Littérature traduite

  • Le rapt

    Anouar Benmalek

    • Fayard
    • 26 Août 2009

    Follement épris de sa femme, Aziz n'en est pas moins un homme détaché et caustique. Seul moyen qu' il ait trouvé pour se préserver des tensions et des violences qui agitent l'Algérie. Mais lorsque sa fille de quatorze ans est enlevée, il comprend que l'ironie ne lui sera plus d'aucun secours.

    Entré en contact avec la famille, un étrange ravisseur menace sa victime des pires atrocités si la police est prévenue. De toute façon, qui aurait envie de s'en remettre aux autorités algériennes? Aziz ne peut compter que sur lui-même. Et sur Mathieu, le beau-père de sa femme. Mais ce Français au lourd passé sera-t-il une providence ou l'artisan du malheur? Pourquoi est-il demeuré en Algérie après l'indépendance? Qu'a-t-il fait pendant la guerre? Et quel est ce grand tabou de l'histoire de l'Algérie qui scelle jusqu'à présent toutes les lèvres?

    Avec ce thriller de la vengeance et de l'amour, Anouar Benmalek impose à ses héros de choisir entre le mal et le moindre mal, entre leur survie et celle de leur conscience.

    Traduit en dix langues, Anouar Benmalek est l'auteur, entre autres, des Amants désunis (Calmann-Lévy) et de L'Enfant du peuple ancien (Pauvert), plusieurs fois primés. Chez Fayard, il a récemment publié Ô MarIa.

  • De la généalogie de sa mère, née des amours d´une trapéziste suisse et d´un Marocain lui-même fils d´une esclave mauritanienne ; de l´histoire de son père, passionné de théâtre, qui s´enfuit de Constantine où il ne pourrait jamais devenir comédien vers un Maroc où finalement il devint professeur ; de leur rencontre: elle à sa fenêtre, lui dans la rue, se regardant, ne disant rien, mais s´aimant déjà ; de tout cela, Anouar Benmalek envisageait de tirer une de ces vastes sagas familiales qui font s´embrasser les siècles et s´épouser les pays. Mais sa mère vient de mourir. Et c´est un autre récit que l´amour filial lui impose d´écrire. Récit plus intime, même s´il est traversé par des personnages extraordinaires comme cet ancêtre bavarois, Juif peut-être, constructeur de synagogues, cet autre, Suisse, choisissant d´être Allemand à un mauvais moment du siècle dernier, ou cette tante, Algérienne, que la passion claquemure dans la folie. Récit plus poignant également. L´écrivain y retrouve, en retraçant la vie de celle à qui il doit la sienne, les thèmes qui hantent son oeuvre: la misère des origines, le racisme, l´intolérance, et le combat que livrent, malgré l´absurdité de l´existence, l´espérance et la bonté pour se ménager une petite place dans l´histoire des hommes. Car l´histoire est là, et la saga aussi : plus fiévreuse, plus intense, plus émouvante que celle qu´aurait pu imaginer un écrivain qui ne se serait pas souvenu être né du ventre d´une femme. Et finalement les siècles s´embrassent quand même, et les pays s´épousent, dans l´évidence que l´amour maternel est universel.

  • Vivre pour écrire

    Anouar Benmalek

    Dans cet entretien avec le journaliste Youcef Merahi, Anouar Benmalek analyse, s'émerveille, s'indigne, dénonce, se souvient, révèle et raconte sa vie et son prolongement naturel : l'écriture.Mais si l'écriture est sa « raison de vivre », son pays, l'Algérie, occupe une place importante dans ces entretiens. Peu adepte de la langue de bois, Anouar Benmalek ne mâche pas ses mots lorsqu'il parle du régime, de l'armée ou de la religion. Ce qui lui vaut nombre d'inimitiés, mais il en faut plus pour le faire taire...

