• Résolue à venger son frère, mutilé par des canailles sans foi ni loi, une jeune paysanne fait appel à un tueur à gages réputé pour sa sauvagerie. Ensemble, ils s'embarquent à travers les montagnes corses du XIXe siècle dans une bouleversante et sanguinaire épopée. Un puissant western mythologique où éclate la fantastique démesure de toutes les gestes guerrières de l'histoire humaine.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • Murtoriu

    Marc Biancarelli

    Libraire intermittent et écrivain inaccompli dont la vie sentimentale est un fiasco, Marc-Antoine Cianfarani vit en reclus dans un hameau de la montagne corse, où il habite la maison familiale héritée de ses aïeux. Réfractaire à l'attitude de ses contemporains qui, sur la côte, rivalisent de compromissions pour assouvir un matérialisme dévorant, il ne tolère auprès de lui que deux vieux compagnons : Trajan, agriculteur passionné d'histoire et d'architecture, et Mansuetu, fruste berger infirme et taiseux, dernier représentant d'une civilisation ancestrale qu'a décimée la Première Guerre - prélude au chaos des temps présents qui voient se pervertir les violences les plus légitimes.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • En 1629, les quelque deux cent cinquante rescapés du naufrage d'un navire de commerce néerlandais sont victimes du plus grand massacre du XVIIe siècle. De cet épisode sanguinaire Marc Biancarelli s'empare pour donner vie, corps et âme à des hommes contaminés par le Mal, qui corrompt ceux qui le touchent du doigt en un cercle vicieux interrogeant perpétuellement ses origines.

  • Puis un jour, peut-être, les fantômes de notre histoire se réveilleront, ou nous serons ces fantômes, et nous implorerons nos enfants de cesser l'esquive, nous leur demanderons d'allumer à nouveau les derniers feux sacrificiels, viendra peut-être ce jour où notre histoire rouvrira ses entrailles, et elle aura encore quelque chose à déclarer à la face du monde. Mais puisqu'en attendant, et en n'attendant plus rien, nous sommes les fils de la défaite, et puisqu'il ne nous est plus permis d'inscrire notre inspiration dans la grande oeuvre de la vie, soyons désormais d'étranges statues de sel figées dans l'éternel, soyons comme les pierres des temps anciens, des êtres pétrifiés dont il restera à déchiffrer le message.

  • La pièce Cuntruversa di Valdu Nieddu, portée par la troupe du Fiumorbu "I Stroncheghjetta", fut écrite en 2006 par Marcu Biancarelli. Si l'ensemble de l'oeuvre fut réalisé en langue corse, des scènes originales étaient également en français. Elle fut jouée à une quinzaine de reprises en 2006 et 2007. Nous la présentons ici en version bilingue.

    Toussaint, un écrivain corse, suit une thérapie chez son psychanalyste. A mesure que son discours se poursuit, tous les protagonistes apparaissent, qui sont en réalité l'incarnation de ses délires et de ses obsessions. En racontant ses névroses, Toussaint les met en scène, leur donne une réalité. En lieu et place de son récit, nous assistons à ses psychoses, jouées les unes après les autres. Les troubles de Toussaint sont en fait un mélange de névroses identitaires et existentielles : elles se nourrissent de racisme, de violence et de satyrisme. Le psy lui-même, qui lui propose du viagra plutôt qu'un remède, et qui s'amuse de ses histoires de cul plutôt que de lui venir en aide, est à l'image des déviances qui le taraudent : il n'est d'ailleurs pas interdit de penser que ce docteur est lui-même un des démons intérieurs de l'écrivain.
    Traduit du corse par Paul Desanti.

empty