Hachette Éducation

  • En 1747, l'Orient est à la mode ; le romanesque sentimental aussi. La raison, selon la pensée de Descartes, est à l'ordre du jour et la question du sens à donner à notre existence se trouve au coeur des préoccupations de chacun.  La même année, Voltaire publie Zadig. Le personnage éponyme, un philosophe amoureux qui raisonne et s'intéresse aux autres, erre à la recherche du bonheur. Mais le monde est injuste et les multiples qualités de Zadig ne lui attirent que des ennuis. À moins que ces ennuis ne fassent finalement son bonheur...
    Tissant les fils de la raison, de la critique, de la parodie et du romanesque oriental, Voltaire nous entraîne, à la suite de son héros, dans des aventures qui sont autant de questions ou d'« énigmes », pour reprendre le titre de la conclusion.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Voltaire et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Micromégas relate le voyage du géant Micromégas et de son ami saturnien jusqu'à la terre. Comment les deux géants vont-ils communiquer avec les hommes, ces êtres microscopiques ?
    Dans Le monde comme il va, Babouc nous guide à travers l'antique Persépolis, où semble régner l'injustice. Faut-il détruire ses habitants ou laisser aller « le monde comme il va » ?
    Avec Jeannot et Colin, nous suivons Jeannot qui a quitté sa campagne et son ami Colin pour s'installer dans la société corrompue du Paris de Voltaire. Va-t-il y trouver le bonheur ?Bibliocollège propose :
    O le texte intégral annoté des trois contes : le monde comme il va, Micromégas , Jeannot et Colin, o des questionnaires au fil du texte, o des documents iconographiques exploités, o une présentation de Voltaire et de son époque, o un aperçu du genre du conte, o un groupement de textes : « La place de l'homme dans l'univers, de l'infiniment petit à l'infiniment grand ».

  • Si Micromégas et La Princesse de Babylone sont deux récits de voyages, ils ne se ressemblent pourtant pas : le premier met en scène un voyage interplanétaire et des conversations scientifiques ; le second est une parodie de conte de fées qui nous permet, au gré des étapes des héros, de comparer divers systèmes politiques. Mais les deux textes utilisent l´efficacité de l´ironie la plus talentueuse pour nous donner une leçon de tolérance.La forme narrative de ces deux contes et la plume alerte de l´écrivain nous entraînent en souriant dans des problèmes aussi graves que les guerres ou le fanatisme. Lire les contes philosophiques de Voltaire aujourd´hui, c´est pénétrer au plus près l´esprit des Lumières et y retrouver toutes les interrogations et tous les débats qui ont animé le bouillant xviiie siècle.o Le texte intégral annoté des deux conteso Un questionnaire bilan de première lectureo Des questionnaires d´analyse de l´oeuvreo Trois corpus accompagnés de questions d´observation, de travaux d´écriture et de lectures d´imageso Une présentation de Voltaire et de son époqueo Un aperçu du genre de l´oeuvre et de sa place dans l´histoire littéraire

  • "Je vous offre la traduction d'un livre d'un ancien sage, qui, ayant le bonheur de n'avoir rien à faire, eut celui de s'amuser à écrire l'histoire de Zadig : ouvrage qui dit plus qu'il ne semble dire. Je vous prie de le lire et d'en juger". Sadi écrit ici à la sultane Sheraa et Voltaire s'adresse à nous... Marchons donc sur les traces de Zadig, partageons ses aventures et découvrons le monde par ses yeux. Avec lui, regardons nos coutumes et nos institutions ; interrogeons-nous sur le sens de notre existence.

    Le texte intégral annotéDes questionnaires au fil du texteDes documents iconographiques exploitésUne présentation de Voltaire et de son époqueUn aperçu du genre : le conte philosophiqueUn groupement de textes : "L'argumentation par la fiction" 

  • « Il y avait en Vestphalie, dans le château de monsieur le baron de Thunder-ten-tronckh, un jeune garçon » appelé Candide. Il admirait beaucoup son précepteur Pangloss, théoricien de l'optimisme, et aimait secrètement sa cousine Cunégonde. Tout allait pour le mieux « dans le meilleurs des mondes possibles ».
    Mais, un jour, le jeune Candide, chassé de la baronnie « à grands coups de pieds dans le derrière », est jeté dans les turbulences d'un réel où la cruauté des hommes s'ajoute aux catastrophes naturelles.
    Voltaire promène ainsi son personnage naïf à la surface du globe. Sous sa plume incisive, Candide se fait des amis mais aussi des ennemis, retrouve Cunégonde puis la perd, devient riche et se fait voler... Autant de déconvenues qui vont réveiller sa conscience, aiguiser son jugement, et nourrir notre propre réflexion.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture, o une présentation de Volaire et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

empty