• Brooklyn, le quartier portuaire de Red Hook et sa faune brutale : voyous désoeuvrés cognant à l'aveugle, marins sournois, ouvriers syndicalistes salaces, travestis papillonnant leur fantasme d'amour, prostituées entaulées dans des bars minables. Des vies frustrées, gonflées d'ego, obsédées par le sexe, la violence et l'alcool - qui tournoient dans un lacis de flashs hallucinés. Cru, désespéré, sublimement trash. Paru avec fracas en 1964, ce roman inclassable et culte et un chef-d'oeuvre à (re-)découvrir absolument.

  • Le démon

    Hubert Jr. Selby

    " le démon est un chef-d'oeuvre.
    De loin le plus accompli des romans de selby. pour un monsieur qui a reçu une éducation classique, c'est l'oeuvre parfaite. avec des scènes familiales absolument magnifiques. et cette tension déchirante, à l'intérieur... le mouvement dramatique doit aboutir là où il aboutit à la fin du livre. pas une page de plus. c'est splendide, achevé... le démon, c'est le don juan de mozart, le seul que je connaisse parfaitement.
    Et le cri de don juan, au bout, n'est pas un cri de détresse, attention ! c'est " merde ", jusqu'au bout ! avec ça, d'un point de vue stylistique, selby reste très classique : mais dans ce cadre classique, ce qu'il raconte est terriblement nouveau. ça fait du démon un roman fabuleux, tellement fort.. . " marc gibot, libération.

    Ajouter au panier
    En stock
  • En attendant le super plan came qui les rendra riches, Harry, sa petite amie Marion et Tyron se défoncent. Accro à la télévision et aux amphétamines coupe-faim, Sara, la mère d'Harry, fantasme de parader dans son émission fétiche. Aux prises avec ses illusions, lentement chacun s'enfonce dans un cauchemar où l'ivresse tutoie la solitude. Un trip infernal, avant la chute... Paru en 1978 et porté à l'écran par Darren Aronofsky (Requiem for a Dream), ce roman sous acide conte d'une écriture vertigineuse la tragédie du rêve américain. Noir, brutal, culte.

  • Saule (le)

    Hubert Jr. Selby

    Bobby, un adolescent noir du South Bronx, est fiancé à Maria, une jeune fille d´origine hispanique. Un jour, une bande de loubards défigure Maria en lui lançant un jet d´acide. Maria est soignée à l´hôpital tandis que Bobby, lui, est recueilli par un mystérieux clochard, Moische. Le Saule, c'est l'histoire d'une guérison lente et hasardeuse, celle de Bobby dont les blessures sont surtout ntérieures.

  • La geôle

    Hubert Jr. Selby

    Ne pas décevoir les lecteurs de last exit to brooklin, l'un des romans les plus forts des années 60, telle est la gageure que tient hubert selby jr, avec la geôle.
    Non seulement le lecteur n'est pas déçu, mais il se trouve davantage encore agrippé, secoué et emporté par un flot furieux et obscène de mos, de phrases et d'images les plus violentes qui lui aient été données à lire et à concevoir. la geôle, c'est l'uppercut le plus violent jamais asséné à la gueule de l'amérique.

  • C'est l'histoire d'un homme qui voulait juste en finir, s'acheter une arme et se tirer une balle dans la tête. Mais à la suite d'un bug informatique à l'armurerie, il doit patienter quatre jours avant de posséder l'arme. Durant cette waiting period, il reconsidère son projet et décide que d'autres que lui méritent ce sort. Il retrouve alors une raison de vivre en débarrassant le pays « des salauds » qui pourrissent la vie des gens bien. À commencer par ce bureaucrate chargé de veiller aux intérêts des anciens combattants et qui les floue en permanence ! Et après ? Après, il verra, mais une chose est sûre, les candidats sont nombreux. C'est l'histoire d'un démon dans l'Amérique d'aujourd'hui, un démon ordinaire qui refuse de mourir.

    « Selby était un immense écrivain et Waiting period viendra sûrement enfoncer ce clou de désespérance dans une lecture posthume et automnale. »
    Matthieu Rémy, Rolling Stone

    Traduit de l'américain
    par Claro

    "Domaine étranger" dirigé
    par Jean-Claude Zylberstein

  • D'Hubert Selby Jr., on connaît le magistral Last Exit to Brooklyn, mais peu ont eu la chance jusqu'alors de lire ses nouvelles écrites entre 1957 et 1981.

