• Le Cid

    Pierre Corneille

    Rodrigue et Chimène s'aiment et s'apprêtent à se marier. Mais lorsque le comte de Gomès, le père de Chimène, donne un soufflet à don Diègue, celui de Rodrigue, c'est au jeune homme que revient le devoir de laver, dans le sang, l'outrage fait à son vieux père. Rodrigue a « du coeur », mais il ne sait que faire : mourir sans offenser Chimène ? Se venger et la perdre ? Cruel dilemme.
    Le Cid est un poème amoureux. Corneille raconte l'histoire d'une jeunesse que ses aînés condamnent au renoncement et que les sentiments poussent à la révolte.

    1 autre édition :

  • À la demande du vieux Pridamant, désespéré de ne pas retrouver son fils Clindor, le magicien Alcandre déroule le spectacle des aventures de ce dernier. D'un lieu à l'autre, et à travers le temps, des « spectres animés » figurent sa vie de picaro. Au service du fanfaron Matamore, Clindor courtise la même jeune femme que son maître, tout en déclarant sa flamme à une autre. Sauvé de justesse de la prison et d'une mort certaine, il réapparaît ailleurs, éblouissant, pour succomber bientôt à une fin tragique. À moins que tout ne soit qu'illusion...
    «Étrange monstre », selon les propres termes de Corneille, L'Illusion comique s'inscrit pleinement dans le courant baroque des années 1630. Son extravagance, sa bizarrerie ont surpris et séduit tous les publics. Brillant et vivant éloge de l'art dramatique, L'Illusion comique déstabilise autant qu'elle enthousiasme. La clé de l'originalité est toute entière dans la structure dite du « théâtre dans le théâtre ». De là, la variété des lieux dans un lieu unique, l'étalement du temps dans une durée très courte, la multiplicité des actions à l'intérieur de la même histoire. De là, cette pièce que son auteur présente comme le comble de l'originalité, alors qu'elle est, si l'on prend isolément situations, personnages et thèmes, l'une des moins originales de tout son théâtre. En somme, L'Illusion comique est la plus belle démonstration du brio de Corneille.

  • Jusqu'à quelle extrémité peut aller une femme amoureuse et abandonnée par l'homme qu'elle aime? Médée voit Jason, son époux et le père de ses enfants, choisir Créuse comme nouvel amour. 'S'il cesse de m'aimer, qu'il commence à me craindre' : nous voici avertis. Et Médée d'ajouter : 'Il verra, le perfide, à quel comble d'horreur / De mes ressentiments peut monter la fureur.' Et ce 'comble d'horreur' est à peine imaginable et porte ce nom terrible : l'infanticide.

    Au fil de la pièce :
    o 2 analyses de texte
    o 1 commentaire de texte

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : La poésie dramatique entre baroque et classicisme
    2 - Pierre Corneille et son temps
    3 - Présentation de Médée
    4 - Les mots importants de Médée (fol/perfide ; affront ; ardeur ; courage)
    5 - La grammaire
    6 - Groupement de textes : Tragédie et violence
    William Shakespeare, Titus Andronicus
    Pierre Corneille, Le Cid
    Victor Hugo, Lucrèce Borgia
    Wadji Mouawad, Incendies
    Texte d'opinion : Anne Dufourmantelle, 'Infanticide et sacrifice'
    7 - Prolongements artistiques et culturels
    8 - Exercices d'appropriation.

