui achète également nombre d'exemplaires pour les donner à ses amis.
    Signe du succès de cet ouvrage, de nombreuses éditions pirates virent le jour la même année.
    À la parution de l'ouvrage, Montesquieu est l'objet des plus vives critiques de la part de conservateurs et d'ecclésiastiques. Des louanges sont émises par les encyclopédistes comme D'Alembert, fils naturel de Mme de Tencin, qui lui écrira un éloge. Certains encyclopédistes lui reprochent toutefois une certaine forme de conservatisme (Montesquieu était favorable à l'aristocratie). On lui reproche aussi son déterminisme dans sa théorie des climats. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Lettres persanes
    Montesquieu
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Les Lettres persanes est un roman épistolaire de Montesquieu rassemblant la correspondance fictive échangée entre deux voyageurs persans, Usbek et Rica, et leurs amis respectifs restés en Perse. Leur séjour à l'étranger dure huit ans.
    Au 18e siècle, l'Orient et le goût des voyages sont à la mode. Cependant, le roman fut publié au printemps 1721 à Amsterdam, et Montesquieu, par prudence, n'avoua pas qu'il en était l'auteur. Selon lui, le recueil était anonyme, et il se présentait comme simple traducteur, ce qui lui permettait de critiquer la société française sans risquer la censure.
    En 1711, Usbek, un philosophe persan, entreprend une correspondance avec des amis rencontrés dans les pays traversés et des mollahs, il dépeint d'un oeil faussement naïf - celui qu'une civilisation lointaine pourrait porter sur l'Occident, réduit dès lors lui-même à quelques contrées exotiques - les moeurs, les conditions et la vie de la société française au 18e siècle, la politique en particulier, se terminant par une satire mordante du système de Law. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

empty