    On y retrouve les anges déchus du rêve américain, chez qui parfois, au milieu de l'errance, surgit l'expression fugace et poétique du bonheur : dans une délicieuse nuit d'amour sans lendemain, la chaleur d'un manteau ou le confort d'une salle de cinéma. Et quand tout aura disparu, restera la chanson de la neige silencieuse.

    Hubert Selby Jr. déploie au fil de ces quinze nouvelles ses talents de conteur tragique et puise dans la langue des rues la prose qui l'a rendu inoubliable.

  • 'It is quite an experience to be locked up all by yourself in any size room' says the anonymous narrator of Hubert Selby Jr.'s second novel. What follows is a startling series of recollections and fantasies that illuminate the workings of a prisoner's unhinged mind. He yearns for his violent childhood, rages against obscure authorities, and imagines enacting horrible revenge on those who imprisoned him. The prisoner's remand cell becomes the scene of a surreal mental torture. Disorienting, nightmarish and structurally inventive, The Room is a shocking examination of the suffering humans can inflict on each other.

  • Biographical noteHubert Selby, Jr. was born in Brooklyn in 1928. At the age of 15, he dropped out of school and went to sea with the merchant marines. While at sea he was diagnosed with lung disease. With no other way to make a living, he decided to try writing: 'I knew the alphabet. Maybe I could be a writer.' In 1964 he completed his first book, Last Exit to Brooklyn, which has since become a cult classic. In 1966, it was the subject of an obscenity trial in the UK. His other books include The Room, The Demon, Requiem for a Dream, Song of the Silent Snow, The Willow Tree and Waiting Period. In 2000, Requiem for a Dream starred Jared Leto and Ellen Burstyn and was directed by Darren Aronofsky. Hubert Selby Jr died in Highland Park, Los Angeles, California in April 2004. Main descriptionHarry Goldfarb, heroin addict and son of lonely widow Sara, cares only about enjoying the good life with girlfriend Marion and best friend Tyrone C Love, and making the most of all the hash, poppers and dope they can get. Sara Goldfarb sits at home with the TV, dreaming of the life she could have and struggling with her own addictions - food and diet pills. But these four will pay a terrible price for the pleasures they believe they are entitled to. A passionate, heart-breaking tale of the crushing weight of hope and expectation, Requiem for a Dream is a dark modern-day fable of New York.

  • Biographical noteHubert Selby, Jr. was born in Brooklyn in 1928. At the age of 15, he dropped out of school and went to sea with the merchant marines. While at sea he was diagnosed with lung disease. With no other way to make a living, he decided to try writing: 'I knew the alphabet. Maybe I could be a writer.' In 1964 he completed his first book, Last Exit to Brooklyn, which has since become a cult classic. In 1966, it was the subject of an obscenity trial in the UK. His other books include The Room, The Demon, Requiem for a Dream, Song of the Silent Snow, The Willow Tree and Waiting Period. In 2000, Requiem for a Dream starred Jared Leto and Ellen Burstyn and was directed by Darren Aronofsky. Hubert Selby Jr died in Highland Park, Los Angeles, California in April 2004. Main descriptionHarry White is the man other men want to be: admired by his peers, talented, rich, and desired by countless women. His steady rise to a position of unprecedented influence in a New York investment firm seems inevitable to those who know him, and on the way he acquires a beautiful wife and children. But with every achievement the desire to destroy what is his grows stronger. A demon within drives him to sexual excess, petty crime and eventually murder.The Demon explores the dark side of a man's ambitions with unflinching determination. Harry White's story is a gripping twentieth-century tragedy.

  • Harry White is the man other men want to be: admired by his peers, talented, rich, and desired by countless women. His steady rise to a position of unprecedented influence in a New York investment firm seems inevitable to those who know him, and on the way he acquires a beautiful wife and children. But with every achievement the desire to destroy what is his grows stronger. A demon within drives him to sexual excess, petty crime and eventually murder.The Demon explores the dark side of a man's ambitions with unflinching determination. Harry White's story is a gripping twentieth-century tragedy.

empty