  • Horace

    Pierre Corneille

    Édition présentée et commentée par Catherine Eugène, professeur de lettres supérieures au lycée de la Légion d'honneur.
    Horace est une formidable machine de guerre et un drame haletant tout en rebondissements et en coups de théâtre. On y respire, dans la Rome des origines, le fanatisme, la sauvagerie et le sang. Albe et Rome, cités rivales unies par de nombreuses alliances familiales, choisissent trois champions de leur camp pour décider du salut de leur patrie. Horace, jeune loup romain, doit égorger trois hommes qu'il connaît et qu'il aime. S'il y parvient, ce sera sans haine et sans colère, et il s'y prépare " avec allégresse ".
    Horace est-il une brute, éduquée pour le crime au nom de sa patrie, ou plutôt un héros de vingt ans sublime de jeunesse et de générosité ?
    Lire avec le texte intégral et la préface
    Comprendre avec Les clés de l'oeuvre

    24 pages pour aller à l'essentiel

    56 pages pour approfondir

  • Rodogune

    Pierre Corneille

    Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

  • M. Margitic suit dans cette édition le principe de publier les textes de Corneille d'après l'édition princeps. Ce principe s'avère fructueux et intéressant surtout pour les premières pièces de Corneille, qui ont été beaucoup remaniées par la suite: la Suivante est de celles-là.

  • Au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1945, Eugénie Droz fondait les Textes Littéraires Français, une collection dévolue à l'édition critique des textes significatifs du patrimoine littéraire de langue française du moyen âge au XXe siècle. Accessibles, dans un petit format maniable, chaque édition est accompagnée d'une introduction, de notes, d'un glossaire, si nécessaire, et d'index. Cet appareil critique exigeant accueille l'érudition des meilleurs spécialistes pour éclairer la genèse des oeuvres et, quelle que soit leur époque, livrer au lecteur contemporain les explications les plus minutieuses sur le contexte historique, culturel et linguistique qui les a vues naître. Depuis soixante-dix ans, la collection a accueilli, outre quelques édicules, plus de 600 monuments littéraires français.

  • Cette pièce est l'une des rares comédies du dramaturge Pierre Corneille, davantage habitué au genre tragique. Vif succès en son temps, l'auteur aborde ici les thèmes de l'amour et de la soif de liberté, pour le plus grand plaisir du lecteur.
    Cette édition, spécialement éditée pour la lecture numérique, comprend :


    - L'adresse de Pierre Corneille (préface) - L'examen de Pierre Corneille (introduction) - La pièce

  • Clitandre

    Pierre Corneille

    Tragédie : Rosidor, favori du roi, était si passionnément aimé de deux des filles de la reine, Caliste et Dorise, que celle-ci en dédaignait Pymante, et celle-là Clitandre. Ses affections, toutefois, n'étaient que pour la première, de sorte que cette amour mutuelle n'eût point eu d'obstacle sans Clitandre. Ce cavalier était le mignon du prince, fils unique du roi, qui pouvait tout sur la reine sa mère, dont cette fille dépendait. Et de là procédaient les refus de la reine toutes les fois que Rosidor la suppliait d'agréer leur mariage...

  • Comédie : Dorimant aime Hippolite, qui aime Lisandre, qui aime Célidée, qui hésite entre Dorimant et Lisandre. Aussi Célidée décide-t-elle, à la stupéfaction d'Hippolite, d'éprouver son amant par quelques froideurs. Désespoir de Lisandre. Son écuyer, Aronte, gagné à la cause d'Hippolite, lui suggère de feindre d'aimer ailleurs pour éveiller la jalousie de Célidée...

  • Comédie : Phylis fait bon accueil à tous les galants. Angélique, elle, ne veut aimer qu'Alidor. Celui-ci, désireux de sortir de l'état de dépendance où le mettent ses sentiments à l'égard d'Angélique, décide de rompre. Il la «cède» à son ami Cléandre, amoureux d'elle bien qu'il feigne d'aimer Phylis. Après avoir lu la lettre, prétendument adressée à une autre, qu'Alidor lui a fait parvenir, Angélique l'accable de reproches et, loin de nier, il se montre blessant. Par dépit, elle accepte d'épouser Doraste, le frère de Phylis...

