• À la fin de sa vie, Voltaire rendu illustre depuis longtemps par ses grandes oeuvres théâtrales, poétiques, historiques, philosophiques, entretient un dialogue avec ses lecteurs de toute l'Europe. Il publie une multitude d'articles, qui circulent et sont ensuite réunis dans des volumes de Mélanges. Il y donne de façon incisive et souvent humoristique son opinion sur toutes sortes de sujets ; le lecteur pressé y retrouve l'essentiel de sa pensée et son inimitable tour d'esprit. Cette ironie n'empêche pas le vieux philosophe des Lumières de proposer par petites touches brillantes une sagesse tolérante faite de la recherche, malgré la folie et les horreurs du monde, d'un bonheur raisonnable.

  • Peut-on mépriser impunément un ami d'enfance parce que le destin nous a favorisé ? Doit-on privilégier le paraître au détriment de l'être ? Quels combats devront mener la Raison et sa fille, la Vérité, pour instaurer paix, tolérance et culture dans le monde ? Dans ces deux contes, Voltaire propose une réflexion sur la dignité, l'éducation et l'ouverture d'esprit...

  • Le XVIIIe siècle a la manie des dictionnaires. Celui que Voltaire, en 1764, baptise Dictionnaire philosophique portatif, est d'un style particulier : la polémique y remplace l'objectivité, le dialogue y supplante la définition, la philosophie se mêle à la critique des religions et des fanatismes. Fidèle à lui-même, Voltaire marie son incroyable érudition à une bonne dose d'humour, de satire et d'ironie pour rendre efficace et plaisante sa lutte contre l'« Infâme ».

  • Oeuvres d'humour

    VOLTAIRE

    Voltaire a manié l'humour comme arme de combat contre l'intolérance et l'obscurantisme. Les contes, pièces de théâtre et textes philosophiques de ce volume en témoignent.Intellectuel engagé dans la lutte contre l'intolérance, Voltaire a utilisé les ressources de l'humour pour mettre en valeur ses idées. Pour lui, l'ironie a une vertu pédagogique, en démontrant l'absurdité des croyances nées de l'obscurantisme, de la dictature des religions, et les dangers du fanatisme.
    Ce volume regroupe les textes où Voltaire a manié sa verve légendaire comme arme de combat : l'intégrale des quarante contes, un choix de pièces de théâtre, introuvables et méconnues, ainsi qu'une sélection de textes philosophiques.
    Styliste hors pair autant qu'homme d'esprit, Voltaire n'a jamais semblé aussi moderne qu'aujourd'hui.

    Choix et présentation de Clémentine Pradère-Ascione

empty