Les Editions de Londres

  • Ce texte étonnant est à la fois daté - le personnel politique de l'époque a été un peu oublié - et étonnamment actuel, car les vices de la politique dénoncés par Hugo sont toujours d'actualité. Hugo se livre à un massacre en règle de Louis Napoléon Bonaparte qui a effectué son coup d'État moins d'un an auparavant. C'est un manuel éblouissant de morale politique et un magnifique éloge du débat démocratique. On y trouve également une esquisse surprenante de programme politique basé sur une sorte d'autogestion, assortie d'une violente accusation de la centralisation, de l'armée permanente, de la justice inamovible et de la religion subventionnée par l'État. Un véritable hymne au progrès. Et il est intéressant de se rappeler que ce discours est tenu, en 1853, par un homme qui, dix ans auparavant, était plus ou moins un soutien de la monarchie de Louis-Philippe !

  • Célèbre réquisitoire contre la peine de mort, Le Dernier jour d'un condamné relate les dernières vingt-quatre d'un condamné à mort. Dans un journal, celui-ci y décrit ce qu'il a enduré depuis son procès jusqu'à son exécution. Le prisonnier se penche sur ses tourments intérieurs, sur les conditions de vie qu'il subit et sur les souffrances qui l'animent.

  • Cromwell

    Victor Hugo

    « Cromwell » est une pièce de théâtre dramatique de Victor Hugo écrite en 1827. C'est la première oeuvre connue du jeune Hugo, une pièce injouable, mais pourtant monumentale dans l'histoire du théâtre français, une pièce devenue célèbre pour sa préface, censée définir les grands principes du Romantisme tels que les conçoit Hugo.

  • Dans « Quatrevingt-treize », Hugo, sur fond de guerre de Vendée, fait l'analyse des années terribles de la révolution pendant la Terreur. Bien que s'appuyant sur le contexte historique de la guerre de Vendée, « Quatrevingt-treize » est surtout un roman palpitant qui tient le lecteur en haleine du début à la fin. Le roman est paru en 1874 et a eu un vif succès. C'est le dernier roman de Victor Hugo.

  • « Notre-Dame de Paris », paru en 1831, est le premier des grands romans de Victor Hugo. L'histoire se passe en 1482, avec au centre Notre-Dame de Paris.
    On peut considérer qu'il s'agit d'un roman historique car Victor Hugo y décrit de façon documentée le Paris de la fin du Moyen-Âge, la vie des gens à cette époque et le comportement de Louis XI. Mais c'est avant tout un roman passionnant dans lequel Victor Hugo sait alterner le comique, le sérieux et le pathétique.
    Victor Hugo défend l'art gothique et Notre-Dame de Paris. En ce début du XIXe siècle où Notre-Dame de Paris était en piteux état, maltraitée par les révolutionnaires et où certains pensaient à la détruire, le succès du roman l'a probablement sauver.
    L'éditeur reversera l'intégralité de ses gains liés à la vente de ce livre à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

empty