  • La Veuve

    Pierre Corneille

    Comédie : Alcidon, amoureux de Clarice, veuve d'Alcandre et maîtresse de Philiste, son particulier ami, de peur qu'il ne s'en aperçût, feint d'aimer sa soeur Doris, qui, ne s'abusant point par ses caresses, consent au mariage de Florange, que sa mère lui propose. Ce faux ami, sous un prétexte de se venger de l'affront que lui faisait ce mariage, fait consentir Célidan à enlever Clarice en sa faveur...

  • Une comédie débridée, dans le style baroque du XVIIe siècle. Les acteurs y jouent du théâtre dans le théâtre, ce qui a pour effet de perturber le spectateur qui ne distingue plus les frontières de l'intrigue principale et du jeu secondaire et qui devient victime consentante de l'illusion.

  • Médée

    Pierre Corneille

    Un grand classique étudié au lycée vient enrichir la collection des Petits Classiques Larousse : Médée. Corneille, dans sa première tragédie, fait de Médée une sorcière colérique, une mère criminelle, mais aussi une femme courageuse qui s'élève seule contre le pouvoir des hommes.

  • Mélite

    Pierre Corneille

    Comédie : Éraste, amoureux de Mélite, la fait connaître à son ami Tircis, et, devenu peu après jaloux de leur hantise, fait rendre des lettres d'amour supposées, de la part de Mélite, à Philandre, accordé de Chloris, soeur de Tircis. Philandre s'étant résolu, par l'artifice et les suasions d'Éraste, de quitter Chloris pour Mélite, montre ces lettres à Tircis. Ce pauvre amant en tombe en désespoir, et se retire chez Lisis, qui vient donner à Mélite de fausses alarmes de sa mort...

  • Ce livre numérique présente "OEuvres complètes de Pierre Corneille: Théâtre, Poésie et Théorie littéraire (L'édition intégrale - 37 titres)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.


    Pierre Corneille (1606-1684), aussi appelé «le Grand Corneille» ou «Corneille l'aîné», est un dramaturge et poète français du XVIIe siècle.


    Table des matières:



    Théâtre Mélite (1630) Clitandre ou l'Innocence persécutée (1631) La Veuve (Corneille) (1632) La Galerie du Palais (1633) La Suivante (1634) La Place Royale La Comédie des Tuileries Médée (1635) L´Illusion comique (1636) Le Cid (1636) Horace (1640) Cinna ou la Clémence d'Auguste (1641) Polyeucte Martyr (1643) La mort de Pompée (1644) Le Menteur (1644) La Suite du Menteur Rodogune princesse des Parthes (1644) Théodore vierge et martyre (1646) Héraclius empereur d´Orient (1647) Andromède (1650) Don Sanche d´Aragon (1650) Nicomède (1651) Pertharite (1652) OEdipe (1659) La conquete de la toison d´or (1660) Sertorius (1662) Sophonisbe (1663) Othon (1664) Agésilas (1666) Attila (1667) Tite et Bérénice (1670) Psyché (1671) Pulchérie (1672) Suréna (1674) Théorie littéraire OEuvres critiques Poésie Excuse à Ariste (1633 ou 1636) Traduction Imitation de Jésus-Christ

  • Ce livre numérique présente "Les chefs-d'oeuvre de Pierre Corneille (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.


    Pierre Corneille (1606-1684), aussi appelé «le Grand Corneille» ou «Corneille l'aîné», est un dramaturge et poète français du XVIIe siècle. Issu d'une famille de la bourgeoisie de robe, Pierre Corneille, après des études de droit, occupa des offices d'avocat à Rouen tout en se tournant vers la littérature, comme bon nombre de diplômés en droit de son temps. Il écrivit d'abord des comédies comme Mélite, La Place royale, L'Illusion comique, et des tragi-comédies Clitandre (vers 1630) et en 1637, Le Cid, qui fut un triomphe, malgré les critiques de ses rivaux et des théoriciens. Il avait aussi donné dès 1634-35 une tragédie mythologique (Médée), mais ce n'est qu'en 1640 qu'il se lança dans la voie de la tragédie historique - il fut le dernier des poètes dramatiques de sa génération à le faire -, donnant ainsi ce que la postérité considéra comme ses chefs-d´oeuvre : Horace, Cinna, Polyeucte, Rodogune, Héraclius et Nicomède.


