• Malin Lindroth est passée par toutes les épreuves de la vie de célibataire : amours déçues, refus, rebuffades, questions indiscrètes, conseils déplacés, condescendance. A la cinquantaine, elle vit enfin ses joies, et se découvre des complicités inattendues. N'est-elle pas une héroïne, celle qui a le courage d'affronter la vie, les doutes et les factures seule comme une grande : la vieille fille dernier cri ? Offrant un point de vue tout à la fois culturel et sociologique, cet essai d'une centaine de pages se distingue, à l'ère du néo féminisme et dans un monde redessiné par le mouvement #Metoo, par sa précision et l'originalité de son propos.

  • C'était il y a dix-sept ans. La narratrice se souvient de ses années de lycée et d'une certaine Suzy, une fille paumée à qui on avait fait croire qu'un garçon de la classe était amoureux d'elle. Personne ne pensait qu'elle marcherait dans l'histoire à ce point, mais pour se sentir aimée, Suzy était prête à tout. De défis idiots en mensonges, le canular avait dégénéré jusqu'au sordide : un viol collectif. Dix-sept ans de silence et celle qui fut spectatrice passive parle. Une confession brute, brutale. Un texte qui prend à la gorge.

empty