Ultraletters Publishing

  • La Princesse de Montpensier est la première oeuvre de la littérature française à utiliser l'Histoire comme trame romanesque: elle s'étend sur les six années séparant le mariage de l'héroïne, en 1566, et la Saint-Barthélémy en 1572.
    Madame de La Fayette, en accord avec son époque, est convaincue que la passion amoureuse est la véritable source des actions des princes. La vérité morale, et la vraisemblance, est privilégiée par rapport à l'exactitude historique, et au vrai.
    Cette nouvelle prend en effet certaines libertés avec l'Histoire. Son véritable réalisme, plutôt qu'historique, est celui des désordres de la passion et sert une vérité morale : l'amour conduit au malheur.

  • Publié anonymement en 1678, ce roman prend pour cadre la vie à la Cour des Valois.
    Roman historique, même s'il inaugure, par bien des aspects (souci de vraisemblance, construction rigoureuse, introspection des personnages) la tradition du roman d'analyse dont se réclamera une partie de la modernité.
    La Princesse de Clèves témoigne également du rôle important joué par les femmes en littérature et dans la vie culturelle du XVIIe siècle marquée par le courant de la préciosité.
    Roman fondateur, La Princesse de Clèves est évoqué comme l'un des modèles littéraires qui ont inspiré Balzac, Raymond Radiguet ou même Jean Cocteau.

empty