    Table des matières:


    Le Cid (1636) Horace (1640) Cinna ou la Clémence d'Auguste (1641) Polyeucte Martyr (1643) Rodogune princesse des Parthes (1644) Héraclius empereur d´Orient (1647) Nicomède (1651)

  • Ce livre numérique présente "Corneille: 34 pièces de théâtre (Édition complète)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.


    Pierre Corneille (1606-1684), aussi appelé «le Grand Corneille» ou «Corneille l'aîné», est un dramaturge et poète français du XVIIe siècle. Il écrivit d'abord des comédies comme Mélite, La Place royale, L'Illusion comique, et des tragi-comédies Clitandre (vers 1630) et en 1637, Le Cid, qui fut un triomphe, malgré les critiques de ses rivaux et des théoriciens. Il avait aussi donné dès 1634-35 une tragédie mythologique (Médée), mais ce n'est qu'en 1640 qu'il se lança dans la voie de la tragédie historique - il fut le dernier des poètes dramatiques de sa génération à le faire -, donnant ainsi ce que la postérité considéra comme ses chefs-d´oeuvre : Horace, Cinna, Polyeucte, Rodogune, Héraclius et Nicomède.


    Table des matières:


    Mélite (1630) Clitandre ou l'Innocence persécutée (1631) La Veuve (Corneille) (1632) La Galerie du Palais (1633) La Suivante (1634) La Place Royale La Comédie des Tuileries Médée (1635) L´Illusion comique (1636) Le Cid (1636) Horace (1640) Cinna ou la Clémence d'Auguste (1641) Polyeucte Martyr (1643) La mort de Pompée (1644) Le Menteur (1644) La Suite du Menteur Rodogune princesse des Parthes (1644) Théodore vierge et martyre (1646) Héraclius empereur d´Orient (1647) Andromède (1650) Don Sanche d´Aragon (1650) Nicomède (1651) Pertharite (1652) OEdipe (1659) La conquete de la toison d´or (1660) Sertorius (1662) Sophonisbe (1663) Othon (1664) Agésilas (1666) Attila (1667) Tite et Bérénice (1670) Psyché (1671) Pulchérie (1672) Suréna (1674)

  • La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de Médée de Corneille grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée. La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire. Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d'enseignants. Ce livre numérique contient : - Un sommaire dynamique - La biographie de Pierre Corneille - La présentation de l'oeuvre - Le résumé détaillé (scène par scène) - Les raisons du succès - Les thèmes principaux - L'étude du mouvement littéraire de l'auteur

  • La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de Attila de Pierre Corneille grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée. La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire. Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d'enseignants. Ce livre numérique contient : - Un sommaire dynamique - La biographie de Pierre Corneille - La présentation de l'oeuvre - Le résumé détaillé (scène par scène) - Les raisons du succès - Les thèmes principaux - L'étude du mouvement littéraire de l'auteur

  • BnF collection ebooks - "D. RAYMOND : Oui, reine, c'est ainsi que votre vaillant frère Battait nos ennemis et termina la guerre : Dieu le fit roi pour vaincre ; et, son sort accompli, Dans son propre triomphe ils s'est enseveli. Seul reste de ce sang d'une illustre famille, Sa mort vous a donné le sceptre de Castille. La prise de Séville, et les Maures défaits, Laissent à vos états une profonde paix..."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Horace

    Pierre Corneille

    BnF collection ebooks - "SABINE : Approuvez ma faiblesse, et souffrez ma douleur ; Elle n'est que trop juste en un si grand malheur : Si près de voir sur soi fondre de tels orages, L'ébranlement sied bien aux plus fermes courages ;" BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

empty