  • L'amour loup

    Anouar Benmalek

    • Pauvert
    • 13 Février 2002

    L'auteur :
    Mathématicien, journaliste et écrivain, Anouar Benmalek est né à Casablanca en 1956. Il a été l'un des fondateurs, après les émeutes d'octobre 1988, du Comité algérien contre la torture. En 1998, il a obtenu le Prix Rachid Mimouni pour son roman Les Amants désunis (Calmann-Lévy, 1997). L'auteur de L'enfant du peuple ancien (Pauvert, 2000) est considéré comme l'un des écrivains essentiels de l'Algérie d'aujourd'hui.
    *** Anouar Benmalek mêle avec une grande maîtrise la tradition de la poésie arabe, les procédés du conte et le récit réaliste pour dire le chatoiement douloureux et complexe de l'Orient. Entre Moscou et Beyrouth, Damas et Samarcande, un grand livre d'espoir et de désespoir.
    *** Une histoire d'amour et de sang crue jusqu'à la trivialité, la quète déchirante d'un homme et d'une femme dans la tourmente des temps modernes.

  • Ce jour viendra

    Anouar Benmalek

    • Pauvert
    • 27 Août 2003

    Driss est informaticien ; leila, passionnée par l'extinction des hommes de néanderthal, est préhistorienne.
    Ils ont un fils, medhi, qu'ils appellent petit loup. en se rendant dans sa famille en kabylie, leila est assassinée par des terroristes islamistes. le fils survit. au désespoir, driss émigre à los angeles, où il trouve un emploi précaire, chez promolab, une entreprise pilote pour la recherche biotechnologique. petit loup est un enfant surdoué qui bégaie et souffre beaucoup. un accident quasi mortel se produit - le cerveau de l'enfant est gravement endommagé. promolab propose une greffe sensationnelle. des cellules souches. l'opération échoue à cause d'un tremblement de terre. mais les embryons sont là.
    Lily, une femme russe, offre au père son amour et sa matrice. un bébé pourrait naître. un bébé cloné ?

    Roman d'amour infini, roman « scientifiquement informé », roman métaphysique, ce jour viendra bouscule toutes nos certitudes devant les choix impossibles de l'existence. habité par des personnages aux émotions déchirantes, tragiques, le livre entreprend, dans la tradition des grandes causes chères à anouar benmalek, un questionnement dont la portée universelle renvoie aux incertitudes de notre temps.

    Mathématicien, journaliste et écrivain, anouar benmalek est né à casablanca en 1956. il a été l'un des fondateurs, après les émeutes d'octobre 1988, du comité algérien contre la torture. en 1998, il a obtenu le prix rachid mimouni pour son roman les amants désunis (calmann-lévy, 1997). il est l'auteur de l'enfant du peuple ancien (pauvert, 2003, plusieurs fois primé). ses livres sont traduits dans dix langues.

  • Fils du shéol

    Anouar Benmalek

    Trois histoires d'amour pour remonter à l'origine du mal.
    Trois générations, deux génocides.

    Tout commence dans la touffeur ignoble d'un wagon à bestiaux. Le jeune Karl y fait la connaissance d'Helena, son bref et unique amour le temps du voyage. À son arrivée en Pologne, le gamin juif est gazé.
    Dès lors, depuis un étrange séjour des morts, le Shéol, il est condamné à regarder évoluer les siens et à tenter d'éviter désespérément la catastrophe.

    Ainsi retrouve-t-il son père, devenu Sonderkommando. Dans la noirceur de sa condition, ce dernier rêve à sa lumineuse Élisa, la mère de Karl, rencontrée et épousée en Algérie des années auparavant. Poursuivant son effroyable voyage à rebours, Karl croise Ludwig, son grand-père, qui au début du siècle a servi dans l'armée allemande du Sud-Ouest africain. Et le secret que l'aïeul n'a jamais pu raconter de son vivant - sans doute la clé de leur destinée à tous -, son petit-fils finit par l'apprendre depuis sa nouvelle demeure : celui de l'existence d'Hitjiverwe, une jeune femme héréro passionnément aimée, victime avec son peuple d'une barbarie oubliée, terrible avertissement aux générations futures.

    « Le Faulkner méditerranéen. » L'Express.

    « Benmalek reprend là où Camus s' est arrêté. » Harvard Review.

empty