Pauvert

  • Queensland, nord-est de l'Australie, décembre 1918. Une odeur de printemps salé.. Kader, bouleversé regarde le corps défait de sa femme Lislei, mourante. D'étranges dieux ont présidé à leur rencontre. En 1870, Lislei, l'Alsacienne, est emportée dans la tourmente sanglante de la Commune tandis que Kader, l'Algérien, est fait prisonnier au cours de la révolte des tribus sahariennes contre les colons français. Tous deux sont déportés en Nouvelle-Calédonie et réussissent à s'évader sur le même rafiot se dirigeant vers l'Australie. A son bord, ligoté, gémit un drôle de petit garçon : Tridarir. Dernier représentant des aborigènes de Tasmanie décimés par les colons australiens, l'orphelin courageux tente de retrouver les mythiques Sentiers des Rêves de son peuple Roman d'aventures et d'amour à couper le souffle, L'Enfant du peuple ancien entraîne le lecteur aux confins d'une humanité très lointaine, nourrie de rêves magiques et fondateurs ... Ce voyage initiatique, conjugué à une traversée délicieusement romanesque de l'Histoire, confirme l'humanisme désarmant d'Anouar Benmalek.


    Anouar Benmalek est né à Casablanca en 1956. Il a été l'un des fondateurs, après les émeutes d'octobre 1988, du Comité algérien contre la torture. En 1998, il a obtenu le Prix Rachid Mimouni pour son roman Les Amants désunis (Calmann-Lévy, 1997). Il est considéré comme l'un des écrivains essentiels de l'Algérie d'aujourd'hui.

  • L'amour loup

    Anouar Benmalek

    • Pauvert
    • 13 Février 2002

    L'auteur :
    Mathématicien, journaliste et écrivain, Anouar Benmalek est né à Casablanca en 1956. Il a été l'un des fondateurs, après les émeutes d'octobre 1988, du Comité algérien contre la torture. En 1998, il a obtenu le Prix Rachid Mimouni pour son roman Les Amants désunis (Calmann-Lévy, 1997). L'auteur de L'enfant du peuple ancien (Pauvert, 2000) est considéré comme l'un des écrivains essentiels de l'Algérie d'aujourd'hui.
    *** Anouar Benmalek mêle avec une grande maîtrise la tradition de la poésie arabe, les procédés du conte et le récit réaliste pour dire le chatoiement douloureux et complexe de l'Orient. Entre Moscou et Beyrouth, Damas et Samarcande, un grand livre d'espoir et de désespoir.
    *** Une histoire d'amour et de sang crue jusqu'à la trivialité, la quète déchirante d'un homme et d'une femme dans la tourmente des temps modernes.

  • Ce jour viendra

    Anouar Benmalek

    • Pauvert
    • 27 Août 2003

    Driss est informaticien ; leila, passionnée par l'extinction des hommes de néanderthal, est préhistorienne.
    Ils ont un fils, medhi, qu'ils appellent petit loup. en se rendant dans sa famille en kabylie, leila est assassinée par des terroristes islamistes. le fils survit. au désespoir, driss émigre à los angeles, où il trouve un emploi précaire, chez promolab, une entreprise pilote pour la recherche biotechnologique. petit loup est un enfant surdoué qui bégaie et souffre beaucoup. un accident quasi mortel se produit - le cerveau de l'enfant est gravement endommagé. promolab propose une greffe sensationnelle. des cellules souches. l'opération échoue à cause d'un tremblement de terre. mais les embryons sont là.
    Lily, une femme russe, offre au père son amour et sa matrice. un bébé pourrait naître. un bébé cloné ?

    Roman d'amour infini, roman « scientifiquement informé », roman métaphysique, ce jour viendra bouscule toutes nos certitudes devant les choix impossibles de l'existence. habité par des personnages aux émotions déchirantes, tragiques, le livre entreprend, dans la tradition des grandes causes chères à anouar benmalek, un questionnement dont la portée universelle renvoie aux incertitudes de notre temps.

    Mathématicien, journaliste et écrivain, anouar benmalek est né à casablanca en 1956. il a été l'un des fondateurs, après les émeutes d'octobre 1988, du comité algérien contre la torture. en 1998, il a obtenu le prix rachid mimouni pour son roman les amants désunis (calmann-lévy, 1997). il est l'auteur de l'enfant du peuple ancien (pauvert, 2003, plusieurs fois primé). ses livres sont traduits dans dix langues.

  • Quand est-ce que tout cela s'est réellement passé ? Je veux dire : quand est-ce que, dans mon pays, une partie de mes concitoyens a estimé que le meurtre d'autres concitoyens était devenu « normal », sinon « moral » ?
    Quand est-ce que mon pays, l'Algérie, de solidaire qu'il était, de rétif à l'humiliation parce que si longtemps humilié, de joyeux avec son humour grinçant n'épargnant personne et surtout pas les puissants, comment ce pays que je croyais connaître est-il devenu le lieu où de tels massacres ont pu être commis sans provoquer un seul soulèvement de citoyens déferlant dans les rues et clamant :
    « Assez, nous ne voulons plus de cette horreur qui supplicie nos bébés, nos femmes, nos vieillards, nos chanteurs, nos penseurs. Nous ne voulons plus de l'assassinat érigé en offrande à Dieu. Nous ne voulons plus de l'ignominie et de la flétrissure, qui nous défigurent en tant qu'individus et en tant que nation » oe A. B.

    Anouar Benmalek est né en 1956. Il a été l'un des fondateurs, après les émeutes d'octobre 1988, du Comité algérien contre la torture. Il a déjà publié Les Amants désunis (Calmann Levy, 1997), prix Rachid Mimouni, L'Enfant du peuple ancien (Pauvert, 2000) prix RFO et prix RTBF, et L'Amour Loup (réédité chez Pauvert en 2000).

empty