Gallimard

  • Dans un récit intime en forme de confession, Dominique Bona retrace sa vie d'écrivain, à la fois romancière et biographe. Elle dévoile ses émotions, ses sentiments et les rencontres qui ont construit sa propre identité.
    Romain Gary, Berthe Morisot, Gala Dalí, Stefan Zweig, Camille Claudel, Colette : elle raconte la part cachée de ses livres, les enquêtes pleines de risques et d'embûches, les coups de foudre, les hasards et les désillusions qui ont fait de chacun d'eux une histoire personnelle.
    Si elle convoque avec tendresse et humour les personnages de sa famille imaginaire, c'est elle que l'on découvre, sous le masque que tout écrivain s'impose, dans cette autobiographie d'une biographe passionnée.

  • Pourquoi elle ?
    Pourquoi une biographie de Jacqueline de Ribes ?
    Je ne m'étais intéressée jusque-là qu'à des vies dont l'art était le coeur battant. Des vies dont l'essentiel fut de peindre, écrire ou sculpter.
    C'est sa propre vie qui est l'oeuvre de Jacqueline de Ribes. Une vie qu'elle a magnifiée, sublimée, mais qui garde à mes yeux sa part de mystère.
    Quelle femme et quels secrets se cachent derrière la légende de papier glacé ?
    Figure de la jet-set des années soixante. L'un des « Cygnes » préférés de Truman Capote et de Richard Avedon. Amie d'Yves Saint Laurent et de Luchino Visconti. Elle est devenue une icône du style et un symbole de l'élégance française. Une reconnaissance mondiale illustrée, en 2015, par une magistrale exposition au Metropolitan Museum de New York. Son visage a été projeté en pleine lumière sur l'Empire State Building.
    Ce destin, qui voit s'achever l'ancien monde et apparaître de nouveaux codes, des innovations stupéfiantes, j'ai tenté d'en déchiffrer l'énigme.
    D. B.

  • Il existe des familles de peintres. La famille Rouart appartient à cette catégorie. Henri Rouart, grand collectionneur, inventeur, et peintre lui-même à la fin de sa vie, créa autour de lui un réseau familial et amical où l'on retrouvera, entre autre, Edgar Degas, Edouard Manet et Berthe Morisot. Son rôle de collectionneur a par ailleurs fait date dans l'histoire de l'impressionnisme. Son fils Ernest, époux de Julie Manet - fille de Berthe Morisot - était quant à lui artiste-peintre, aquarelliste, pastelliste, graveur, et collectionneur français.
    Enfin, son petit-fils Augustin, proche de Maurice Denis, fut un "moderne des années 30" C'est l'histoire de cette famille que nous présenterons dans ce beau-livre, à travers plus de quatre-vingt oeuvres - peintures, aquarelles et dessins.

empty